Jump to content

garin

Membres
  • Posts

    314
  • Joined

  • Last visited

Contact Methods

  • Website URL
    http://
  • ICQ
    0

Profile Information

  • Localité
    Québec (Saint-Sacrement et Sainte-Foy)

garin's Achievements

Newbie

Newbie (1/14)

0

Reputation

  1. À compter de vendredi soir, nous serions touchés par une dépression importante venant de l'Atlantique est. C'est un phénomène qui sans être inusité, n'est pas fréquent. D'où les annonces de pluie passagère pour toute la fin de semaine ici. Les accumulations ne paraissent pas très importantes, jusqu'ici. Qu'en pensez vous?
  2. La web cam de la station de l'université Laval nous offre une image unique du ciel de Québec. Mais quelle est exactement son orientation géo? Nord est? Merci.
  3. Vents d'est, vents d'est, vents d'est, vents d'est. Ici, c'est constant. Qui a dit que les vents d'ouest dominaient? C'est faux, pour Québec, parce que pour Montréal, c'est tout à fait autre chose. Mais ici. Neni.
  4. Au Québec, les vents dominants sont d'ouest, sud ou nord, mais d'ouest. Enfin c'est ce que les statistiques, apparemment, nous révèlent. (Non, Pierre, je n'ai pas les sources, désolé, mais je me fie un petit peu à ma mémoire des choses admises.). Je suis très sensible à la circulation de l'air. Quand on on vit en appartement, cela prend des dimensions insoupçonnées. Parce qu'on veut respirer. On veut que cela circule. Par tous les temps. Et qu'on n'est généralement exposé qu'à un axe dominant du vent, ouest, sud, nord ou est. Depuis des années, pourtant, j'observe qu'en avril, mai, juin et même partiellement en juillet, les vents dominants sur la ville de Québec, sont nettement est. Cela m'enrage, puisque cette période constitue le retour du temps chaud, que je n'aime pas vraiment, je m'en excuse à l'avance, et est synonime de manque de circulation d'air là où je vis. Toute cette entrée en matière un peu inutile, sans doute, pour vous demander, pourquoi, durant cette période de l'année, à Québec, les vents sont-ils toujours aussi résolument d'est? Merci d'éclairer ma lanterne. garin.
  5. Quelle effervescence devant cette dépression que nous attendons tous avec bonheur. Je pars ce topic pour nous aider à faire le point, et à apprendre de toutes ces interprétations modéliques auxquelles ce forum aura donné lieu par rapport à ce qui sera vraiment. J'espère juste ainsi en apprendre davantage entre nos estimations, parfois exaltées, parce que nous en voulons tellement, et ce qui ce sera vraiment passé. Faire le point entre l'avant, si exaltant, et l'après qui sera ce qui a été. Un salon de débriefing du vu et du fait.
  6. Vivre ici, au Québec, comporte des avantages dont on ne mesure pas souvent l'importance. J'oublie le confort, la paix, l'égalité, toute relative, mais bien réelle, des sexes, et autres choses qui nous semblent toutes aussi évidentes. Ce climat, bien tempéré, qui nous couvre de toute son affection, nous fait vivre des aventures assez exceptionnelles (pour peu qu'on aime, mais on aime) dont peu de contrées peuvent s'enorgueillirent si on excepte le nord de l'Amérique et de l'Europe. Je parle de contrées habitées. Dans l'océan indien, autour du 52 ième parallèle, c'est autre chose, mais il il n'y a personne, ou peu. Ainsi, nous vivons sans cesse des contrastes météorologiques qui nous font vibrer, triper, qui sont sans commuse mesure avec ce qui se passe sur le reste de la planète. Réalisons-nous cette chance que nous avons, nous les tripeux météo? Au Rwanda, le soleil se couche toujours à la même heure, 365 jous par année. La vie est entrecoupée de saisons mousseuses, passages de pluie obligés, et le soleil revient, jour après jour, dans sa continuité impassible. Comme je m'y ennuirais.
  7. Bush ébranlé, croirait-on. Ainsi aujourd'hui de sa déclaration. Brice de Saint-Briac (Ille-et-Vilaine) notait : Au Canada aujourd'hui, le Groupe de travail du Conseil canadien des chefs d'entreprises a fait une sortie spectaculaire afin de coincer Harper dans ses moindres retranchements. (Propagande lobbyiste)
  8. Environnement Canada a dévoilé ce matin son bilan de l'été 2007 au Canada. S'il n'a pas été le plus chaud ni le plus humide de l'histoire, cependant les températures et la pluviosité ont été plus élevées que la normale. Ainsi, en 2007, le Canada a connu son septième été le plus chaud de son histoire, soit 0,9 °C au-dessus de la normale (d'après les données provisoires). Dans la majeure partie du pays, les températures n'étaient pas plus de 1 °C au-dessus des normales, alors que dans les régions nordiques du Nunavut, elles ont dépassé la normale de plus de 1 °C. L'été 1998 a été le plus chaud, avec 1,8 °C au-dessus de la normale, et l'été 1968 le plus froid, avec 0,8 °C sous la normale. Cet été, c'est au Nunavut que les températures ont été les plus élevées par rapport à la normale (+1,4 °C), et c'est dans le sud de l'Ontario et du Québec qu'elles ont été les plus basses par rapport à la normale (+0,4 °C). À l'exception des printemps de 2002 et 2004, qui ont été plus froids que d'habitude, les températures saisonnières moyennes au Canada sont restées près ou au-dessus de la normale au cours des dix dernières années (de l'été 1997 à l'été 2007). En général, le Canada a connu son 28e été le plus pluvieux, avec 2,9 % plus de précipitations que la normale. L'été le plus pluvieux remonte à 2005, où nous avons reçu 21,2 % plus de pluie que d'habitude, et l'été le plus sec remonte à 1958, où les précipitations ont été 14,3 % sous la moyenne. La région climatique qui englobe la majeure partie du Nunavut a enregistré son deuxième été le plus pluvieux (28 % au-dessus de la normale), alors que celle qui comprend la partie sud des Prairies a connu son septième été le plus sec (26,6 % sous la normale). Les conditions climatiques peuvent varier grandement d'une année à l'autre en raison de la variabilité naturelle, il est donc difficile d'associer les conditions météorologiques de cet été à une cause particulière. Cependant, selon les scientifiques, ces conditions et les répercussions connexes correspondent à bien des égards à ce qui nous attend en raison du réchauffement de la Terre attribuable aux changements climatiques.
  9. Par ce topic, j'aimerais que ceux et celles qui observent comme moi au quotidien, les phénomènes météo puissent en tirer des analyses qui permettent un certain nombre de constats. C'est excitant de suivre la méto au quotidien. De chasser ou prévoir les orages à venir, je n'en disconviens pas. Mais il nous faudrait aussi en tirer certains résultats qui ne seront en rien concluants, mais nous lanceront peut-être sur des pistes de réflexion. Ainsi, cet été me semble à l'image des tout récents étés. Ce qui me frappe particulièrement, c'est la régularité avec laquelle les systèmes se déplacent. Il n'y a eu jusqu'à aujourd'hui, aucune canicule. Aucun système en haute atmosphère n'est venu paralyser la circulation des systèmes en basse altitude. Les fronts chauds succèdent aux fronts froids de manière quasi mathématique. Aux quatre ou cinq jours. De sorte qu'on connait un climat tout à fait confortable, beaucoup plus qu'il y a, disons, une dizaine d'années où de longues périodes de chaleurs humides intenses sévissaient. Par ailleurs, il m'apparaît indéniable que la climatologie québécoise a été chamboulée depuis quatre ou cinq ans. Les données indiquent une tendance forte du déplacement des moyennes températures et précipitations vers les mois qui suivent, juin en juillet, juillet en août et ainsi de suite. Les saisons ne seront plus jamais les mêmes ici. Nous observerons septembre avec intérêt, sans parler de décembre et janvier qui risquent d'être méconnaissables, une fois de plus. Tout cela est pour moi aussi passionnant que la lecture en continu de l'actualité météo. J'aimerais y lire vos propres impressions.
  10. Non, non, ce n'est pas météorologique. Ai perdu tout contact depuis une semaine sur mon ordi avec toutes les pages d'EC. Tous les autres sites internet que je consulte sont accessibles, sauf ceux d'EC!!! Ai tout essayé, genre couper les pare-feu, nettoyage avancé des cookies, 90 minutes téléphoniques avec un technicien Sympatico. Rien à faire! Même la page de la Voie verte m'est interdite!!! Aurais-je un espion malveillant dans l'antre de ma machine qui veut me priver de plaisirs inoffensifs mais pourtant pour moi essentiels?
×
×
  • Create New...