Ressources éducatives
En route vers InterMET
Observations et prévisions
Spécialistes et visites guidées
L'agora
Accueil
 



LA MÉTÉOROLOGIE VIOLENTE

Les orages et la foudre
Les orages sont causés par des cumulonimbus et ont lieu habituellement à la fin des journées chaudes d'été quand les nuages atteignent leur développement maximal. À ce moment, le sommet du cumulonimbus peut atteindre les 20 kilomètres d'altitude. Dans le nuage d'orage, les forts courants d'air chaud vers le haut, pouvant dépasser les 100 Km/h, entraînent les gouttelettes d'eau et les cristaux de glace en créant une séparation des charges électriques. Certaines parties du nuage deviennent chargées d'électricité positive et d'autres, d'électricité négative. Quand la charge accumulée devient trop grande, une décharge se produit: c'est l'éclair. Sur son passage, le courant électrique chauffe l'air à plus de 30 000 degrés Celsius, 5 fois la température de la surface du soleil. Ce courant entraîne un tel échauffement que l'air est brûlé presque instantanément. Une expansion explosive de l'air se produit. Le bruit est très intense: c'est le coup de tonnerre.

2000 orages à la fois!
À tout instant sur la planète, il y a plus de 2000 orages en activité. Environ 100 coups de foudre frappent la terre à chaque seconde. Cela correspond à un déversement d'énergie de quatre milliards de kilowatts. Deux cent millions de dollars d'énergie à chaque seconde! Suffisamment pour fournir au pays toute l'énergie dont il a besoin. Si seulement on pouvait réussir à capter cette énergie. Celui ou celle qui trouvera le moyen sera un homme ou une femme riche!

L'éclair plus vite que le tonnerre

Tu vois d'abord l'éclair avant d'entendre le tonnerre parce que la lumière voyage environ un million de fois plus vite que le son. Quand tu vois un éclair, la lumière de l'éclair atteint ton oeil quasi instantanément mais le son prend plusieurs secondes à te parvenir. En comptant le nombre de secondes entre l'éclair et le tonnerre, tu peux déterminer la distance de l'orage. Tu n'as qu'à diviser le nombre de secondes par 3 pour obtenir la distance en kilomètre.

La tornade
Les tornades sont des colonnes d'air en rotation qui ressemblent à un nuage en entonnoir. Elles sont toujours attachées à la base d'un cumulonimbus. Dans les tornades les plus violentes, les vents atteignent ou dépassent les 400 Km/h et la destruction est totale. Comparativement à un ouragan, la tornade agit sur une échelle beaucoup plus petite et pour une durée beaucoup plus courte. Durée moyenne d'un ouragan: 9 jours contre moins de 30 minutes pour une tornade.

L'ouragan
Un ouragan est une dépression atmosphérique accompagnée de vents dépassant les 115 Km/h, qui se forme à la surface des eaux très chaudes des régions tropicales. Ce sont les phénomènes atmosphériques les plus dévastateurs de la planète, pires que les tremblements de terre ou les éruptions volcaniques. Un ouragan peut déverser des quantités énormes de précipitations. Les Philippines ont déjà été inondées par un ouragan qui a laissé plus de 2 mètres de pluie en 4 jours. Deux fois les précipitations totales annuelles à Montréal!

Des noms pour les ouragans
Pourquoi des prénoms pour les ouragans? Tout simplement parce que l'utilisation de prénoms est plus rapide et plus commode que l'utilisation d'une série de chiffres comme la latitude et la longitude. On a commencé à baptiser les ouragans il y a plus de 100 ans, en Australie. Un météorologue se mit à donner aux tempêtes des prénoms de politiciens de l'époque. À la suite de plaintes, on décida d'utiliser les prénoms des épouses de ces politiciens, puis des prénoms féminins en général. Cette pratique a été adoptée dans le monde entier et ce n'est que dans les années 1970 que cette mode fut remise en question. Le gouvernement australien fit remarquer qu'il était injuste d'avoir toujours recours à des prénoms féminins pour désigner les ouragans. Le directeur de la météo australienne annonça que le prochain cyclone dans la région serait baptisé "Alain" et que désormais, les ouragans seraient désignés aussi bien par des prénoms masculins que féminins.

Tous les ans, l'organisation météorologique mondiale, une branche des Nations Unies, décide d'une liste de prénoms qui seront donnés aux ouragans à venir dans les prochaines années. Les prénoms viennent de plusieurs langues car les ouragans s'attaquent à beaucoup de régions du monde.

retour