Aller au contenu


Afficher ou pas le shoutbox Shoutbox

serge44 : (23 August 2019 - 23:33) Le référendum de 1995 , eh oui ce sont les gens de la génération des discothèques qui la voulait le plus , c'est honteux ça , eh ben ben c'est ça https://pum.umontrea...ly/drouilly.htm La presque victoire du OUI ne résulte pas uniquement du transfert d'électeurs ayant voté NON en 1980 vers le camp du OUI en 1995: le OUI a récolté des voix, en 1995, parmi les nouveaux électeurs, jeunes et francophones. Ceux-ci, qui correspondent aux personnes nées entre 1962 et 1977, sont au nombre d'environ un million et quart, ce qui a accru le corps électoral d'environ 700 000 personnes. La différence entre les deux derniers chiffres correspond aux décès survenus entre 1980 et
serge44 : (22 August 2019 - 00:40) Les tub de 1985
serge44 : (21 August 2019 - 21:02) https://www.facebook...156901264766052
serge44 : (21 August 2019 - 20:58) Le temps et les temps change aussi , il y a même euh du changement de 1985 à 1987 , le slam c'était tu fatiguant.... beau reportage .On voit à la fin que le propriétaire ne connaissait pas l,obselescence programé https://ici.radio-ca...r-2018-archives
serge44 : (16 August 2019 - 20:52) Salut Mizar , tes publications sont toujours instructives , ce qui n,est pas le QUA de E.C , . Je sais que le temps change .
Redimensionner le Shoutbox

Photo
- - - - -

DISCUSSIONS PRÉVISIONS du 22 au 28 jui 2019


  • Please log in to reply
10 réponses à ce sujet

#1 cpweather

cpweather

    Administrateur

  • Admin
  • PipPip
  • 1 806 messages
  • Localité :Toulouse, France
  • Prénom :Christian
  • Nom :Pagé

Posté 14 juillet 2019 - 23:00

Fil de discussions des PRÉVISIONS pour la période du 22 au 28 jui 2019

Christian Pagé

Météorologiste professionnel


#2 Mizar

Mizar

    Membre senior

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 18 091 messages
  • Localité :Waterloo, Québec
  • Prénom :Erick
  • Nom :C.

Posté 16 juillet 2019 - 17:51

Avec une semaine assez chaude et humide qui se pointe...quel changement de masse d'air pour cette période de discussions.

Une petite descente venant directement du Nord.

Miniature(s) jointe(s)

  • D_nows4XYAAZGgq.png
  • D_nozENXkAAkf_O.png


#3 Mizar

Mizar

    Membre senior

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 18 091 messages
  • Localité :Waterloo, Québec
  • Prénom :Erick
  • Nom :C.

Posté 16 juillet 2019 - 18:43

5 @ 10 jours....

Miniature(s) jointe(s)

  • D_nMoiIWkAEshRD.jpg


#4 EricB

EricB

    Nouveau

  • Membres
  • 485 messages
  • Localité :Montréal
  • Prénom :Éric

Posté 17 juillet 2019 - 17:09

selon météomédia, vague de chaleur, humidez de 40 degrés jusqu'à samedi suivi d'une vague de froid avec températures sous les normales avec une pointe de fin d'été... ouin  :ermm:

 

Moi ce que j'aime c'est le temps beau, chaud mais pas trop chaud. Je ne veux pas du froid non plus. Par contre je prévois(sans l'aide de météomédia) des orages très violents dimanche, des orages frontaux et risque de grêle. Si on passe du chaud au froid comme ça, ça va brasser, qu'en pensez-vous? :mellow:



#5 Wave

Wave

    Membre +

  • Membres
  • PipPipPip
  • 3 842 messages
  • Localité :Montreal (Ahuntsic)
  • Prénom :Alain
  • Nom :Trudel

Posté 17 juillet 2019 - 17:17

selon météomédia, vague de chaleur, humidez de 40 degrés jusqu'à samedi suivi d'une vague de froid avec températures sous les normales avec une pointe de fin d'été... ouin  :ermm:

 

Moi ce que j'aime c'est le temps beau, chaud mais pas trop chaud. Je ne veux pas du froid non plus. Par contre je prévois(sans l'aide de météomédia) des orages très violents dimanche, des orages frontaux et risque de grêle. Si on passe du chaud au froid comme ça, ça va brasser, qu'en pensez-vous? :mellow:

Bonjour Eric, c'est l'indice "humidex", pas "humidez". Et il s'agit d'un indice sans dimension. Ça veut dire qu'on dit "un indice humidex de 40" et on ne dit pas "un humidex de 40 degrés". Tu trouveras la formule qui définit cet indice  dans wikipedia, sous "indice humidex".

 

Pour la possibilité d'orages violents samedi soir ou dimanche, cela a été mentionné plus haut sur le forum. Ce n'est pas automatique lorsqu'on change ainsi de masse d'air, car ça dépend de plusieurs facteurs, dont les plus importants sont le CAPE et la quantité de vapeur d'eau présente. Le CAPE (Convective available potential energy) est la quantité de chaleur accumulée dans le bas de l'atmosphère (ou plus exactement la quantité de chaleur qui sera dégagée si la colonne d'air se soulève). Il dépend des facteurs suivants :

 

(1) la quantité de vapeur d'eau disponible;

(2) la température du haut de l'atmosphère (plus froid c'est mieux);

(3) la présence ou l'absence de soleil pour réchauffer le sol;

(4) le brassage vertical (déjà survenu ou non) de la masse d'air;

(5) la présence d'instabilité causée par le cisaillement des vents;

(6) le soulèvement de la masse d'air causée par une advection positive de tourbillon en altitude.

 

Les variables les moins prévisibles, ce sont la quantité de soleil et l'historique du brassage vertical, car elles dépendent des endroits où la convection est initiée, comment elle s'organise et comment les nuages se dissipent.

 

Comme tu vois, tout n'est pas si simple. Cependant, on peut extraire des modèles comme le GFS une prévision (sous forme de cartes) de la quantité de vapeur d'eau et du CAPE (et d'autres indices). Ces produits sont accessibles sur Météocentre et ailleurs. Ça donne une bonne idée du potentiel de temps violent.


Modifié par Wave, 17 July 2019 - 18:02.

  • Mizar, Thierry et sunsation288 aiment ceci
Wave

#6 Dal

Dal

    Contributeur

  • Membres
  • PipPip
  • 1 432 messages
  • Localité :Montréal (St-Léonard)

Posté 17 juillet 2019 - 18:00

selon météomédia, vague de chaleur, humidez de 40 degrés jusqu'à samedi suivi d'une vague de froid avec températures sous les normales avec une pointe de fin d'été... ouin  :ermm:

 

Moi ce que j'aime c'est le temps beau, chaud mais pas trop chaud. Je ne veux pas du froid non plus. Par contre je prévois(sans l'aide de météomédia) des orages très violents dimanche, des orages frontaux et risque de grêle. Si on passe du chaud au froid comme ça, ça va brasser, qu'en pensez-vous? :mellow:

 

Eric tu devais regarder les modèles un peu plus et laisser faire météomedia.  :thumbup1:



#7 Wave

Wave

    Membre +

  • Membres
  • PipPipPip
  • 3 842 messages
  • Localité :Montreal (Ahuntsic)
  • Prénom :Alain
  • Nom :Trudel

Posté 17 July 2019 - 20:30

(...)

 

(1) la quantité de vapeur d'eau disponible;

(2) la température du haut de l'atmosphère (plus froid c'est mieux);

(3) la présence ou l'absence de soleil pour réchauffer le sol;

(4) le brassage vertical (déjà survenu ou non) de la masse d'air;

(5) la présence d'instabilité causée par le cisaillement des vents;

(6) le soulèvement de la masse d'air causée par une advection positive de tourbillon en altitude.

 

(...)

J'oubliais :

 

(7) la présence d'une nappe d'eau et sa température en surface;

(8) la présence d'un relief montagneux ou d'une vallée et la directions des vents par rapport à ce relief.

 

Le relief contribue à déstabiliser la masse d'air, tandis qu'une nappe d'eau froide stabilise la masse d'air. C'est parce que l'île dans une vallée et est entourée d'eau (surtout au sud-ouest) que les formations orageuses s'affaiblissent habituellement en atteignant Montréal (surtout par vents du sud-ouest).


Modifié par Wave, 17 July 2019 - 20:40.

Wave

#8 EricB

EricB

    Nouveau

  • Membres
  • 485 messages
  • Localité :Montréal
  • Prénom :Éric

Posté 17 July 2019 - 21:23

J'oubliais :

(7) la présence d'une nappe d'eau et sa température en surface;
(8) la présence d'un relief montagneux ou d'une vallée et la directions des vents par rapport à ce relief.

Le relief contribue à déstabiliser la masse d'air, tandis qu'une nappe d'eau froide stabilise la masse d'air. C'est parce que l'île dans une vallée et est entourée d'eau (surtout au sud-ouest) que les formations orageuses s'affaiblissent habituellement en atteignant Montréal (surtout par vents du sud-ouest).


Wave je dois avouer que je suis impressionné par tes connaissances... Est-ce que tu es météorologue? Est-ce que tu travailles pour une chaine(météo média, TVA, environnement Canada)? Sinon tu devrais. Tu donnes de bonnes explications
  • Mizar aime ceci

#9 Wave

Wave

    Membre +

  • Membres
  • PipPipPip
  • 3 842 messages
  • Localité :Montreal (Ahuntsic)
  • Prénom :Alain
  • Nom :Trudel

Posté 18 July 2019 - 07:25

Wave je dois avouer que je suis impressionné par tes connaissances... Est-ce que tu es météorologue? Est-ce que tu travailles pour une chaine(météo média, TVA, environnement Canada)? Sinon tu devrais. Tu donnes de bonnes explications

Bonjour Éric,

 

Mes connaissances concernent surtout les questions théoriques, tandis que certains membres du forum ont des connaissances techniques bien plus pointues. Alors, une partie de la réponse à ta question se trouve dans la rubrique qui permet aux membres du forum de se présenter. Au delà de cette présentation, mon profil personnel est un sujet de messagerie personnelle, si cela t'intéresse.

 

En ce qui concerne les facteurs qui influencent la formation d'orages violents, il y a aussi le suivant (très important) :

 

(9) la présence d'un "couvercle" en altitude, c'est à dire la présence en altitude d'un profil vertical de température potentielle qui est stable. (La température potentielle est un équivalent de température qui permet de prévoir la quantité de chaleur relâchée lors du soulèvement de la masse d'air. Elle tient compte de la chaleur dégagée par la condensation de la vapeur d'eau).

 

Ce couvercle favorise l'accumulation de chaleur dans le bas de l'atmosphère (CAPE). Il saute lorsqu'une quantité suffisante de chaleur s'est accumulée et/ou lorsque les éléments qui favorisent le brassage (cisaillement du vent et reliefs) sont suffisamment présents. Lorsqu'il saute, un cumulonimbus se forme s'il y a suffisamment d'humidité et de CAPE, si le cisaillement du vent n'est pas trop fort. L'extension verticale du cumulonimbus dépend de la quantité de CAPE (et du profit vertical de température de la masse d'air environnante), tandis que son contenu en eau liquide (par unité de volume d'air) dépend de la concentration en vapeur d'eau initialement présente dans la masse d'air ainsi soulevée. Ça signifie qu'avec un CAPE et une humidité très élevés, on obtient des pluies fortes et des crues soudaines.

 

L'essentiel de la théorie qui explique la formation des nuages d'orages est résumée dans les deux derniers paragraphes. Il existe des archives sur le forum qui expliquent ces choses. Quant aux éclairs, il s'agit d'un phénomène dont la complexité échappe à la plupart des modèles et pour lequel les explications théoriques habituellement avancées sont incomplètes.

 

Voilà. Bonne journée!


Modifié par Wave, 18 July 2019 - 09:04.

  • Mizar aime ceci
Wave

#10 Wave

Wave

    Membre +

  • Membres
  • PipPipPip
  • 3 842 messages
  • Localité :Montreal (Ahuntsic)
  • Prénom :Alain
  • Nom :Trudel

Posté 18 July 2019 - 11:51

Concernant le potentiel d'orages violents samedi soir, pour l'instant le GFS fait passer les pluies fortes au sud de Montréal, sans nous épargner complètement. Quant au NAM, il fait passer les pluies fortes sur les Laurentides et Lanaudière, en direction de la Mauricie et des Bois Francs environ.

 

Cette zone de pluies abondantes est moins présente sur le GDPS. Il faut s'attendre à ce qu'elle varie beaucoup en position et en intensité sur les modèles aujourd'hui et demain.


Modifié par Wave, 18 July 2019 - 11:57.

Wave

#11 Mizar

Mizar

    Membre senior

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 18 091 messages
  • Localité :Waterloo, Québec
  • Prénom :Erick
  • Nom :C.

Posté 24 July 2019 - 18:01

Notre prochaine vague de chaleur correspond avec la phase positive de l'EPO.... Signe d’encouragement pour la suite.

Miniature(s) jointe(s)

  • EAROczAX4AAIsJI.jpg

  • Dal aime ceci




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)