Ressources éducatives
En route vers InterMET
Observations et prévisions
Spécialistes et visites guidées
L'agora
Accueil
 


LA MÉTÉO ET NOUS

Il y a des jours où l'on va bien et d'autres jours où nous avons de la difficulté à sortir du lit. Est-ce dû à la météo? Bien des personnes réagissent au temps qu'il fait. On se sent moins bien par temps pluvieux que par temps ensoleillé. Beaucoup de gens souffrent de la chaleur, surtout les vieillards et les bébés. Les risques de suicide sont plus élevés quand la pression barométrique est fortement à la baisse. Les crises d'angine, les migraines et les troubles du sommeil sont plus fréquents à l'approche du mauvais temps. Notre santé est affectée par la qualité de l'air et la dispersion des polluants; lesquelles dépendent énormément des conditions météo. Les émotifs, les nerveux et les cardiaques sont plus sensibles aux variations du temps. En outre, des études ont montré que 72% des personnes souffrant d'arthrite ressentent plus de douleur quand la pression est à la baisse. Les microbes aussi sont sensibles au rythme de la météo: les virus se réveillent souvent dans les périodes de dégel.

Météo à l'école
Le comportement des élèves à l'école n'échappe pas à l'influence de la météo. Selon des recherches menées aux États-unis, ce n'est pas à cause de la température ou de l'humidité que les élèves deviennent turbulents. Les troubles de comportement se manifestent surtout quand la pression est fortement à la baisse tandis qu'une hausse de pression favorise de meilleures attitudes. De plus, il semble que les étudiants soient généralement plus tranquilles les jours où le ciel est dégagé et plus fatigués les jours nuageux.

retour