Ressources éducatives
En route vers InterMET
Observations et prévisions
Spécialistes et visites guidées
L'agora
Accueil


LA PRESSION ATMOSPHÉRIQUE

La pression atmosphérique est l'une des variables météorologiques qui déterminent les conditions météorologiques. Pour prévoir le temps, il est donc nécessaire d'en connaître la variation géographique et temporelle.

Qu'est-ce qu'on entend par pression atmosphérique?

On compare souvent l'atmosphère à une énorme piscine au fond de laquelle on vit. En effet, l'air est un fluide gazeux tandis que l'eau est une fluide liquide. Dans les deux cas, que ce soit dans l'atmosphère ou dans la piscine, le fluide exerce une force sur toutes les faces des choses et des êtres vivants. On dit que la pression atmosphérique est égale au poids de l'air à la surface de la Terre.

La pression est une force qui agit sur une unité de surface (1 mètre par 1 mètre). La pression atmosphérique est donc la force exercée par l'atmosphère sur une unité de surface de la Terre. À un endroit précis, la force de pression est égale à la force exercée par une colonne d'air, de surface unitaire, partant du sol et allant jusqu'au sommet de l'atmosphère.


Mais quelle est la valeur de cette pression exercée sur nous?

L'air exerce une pression sur la surface de la Terre. Au niveau de la mer, le corps humain supporte une pression qui correspond à 1 kilogramme par centimètre carré. Cela veut dire que l'être humain moyen supporte environ une tonne d'air. On ne sent pas cette pression parce que notre pression interne pousse vers l'extérieur pour équilibrer cette pression de l'air.

Plus de détails

Regardons cela de plus près : la pression est la force appliquée sur une surface par les molécules qui la frappent. Elle est associée à la vitesse des molécules qui frappent une surface et au nombre de molécules. Cela veut dire que, plus il y a de molécules qui frappent une surface et plus leur vitesse est grande, plus la force exercée sur la surface est grande aussi.


La pression exercée sur la surface A est plus faible que la pression exercée sur la surface B.

Pour mieux vous convaincre que l'atmosphère exerce une pression sur nous, et sur la surface de la Terre, faites l'expérience suivante :

Expérience simple
démontrant l'existence de la pression atmosphérique :

Prenez un carton de 8 1/2 par 11 pouces, mettez-le à plat sur une table et ramenez les côtés vers le centre comme pour faire un pont.
Dans la figure de droite, on voit qu'il y a équilibre des forces de pression.


En soufflant sous le pont, vous créez un vide partiel (dépression) et le pont s'écrase sous la pression de l'air.
Ici, l'équilibre des forces est rompu.


La pression atmosphérique au-dessus du pont n'a pas changé, ce n'est que la différence de pression qui a provoqué l'écrasement du pont.

La puissance du vide

 

Haut de la page



Comprendre la météorologie
Menu par objectif | Menu par sujet