Jump to content

js13120

Membres
  • Posts

    71
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by js13120

  1. Christophe, j'ai trouvé ceci :

    http://moe.met.fsu.edu/tcgengifs/

    http://moe.met.fsu.edu/mm5/

    Le deuxième lien ne contient pas le substitue de la t'w (la theta E) hélas, mais tu trouveras dans le premier la theta E pour plusieurs niveau, le niveau 850hPa étant le plus approprié pour mettre en phase avec le TP. Remarque on peu aussi se servir de la theta E à l'étage moyen pour vérifier l'apport d'air froid et sec en cas de situ orageuse...

    http://moe.met.fsu.edu/mm5winter/pv320.12.png sur le deuxième lien tu trouveras les PVU sur du 320K. ils ont le jet à 250hPa, bon ils auraient pu rajouter 300hPa mais tu dois certainement trouver plus complet ailleurs.

    Vais fouiller un peu...

  2. Bonjour, j'essaye de profiter de mes derniers jours de vacances pour apprendre le maximum de chose sur les RS...

    Une question ,peut-être bête, me vient à l'esprit, comment représenter sur le RS la CAPE, je sais que la particule d'air suit l'adiabatique sèche au début jusqu'au level de convection libre et qu'à partir de ce level, on suit l'adiabatique saturée. Mais comment détermine t-on le LFC sur le RS, encore mieux auriez vous une illustration?

    Voilà, bon début de semaine et bonne nouvelle année à vous !

  3. Sylvain, à mon avis il faut avant tout être objectif...déjà ton observation semble se limiter à ton seul lieu d'habitation, ça va jusqu'à 5cm pour les cumuls dans le 78, certes c'est loin des 10cm maximum annoncé. Seulement que l'on soit amateur chevronné ou pro c'est pareil, on utilise les mêmes méthodes c'est à dire lecture des RS, des modèles et tout ce qui va avec (un art complexe va chatouiller le TA TP, jet et autres joyeux lurons et ton avis aura certainement changer). Les TSE et ingé (plus rares pour la previ) doivent jongler entre directives lors des situ délicates, et manque de temps (car il faut dire qu'ils sont tout de même de plus en plus solicité), ils ont un stress que nous, "petits"amateurs ne connaissons pas. Tu es derrière ton ordi bien au chaud chez toi, et tu as tout ton temps pour consulter les modèles... c'est loin d'être le cas du prévi du Cdm...

    Chaque previ amateur ou pro a des hauts et des bas, mais il est vrai que certains amateurs savent s'en tirer à bon compte comme cela est vrai pour les pro.

     

    Moi mon avis est que les meilleurs previs sont souvent ceux qui savent utiliser les techniques de ceux passé par l'ENM (utilisation des RS, des "nouveaux concepts"...)

    Car oui MF fait des livres et des tas de choses qui permettent l'autodidactie ! ;)

  4. Cet après midi j'avais décidé de "crayonné" quelques RS prévus pour la région parisienne.

     

    http://www.meteociel.com/analyse/images/RS-1-neige-de-redoux2.gif

     

    Mais je crois que j'ai fais erreur, car il me semble bien que ceci n'est pas un émagramme et que le coloriage des surfaces n'est pas possible avec le téphigramme puisque la courbe bleue n'a pas l'air de représenter la t'w mais le td ;)

    A votre avis?

    Pfff y sont chiants les anglos saxons peuvent pas pondre des émagrammes !

  5. le redoux n'aura pas un effet si néfaste pour les amateurs de temps agité dans le SO, la situation de samedi pourrait être bien mouvementée près des côtes aquitaines :

    Malgré la faiblesse du champ de thetae en basse couche, la dynamique d'altitude devrait prendre le relais, un jolie cas d'école avec une sortie gauche diffluente de jet streak : http://www.wetter-zentrale.de/pics/Rtavn7815.png, on voit bien l'écartement progressif des lignes de courant dans le sens de l'écoulement...

    http://www2.wetter3.de/Animation_12_UTC/78_39.gif

    On voit bien le "tahlweg" de tropo avec les valeurs de TP qui tendent à augmenter avec interaction avec le jet.

    Etant donné le facteur de divergence à la tropo dynamique :

    http://www2.wetter3.de/Animation_12_UTC/78_38.gif (grosse tâche rouge)

    Et que le gradient géopotentiel au niveau de la tropo doit se ressérer très nettement en allant vers le SO, la situation aurait un potentiel très instable. Des amas convectifs ont souvent lieu dans ce genre de situ... notamment les comma clouds alors @suivre !

  6. voilà Yves t'as fais le travail que font maintenant les prévis de MF...

    Pour ma part je le fais depuis deux mois environ depuis que j'ai découvert l'EAO anasyg presyg et j'ai constaté que ça marchait à merveille, que l'on anticipe mieux les zones convectives bref là ou on a du contexte synoptique fort.

    Ce que je rajouterais à ton analyse c'est :

    le jet de basse couche qui va souffler fort :

    http://www.wetterzentrale.de/pics/Rtavn4212.gif (850hPa)

    http://www.wetterzentrale.de/pics/Rtavn4213.gif (925hPa)

    et le cisaillement en basse couche :

    http://www.wetterzentrale.de/pics/Rmgfs215.gif avec le jet et l'air froid antérieur en surface (thetae faibles)

    En général le tourbillon absolu correspond à la zone de tawleg au niveau des Pmer

    c'est à dire en général là ou le gradient de thetae est maximal.

     

    La barocline

    Le cisaillement

    La convergence qui renforce le gradient de thetae ou t'w

    Le gradient des vitesses verticales (entre l'air froid antérieur subsident et la langue d'air chaud ascendant)

    Tout ça est marqueur de l'activité du front... ici dans ce cas tout est réuni une très belle frontogénèse en perspecticve...

     

    Quoiqu'il en soit un très beau travail Yves et quel temps ça a du demander! :huh:

    @+++

  7. je ne pense pas qu'il y ai gène du moment que les échanges soient constructifs et permettent à chacun d'en apprendre ou de nous en apprendre davantage.

    La thetae est comme sa soeur la t'w une température qui permet plusieurs choses :

    -elle diffère d'une masse d'air à une autre

    -elle est généralement constante dans une masse d'air homogène. D'ou des istotherme généralement lâches sur les cartes sauf dans les zones de transition de masse d'air ou là il y a ressèrement des isothermes http://meteocentre.com/models/ukmet_eur_an...TW_000_0850.gif

    c'est dans ce cas là qu'on parle de zone barocline.

    -enfin pour une masse d'air donnée elle varie lentement dans le temps et est insensible aux mouvements verticaux sans transfert de chaleur ou adiabatique, la t'w ne varie que quand on a des échanges de chaleur avec le millieu environnant. On sait selon son gradient vertical si il y a un échange sol air ou air sol...

    bon ce petit rappel s'inspirant fortement du cours de météorologie générale et maritime

    n'aura que pour effet de rappeler pourquoi on utlise la t'w ou thetae, il faut rajouter que la t'w est utilisée pour suivre l'évolution d'une particule d'air dans un milieu saturé (c'est d'ailleur pourquoi il y a un petit w qui signifie wet = humide) tandis que une thetae est une température potentielle équivalente prise par une particule quelque soit son état humide ou saturé. La thetae est en fin de compte plus proche de la réalité mais plus lourde à intégrée dans les modèles.

    Pour simplifier beaucoup il faut retenir que plus une thetae est élevée (ou une t'w) plus l'air est humide et chaud... donc des thetae élevées se retrouvent à l'avant des anafronts, plus on a un gradients de thetae élevées plus on a de la baroclinie entre un air chaud et humide et un air plus frais qui n'a pas les même propriétés.

    La frontogénèse est en fait toujours caractérisée par le gradient de t'w ou thetae car l'augmentation du gradient est le résultat de la déformation induite par le vent sur les isothermes, plus la déformation est importante plus la frontogénèse est active (j'avais des schémas sur cette déformation que je chercherais)

     

    Enfait la localisation des précipitations se fait de plus en plus par l'habitude, mais pour un anafront les précipitations sont lâchées en général dans la zone de max de subsidence et à cheval entre la zone à faible thetae et la zone à thetae élevées.

     

    Quant-à Naunau, il n'y a pas d'erreurs, bien au contraire c'est une jolie prévision, cependant il ne faut pas minimaliser les averses à l'arrière qui se font souvent sans thetae exceptionnelles mais avec de bonnes ascendances locales et une situation dynamique en altitude (gradient élevé de géopotentiel à la tropopause dynamique)

  8. nettement mois descriptif que toi yves mais voici ce que j'ai posté sur l'autre forum pour ceux qui ne le consulte pas :

     

    ce soir la tropopause s'effondre en avant de la façade atlantique peu à l'ouest de 5°W.

    http://www2.wetter3.de/Animation_06_UTC/12_39.gif

     

    Par ailleurs cet enfoncement de l'air stratosphérique se visualise très bien sur l'humidité relative prévue (coupe sur le 48ème parallèle soit un axe Quimper Colmar) :

     

    http://www2.wetter3.de/Schnitte/3_12_L_-16_31_B_48_48.gif

     

    On voit très bien la belle tâche bleutée entre 10°W et 5°W, c'est là que se situe notre anomalie de tropopause.

    A l'avant de cet air très sec qui atteint même l'étage inférieur (jusqu'à 850hPa) la couche d'air est quasi saturée sur toute son épaisseur de 4°W à 0° soit du morbihan à la sarte. C'est là qu'est le nouveau front

     

    http://www2.wetter3.de/Schnitte/4_12_L_-16_31_B_48_48.gif

     

    La présence de thetae élevées à l'est de 0° nous indique qu'il y a de quoi bien frontogénéser... on remarque par ailleurs le gradient important de thetae à l'étage inférieur qui indique une bonne baroclinie (gradient horizontal de température) toujours présente dans les fronts bien actifs comme on les aime.

     

    http://www2.wetter3.de/Schnitte/2_12_L_-16_31_B_48_48.gif

     

    Niveau mouvements verticaux la signature d'une frontogénèse active se retrouve à nouveau, de bonnes ascendances juste à l'avant de l'air froid subsident qui traduit la présence de précipitation prévue entre le 5°W et 0° plus particulièrement sur la mayenne (53), l'ille et vilaine (35). Si nous avions une coupe plus au sud on aurait aussi parler de la Loire atlantique et du maine et Loire

     

    Donc en soirée le front concernera les pays de la loire et une partie est de la bretagne mais aussi les zones situées sur le conflit air froid subsident et air chaud convergent vers la zone de subsidence :

    http://www.wetter-zentrale.de/pics/Rtavn127.gif

     

    comme d'hab des bandes de précipitations remontant en flux de SO...

     

    Ensuite dans la nuit, le gradient de thetae augmente :

     

    http://www2.wetter3.de/Schnitte/4_18_L_-16_31_B_48_48.gif

     

    http://www.wetter-zentrale.de/pics/Rtavn187.gif

    l'air froid progresse à peine vers l'est, une petite dépression en surface est présente vers le bassin d'arcachon, une coupe à ce niveau sur le 45ème parallèle indique la présence de fortes ascendances donc que ce dernier ce situe juste en avant du front:

     

    http://www2.wetter3.de/Schnitte/2_18_L_-16_31_B_45_45.gif

     

    au petit matin la zone d'ascendance se situe le long d'un axe haute normandie aquitaine:

    http://www.wetter-zentrale.de/pics/Rtavn246.gif, et comme les thetae seront élevées : http://www.wetter-zentrale.de/pics/Rtavn247.gif et que l'anomalie de tropopause se rapproche : http://www2.wetter3.de/Animation_06_UTC/24_39.gif il y a fort à parier qu'il va y avoir de l'animation sur cet axe aquitaine haute normandie. Avec des cumuls non négligeables à prévoir.

     

    Il faut s'attendre comme la dernière fois à des zones convectives importantes ou les précipitations prendront un caractère modéré en seconde partie de nuit. Le risque de coup de tonnerre dans la masse est faible...

    en cours de journée des averses assez fréquentes sont attendues sur la Bretagne avec parfois un petit caractère orageux possible principalement sur le finistère et le morbihan.

     

    Bonne fin de week end

    Cordialement Jean stéphane

  9. D'après ce que j'ai cru comprendre en lisant le triplet et Roche y a des règles mais l'expérience doit y être aussi pour quelque chose, quoiqu'il en soit on détermine le type de nuage en s'interessant premièrement à la stabilité ou l'instabilité de la couche considérée

    quand c'est saturé stable ça dépend de l'altitude, Stratus près du sol Altostratus un peu plus haut, Nimbostratus sur une certaine épaisseur, crirrostratus.

     

    saturé instable : nuage de type cumiliforme, là aussi selon l'altitude il peut s'agir de cumulus, cb , ac, sc, cc.

     

    Y a ensuite d'autres règles moins évidentes... qui sont toutes expliquées chez Roche et Triplet.

     

    Il faut donc être capable de déterminer de manière rapide les I.A (instabilité absolue) I.S (instabilité sèche) I.C.L (instabilité convective latente) I.C.S (instabilité convective sélective) S.A (stabilité absolue)

     

    Bref il faut connaître Pone sur le bout des doigts... ce qui est nettement plus facile à dire qu'à faire.

  10. milles merci JL et Yves pour vos remarques... (cependant Yves je ne m'occupe que de la partie pédagogique du site... pour le reste tes remarques iront droit au coeur de celui qui fourni tous les jours un travail technique énorme)

     

    Merci encore Jean Louis pour ce complément plus qu'instructif, à vrai dire on ne pense pas souvent à regarder iso 0 pour faire de l'analyse et c'est un paramètre pourtant très interessant.

  11. Voilà j'ai enfin pu acheter le livre (météorologie générale et maritime) à la boutique MF avenue rapp, je dois dire que je suis très agréablement surpris de l'ensemble que j'ai commencé à feuilleter, niveau présentation c'est vraiment mieux que le Triplet et en plus il y a même quelques notes sur le Tourbillon potentiel et quelques coupes d'arpèges bref je suis ravi :wacko: .

    Au passage j'en ai profité pour feuilleter le Malardel, la quantité d'informations est vraiment IMPRESSIONANTE. Malheureusement étant allé avec mon ptit frêre j'ai du repartir aussi vite que j'étais rentré... (un jour j'espère qu'il comprendra :P )

    Je suivrais le conseil de JL et attendrais la 2ème édition

  12. En effet grande douceur en vue avec de t850 de l'ordre du 15deg jeudi, pour une fin octobre ça fait impressionant. Le mois d'Octobre s'annonce exceptionnellement chaud...

    ptit cas d'école pour la journée de vendredi :

    http://www.wetter-zentrale.de/pics/Rtavn907.gif jolie langue de thetae bien qu'il y a nettement mieux, situé en amont de l'air froid symbolisé par la présence de thetae plutôt basses. Le gradient de thetae est pas exceptionnel cependant mais c'est sans compter sur la présence du jet de basse couche bien implanté http://www.wetter-zentrale.de/pics/Rtavn8413.gif ce dernier progressera durant la nuit vers l'est, et permettra de marquer le cisaillement de très basse couche entre l'air froid antérieur ou le vent est principalement à composante SE : http://www.meteociel.com/modeles_gfs/96-602.gif, d'ailleurs c'est essentiellement grâce à la présence d'un anticyclone costaud qu'il a une composante SE, les fronts chauds bien caractérisés sont le plus souvent accompagnés d'une vent plus E que SE. Ce qui a tendance a diminué le cisaillement et mener à une perte de l'activité frontale en progressant vers l'est.

    Dans la langue de t'w élevée qui correspond en général aux zones à tourbillon important, l'ascendance est bien marquée : http://www.meteociel.com/modeles_gfs/96-107.gif. Dans la zone d'air froid (dans ce cas froid c'est relatif) la subsidence est quant-à elle importante et donne un gradient important au niveau des vitesses verticales entre l'anomalie chaude et l'air froid antérieur. Ainsi les bandes pluvieuses qui se formeront suivront le flux chaud et se déplaceront perpendiculairement au déplacement du front en surface.

    commentaire effectué sur le run de 06z

  13. Jean Louis belle présentation du TP et des anomalies, une très grande qualité pédagogique, si j'avais pas appris ces notions auparavant j'avoue que ton post m'aurait beaucoup plus facilité l'accès à ce côté de la météorologie dynamique jugé par beaucoup complexe.

    J'ajouterais juste à ton exposé qu'il existe une forme intermédiaire à l'anomalie dynamique de tropopause : l'anomalie latente, la déformation est assez faible mais c'est une zone importante à suivre car elle peut par la suite évoluer en anomalie dynamique de tropo.

×
×
  • Create New...