Jump to content

Semaine tempêtueuse en Atlantique nord


Jean-Louis

Recommended Posts

Bonjour à tous

 

2mm au pluvio pour l'instant en nord toulousain au passage de cette queue de front froid.

Analyse 300 hPa de dimanche 12 heures TU.

Le front froit qui devient pseudo en bas se dessine tout seul dans l'axe du talweg axé nord Espagne au large nord de l'Ecosse.

 

A droite du talweg des vents de sud ouest marqués de la Manche au nord est de l'Ecosse avec des modules jusqu'à 80 kts.

Ce "suroît" accompagne une dorsale de hauts géopotentiels de l'Est Espagnol au Luxembourg. Faisait bien lourd hier soir et cette nuit dans cette poussée chaude prés frontale avec humidité en basses couches (voir les pointages des pseudos) propice au déclanchement d'un coup de tonnerre et demi ce matin dans le ciel Toulousain...

 

A gauche du talweg rotation rapide et radicale du vent (accélération) au nord de la pointe Bretagne à Nord Irlande. Le modules montent même à 120 kts sur le grand large nord ouest. La dorsale ouest Atlantique pousse assez fort; les modules de vent et les géopotentiels la dessinent d'ailleurs fort bien ! Le flux s'accélère nettement sous le jet dont l'axe des modules de vent se révèle un excellent traceur. Le jet se trace du module 120 en haut à gauche au module 50 en sud Portugal.

 

http://img210.imageshack.us/img210/5066/eur300147xo.gif

 

 

Confirmation avec la TEMSI aéro prévue pour ce soir 0H00TU avec un double jet:

L'un aux niveaux 32000 à 34000 pieds dont la courbure anticyclonique monte au delà du 60ème parallèle (remarquez la forte courbure indice de vitesse; 140kts)

 

Le deuxième talweg au dessous en latitude est nettement plus élevé. Il est étagé à 41000pieds avec une hauteur maximale de tropo de 46000 pieds entre les deux.

 

Disons nous bien que de telle poussées aussi rapides et dynamiques compensent des baisses tout aussi véloces.

On s'aperçoit tout de suite que le minimum à l'origine de ce nouvel écart à l'équilibre est en trainde se former et de descendre entre les 30ème et 50ème ouest avec de nouvelles anomalies de tropo ( décidément trés à la mode...).

 

Bref, et j'y arrive enfin :wacko: , la menace de tempête se précise en nord est de l'Atlantique nord.

Le minimum est déjà en place à 960 hPa. Attention le Royaume Uni et d'une manière générale au dessu du 50ème nord.

 

D'autres minimums semblent se dessiner tout au long des prochains jours. Autant de dépressions satellites (bombes ?) à surveiller dans le girons du vaisseau mère dépressionnaire...

 

Yves à ton poste !... :ph34r: :)

 

http://img188.imageshack.us/img188/5773/pgae068ea.gif

Link to comment
Share on other sites

Merci de nous tenir au courant JL :) ! Ces analyses sont très instructives.

 

 

A surveiller de près je pense : la grosse bébête qui devrait descendre du Canada et arriverait sur l'Angleterre Vendredi ; elle apporterait un vent tempétueux sur le Royaume-Uni, et aussi un puissant flux de NW sur la France (dans une traîne bien dynamique). Certes, l'échéance demeure lointaine, mais les 3 monstres sacrés (GFS, CEP et UKMO) ainsi que d'autres modèles, prévoient bien un risque de tempête assez important sur le Royaume-Uni... Sur la France, il est plus difficile d'apprécier la vitesse du vent à attendre.

 

 

GFS

 

CEP

 

UKMO

 

La situation semble en effet très dynamique pour la semaine prochaine : toute ondulation du champ de température sous le jet suffira à provoquer une puissante dépression qui viendra sévir sur les iles Britanniques.

 

Mère nature ne supporte vraiment pas les déséquilibres :ph34r: !

Edited by Naunau
Link to comment
Share on other sites

oui bien d'accord belle zone barocline, du précurseur en altitude, faudra juste qu'il y ai interaction entre l'anomalie de bas géopotentiel de la tropopause dynamique, anomalie chaude en basse couche accompagnée de son troubillon, et la zone barocline qui s'accompagne naturellement du jet. Avec interaction par mouvements verticaux (subsidents et ascendants), qui vont étirer les particules d'air et donc creuser d'avantage l'anomalie, y aurait de quoi avoir de belles bombes sur l'atlantique Nord, l'activité dépressionaire sera en forme durant la semaine à venir, comme tu dis Naunau pour la France ça reste encore bien flou, passionants tes messages Jean Louis :)

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Comme le signale Jean Louis, cette semaine risque dêtre un peu mouvementée dans lOuest de la France et dailleurs dans le quart NO du pays. Cela apportera je pense un peu de pluie, principalement mardi, jeudi et vendredi. Avec la sortie des modèles ce dimanche, il semble quune profonde dégradation se dessine vers la fin de la semaine. Mais nous sommes encore loin et ne copiant pas la télé avec des indices de 2 ou de 3. A suivre de près les prochains runs.

Comme exercice de style, je voudrai me lancer dans une analyse de latmosphère pour le mercredi 29 entre 0h et 6h. Il y aura peut être qq erreurs que les pros me feront très justement remarquer. Les cartes sont issues de Wetter3.

En effet, une belle anomalie de tropopause montre son nez ce mercredi. Elle assez dynamique (dans les 7PVU,si je sais lire la carte!) avec des géopotentiels très bas. Elle se situe au Sud Irlande avec une pointe en limite Nord Bretagne. Cet enfoncement de la troposphère, va apporter un air subsident très sec vers le sol et par conséquence provoquer un forçage avec des mouvements verticaux ascendants au devant de cette anomalie. Tout cela se révèle aussi avec le Jet Stream qui suit le talweg à 500hPa (voir plus bas) et qui passera en plein sur la pointe Bretagne. On y remarque des vents dépassant les 100nds accompagnés par de fortes divergences. Il en est de même pour les Advections dAboslus Vorticity à cette altitude. On voit bien le forçage entre les advections froides et chaudes (- et +).

Un peu plus bas à 500hPa (5000m), un centre de bas géopotentiels de 520dam, situé à lEst de lIslande génère un talweg descendant jusquen Vendée (560 dam en gros pour la Bretagne). Cela saccompagnera de températures assez fraîches avec un -20° sur la Bretagne mais déjà un -25° sur la pointe Sud Anglaise. La ligne des -15° se situera vers la Rochelle, le gradient de T° ne sera pas négligeable.

Cette subsidence « venue du ciel ! » fait suite au passage de la dép de la veille et de son front froid, elle apportera des vents de NO 15 à 20 nds sur pointe Bretagne en début de journée pour basculer au SO en fin de journée. Cette subsidence asséchera lair jusquà 750 à 800hPa. La Thêta Ae est assez froide (24°) entre 650 et 850hPa. A remarquer que pour la soirée (18h de ce mercredi 28) , une nouvelle dép abordera la pointe Bretagne. Une grosse ascendante au sol entre -25 et 30hPa/h et des vitesses verticales dascendance de -40. La Thêta à cette heure remonte à environ 36°.

Donc bcp de choses à suivre cette semaine, malheureusement je serai certainement absent du Pc pour qq jours.

yves

:)

Link to comment
Share on other sites

Merci les gars.... ;)

 

 

 

N'oubliez pas non plus ces Vertikalschnitte für Europa de chez wetterzentale

qui vous permettent d'établir des coupes sur le GFS Europe.

Par jour (pour une échéance de 7 ou 8 jours) vous avez la possibilité d'établir 12 coupes en longitude et 10 coupes en latitude sur toute la zone et jusqu'à 200 hPa + l'animation bien sûr...

Même sil faut prendre la prévis avec prudence et avec du recul, cet ensemble n'en demeure pas moins un excellent outil pédagogique.

 

J'ai choisi l'échéance de samedi, qui correspond à une assez bonne convergence de prévis, point d'orgue à priori de cette semaine houleuse:

La coupe a été choisie le long du méridien 0° qui passe entre Agen et Bordeaux et qui "traverse" le centre dépressionnaire.

Ainsi vous pouvez voir le comportement tridimensionnels des bas et hauts géopotentiels.

Contraste interessant entre la faible dépression sur Espagne (faible minimum repérable) et les bas géopotentiels qui descendent (voir la -20°) au niveau de 50ème en fond de cuvette dépressionnaire dont le centre est situé environ un peu aprés le 60ème (zone de vents les plus faibles à tous les niveaux).

 

En pointillés un peu plus épais en haut de la coupe nous avons la tropo qui descend

à partir du 45ème ou du 50ème environ. C'est dans ce secteur en altitude que le modèle place les vents les plus forts et probablement notre fameux jet (nous sommes dans la pente de la cuvette sur laquelle le flux s'accélère). Mais gardons nous à cette échéance de trop de précisions...

 

Méfions nous maintenant de prendre à la lettre les prévis fines, par exemple le comportement de l'iso 0° pour en déduire la température au dessus du sol par exemple... (elles ont l'air fantisiste sur la coupe!)

 

En ce qui concerne le grand sud, cela devrait devenir un peu plus sérieux en effet pour cette échéance; les bas géopot. se seront rapprochés de la région mais le flux serait encore d'ouest sud ouest en altitude pour cette journée ? A confirmer quand même...

 

Le site pour aller voir tout ça de prés:

 

http://www2.wetter3.de/vertikal.html

 

Yves pour suivre au plus prés cette évolution, sers toi du météogramme de Brest et de Dublin...

 

http://img121.imageshack.us/img121/4222/karte1448kj.gif

 

http://img14.imageshack.us/img14/4244/titi2wp.gif

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous

 

 

Beaucoup, beaucoup de choses à voir et à recouper en ce moment...

 

Ci-joint trois documents démonstratifs pour notre haute troposphère actuelle; il y en a bien d'autres mais je n'ai pas trop le temps.

 

L'analyse 12H00 300 Hpa. j'ai rajouté quelques traces à la main.

Notamment un premier jet en forme de S inversé axé ce lundi Luxembourg, Pays Basque, Gibraltar. Des pointes de vent fort le balisent (de nord à nord est en fonction de la courbure du tube) de même que l'axe des modules de vent. Il s'agit de notre talweg d'hier soir qui s'évacue vers l'est

Il molit trés peu dans le sud Espagnol car repris dans la courbure cyclonique du minimum d'altitude au dessus de la mer d'Alboran. En nouvelle accélération même, sur Espagne.

 

Un deuxième jet, celui de la tempête se met en place. J'ai tracé sa forte courbure cyclonique en fonction des modules de vent; il devrait aborder le Royaume Uni la nuit prochaine.

Remarquer la nette augmentation du vent depuis hier soir dans ce secteur.

 

Entre ces 2 jets de directions opposées, une dorsale trés dynamique (axe tracé en longs pointillés rouges). Nous en reparlerons

 

http://img170.imageshack.us/img170/3310/eur300146cc.gif

 

 

TEMSI aéro prévis pour ce soir 0H00 TU.

Nous reconnaissons notre premier jet s'enfonçant vers le sud est mais perdant de l'activité face au faible différenciel des tropos de part et d'autre (de ce jet); le minimum associé sur Méditerranée se décalant également vers l'est avec un peu d'instabilité sur le nord Algérien (voir les sat de ce soir sur ce secteur).

 

Notre deuxième jet (Océanique) se confirme également. Nettement plus cyclonique par différentiel de tropopause (25000 pieds en bas géopot et à 45000 pieds dans la dorsale d'altitude) il fluctue par ailleurs à la verticale.

Le front associé aborde la Bretagne ce soir.

 

Entre les 2 jets on retrouve notre dorsale qui entraine de hauts géopot. au delà de la Scandinavie

 

http://img45.imageshack.us/img45/1420/pgde1514fb.gif

 

Enfin et pour terminer la vapeur d'eau de ce matin 09H00 TU.

On retrouve notre assemblage d'altitude. La zone sombre correspond bien à la subsidence stratosphérique qui injecte de l'air sec en rapport avec le tracé du 1er jet ("S" à l'envers de la mer du nord à la mer d'Alboran).

Ce jet participe également au minimum instable de Méditerranée du coté des Baléares.

 

Les RS 0H00 et 12H00TU de Brest témoignent bien de cette injection sèche de nord nord est par une subsidence trés "ventrue".

Sur le RS de Brest 12H00 humidification par le haut, avancée frontale oblige.

Les vents de nord nord relatifs à cette subsidence tournent rapidement ce soir...

(minimum à 959 hPa en surface entre Islande et Irlande ce lundi midi)

 

Enfin, vers l'ouest, notre 2ème jet n'est pas trés loin de la subsidence également décelable en sombre à l'arrière de l'ensemble frontal.

 

copyright 2005 EUMETSAT

http://img189.imageshack.us/img189/1368/2005092609000008wv062207ya.jpg

Edited by Jean-Louis
Link to comment
Share on other sites

voici une analyse que j'ai posté aussi un peu plus tôt sur un autre forum :

http://meteocentre.com/archive/tephi/2005/09/26/2005092600_07110.gif

après le passage d'un affaissement de la troposphère, la masse d'air était bien sèche sur le RS de Brest, hé bien ça s'humidifie très nettement à celui de 12z

http://meteocentre.com/upper/07110_12.gif

De plus ce dernier tend à se radoucir, logique y a qu'à voir la belle langue de thetae et son avancée :

http://www.wetter-zentrale.de/pics/Rtavn067.gif

http://www.wetter-zentrale.de/pics/Rtavn127.gif

les ascendances traduisant l'avancée frontale :

http://www.wetter-zentrale.de/pics/Rtavn126.gif

vents costauds en basse couche entre cotentin

http://www.wetter-zentrale.de/pics/Rtavn129.gif

La bretagne sera située en plein dans la langue de Thetae aux valeurs atteignants les 50° ce qui est pas mal, le front se frontolysera assez rapidement en pénétrant dans les terres, puisque rien ne lui permet de se maintenir la troposphère ne s'affaissant que légèrement avec des thetae en baisse assez prononcée : http://www2.wetter3.de/Animation_12_UTC/24_39.gif

ça tendra à s'assécher légèrement à nouveau en fin de journée sur le RS de Brest

Mercredi un nouveau front tentera de passer en marge d'une dépression écossaise, elle aura bien du mal à inspirer un bon bol d'air chaud et humide se traduisant par les valeurs de thétae élevées contrairement à sa voisine au sud du groënland qui possède tout d'une grande avec sa belle zone barocline, son anomalie chaude en basse couche, ses sublissimes mouvements verticaux qui étire les particules d'air et augmente le tourbillon :

http://www.wetter-zentrale.de/pics/Rtavn606.gif

d'ailleurs, le tourbillon précurseur d'altitude en aura fait du voyage, demain mardi

http://www2.wetter3.de/Animation_12_UTC/18_39.gif

il sera au niveau du Canada, vers la baie d'hudson, le lendemain mercredi il aura atteind l'extrême est du canada,

http://www.wetter-zentrale.de/pics/Rtavn4215.gif le tout avec un beau rapide de jet

il y alors interaction barocline (interaction entre anomalie de surface, zone barocline , jet, anomalie d'altitude) et la dep se creuse alors très rapidement...

Pour en revenir à mercredi soir et dans la nuit, la perturbation tentera d'attaquer les côte de la Manche, mais pas vraiment beaucoup d'eau à attendre ça faiblira en entrant dans les terres, en mer près des côtes Belges et Hollandaises, des orages seront sans doute entre apperçus étant donné le beau décrochage de la tropopause (forçage en vue !) http://www2.wetter3.de/Animation_12_UTC/36_39.gif et le jet bien dynamique :

http://www.wetter-zentrale.de/pics/Rtavn3615.gif

Seules les thetae laisseraient à désirer...

http://www.wetter-zentrale.de/pics/Rtavn607.gif

Entre jeudi et vendredi le champ de thetae de la jolie bombe, va nettement voir le secteur chaud diminuer : http://www.wetter-zentrale.de/pics/Rtavn667.gif,

http://www.wetter-zentrale.de/pics/Rtavn907.gif d'ou une mort lente mais certaine...

avant d'agoniser sur le vieux continent elle devrait lâcher de l'eau durant la journée de vendredi de la Bretagne aux ardennes, la suite pourrait se terminer sur un topic sudiste cette fois mais ça demande vraiment confirmation

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous...

 

A mon tour de vous proposer une étude concernant la petite dépression "satellite" qui est bien partie pour frapper l'Angleterre Mercredi matin.

 

-Elle n'a pas l'air encore trop méchante cette dépression située actuellement au SW du Groenland (minimum de l'ordre de 1000hPa). Oui mais elle va assez lentement se rapprocher du puissant jet atlantique, tout en "surfant" à proximité de la zone de fort contraste thermique horizontal.

 

La dépression qui concernera le royaume-uni telle qu'on peut l'admirer en ce moment : plutôt banale à première vue !

http://www2.wetter3.de/Animation_12_UTC/06_1.gif

 

-Inutile alors de vous dire qu'elle va bien en profiter pour se développer très rapidement sur l'atlantique, et, pousée par le jet stream, finira par être projetée sur le Royaume-Uni Mercredi matin (et c'est là qu'elle atteindra sa phase de maturité).

 

La voilà arrivant à proximité de l'Irlande, comme métamorphosée par le jet et la baroclinie...

http://www2.wetter3.de/Animation_12_UTC/42_5.gif

 

-Donc il y aura beaucoup de vent à attendre chez nos amis anglais, ainsi que pas mal de pluie (enfin en intensité, vu qu'elle va se déplacer très rapidement cette petite maline) si on en juge par le dynamisme d'altitude, les vitesses-verticales importantes et aussi l'importante advection positive d'épaisseur (H500-H1000) à l'avant du minimum dépressionnaire.

 

Advection des épaisseurs (H500-H1000) : c'est largement positif en aval du minimum de géop. , et on peut donc en déduire qu'il pleuvra beaucoup sur le royaume-uni au passage de la petite perturbatrice.

http://www2.wetter3.de/Animation_12_UTC/42_9.gif

 

-Ensuite, c'est une autre dépression, très imposante et également dynamique qui va se creuser assez fabuleusement sur le Nord de l'atlantique, avant d'être très vite happée par le courant jet (qui sera d'ailleurs bien déformé par son passage, mais restera très rapide), et de venir à son tour bombarder en pluie et en vent (qui pourrait d'ailleurs être très violent au large de l'Irlande) le Royaume-Uni (les chanceux de la semaine on dirait ;) ).

 

Un vrai monstre annoncé par UKMO, ça promet outre-manche !

http://www.wetterzentrale.de/pics/Rukm961.gif

 

Vos critiques sont attendues.

 

Oups, devancé par JS :angry: !

Edited by Naunau
Link to comment
Share on other sites

oups désolé Jean Louis j'avais pas fait attention au fait que tu avais mis le RS de Brest dans ton analyse, le but étant de faire des analyses complémentaires, et enrichissantes, qui font de ce forum j'en suis certain un certain rayonnement, à titre de comparaison le RS de Trappes est lui aussi éloquant et montre bien que l'anomalie de tropo est passé par là :

http://meteocentre.com/archive/tephi/2005/09/25/2005092512_07145.gif (hier 12h UTC)

 

et ensuite à minuit :

 

http://meteocentre.com/archive/tephi/2005/09/26/2005092600_07145.gif

 

C'est ça qu'il y a de formidable avec les radiosondages, il faut toujours consulter le RS qui voit la masse d'air changer en premier donc en amont pour ensuite savoir à quoi s'attendre en aval ;)

Link to comment
Share on other sites

Bien vu JS

 

Différence plus que nette en effet sur les RS de Trappes à 12H d'intervalle.

 

A 12H00 nous sommes en phase de saturation (saturé tout en bas) avec des vents au sud ouest dans toutes les couches. Trappes est encore à l'avant du talweg.

 

A 0H00TU le RS enregistre la subsidence d'altitude avec rotation des vents au nord au dessus de 500 hPa.

 

Bravo aussi à Naunau qui nous "mâche" le travail d'investigation...

Remerciements à Luc pour ses photos interessantes toujours trés réussies.

Clin d'oeil à Enzo, mon voisin... et salutations à Christian Lefèvre dont chaque mot explicatif sur les masses d'air (de loin ce qu'il y a de plus important sans être particulièrement facile) est une mine d'or...

 

Surtout n'arrêtez pas Christian !

;)

 

JL

Link to comment
Share on other sites

Pour compléter tout ce qui vient d'être écrit, je rajouterai que ce qui va perturber les îles britanniques en deuxième partie de semaine, ce ne sont que les restes de Rita réactivés par les anomalies de tropopause déboulant du Groënland !

 

D'où des indices de confiance assez bas donnés notamment dimanche pour ce qui est de la prévision d'ensemble de cette deuxième partie de semaine. En effet, dès qu'un ex-cyclone est repris dans la circulation générale, il "perturbe" énormément les modèles qui ont tendance alors à partir en vrille !

 

Donc, comme le dirait JL, restons prudents avant d'annoncer la 1ère tempête de la saison, mais ne relâchons pas pour autant notre vigilance. Des incertitudes demeurent néanmoins sur la trajectoire de ces dépressions.

 

A+

 

Dominique ;)

Link to comment
Share on other sites

Et voilà le RS nous offre à nouveau un bel exemple du passage d'une injection d'air stratosphérique à l'étage moyen :

http://meteocentre.com/archive/tephi/2005/09/27/2005092700_07110.gif

Dans la nuit, le RS est plutôt humide sur de bonnes épaisseurs, puis à la mi journée rebelotte :

http://meteocentre.com/upper/07110_12.gif

Bel assèchement, d'ailleurs on voit très bien aussi le fait que l'air c'est rafraîchit, la superficie rouge étant plus restrainte on voit bien que la courbe du point d'état au départ bien à droite de la t'w 10°C s'est à nouveau bien rapproché de cette dernière.

Cette perte de chaleur était bien prévue par GFS hier soir, le champs de thetae en témoignant :

http://www.wetter-zentrale.de/pics/Rtavn067.gif

Link to comment
Share on other sites

Cd : cinématique divergente ou Air convectif divergent?

finalement je me pose une question bête, c'est l'option air convectif divergent, avec belle couche de subsidence au dessus d'une petite zone instable avec formation de nuages applatis du style CUF.

De plus Cinématique c'est une autre lettre mais j'ai un trou de mémoire et je m'en rappelle plus...

Edited by js13120
Link to comment
Share on other sites

Pour en revenir brièvement à la petite dépression (satellite ?) qui est bel et bien confirmée pour demain sur le Royaume-Uni, et il semblerait que des rafales proches de 90 à 100km/h devraient sévir sur l'Ecosse.

 

Axe de vent fort sur l'Ecosse, juste à l'avant du front froid (ça ressemble bien à un jet de basse couche ça)

http://www.wetterzentrale.de/pics/Rtavn2413.gif

 

Pas exceptionnel mais intéressant quand même !

 

En France, le passage de cette dépression sera beaucoup moins marqué, seulement un léger renforcement du vent sur le nord du pays, avec un ciel qui va s'obscurcir au fil des heures (et qui va vite devenir complétement gris d'ailleurs), annonçant l'arrivée progressive du secteur chaud... Quelques précipitations sont d'ailleurs à attendre avant la nuit sur les côtes de la Manche (normal avec l'humidité en altitude, et l'apport en chaleur assez important depuis le sud au sein du secteur chaud ---> ascendances non-négligeables).

 

Humidité à quasiment tous les étages sur le nord du pays (latitude = 48°).

http://www2.wetter3.de/Schnitte/3_30_L_-16_31_B_48_48.gif

 

Bonsoir tout le monde.

Edited by Naunau
Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Pour JS 13120: Voici les types de masse d'air:

 

Kd = Cinématique divergente. Km = Cinématique de mélange,

 

Cd= Convective divergente, Cn Convective normale, Cc: Convective convergente.

 

R= Radiative.

 

Bonne journée à tous

 

LAURENT VIOLET ;)

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous . Je me permets de vous faire remarquer à propos de vos analyses de RS que le Km de haute altitude à pseudos proches de XX° est typiquement issu par sa richesse en énergie potentielle des dépressions tropicales ou subtropicales . A 12h utc, à Brest, il est d' ailleurs rejeté avec le jet qui le transporte à 290 hpa . Ce matin, dans son ensemble, vous retrouvez à Bordeaux 00h, le Brest d' hier 00h avec un pied à XIII / XVII ° classique des secteurs chauds de basses couches ; son extrême stabilité est sans doute dûe au lissage des précipitations , en majorité de la bruine, ici .

A Brest 00 h ce matin vous avez pu voir chuter la tropo de 170 hpa à 230 hpa et je vous laisse repartir dans vos réflexions ... Bonne journée C.L.

Link to comment
Share on other sites

Laurent,

 

Tu as oublié le Kc : cinématique convergent,

" le Ka : cinématique d'accumulation,

" le Rt : radiatif turbulent.

 

La lettre "K" pour cinématique vient du grec "kinema" qui signifie "mouvement".

 

Ah, les critères de Pône, faut se les cogner ! :angry: :wacko: :lol:

 

Dominique ;)

 

PS : Un moyen mnémotechnique est de retenir l'ordre suivant des trois grands groupes de masses d'air : R, C, K.

 

- R : masse d'air radiative d'origine polaire ou arctique (très stable)

- C : masse d'air convective (R ayant évolué vers un Rt avant de devenir Cn, puis Cc ou Cd)

- K : masse d'air cinématique d'origine tropicale (instable)

Link to comment
Share on other sites

Oui, le triplet est très bon pour l'étude des masses d'air Cher JS.

 

Bonne chasse aux ICL et ICS en tout genre!

 

Pour Dominique, concernant les Rt oui! ,concernant le Ka, pourrais tu m'en dire un peu plus STP?

 

Par contre concernant le Kc. La je ne suis pas spécialement d'accord avec toi, puis que ta K si elle évolue en Kc par convergence, elle prend obligatoirement une forme de Cc puisqu'elle devient instable. (puisque ton Kc devient convectif). C'est pour cela Dominique, que je ne l'avais pas citée. Je suis daccord pour que l'on se rappelle de son origine c'est à dire un Cinématique, mais après? Donc en général je préfère dire (en parlant des transformations des K), un pied de Cc à par exemple XX sur une Lègère Kd à XII. en fonction bien entendu de l'altitude de ton isothermie et en fonction des analyses, savoir si tu as des couches en ICL ou carrément en ICS dans ton pied en Cc!

 

Le débat est ouvert cher Dominique ;)

 

Cordialement

 

laurent Violet

Edited by laurent violet
Link to comment
Share on other sites

Mon cher Laurent,

 

Le Ka est le cinématique d'accumulation que l'on rencontre dans des flux rapides d'ouest-sud-ouest à long parcours maritime (océanique bien évidemment). Généralement, on rencontre ce type de structure de masse d'air à l'automne, lorsque d'anciens cyclones tropicaux sont repris dans la circulation générale. Le petit "a" (pour accumulation) signifie qu'on est en présence de plusieurs tranches d'atmosphère (généralement saturées) tantôt en SAsat tantôt en ICS (ou IAsat) qui se superposent telles une pile d'assiettes.

 

Pour le Kc (à ne pas confondre avec le Cc, qui lui est d'origine polaire), on le différencie en allant voir ce qui se passe tout en haut du "tampon". Tu remarqueras qu'avec un Cc, on voit la tropo très nettement - la fameuse "casquette" - (parce qu'en-dessous de 300 hPa très souvent) alors qu'avec le Kc, la tropo est absente (souvent vers 200 hPa ou au-dessus). C'est ce type de masse d'air (Kc) qui balise les phénomènes orageux méditerranéens d'automne ou de fin d'été, entre autres bien sûr, ou encore les ondes d'est tropicales.

Dans l'exemple que tu cites, tu as une Kd sur une Cn.

 

Tu vois, pas de quoi en faire un débat !

 

Dominique ;)

Link to comment
Share on other sites

Oui effectivement tu as raison concernant les Kc, Bon pour le débat, c'était de l'humour "lourd" peut -être... :angry:

 

oui, la tropo, en fait c'etait sur le côté évolutif en Cn que je voulais attirer ton attention.

 

Oui effectivement, en Kc, la tropo est souvent au dessus de 200 hpa.

 

Concernant les Ka, j'ai déja eu connaissance de ces profils des RS mais maintenant je saurai que c'est une Ka, je viens de le rajouter sur le triplet et le météorologie générale et maritime cours n°14 au crayon bic pour rappel.

 

Merci pour ces précisions. ;)

 

Laurent Violet

Edited by laurent violet
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...