Ressources éducatives
En route vers InterMET
Observations et prévisions
Spécialistes et visites guidées
L'agora
Accueil
 


LA PRÉVISION DU TEMPS

Les données
La base de la prévision météo est... l'observation météo. Il faut connaître, à un moment précis et le plus complètement possible, l'état de l'atmosphère pour prévoir ses changements futurs.

Météo codée
On parle plusieurs langues dans le monde: plus de 3000! Afin que tout le monde se comprenne, l'échange de données météo entre les pays doit être "uniformisé". Les observations météo circulent donc sous forme codée et les procédures d'observation sont les mêmes dans tous les pays.

L'analyse
En analysant les données provenant d'une multitude de sources différentes; stations au sol, ballons-sondes, avions, bateaux, satellites et radars, les ordinateurs produisent une série de cartes sur lesquelles les météorologues se pencheront.

La prévision des ordinateurs
La prévision établie par ordinateur se base sur un ensemble d'équations mathématiques qui représentent l'atmosphère et ses changements possibles. Ces équations sont tellement compliquées qu'il n'y a pas de réponse précise possible! Pour trouver la solution approximative à ces équations, il faut procéder à l'aide d'un modèle numérique, un programme informatique qui simule le comportement de l'atmosphère. Les variables comme la température ou la pression sont définies à certains points d'une grille de cubes qui recouvre toute la terre, comme un filet de tennis. L'ordinateur calcule les variables prévues sur l'ensemble de la grille, en faisant avancer le temps par bonds de plusieurs secondes à la fois, jusqu'à ce que l'heure de la prévision soit atteinte.

La prévision humaine
Les prévisions par ordinateur prévoient le mouvement et l'évolution des systèmes météorologiques, mais il reste encore du travail à faire avant que la prévision parvienne à la télé ou à la radio. Le météorologue-prévisionniste se charge de cette tâche. Ce travail est d'une grande complexité et exige un sérieux effort d'analyse et de synthèse. Le premier pas consiste à identifier, parmi les mécanismes en jeu dans la situation du jour, ceux qui ont de l'importance et ceux qui n'en ont pas. Le prévisionniste doit aussi porter un jugement sur les cartes et les données fournies par les ordinateurs. Après tout, les ordinateurs sont des machines et les machines font parfois des erreurs.

Des bulletins météo pour tous
Le météorologue traduira en mots courants de quelle façon le système météorologique dominant affectera une région donnée. La forme et le langage des prévisions seront différents selon les besoins des utilisateurs. Pour les marins, les prévisions contiendront des informations sur la visibilité ou la hauteur des vagues. Pour les pilotes, le bulletin mentionnera la base des plafonds nuageux ou la présence de givrage et de turbulence. Pour l'agriculteur, la prévision contiendra des informations sur le degré d'assèchement de l'air, très utile pour le séchage du foin.

Les prévisions finalisées sont acheminées aux médias par voie de télécommunications, afin d'être disponibles à tous le plus rapidement possible. Outre les bureaux météo et le réseau Radio-Météo d'Environnement Canada, des chaînes de télévision spécialisées comme MétéoMédia diffusent en permanence des bulletins météo destinés à une foule d'usagers.

retour