Jump to content

effet de foehn / Pyrénées depuis Toulouse


domanlai

Recommended Posts

Bonjour,

 

Je ne suis pas du tout spécialiste de météo. j'espère que ma question ne paraîtra pas déplacée dans ce forum.

 

Voici donc ma question à laquelle je souhaiterais une réponse détaillée mais d'accès grand public svp :rolleyes:

 

A ma connaissance, l'effet visuel si particulier qui, dans des conditions météo spécifiques, donne l'impression de voir la chaîne des Pyrénées comme si elles n'étaient qu'à qq kilomètres de Toulouse est du à l'effet de foehn.

Est-ce bien cela ?

 

Dans l'affirmative, j'aimerais comprendre un peu mieux comment ça se déroule. je comprends qu'il s'agit de vents bloqués par le relief avec un fort adoucissement de la température en aval. Mais dans quel sens se déplacent les vents dans le cas qui nous concerne (Espagne vers la France) ? Et comment s'explique l'effet visuel si particulier ?

 

 

Enfin, tout le monde à Toulouse dit qu'après avoir vu les Pyrénées aussi proches, il pleut systématiquement. J'avais constaté que c'est assez souvent vrai mais pas toujours (parfois il fait très beau juste après).

 

Qqn m'a parlé de ce lien qui va dans le sens de mes observations : http://meteocentre.com/forum/ketix/reponse...ID27709&Num=138

 

"Pyrénéos claros et Bordeou obscur es la plejo al ségur" autrement dit "Pyrénées claires et Bordeaux obscure, c'est la pluie à coup sûr".

Ce n'est pas un dicton de superstition mais d'observation. A mon avis un des meilleurs qui soit.

Ce dicton évoque en effet le coup de foëhn sur les Pyrénées alors claires et le front perturbé associé qui avance et obscurcit le ciel en direction de Bordeaux. Ces 2 éléments assurent à coup sur de l'approche et du passage d'une perturbation d'ouest.

C'est exactement la vision du ciel ce matin.

Un coup de foëhn sur les Pyrénées sans ciel sombre vers Bordeaux (ça arrive souvent) est moins alarmiste et n'est pas signe de pluie ou tout au moins pas dans l'immédiat.

 

Est-ce correct ? Et là encore, j'aimerais comprendre mieux le lien entre l'effet de foehn dans les Pyrénées et la présence ou non d'une perturbation venant de l'ouest. Les deux sont-il météorologiquement liés (la peturbation vient-elle des vents de l'effet de foehn) ou bien s'agit-il de deux contextes différent sans aucun lien entre les deux phénomènes (foehn / perturbation) ?

 

Merci bcp à celui ou celle qui aura la gentillesse de m'expliquer tout ça ;)

 

 

Et puis, si qqn a une photo des Pyrénées vues dans ce contexte depuis toulouse (de préférence de jour), ça m'intéresse :wacko:

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

Je laisserai les plus expérimentés répondre à ma place concernant l'effet visuel, toujours est-il que cet hiver la visibilité est par moment exceptionnellement bonne.

 

Voici une photo prise le 21 décembre 2008 depuis le sud de Montauban (au centre du cliché est présent le Pic du Midi de Bigorre) :

http://www.infoclimat.fr/multimedia/photos/18337211220081751.jpg

 

Depuis Montauban, on ne peut apercevoir les Pyrénées qu'une dizaine de fois par an environ, c'est donc assez rare avec une telle visibilité !

 

Bonne journée ;

Cordialement, Enzo.

Edited by enzo82
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à notre nouvel ami du forum . En ce qui concerne les visibilités exceptionnelles qui permettent de voir les Pyrénées de très loin du nord, il faut penser à ce qui empêche de les voir habituellement .

D' abord la brume qui s' interpose souvent et fait écran entre l' observateur et la chaîne, ensuite le contre jour quand le soleil la rend source de lumière .

Le problème est donc résolu le soir et le matin en éclairage latéral quand la chaîne est encore ou déjà bien éclairée .( Félicitation à Enzo pour sa photo si opportune .)

De même, effectivement en régime de sud, foehné ou pas, où des nuages d' onde parallèles aux Pyrénées sous le vent du relief projettent leur ombre sur la brume tandis que les montagnes restent au soleil . C' est aussi le pare soleil idéal . Il est vrai que l' on est alors souvent à l' avant d' une perturbation d' W . D' où l' observation populaire souvent vérifiée mais qui ne peut être généralisée .

En effet, les situations anticycloniques où l' air, très sec en altitude au-dessus des brumes ou brouillards de basses couches permet des visibilités exceptionnelles dès que l' on s'élève un peu ou que l' on attend les heures sans contre jour .

Il y a fort longtemps j' avais fourni un petit article à ce sujet à Pyrénées Magazine, il faudrait que je le retrouve pour voir si je n' ai rien oublié . Mais je connais des amis qui complèteront si ma mémoire flanche . Amitiés et bon week-end à tous . C . L .

PS : Il faudrait ajouter aussi les conditions des masses d' air convectives en fin de traine quand les cumulus ont pratiquement disparu mais que le brassage convectif vertical a considérablement diminué la densité des poussières ou de l' humidité résiduelle . C' est bien sûr plutôt le soir .

Edited by lefevre.65
Link to comment
Share on other sites

Merci beaucoup

 

Tant pour la photo :

j'imaginais pas du tout qu'on puisse voir les Pyrénées depuis Montauban. extraordinaire cette photo !

 

... que pour les explications

je serais très intéressée par le contenu de l'article dans Pyr mag car je sens que je comprends globalement mais ça reste des éléments assez peu palpables pour moi.

 

Donc en fait, les perturbations venant de l'ouest ne sont pas directement liées à l'effet de foehn. C'est la conjonction fréquente des deux qui a donné le dicton.

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à tous et à toutes ( toutes mes excuses pour mes bonjours restrictifs ) :

Si, les effets de foehn côté nord des Pyrénées sont liés à l' approche des perturbations d' W puisqu' elles sont précédées d' un flux de sud à sud ouest de plus en plus fort à mesure que la perturbation approche au fond de son thalweg . A son passage tout bascule au NW ou à l' W avec l' entrée de l' air froid postérieur et son corps pluvieux ou sa traine instable soudée sur les reliefs français .

C' est alors au tour des espagnols d' avoir droit au foehn . Les images satellite montrent bien les trous de foehn, les nuages d' onde entretenus sous le vent du massif pyrénéen et les radars soulignent les déchirures d' un côté, l' accumulation de l' autre, des corps pluvieux ( ou neigeux ).

Mais toutes les perturbations ne sont pas très actives et peuvent mourir en route même après avoir déclenché un bel effet de foehn ( foehn sec s' il n' y a pas de précipitations ou si le ciel reste dégagé des deux côtés ) . Donc la concomitance : visi exceptionnelle vers les Pyrénées / pluie à brève échéance n' est pas toujours vraie . C.L.

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à tous,

 

 

De passage pour complèter vos recherches si ça peut vous être utile.

 

J'avais fait, il y a quelques années, deux petits crobars (mon premier métier était dessinateur) avec leur légende que j'ai retrouvé et scanné au sujet de ces dictons d'observation par rapport au foehn et à ses conséquences visuelles.

Je les utilise encore dans les petits exposés que l'on me demande localement de faire sur le vent d'autan.

 

C'est un peu simpliste par rapport aux nuances et à la variabilité du foehn Pyrénéen que Christian nous a trés bien détaillé, mais c'est plus pour accompagner la schématique synoptique de ces deux dictons qui sont trés souvent vérifiés.

Veuillez donc m'excuser pour les rapports d'échelle et l'altitude des lenticulaires ou autres enclumes...

 

Dans le premier temps:

 

Pyrénéos claros, Bordeous escur, plueja de ségur

Dans le flux de sud ouest les masses dair abandonnent humidité et fraîcheur sur les versants espagnols (pas toujours; voir post de Christian). Lair humide

« forcé » à franchir les Pyrénées redescend ainsi nettement plus sec et plus chaud (compression) sur les versants Français et le piémont au soleil (souvent voilé d'ailleurs).

La visibilité vers les Pyrénées devient exceptionnelle. Aux environs de Toulouse la perturbation se reconstitue et devient

à nouveau active notamment vers Bordeaux. Le ciel devient donc sombre dans cette direction. Finalement la perturbation

va avancer vers lest; leffet de foehn va seffacer et la pluie finira bien par arriver.

 

http://img178.imageshack.us/img178/2254/foehn1hj3.jpg

 

Deuxième temps:

 

Pyrénéos escuras, Bordeous clar, acos lou tens que s'asseguro.

La perturbation est passée en sévacuant vers lest. En dernier lieu, sur la région, elle accroche encore les Pyrénées qui restent

visuellement « obscures » (bouchées). A larrière de la perturbation, vers Bordeaux, les éclaircies reviennent et permettent de voir à

nouveau le soleil ou un ciel plus « clair » dans cette direction. Indéniablement, il sagit dune « amélioration ».

A noter que le flux de sud ouest, ayant provoqué un effet de foëhn sur les versants Français avant le passage perturbé, a viré

progressivement à louest puis au nord ouest et provoque maintenant un effet de foehn sur les versants Espagnols.

 

http://img407.imageshack.us/img407/9453/foehn2up5.jpg

Link to comment
Share on other sites

Merci à Christian et à Jean-Louis pour ces explications, c'est très intéressant.

 

De Toulouse, en moyenne, combien de fois par an environ peut-on apercevoir les Pyrénées ? Je sais que depuis chez moi, sur une colline bien exposée au SO à 4km de Montauban je ne peux les apercevoir qu'une vingtaine de fois par an (peut-être en réalité plus), je sais qu'on peut les apercevoir de Lafrançaise également (gros coteau surplombant la rivière Aveyron 15km au NO de Montauban).

Plus surprenant, un passionné a pris les Pyrénées en photo depuis Caylus la semaine dernière (Caylus se trouve à 43km a NE de Montauban, limite Lot et Aveyron.)

Je pense, en fonction de cet élément, que la visibilité de la semaine dernière était plus qu'exceptionnelle, il faudrait établir des durées de retour comme pour les cumuls de pluie ou les vitesses de vent, ce serait marrant ! :blink:

 

Depuis le NE du 82 on peut également apercevoir les monts du Massif-Central enneigés l'hiver, quand la situation s'y prête bien entendu.

 

Cordialement,

Enzo.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...