Aller au contenu


Afficher ou pas le shoutbox Shoutbox

Wave : (09 November 2018 - 15:19) ...pour les avions...
Wave : (09 November 2018 - 15:18) On va le recycler en photo-radar, il y a de l'argent là.
serge44 : (08 November 2018 - 21:05) J'ajouterai , mécanicien , pour réparer , il en manque , c'est bien beau le progrès mais les produis jetables sont très polluants ! d'ailleurs le radar de Blainville est déjà en panne
Pooram : (04 November 2018 - 12:18) Monteur de lignes... une jod d'avenir...
skipo : (03 November 2018 - 10:06) Le radar Blainville déjà en panne?
Redimensionner le Shoutbox

Photo

Les observateurs du CDM31 reçus chez METEO FRANCE


  • Please log in to reply
1 réponse à ce sujet

#1 Jean-Louis

Jean-Louis

    Contributeur

  • Modérateurs
  • PipPip
  • 1 756 messages

Posté 09 November 2015 - 08:54

Bonjour à tous,

Le vendredi 6 novembre, le Centre Départemental de la Météorologie (Haute Garonne) recevait ses observateurs bénévoles (dont je fais partie depuis 1984) sur le site de la Météopole Toulousaine.

La déléguée du CDM, Corinne Mithieux avec l'aide de ses assistants climatologues Christine Hamon et Norbert Mothe avait fait les choses en grand puisque nous avons été reçus autour d'un buffet très réussi au centre des conférences de la météopole avant d'entamer la visite d'une partie du site. Nous avons terminé la journée dans les locaux du CDM31, au bout de la nouvelle zone aéroportuaire de Tse Blagnac, en compagnie des prévisionnistes départementaux.

On dénombre à peu près trente observateurs par département; un peu moins en Haute Garonne.
Notre mission d’observation du temps comporte trois opérations : relever chaque matin entre 7 h 30 et 9 h 30 les données chiffrées de pluviométrie et/ou températures mini et maxi des dernières 24 h ; décrire ensuite le temps qu’il fait au moment du relevé; préciser l’intensité et la durée de certains phénomènes météorologiques comme la pluie, l’orage, la neige, le brouillard...
Mais l'observation va bien souvent au delà de ces trois opérations quotidiennes obligatoires et nécessite une attention quasi permanente à la surveillance de l'atmosphère.
Ces observations sont consignées sur un formulaire fourni par Météo France et renvoyées chaque mois au centre départemental météorologique (cdm) dont nous dépendons. L'observateur est le correspondant le plus local de Météo France et ses recueils de données s’avèrent indispensables à la direction nationale de la climatologie mais également aux directions interrégionales et aux cdm.
Une « normale » climatologique (une moyenne en fait) est établie au minimum sur trente ans mais il est souhaitable que les observateurs aillent au delà de ce cette période pour prendre en compte du mieux possible l'évolution du climat. En Haute Garonne, le « doyen » observe depuis 54 ans !
Les données sont utilisées pour les études climatologiques, pour les justificatifs d'évènement majeurs auprès des assurances, et pour initialiser et valider les modèles de prévision climatiques.

Malgré le coût, l'automatisation des postes inciterait à remettre en cause cette activité mais « l'observation humaine » reste difficilement remplaçable et tend à être conservée par METEO FRANCE.

Le « tout informatique et le tout automatique » de même que les transmissions par internet préoccupent d'ailleurs les agents chargés de la climatologie et de la prévision. La collecte, le transfert et l'utilisation des données se fragilisent a travers les moyens modernes d'exploitation sachant que si un maillon est affecté c'est toute la chaîne qui est menacée.
On vient d'en avoir un exemple samedi matin sur l'aéroport d'Orly sous le brouillard.
La panne informatique concernant la transmission et l'affichage des données météo a dérouté dix vols sur l'aéroport Charles de Gaulle et une quinzaine de vols ont par ailleurs été retardés.

Miniature(s) jointe(s)

  • DSCF6056c.jpg

Modifié par Jean-Louis, 09 November 2015 - 08:57.

Ex prévisionniste en hydrométéorologie sur le bassin de la Garonne.

#2 Laurent

Laurent

    Nouveau

  • Membres
  • 365 messages
  • Localité :Maisons-Alfort
  • Prénom :Laurent

Posté 12 November 2015 - 17:03

Bonjour à tous,

 

Merci Jean-Louis pour ce reportage très intéressant et toujours bien détaillé (comme d'hab je dirais...)

 

Il met vraiment à l'honneur les observateurs bénévoles de MF qui travaillent dans l'ombre depuis de nombreuses années.

 

Je pense que ces bases de données climatologiques sont très précieuses pour MF car les observations sont régulières et fiables depuis des dizaines d'années.

 

Bravo à vous tous pour ce dévouement  :)

 

Laurent






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)