Jump to content

front chaud typique


lefevre.65

Recommended Posts

Bonjour à tous . Juste pour souligner le passage typique d' un front chaud hier soir sur le S.O. entre 19h et 21 h UTC à Toulouse . Tout y était : hausse de tempé, pluie et derrière confirmation par le RS de Bordeaux typique d' un secteur chaud avec bruine forte ( Km à X en pseudo sous 2000 m d' épaisseur ) , je veux dire : masse d' air saturée en pseudo homogène du sol à 800 hpa . Mais j' ai bien peur que la mer de nuages à ce niveau ait du mal à s' enfoncer jusqu' aux Pyrénées C' est vraiment l' antithèse du 2 Février où Trappes nous gratifiait d' un RS typique à verglas malheureusement accompagné d' accidents graves sur les routes .

Cette fois les conséquences vont se retrouver sur le manteau neigeux bien instabilisé par ce réchauffement et cet alourdissement dans les niveaux où il pleut sur les premières chutes de neige .

Amitiés météorologiques et bonne journée .

C . L.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

 

Simplement pour complèter le post de Christian, s'il me le permet, par cette analyse surface qui illustre ses propos (lundi 21 à 18HTU).

 

Les fronts chauds et secteurs chauds sont habituellement peu fréquents sur le grand sud.

Pris dans les flux d'ouest à sud ouest en altitude ils naviguent très souvent au delà du 45ème parallèle.

 

Il est rare en effet, sur la région, de se trouver au-dessous d'une telle trajectoire et d'un enchaînement front chaud, secteur chaud, front froid et même point triple.

 

Mais c'est ce qui arrive parfois (au vu de cette analyse) lorsque les flux perturbés trouvent un étroit passage sous nos latitudes entre deux massifs anticycloniques.

 

Au service de prévisions de crues, en période hivernale, nous n'aimons pas trop.

 

Si les pluies attendues ne sont jamais conséquentes (quoique...) les fluctuations de l'isotherme 0° peuvent être importantes entre avant du front chaud et arrière du front froid.

 

En cas de sucessions de ces systèmes, en Océanique installé pour plusieurs jours, ces alternances réchauffement / refroidissement induisent rapidement des hausses de niveau des rivières en parties amont des sous bassins Pyrénéens.

 

Mais ce n'est pas le cas cette fois-ci, pour l'instant.

 

 

 

http://img820.imageshack.us/img820/4607/11022118dwdanalyse.gif

Edited by Jean-Louis
Link to comment
Share on other sites

Bonjour Jean Louis et merci pour ce tracé de bracknell que j' aime bien en général . Il confirme l' étroitesse du secteur chaud . Très haut le "jet" souligne la permanence de ces zones de liaison en pivotant souvent autour d' une cible Pyrénéennes où l' effet de soulèvement au vent vient aggraver les quantités d' eau inattendues .

Bonne journée à tous les amis du forum . A bientôt peut être . CL.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...