Aller au contenu


Afficher ou pas le shoutbox Shoutbox

Stratus : (17 septembre 2018 - 12:56) Peut-être, c'est une possibilité.
Snoreau : (17 septembre 2018 - 11:20) Sunspot donne une vue exceptionnelle sur un complexe militaire d'importance pour la US Airforce, où d'importantes R & D s'y fait. Il pourrait s'agir d'un cas sécurité nationale relatif à de l'espionnage. D'où la discrétion, comme dans ces cas, du FBI.
Dal : (16 septembre 2018 - 21:59) :thumbup1:
erol : (16 septembre 2018 - 13:44) Raison de plus de rester vigilant et ne pas tout gober comme des carpes.
Dal : (16 septembre 2018 - 12:49) Il y a tellement de chose qu'on se fait cacher , j'aimerais bien voir le jour qu'il n'y aurait plus de ces silence mystérieux.
Redimensionner le Shoutbox

Photo

Vendée Globe, Madére, Canaries


  • Please log in to reply
4 réponses à ce sujet

#1 Jean-Louis

Jean-Louis

    Contributeur

  • Modérateurs
  • PipPip
  • 1 756 messages

Posté 11 novembre 2016 - 06:00

Bonjour à tous,


Si vous avez un moment de libre, pendant ce w. end maussade et pluvieux du 11 novembre, je vous suggère un petit tour sur le site du vendée globe et dont la dernière édition vient de partir dimanche dernier.
Outre le suivi très détaillé des skypers,leur environnement géo maritime, leur stratégie, actualisés plusieurs fois par jour, la partie météo n'est pas oubliée.

En plus de l'aventure (c'est très speed et très tendu) on y apprend pas mal, sur tout l'environnement de la course et sur la météo, non dissociable de la course.
Ainsi nous venons d'avoir une superbe vue aérienne ou sat (jointe ci-dessous) des Canaries avec le tracé des courants maritimes sous vent de nord nord ouest de cet archipel dont la zone a été soigneusement évitée par les skypers.

Dans la même configuration, légèrement au dessus, l'ile de Madère que je connais un peu, a son point culminant à 1800 mètres, le Pico Ruivo, qui provoque les mêmes « déventes » jusqu' 80 miles nautiques (environ 150 km). Soigneusement évitées elles aussi.

Les déventes n'annulent pas entièrement le vent mais le déstabilisent en vitesses et directions.
Site http://www.vendeeglo...g/fr/actualites
puis cliquer sur analyse météo mais tout est très intéressant et formateur

Pour le reste, et à court terme, rien de spécial, les conditions semblent redevenir anticyclonique après le début de semaine.

Pour terminer, un fait nouveau par rapport à l'an passé au niveau de la foidure qui semble vouloir s'installer de la grande Russie à la Scandinavie depuis quelques semaines. C'est irrégulier pour le moment mais ça devient récurrent.
La Suède et Stockolm sont sous 40 à 50 cm de neige, du jamais vu à cette période depuis 100 ans paraît-il. http://www.wort.lu/f...061e01abe83bdfb
Sachant que nos coups hivernaux se préparent et viennent de la haut, on gardera ces secteurs sous surveillance...

Miniature(s) jointe(s)

  • canaries-r-1680-1200.jpg

Modifié par Jean-Louis, 11 novembre 2016 - 06:02.

Ex prévisionniste en hydrométéorologie sur le bassin de la Garonne.

#2 Jean-Louis

Jean-Louis

    Contributeur

  • Modérateurs
  • PipPip
  • 1 756 messages

Posté 11 novembre 2016 - 08:44

Ci joint un dernier point au passage des canaries mis à jour sur le site:

L’ensemble des concurrents, à l’exception de Didac Costa, naviguent dans les alizés. Ce vent qui souffle du Nord Est n’est pas toujours aussi stable en force et en direction qu’on voudrait bien le croire. Il commence par rencontrer sur son chemin les îles Canaries qui culminent à plus de 3700 mètres et qu’il doit contourner, soit en passant au-dessus, soit sur les côtés des îles.
Ce relief crée des perturbations que l’on voit bien sur les modèles et sur les images satellite. Les zones bleues et vertes de la première image montrent les zones de vents plus faibles. Les zones jaunes montrent les accélérations entre les îles. Les skippers doivent donc passer loin des îles pour éviter ces grandes zones de dévent suivies de fortes accélérations.
3Initiatives Cœur », le bateau rouge (cercle rouge) qui est le plus proche de l’archipel des Canaries, est à 100 milles de l’île de Palma et à 150 milles de Tenerife. On voit sur l’image satellite qu’il navigue dans les belles volutes qui marquent ces tourbillons de vent. Il est donc impacté par ces dévents. Sa vitesse fluctue et son classement s’en ressent fortement.
Le groupe de tête qui se situe à plus de 200 milles (370 km) de l’île de Ténériffe semble quant à lui passer à l’extérieur de la zone de dévent. 
La stratégie de contournement de ces îles n’est donc pas anodine. Les trajectoires sont réfléchies plusieurs jours à l’avance. Pour les îles Canaries, les skippers avaient anticipé leur point de passage dès le départ des Sables d’Olonne. 
Pour la journée, les bateaux de tête vont rentrer dans une masse nuageuse orageuse. Ces nuages vont également perturber l’alizé. Les skippers vont devoir manœuvrer sous les grains pour maintenir une vitesse élevée. L’alizé n’est décidément pas un vent stable et régulier.
Christian Dumard (Great Circle)


Il faut préciser c'est une société Belge de météorologie GREAT CIRCLE qui est en charge de la météo de la course. La candidature de METEO FRANCE n'ayant pas été retenue, contrairement aux éditions antérieures.

Cliquer pour agrandir

Miniature(s) jointe(s)

  • devent-canaries-r-1600-1200.jpg
  • devent-des-iles-canaries-r-1600-1200.jpg

Ex prévisionniste en hydrométéorologie sur le bassin de la Garonne.

#3 cpweather

cpweather

    Administrateur

  • Admin
  • PipPip
  • 1 749 messages
  • Localité :Toulouse, France
  • Prénom :Christian
  • Nom :Pagé

Posté 11 novembre 2016 - 14:32

Je ne savais pas que c'était si compliqué avec les Canaries pour récupérer les Alizés... très intéressant!


Christian Pagé

Météorologiste professionnel


#4 Laurent

Laurent

    Nouveau

  • Membres
  • 365 messages
  • Localité :Maisons-Alfort
  • Prénom :Laurent

Posté 13 novembre 2016 - 18:37

Merci Jean-Louis,

 

Très intéressant effectivement. C'est vraiment de la navigation tactique ! 

Je suis assez surpris que MF ne soit plus de la partie...



#5 Jean-Louis

Jean-Louis

    Contributeur

  • Modérateurs
  • PipPip
  • 1 756 messages

Posté 14 novembre 2016 - 08:19

Bonjour à tous
 
Les skypers du Vendée Globe affrontent maintenant la Zone Inter Tropicales de Convergence (ZITC) ou Pot au Noir.
Il s'agit en fait d'une bande assez étroite en latitude représentant « l'équateur météorologique ».

L'équateur géographique et l'équateur météorologique ne sont pas superposés toute l'année, ce dernier fluctuant avec les saisons, au sud de l'équateur géographique en hiver et au nord de celui ci en été dans chacune des zones tropicales.
Cette bande représente le changement de régime d'alizés donc un vent plus calme mais une zone de fort réchauffement solaire d'où un ou des régimes de grains ou d'orages musclés redoutés par tous les navigateurs.
Au passage très délicat du Pot au Noir ils quitteront les alizés de nord est pour récupérer ceux de sud est qui leur permettront de plonger sur l'émisphère sud mais leur classement aura peut-être changé.
 
On voit sur l’mage satellite de ce lundi matin que l’activité est assez homogène entre les méridiens 25W et le 30W. Les satellites mesurent la température en haut des nuages. Plus les nuages sont hauts, plus il y fait froid. Les nuages les plus hauts sont les plus actifs avec des gros grains et des grandes zones de calmes. Ils sont colorés en rouge, orange et jaune.
 
Les 29 skippers profiteront également ce soir d’une pleine lune exceptionnelle, puisque cette dernière est très proche de la terre. La lune sera plus grosse qu’habituellement. On le remarquera tout particulièrement vers 19h00 après son lever. Ça sera donc une nuit très lumineuse, ce qui aidera les skippers à mieux repérer les grains.

Pour répondre à Laurent, effectivement METEO FRANCE n'a pas été retenu comme partenaire de course, contrairement à tous les éditions antérieures.
Dune part, lors de l'adjudication, MF a été supérieure de 10000 € par rapport à le société privée Belge "Great Circle".
D'autre part, «la qualité et l'attractivité du dispositif grand public» auraient fait la différence.
En clair, si la fiabilité des prestations météo du service officiel de la météorologie et de la climatologie en France ne sont pas en cause, c'est la capacité de Météo France à animer la course sur Internet qui a été sanctionnée par les organisateurs du Vendée Globe.

Miniature(s) jointe(s)

  • 121119_171915_111108_bilan_transat650_493x328.jpg
  • analyse-meteo-le-14-novembre-2016-a-9h00-r-1680-1200.jpg

Ex prévisionniste en hydrométéorologie sur le bassin de la Garonne.




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)