Aller au contenu


Afficher ou pas le shoutbox Shoutbox

serge44 : (16 November 2018 - 00:29) Le vent solaire plus faible , très intéressant , ceci me fait penser à une nuit de mars 1989 , ou le ciel était devenu tout orange et mes amis et moi n'étions pas sur de se revoir
Wave : (16 November 2018 - 00:23) Je ne sais pas s'il y en a davantage, Serge. Mais la pollution n'est certainement pas en cause. Peut-être l'affaiblissement de la magnétosphère terrestre ? Ou un vent solaire plus faible ?
serge44 : (16 November 2018 - 00:19) Simplement une observation , mais il me semble y avoir plus de gros étoile filante que par le passé , je me demande si ce ne serait pas une dégradation de l'enveloppe de la couche de l,atmosphère terreste qui a perdu un peu de protection ,à cause de la pollution
Wave : (15 November 2018 - 22:51) J'avoue qu'aucune explication ne me satisfait vraiment...
Wave : (15 November 2018 - 22:41) (3) S'il est vrai que l'accélération de cet objet défie la loi de la gravitation (selon des calculs d'experts), en existe-t-il une explication naturelle ?
Redimensionner le Shoutbox

Photo

Février 1956, février 2016, anniversaire...


  • Please log in to reply
2 réponses à ce sujet

#1 Jean-Louis

Jean-Louis

    Contributeur

  • Modérateurs
  • PipPip
  • 1 756 messages

Posté 05 February 2016 - 15:05

Bonjour à tous,

L'hiver n'en finit plus de ne pas commencer, c'est exceptionnel sur une durée aussi longue.
Il battra sans doute le record de douceur depuis que les relevés météo existent.

Comme fait exprès, exactement 60 ans en arrière, février 1956 battait tous les records de froid connus en intensité et en durée. Records approchés mais jamais égalés depuis.

Après un début d'hiver et un mois de janvier plutôt doux, le mercure était descendu très rapidement dès le premier février avec des conditions de froidure également exceptionnelles faisant suite à une vigoureuse tempête en Méditerranée (la mer démontée retombait en glace sur les enrochements cotiers).
Le 28 janvier, on relevait +10°8 de minimum à Toulouse Blagnac puis -12°3 le 3 février avec un maximum de -4°6 !

En 24 à 48 heures le froid très vif allait s'installer pratiquement pour tout le mois.
Cette rapidité avait même surpris les météorologistes.

En ce 5 février, la première vague de froide s'atténuait un peu (malgré -5° de minimum et +1°7 de maximum) pour reprendre de plus belle.
Sur la situation en surface à 18H00 TU ci-dessous, on remarque un très vaste et puissant anticyclone 1040 Mb qui bloque totalement toutes les perturbations et leur redoux au loin sur l'Atlantique.
Il est associé aux hautes pressions 1035 Mb, à froid extrême, sur le nord de la Russie,

Toute l'Europe, et au delà, du cercle polaire à l'Afrique du nord, est prise au piège.
Le froid de la première vague est non seulement emprisonné mais il sera constamment alimenté et renforcé depuis le nord est Européen.
Seuls quelques fronts perturbés atténués traverseront ces hautes pression avec la neige assurée sur des sols qui resteront gelés pendant plusieurs jours.
Cette advection glacio/neigeuse sera accentuée par un minimum dépressionnaire ultérieur vers les Balkans.

Ci-dessous également, le tableau des coups de froid les plus marqués (durée et intensité) de 1947 à nos jours. Février 1956 arrive en tête. Cliquer pour agrandir.

A suivre...

Miniature(s) jointe(s)

  • 05  fev 18 TU.jpg
  • VaguesFroid.png

Modifié par Jean-Louis, 05 February 2016 - 15:22.

Ex prévisionniste en hydrométéorologie sur le bassin de la Garonne.

#2 cpweather

cpweather

    Administrateur

  • Admin
  • PipPip
  • 1 756 messages
  • Localité :Toulouse, France
  • Prénom :Christian
  • Nom :Pagé

Posté 07 February 2016 - 11:38

Merci Jean-Louis pour ces informations très intéressantes.

Ce n'est pas cette année que ça arrivera!!

 

Christian


Christian Pagé

Météorologiste professionnel


#3 Laurent

Laurent

    Nouveau

  • Membres
  • 365 messages
  • Localité :Maisons-Alfort
  • Prénom :Laurent

Posté 07 February 2016 - 17:49

Merci également Jean-Louis pour cette rétrospective de l'hiver : Février 1956.

Je sais que cet hiver là te tiens particulièrement à cœur...(peut-être que tu as bien avancé sur ton projet ?). 

 

En 1956 je n'étais pas né ! mais je me souviens bien de janvier 1985 (je résidais à Juan les Pins à l'époque) et celui de février 2012.

 

On ne reverra plus des cartes de surface de ce type. Le tracé est parfait !






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)