Jump to content

Patricia Régnier

Membres
  • Posts

    46
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by Patricia Régnier

  1. merci Jean-Louis, je n'ai pas précisé le lieu de la prévision, il me semblait évident qu'elle concernait le sud-ouest. Disons plutôt la côte Atlantique.

     

    En effet, si Raymond Cazalens était toujours disponible à nous transmettre sa prévision, ce serait avec plaisir que nous la lirions.

     

    Amitiés

    Patricia

  2. merci pour les infos et le compliment Raymond, c'est un plaisir de vous lire à nouveau en effet.

     

    J'aurais une question :

     

    vous évoquez les planètes, les taches solaires, mais ce qui se passe dans l'ionosphère ne serait-il pas aussi intéressant à suivre ?

     

    J'ai conservé l'enregistrement pour le 10 mars

    http://data6.blog.de/media/389/5411389_c99cfdc14c_l.png

     

    comme vous pouvez le vérifier c'est uniquement quand l'activité solaire était à la hausse et soutenue pendant plusieurs jours que les aurores polaires ont été nombreuses*. Ce qui attire mon attention est la couche D de l'ionosphère. Elle a accusé de nettes variations avec la couleur rouge (30 - 35 MHz) aux pôles, bleu (5 - 10 MHz) aux latitudes plus basses pendant 2 à 3 jours (de mémoire). Avant et après le relevé montre le plus souvent une page noire aux pôles, au pire un léger voile violet (0 à 5 MHz) aux latitudes plus basses.

    vérifier ici : http://www.swpc.noaa.gov/drap/index.html

     

    à 15 MHz le 9 aux basses latitudes

    http://images.meteociel.fr/im/924/Global_uwo3.png

     

    C'est pourquoi je pose la question aux spécialistes du forum pour avoir leur avis. :)

     

    les modifications dans la couche de D de l'ionosphère peuvent-elles perturber l'équilibre terrestre ?

     

     

    PS ; pour le vent fort que signale Raymond Cazalens, j'ai souvent remarqué qu'il peut être plus fort quand il y a des trous coronaux et que l'indice géomagnétique est perturbé, orienté sud le plus souvent. Pendant le dernier pic d'activité solaire le champ géomagnétitque faisait du yoyo.

     

    *l'activité solaire la plus haute se situait entre le 1er et 15 mars avec un pic entre le 7 et le 11

  3. Bonjour Raymond,

     

    En effet j'avais aussi remarqué sur GFS ces perturbations en Méditerranée.

    La bande pluvieuse descendait du Groënland et la rencontre avec la descente par le Nord-Est convergeait pour alimenter les persistantes perturbations méditerranéenes. Il y a même eu un épisode "polaire" sur les pays du Proche et Moyen Orient en février.

  4. Bonjour,

     

    En effet aujourd'hui à Bordeaux aussi le vent commence à devenir glacial. Il pourrait neiger dans les jours qui viennent. Un retour de ce qui devrait tomber au nord-ouest de l'Espagne après la descente polaire du NE qui irait jusque bas en Espagne et Portugal (même des pays d'Afrique du Nord et du Moyen Orient si je ne me trompe pas).

     

    je ne connais pas ce graphique comment y avoir accès ? depuis quel portail ?

    http://img696.imageshack.us/img696/5209/mutoulouseavn.png

  5. bonjour et merci pour vos réponses.

     

    Bien volontiers Christian L, ce serait un plaisir de lire des nouvelles de Raymond Cazalens.

     

    A l'occasion d'une correspondance vous pourriez lui transmettre mes voeux pour 2011 et lui dire que je relance la question des ondes et marées planétaires ici et sur le forum d'infoclimat... parce qu'il ne faut pas abandonner la logique.

     

    Pour les amateurs, je viens de me souvenir que Raymond Cazalens achetait chaque année "l'annuaire astronomique" à la SAF.

  6. Je ne m'étais pas présentée sur ce forum depuis longtemps. J'en profite pour y présenter mes meilleurs voeux de long succès à cette association franco-canadienne.

     

    C'est Piloutop sur le forum infoclimat qui m'a rappelé l'exactitude des prévisions de Raymond Cazalens.

     

    Comme Raymond Cazalens m'avait lui-même suggéré de m'inscrire sur ce forum je pensais y retrouver son nom. Ce qui n'est pas le cas.

     

    Puisque je viens d'être félicitée pour ma prévision faite le 17 décembre pour le 21 février, je me permets de vous indiquer le lien.

    http://forums.infoclimat.fr/topic/59706-te.../page__st__1200

     

    Cela a été pour moi l'occasion de me souvenir de la méthode de Raymond Cazalens qui utilisait les marées planétaires. J'y expose également ma méthode en lien avec les lunaisons. Plusieurs intervenants du forum d'infoclimat étaient visiblement curieux de la connaître. Je me rappelle que c'était aussi mon empressement envers Raymond Cazalens alors membre de l'association relative à la mémoire d'Albert Nodon. J'ai pendant cette absence compilé des remarques météo sur un blog portant son nom http://albert-nodon.e-monsite.com/forum

     

    Auriez-vous des nouvelles de Raymond Cazalens ?

  7. Bonjour,

    Une de vos questions m'a interpellée c'est pourquoi je vous laisse ce message.

    D'après ce que j'ai compris GFS "Global Forecast System" englobe comme son nom l'indique la globalité du système de la météo soit le couple océan-atmosphère et certains paramètres liés au soleil. Les autres modèles n'intégrent peut-être pas toutes ces données dont celles sur le soleil.

    Mais cela reste à vérifier

  8. C'est intéressant. Et que prévoit votre modèle pour le mois d'août ?

     

    Comment faites-vous pour arriver à ces résultats ?

     

    L'indice IR5 est inférieur à 10 depuis le mois de mars 2007 d'après ce que j'ai lu. Cela indiquerait-il une baisse des autres indices et la faiblesse de notre anticyclone ?

  9. J'écoute ce que je peux entendre un peu partout à propos du climat et de la météo et notamment à propos du Soleil (analyse qui n'entre pas dans celles de la météo officielle) vous m'en excuserez par avance.

     

    Il est dit que l'intensité de son influence est identique en hiver et en été mais à cause de sa position par rapport à la Terre les hiver sont aussi froids que les été sont chauds. Ceci ne contredit pas la théorie du réchauffement de la planète Piloutop mais donne un cadre différent si l'on fait entrer le paramètre "SOLEIL" ou "ASTROMETEO" dans ses explications. Quoiqu'il en soit ce qui est avant tout mis en cause dans le problème du réchauffement de la planète est l'atmosphère qui sert de bouclier à notre planète car c'est à ce niveau que tout se décide pour notre météo terrestre.

     

    Les différentes couches qui entourent les planètes sont mises en exergue par les scientifiques c'est surtout ce que je retiens avant tout de la discussion sur le réchauffement climatique. Mais je fais peut-être fausse route après tout alors je m'éclipse ;)

  10. Bonjour,

    Juste en passant il me semblait que si la météo est froide et perturbée ce serait plus à cause des orages géomagnétiques visibles sur les images de Soho dont les taux étaient élevés ces derniers temps plutôt qu'à cause du calme relatif du soleil cause d'un ciel clair. Une nouvelle tache solaire est apparue et la météo s'est dégradée ...

     

    J'ai lu sur le programme des conférences de la société astronomique de Bordeaux que Laurent Violet était l'invité du jour. Cela s'est-il bien passé ?

  11. Bonjour Olivier78,

     

    Il semblerait que les observations réalisées par Jacques Duchâtel en solitaire pendant 50 ans font avancer les résultats de l'héliométéo. Ses modèles arrivent à maturation.

     

    Pour ce qui est de l'astrométéo, l'avenir lui appartient. Tout dépend du bénévolat et de la synergie associative !!! -_-

  12. Pendant que Meteor31 démontait les observations faites par Raymond Cazalens des astronomes amateurs ont sondé le cosmos. Les conclusions sont édifiantes : il y aurait correspondance entre turbulences et facteurs atmosphériques. Voici ce qui est écrit sur météosurf

    Grâce à la collaboration de plusieurs astronomes amateurs en Europe, il devient possible de corréler les différents facteurs atmosphériques avec les rapports des observateurs. Nous cherchons toujours des personnes volontaires pour participer à ce projet et rendre le modèle utilisable.

    pour de plus amples informations se diriger vers les administrateurs dudit site : Le modèle météo NMM22 :angry:

  13. A Meteor31,

     

    Je n'avais pas bien lu ta réponse par manque de temps. Je constate que tu peux admettre certaines relations entre les cycles de Milankovitch reconnus par la communauté scientifique mais pas comme n'étant pas les seuls retenus pour expliquer la modification des périodes dites glaciaires.

     

    Mais affirmer que la position des planètes est l'élément déterminant la position et la taille de telle ou telle tache solaire et utiliser ensuite cette même nature et position de tache pour faire une prévision de position de centre d'action sur la Terre, voire faire une prévision de séisme, est, pour moi, un non-sens

     

    Il n'a jamais été dit que la position des planètes était l'élément déterminant dans la position de telle ou telle tache solaire, ceci est une (aberration) extrapolation qui demande vérification. Si tu écris cela à cause du site "alerte météo" tu commets une erreur de compréhension. La seule relation qui soit faite sur ce site concerne l'observation des taches solaires et rien de plus. Il ne faut pas mélanger ce que j'écris ici et ce qui est écrit par J.M. Meunier qui est géophysicien et travaille essentiellement sur les électrons et les protons. Rien à voir avec les positions des planètes car J.M Meunier partage ton avis au sujet du rôle des planètes, ce n'est pas son domaine et ne veut pas s'en occuper, lui et Raymond Cazalens en parlent pas le même langage. Quant à ce qui est des prévisions, elles s'intègrent dans le rapport à la règle de probabilité commune à chaques sciences. La météo n'est pas tant une technique qu'un "savoir" qui doit savoir rester humble et s'adapter aux aléas climatiques (du moins me semble-t-il) comme on peut souvent le constater ici. :D

  14. Tu es tout excusé.

     

    Nous avons en effet un raisonnement différent parce que nous ne sommes pas branchés sur la même "longueur d'onde" B) . Mais plutôt que d'être négatif ou nihiliste ce serait mieux d'enrichir positivement le topic en y apportant une note moins fantaisiste et plus scientifique.

     

    En toute confidence je pense que Raymond Cazalens souffrirait également d'un apport identique pour rendre plus scientifiques ses propres observations faites pendant un quart de siècle.

     

    Après tout il paraît que la science avance à partir de simples 'observations (mais c'est vrai qu'elles ne sont pas gratifiantes, la pénibilité et l'incertitdue sont leurs caractéristiques essentielles... :o

     

    Merci quand même pour ton intérêt passager et bonne continuation dans tes prises d'intérêt. B)

  15. Je dois effectivement commettre quelques erreurs. Tu as raison et je suivrai très certainement tes conseils. Je vais chercher un collège d'experts qui m'aideront à mettre en équation toutes les données si complexes que ce soit sur Terre ou "ailleurs".

     

    Peut-être que le non moins fantaisiste polytechnicien Etienne Mezo en aurait été capable, je lui écrirai sûrement pour enrichir ce forum et te donner nos résultats (si Polytechnique pouvait me communiquer ses coordonnées pour accélérer les démarches, en vous en remerciant par avance).

     

    En attendant comme le dit le sous-titre il ne s'agit que du ba-ba d'une étape préliminaire de simple observation dite "comparaison des périodes" B)

  16. Bien sûr météor31 mais il faudra attendre la reconnaissance des pairs quand un tel sujet de mémoire aura été choisi par un étudiant et accepté par les enseignants. C'est ce qui fait toute la différence entre un passionné non salarié des institutions officielles et un salarié de ces mêmes sphères tenus par ses engagements salariés. Le premier peut se permettre plus de liberté que le second avant que le second reçoive l'autorisation de prendre à son compte les libertés prises par le premier.

     

    Mais il s'écoule parfois plus d'un siècle avant que cela ne se produise... B)

  17. Ceci dit Albert Nodon a été une des principales personnalités françaises à avoir fait évoluer la communauté scientifique astronomique au début du siècle dernier. Il a été l'instigateur de plusieurs initiatives en matière scientifique.

     

    Il est vrai que mes réponses seront rarement techniques, de nombreux techniciens pourront plus facilement apporter leurs connaissances. Albert Nodon a ouvert la voie, la route n'est pas encore terminée :D

     

    C'est pourquoi je la poursuis. En ce qui concerne le rapport entre les météorites et la météo cela tiendrait à la couche de l'atmosphère concernée par leur pénétration (mésosphère). Il suffit pour cela de se reporter aux explications didactiques mises en ligne par Météo France.

     

    Mon apport est certainement plus d'attirer l'attention sur les travaux d'Albert Nodon qui risquent de disparaître faute d'intérêt. Mais il est préférable certainement de ne pas inquiéter plus que ne l'incitent les convenances officielles...en citoyenne républicaine je peux comprendre l'intérêt porté par certains pour les recherches en la matière.

  18. Le comble de la fantaisie est de se cacher derrière un tel pseudo !

     

    Pourquoi 31 ? Une météore est-elle tombée près de Toulouse ?

    (c'est sans humour de ma part car reste en ma mémoire le catastrophique incident sur le site AZF. Un doute subsiste sur l'événement à l'origine de la mystèrieuse explosion. Les rayons cosmiques en serait-il à l'origine ? Personne en est sûr)

  19. Bonjour Meteor31,

     

    Il s'agit avant tout de phénomènes de "rayonnement" et les astronomes commencent à étudier ces phénomènes désormais observables.

     

    Comme dans tout domaine il y a plusieurs hypothèses d'école, celle-ci en est une parmi d'autres. Le chef de file de cette école nodonienne s'appelait Albert de son prénom, elle commence à peine à percer.

     

    :(

     

    Pour info si vous voulez approfondir les connaissances sur ce sujet brûlant il vous sera possible de regarder l'émission Ushuaïa TV du 13 février à 20H50 "Alerte au Soleil". Le sujet est la tornade de gaz provoquée par le Soleil le 13 mars 1989 et la collision avec la ceinture magnétique terrestre qui a causé une gigantesque panne électrique paralysant le CANADA. Des scientifiques doivent s'exprimer sur le sujet.

    -_-

  20. Continuons à apporter les preuves que Raymond avait raison :

     

    Nous avons pu remarquer l'influence de Saturne lors de son opposition du 27 janvier. Il n'y avait pas d'activité dans les taches du Soleil pour expliquer la dégradation climatique comme on l'a déjà noté et aucun maximum de passage d'essaim de météorites n'est enregistré pour cette date.

     

    Aujourd'hui se reproduit un phénomène identique, le Soleil ne montre pas de taches, la Terre n'est pas dans un champ magnétique du Soleil (selon SOHO) mais Vénus est stationnaire à l'ouest du Soleil et elle change son mouvement en devenant Directe. C'est une position remarquable pour tenter d'expliquer le changement dans le climat que nous notons le 3 février 2006.

×
×
  • Create New...