Jump to content

laurent violet

Membres
  • Posts

    664
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Everything posted by laurent violet

  1. Salut Laurent, bonjour à tous, le cours n° 21 concepts et méthodes pour le météorologiste est un excellent livre également avec les dernières études sur la cyclogénèse...Sinon tu as toujours le très indigeste Fondamentaux de Météorologie...Mais là, prévoir plusieurs années et plusieurs relectures pour bien l'assimiler... Sinon le CEP valide toujours la thèse évoquée plus haut concernant l'ex Nicole.
  2. Salut Jean Louis, bonjour à tous. Ce coup de foëhn fait du bien au niveau températures...avec le retour des 20°c. C'est toujours bon à prendre.
  3. Bonjour à tous, en effet, ce phénomène fut particulièrement remarquable, d'autant plus que la température de l'océan n'est pas plus chaude cette année, en comparaison avec l'année 2005. Qu'en serait devenu cette dépression Stéphanie, si elle avait rencontré les mêmes conditions qu'en 2005? Souvenez vous, le cyclone Vince, déclassé en tempête tropicale, fut le premier Cyclone à rentrer en Europe en octobre de cette année là. Je me souviens que Christian avait partagé un lien radar situé à Gibraltar. Laurent: tu as peut-être trouvé un nom: l'Atlanticane. Bien à vous tous. Laurent
  4. Bonsoir à tous, bonsoir Laurent et Jean Louis... Je le savais via la SMF... Nous vivons dans un monde extraordinaire où je ne me reconnais plus du reste... C'est vrai qu'ils auraient pu avoir l'élégance d'attendre son départ à la retraite... Mais nous sommes dans une société où l'humain n'est plus au centre...seul l'argent et l'audimat prime... Pas surpris hélas...Je ne connais pas Joel physiquement, mais franchement, un jour, j'aimerai bien le rencontrer...Tu sauras faire ça Jean Louis. Bien à vous tous.
  5. Bonjour à vous tous, bonjour Jean Louis, à mon tour de vous souhaiter tous mes vœux pour cette nouvelle année, quelle apporte santé et prospérité.
  6. Bonsoir à tous, pour compléter, ci joint le lien d'un excellent article, très actuel.: http://www.historicalclimatology.com/blog/assessing-the-future-during-cop21
  7. Bonjour à tous, nous avons eu la joie et le bonheur à Bourrou, petite commune de quelques centaines d'habitants entre Bergerac et Périgueux, de recevoir le très talentueux et très compétent Gilles Ramstein très grand et éminent paléoclimatologue. J'ai par ailleurs son livre "voyage à travers les climats de la terre", livre, lu et commenté sur la revue "la météorologie" d'août 2015. J'ai énormément appris au travers de sa conférence, et j'ai même eu la joie de m'entretenir personnellement et directement avec lui sur le contenu de ma conférence météo que je donne demain mercredi à 18h à Lalinde. Je vous mets en lien une de ses conférences qui a réalisé à Reims. https://www.youtube.com/watch?v=YY7OsDQLK48 http://www.franceinter.fr/emission-les-savanturiers-gilles-ramstein-climatologue Je vous invite à regarder ces liens, ils permettent de mieux comprendre l'histoire de notre climat mais aussi indirectement, les risques de dérèglement climatique causé par l'homme.
  8. Bonjour à tous, Bonjour Jean Louis. J'avais pas encore pris connaissance de ton post et m'en excuse. Je ne suis pas surpris, car ce risque avait déjà été évoqué il y a quelques années, suite aux carottages effectués au large des côtes Aquitaine qui mettaient en évidence un "blocage du Gulf stream" il y a près de 20000 ans, des cailloux de structures identiques provenant du Groenland ayant été découvert. Donc les icebergs fondaient à proximité de nos côtes. A noter aussi, que le niveau de l'océan était plus bas. J'avais pu assister à deux conférences proposées et animées par Bruno Malaizé (paléo-climatologue qui expliquait bien ce phénomène Je vais de nouveau évoquer ce phénomène météo lors de ma prochaine conférence sur le dérèglement climatique que je donnerai à Lalinde le 2 décembre. Concernant les NAO: pour ma part, il y aurait alors deux conséquences possibles: soit un fort NAO négatif avec étalement l'hiver vers l'ouest de l'Europe (par densité) de l'anticyclone thermique de Sibérie faisant un véritable rempart à toutes perturbations, gel durable et sècheresse, parfois agrémenté par quelques gouttes froides provenant du nord est, comme ce fut le cas cet automne. cette gouttes froides dans leur parties nord et nord-ouest pourraient être "neigeuses", Soit en cas de régression du Gulf Stream vers le sud, dans le cas de NAO positives, d'une forte activité cyclonique rejetée sur le bassin méditerranéen et côtes portugaises, avec épisodes cévenols en fonction de la température de la mer et possibles coups de vent ou tempêtes très "sud" par rapport à la circulation normale. Tout ceci ne sont que des hypothèses mais à réfléchir et commenter.
  9. Bonjour à tous, Cher Jean Louis, je reviendrai plus tard, mais je me permets de vous donner la copie d'un article du journal indépendant Politis (auquel je suis abonné - tout comme médiapart) qui traite justement du sujet des inondations urbaines avec le cas de Cagne sur mer... Le voici en copier collé: Très instructif!!! Cagnes-sur-mer va inaugurer sa prochaine catastrophe « naturelle »http://www.politis.fr/local/cache-vignettes/L650xH366/arton32644-175cc.jpgA Cagnes sur Mer, commune des Alpes Maritimes de 46 000 habitants faisant partie de Nice Métropole, le maire s’apprête à inaugurer solennellement le Polygone Riviera, un gigantesque centre commercial dont le parking non encore ouvert a été totalement inondé lors de la catastrophe pas très naturelle qui vient d’affecter une partie du département. Il le fera en compagnie de Christian Estrosi et de quelques de ces élus qui ont tenté de faire porter la responsabilité de la catastrophe aux ingénieurs de Météo France. Alors que les spécialistes ont surtout pointé les conséquences de l’irresponsabilité des élus locaux qui favorisent l’artificialisation du territoire littoral ; en raison du laxisme immobilier qui consiste, depuis des années, à accorder des permis de construire dans des zones inondables. Qu’il s’agisse de surfaces commerciales, de hangars industriels, de résidences privées et de villas. Le nouveau centre commercial offrira sur près de 8 hectares des parkings, une dizaine de salles de cinéma et 150 boutiques. Le tout dans la zone de débordement d’un petit fleuve côtier, le Malvan, qui coule au centre d’un ancien marécage qui lui a toujours servi de vase d’expansion. Le tout pour une dépense de 350 millions d’euros. Les aménagements de cet énorme centre commercial dont il est annoncé qu’il sera l’un des plus grands de France, ont été construits à une vingtaine de mètres du lit « normal » du Malvan… http://www.politis.fr/local/cache-vignettes/L650xH326/plan-web-d763e.jpg Il se trouve que Louis Nègre, sénateur « Républicain » depuis 2008, est maire de Cagnes depuis 1995 et donc pleinement responsable de l’aménagement de son territoire. D’autant plus qu’il est en outre premier vice-président de la Métropole Niçoise dont il est le délégué aux aménagements publics. Par ailleurs, paradoxe qui ne semble pas gêner son parti, il est également vice-président au Sénat de la Commission de l’Aménagement du territoire et du développement durable qui a notamment en charge la question des risques naturels. Pourtant cet élu, comme tous ses amis politiques, a refusé depuis des années d’entendre les avertissements des associations de riverains qui condamnent à la fois les risques pris, risques qui pourraient devenir un piège mortel pour des centaines de clients en cas d’orages violents et la destruction de l’une des dernières zones naturelles de la région. Nota Bene :Illustrations : Captures d’écran du site internet de Polygone-Riviera.
  10. Bonjour à tous, Cher Jean Louis, Petit soucis avec le forum: voir mon post du dessous.
  11. Salut Jean Louis, tu m'as coupé l'herbe sous les pieds et du coup plus grand chose à rajouter. SI ce n'est un possible petit débordement sur le sud de l'Aquitaine et surtout les Pyrénées lundi, et advecté par cet air anticyclonique assez "froid" pour la saison, de possibles premières neige à moyenne altitude en perspective. Sinon, effectivement, le bassin méditerranée risque une fois de plus d'être touché, et les contrastes risquent être assez importants!!! Une situation météo qu'il va falloir surveiller...Sur le reste de la France, l'air froid continental dominant visiblement. Excellent reportage sur envoyé spécial hier soir, qui conforte nos points de vus de la dernière discussion sur l'épisode cévenol précédent! Au passage Christian P, où en est cette "zone froide" au large au sud-ouest du Groenland? qui pourrait perturber la circulation thermohaline si elle s'amplifiait? Vers un NAO négatif? Bonne journée à vous tous.
  12. Bonjour à tous, Quelle tragédie! en même temps tellement prévisible. Tout d'abord sincères condoléances aux familles des victimes. Après, il faut s'interroger efficacement sur l'origine de ce tel désastre, et surtout ne pas entrer dans la polémique de la vigilance rouge ou non. Quelle soit orange, rouge ou même marron à pois vert, le bilan humain aurait été le même. En effet 1) les vigilances, qu'elles soient orange ou rouge sont peu suivies, et peu de français y apporte un réel crédit...Et là Météo-France n'y peut rien hélas!!! Quand aux règles élémentaires de sécurité, elles ne sont peu ou pas appliquées ni même suivies dans la majorité des cas. Des exemples, j'en ai: sous Xynthia, alors que tout le monde savait que l'océan allait sérieusement déborder, des quartiers classiquement exposés ont - ils été évacués, ce ne serait que par précaution? Non!!! on a préféré laisser mourir les gens dans leur maison. Deuxième exemple; un employeur voulant faire de zèle voulait imposer à ses collaborateurs des directives allant à l'encontre des vigilances. L'employeur de ma petite sœur (la Poste pour ne pas la citer), par exemple, par le biais du receveur de la poste, avait exigé à l'ensemble des facteurs de distribuer le courrier, alors que la Gironde était placée en vigilance rouge à l'approche de Klauss. J'avais sommé, j'écris bien sommé ma sœur de rester chez elle!! Dans le cas des dernières intempéries dans le Sud-Est de la France, quelle idée saugrenue de se diriger vers un tunnel en voiture, par pluies torrentielles, ou alors d'aller dans le parking souterrain sortir sa voiture!!! des erreurs non réfléchies qui se seront payées "cash"!!! Les alertes et vigilances ayant été lancées bien en amont du phénomène, des mesures pouvaient être prises avant. 2), le sur bétonnage de ces secteurs voués à une très forte pression immobilière. On construit partout et n'importe ou, on bétonne, on canalise, sans même faire de bassins de rétention ou d'étalement des crues. Des exemples, j'en ai aussi, comme par exemple la construction d'un lotissement en pleine zone inondable dans un près que j'ai vu sous l'eau à plusieurs reprises. Mais pas d'inquiétude, la Jalle est ultra canalisée!!! j'en rigole le jour où cela débordera de nouveau, ou à Charon en Charente Maritime, ville inondée sous la tempête Xynthia, des lotissements reconstruits à l'identique et des habitants ultra naïfs, Ah oui, mais la digue a été refaite...mais bien sûr!!! Bref, les français en général ont peu ou ne veulent pas avoir de mémoire météorologique, s'émeuvent sur le coup quand une catastrophe se produit, mais ne veulent surtout pas modifier leur habitudes, surtout pas... C'est une véritable tragédie qui vient de se produire, fera t-elle murir les français, j'aimerai tant y croire...mais je reste bien dubitatif quant aux conséquences futures et prises de consciences....la politique de l'autruche c'est tellement plus confortable
  13. Bonjour à tous, le bassin méditerranéen est soumis à de fortes précipitations depuis quelques jours, et sur l'île de beauté, actuellement placée en vigilance orange, le pire semblerait hélas à venir. En effet, pas mal de modèles convergent ce matin pour le développement d'un possible médicane. Arome, Arpège comme les WRF abondent dans ce sens. Pour la nuit prochaine, de très fortes précipitations, mais aussi le vent et les fortes vagues qui y seront associées devraient frapper une grande partie est de l'île. Ci joint le lien d'infoclimat qui évoque le sujet: http://www.infoclimat.fr/bulletin-special-316-fortes-pluies-orageuses-d-origine-mediterraneenne.html#slider-acc-bs02 A suivre donc, avec sans doute des dégâts en prévisions.
  14. Bonjour à tous, déjà une semaine que je suis rentré de congés et déjà une météo très agitée. Faute de temps (période des vendanges) je risque d'être discret sur le forum. Néanmoins je prends quelques minutes pour vous faire par de l'observation d'une nouvelle tornade en saintonge. Les dégâts sont très importants. Je vous donne le lien. http://www.keraunos.org/actualites/fil-infos/2015/septembre/tornade-charente-maritime-sennac-matha-chaniers-migron-16-septembre-2015.html Bonne soirée à vous tous
  15. Bonsoir à tous, bonsoir Jean Louis. Il a fait encore chaud aujourd'hui, avec 33°c à Lalinde. Mais étant habitués, ces températures en deviennent presque "supportables" surtout quand on a connu plusieurs semaines de très fortes chaleurs. Cependant, comme l'annonce si bien Jean Louis, ces coups de chaleurs sont plus brefs et durent nettement moins longtemps. Ils sont de plus en plus ponctués de gros coups de fraîcheur océanique qui plaisent à dame nature ainsi qu'aux végétaux, mais qui par contre déplaisent aux nombreux vacanciers présents un peu partout sur le territoire. Je tiens aussi à souligner la très bonne performance du CEP et Arpège jeudi derniers qui avaient contre tous les autres modèles, parfaitement bien modélisé l'intensité, le timing et la trajectoire de la précédente goutte froide. Nous avons pu récolter en Dordogne 64mm en 36 heures...Excellent pour les cultures, mais aussi les cèpes ou girolles qui commencent à sortir un peu partout dans le département. De plus, ces pluies ayant été majoritairement stratiformes, elles ont bien pénétrées dans les sols. Ce soir, l'ensemble de l'Aquitaine est placée en vigilance orange. En effet, de violents orages sont susceptibles de causer quelques dégâts, principalement la grêle mais aussi le vent sur les cultures. Les lames d'eau pourraient être marquées. Ces orages sont attendus (à mon avis) plus en début de seconde partie de nuit et devraient assez rapidement progresser vers le Ne et l'Est de la région. Et à l'arrière, rebelote pour un flux océanique, instable (jeudi après les orages) ainsi que vendredi, où les températures devraient perdre 10 à 15°c selon les secteurs. Ce temps plus ou moins océanique et plus ou moins perturbé semble se prolonger jusqu'en milieu de semaine prochaine, avant une possible remontée des géopotentiels par le sud. En attendant le retour peut-être d'un temps plus estival, croisons les doigts pour que les orages ne soient pas trop destructeurs. Bonne soirée. PS: étant un grand "Fan' du très sage Hubert Reeves, Pour ceux qui auront de la chance, gros pic d'étoiles filantes ce soir. A vos APN, Map manuelle trépied et filaire, 1600 isos et 10 à 15 secondes pour les conseils de prises de vue.
  16. Cela valait bien un nouveau post.... Ci joint le lien: http://www.meteociel.fr/modeles/arome.php Comme quoi...Jean Louis, si tu avais eu ça 20 ans plus tôt. Revenons enfin à nos moutons: pour vous dire que la tendance météo pour les prochains jours semblent être assez difficile à prévoir, avec pas mal de divergence dans les scénarios, aussi bien au niveau du temps effectif que du timing... Néanmoins, la chaleur semble bien marquer une pose, mais pour combien de temps. Sinon, des orages faibles à modérés éclatent depuis cette fin de matinée des Pyrénées à la côte basque, et que ceux ci remontent actuellement vers le nord en perdant de leur activité et évoluant sous forme d'une zone d'ondées. Les orages les plus actifs se situent d'une part, au large des côtes charentaises, et de l'autre sur les Pyrénées surtout centrales et Béarnaises. Coté températures, une première ligne de "fracture" se dessine avec seulement 26 à 28°c après le passage de cette ligne d'ondées parfois orageuses, tandis qu'à l'avant de cette ligne, les températures restent encore très élevées avec 30°c à Bordeaux, 33 à 36°c en Lot et Garonne, tout comme en Dordogne. Idem coté vent avec un vent d'ouest à l'arrière de cette ligne d'ondée contre un vent de nord à l'avant créant au passage une belle ligne de convergence. Selon l'analyses des scénarios d'Arome et du WRF 0.05° les orages les plus actifs semblent être attendus pour la soirée sur l'ensemble des départements Aquitains surtout des Landes à la Gironde pour ensuite assez rapidement se diriger vers le Lot et Garonne ainsi que la Dordogne..(Néanmoins si on compare les observations par rapport aux prévisions, Arome semble être en retard sur le timing par rapport au WRF 0.05. .Ces orages devraient rester faibles à modérés à priori..les deux modèles à mailles fines convergent. .Enfin aurons nous un peu d'eau cette fois ci. Pour demain, temps gris et bas à l'arrière des orages, puis développement de belles éclaircies l'après midi dans une atmosphère bien plus respirable.
  17. Bonjour à tous, Bonjour Laurent, Jean Louis et Christian (s). On respire ce matin. Sous les strato-cumulus océaniques, arrivés cette nuit par l'océan. En revanche on désespère sur le front des précipitations. Dans mon département la Dordogne, la température de "la rivière espérance" (la Dordogne) est à 27°c avec plus ou moins 0.5°c...ce qui rend la baignade très agréable et "on rentre " très facilement dans l'eau. En revanche, le niveau, est aussi bas que celui observé en août 2003 selon les témoignages locaux. Ne parlons pas de la Vézère, totalement "effondrée", et même devenue impraticable par canoë à certains endroits, surtout quant on connait le tirant d'eau d'un canoë, comme le notre par exemple, où nous passons dans 15 cm d'eau! Le Céou est préoccupant. La faute: au retard des prises de décisions de limiter les arrosages, et l'entêtement à grand coups d'aides de la PAC, de poursuivre dans les cultures de maïs, plante très gourmande en eau et surtout totalement inadaptée dans la région... La plus grosse désillusion vient des orages. On les attendait, on les espérait, à en "prier" ( pour ce qui sont croyant) pour qu'enfin de la pluie, même 5 mm puissent venir remplir un peu nos cuves à eau. Il en sera rien en définitive. Attendus et modélisés par le GFS-CEP-UKMET-GEM, , avec des signaux totalement favorables au développement d'orages, présence d'humidité plus importante sur le profil du radiosondage de Bordeaux de 12h, dés 700 HPa ce qui était mieux que les précédents profils plus secs et ce jusqu'à 600 HPa, une belle dépression elliptique de surface, signature d'une belle convergence de vent NO sur la façade Atlantique et SE sur la façade est du département, une petite anomalie certes allongée, d'altitude, une petit forçage à 500 HPa, niet, rien y aura fait. Alors oui, quelques orages ont éclatés sur les Landes, surtout l'extrème est du département.et surtout chez vous en Midi Pyrénées et la partie Est de la région Aquitaine (la palme revient au Lot et Garonne où, selon l'historique radar d'infoclimat, les orages semblent avoir été très virulents, mais arrivés en Dordogne, seul l’extrême SE fut concerné, ces orages se sont rapidement essoufflés et ont uniquement concerné un axe Villefranche du Périgord, Groléjeac en gros, en m'évitant bien soigneusement de 10km!!!! Je suis maudit je vous dit :-) Par contre au niveau vent de sud provoqués par les orages nous fûmes servit! Alors ma question: que s'est-il passé? Alors que les modèles étaient tous unanimes, les signaux au vert, tout à capoté. Il y a bien eu orages mais surtout sur Midi Pyrénées. Quelqu'un aurait il un début d'explication, toujours très formateurs pour nous. La suite me dirait vous. même si un nouveau petit coup de chaud semble de nouveau être attendu pour mardi, dans l'ensemble cette semaine, placée en flux de SO, semble être un peu plus moite, avec toujours de possibles développement orageux non exclus, mais non organisés et plus de manière anarchiques, en revanche, les températures semblent être plus raisonnables, mais jusqu'à quand...Si le CEP et le GEM 12h convergent, le GFS fait cavalier seul...Qu'en sera t-il en définitive de ce régime plus océanique de fin de semaine prochaine évoqué depuis quelques jours déjà? Bon dimanche à vous tous
  18. Bonjour à tous, bonjour Jean Louis. Il fait de nouveau très chaud, en ce jeudi: déjà 36.5°c au compteur à Lalinde. Ce coup de chaud devrait néanmoins être un peu plus bref, du moins en Aquitaine. Des nuages instables ont circulé ce matin de la Gironde aux deux Charentes, sans donner de réelles précipitations. Sans doute quelques gouttes tout au plus. D'autres remontées instables sont attendues ce soir du Gers-Lot et Garonne à la Dordogne, mais compte tenu de cet air sec, j'avoue ne pas trop y croire. Sur la façade ouest de la région, il fait déjà moins chaud, le vent d'ouest et marin temporisant et freinant très sérieusement la montée des températures. Le contraste risque d'être important en fin de journée, entre le centre de la Dordogne et les côtes, où près de 10 à 15°c d'écart pourrait y être observé. Les orages que tu évoquais sont en effet attendus à compter de vendredi soir et pourraient évoluer en deux vagues. La première touchant l'ensemble de la région Aquitaine, attendue vendredi soir samedi matin, tandis qu'une seconde vague orageuse plus organisée toucherait plus de région allant de l"Aquitaine à Midi Pyrénées. Cela reste encore qu'une supposition, les prévisions des vagues orageuses appelant à la retenue dans les affirmations. Néanmoins, c'est le scénario qui semblerait se mettre en place pour ce weekend. La chaleur serait de nouveau de retour dés dimanche, et sans doute se prolongeant jusqu'à mercredi ou jeudi. En fin de période, même si l'échéance reste lointaine, une possible "cassure" semble se dessiner et l'ensemble des scénarios déterministes convergent plus ou moins tous dans ce sens. Cassure avec retour d'un temps plus océanique et surtout bien plus frais. Si à cette heure, ce scénario semble plus ou moins se valider, la question est: sera t-il bref, où à l'inverse, la fin juillet et le début du mois d'Aout sera t-il à l'inverse des 3 semaines de juillet et de la dernière semaine de juin, soit 4 semaines de temps très chaud et très sec consécutives.
  19. Bonjour à tous, bonjour Jean Louis. La renverse est passée hier, en milieu d'après midi, avec seulement des rafales près de 60 à 70 km/h sur les plages du sud Landes et Basques. Les "touristes" ne connaissant pas le climat basque ont du être surpris avec la hausse brutale du vent et la chute vertigineuse des températures (jusqu'à 10°c en moins de deux heures). Pas mal comme contraste tout de même. Quelques planés de parasols ont sans doute été observés.. Ces strato-cumulus ayant même gagné le midi toulousain dans sa partie Est, laissent échapper actuellement quelques crachins en Aquitaine, faibles échos en ligne visibles sur le radar du réseau Aramis de Météo-France. Le flux anticyclonique et "océanique si on peut l'écrire ainsi" est bel et bien là et ce jusqu'à mardi. Il fera chaud certes, mais des valeurs de saisons ou à peine supérieures, le tout, atténuées par quelques brises côtières en fin de journée. Effectivement Jean Louis, ce répit sera de courte durée, car déjà il se prépare une nouvelle offensive caniculaire, dans un premier temps, pour 48 heures: mercredi, et jeudi, où de nouveaux pics de températures seront atteints...Sur la région Aquitaine, une nouvelle renverse serait en vue jeudi soir avec sans doute quelques entrées maritimes vendredi matin vite dissipées, mais toujours très chaud l'après midi, tandis que quelques orages, pourraient "essayer" d'éclater samedi, à condition qu'il y ai humidité. (Prévis réalisées par le CEP de 12h et 00h la veille) Cette année, une chose est sûr désormais, tout flux méridien de sud pourrait se traduire par de très sérieux coups de chaud. A noter des nappes au plus bas, et des végétaux de plus en plus en stress hydrique. Pour ma partie, les viticulteurs risque de récolter du "liquoreux en rouge" ou des raisins secs. Quoi qu'il en soit, les degrés alcooliques risquent d'être très élevés et les quantités très faibles...sauf si Aout est à l'inverse de juillet. Bon weekend en attendant les fortes chaleurs du milieu de semaine.
  20. Bonjour à tous, cet épisode touche à sa fin. Je vous invite à consulter le dossier spécial concocté par Infoclimat, petit résumé de cette canicule sous forme de cartes et de tableau placés en page d'accueil. http://www.infoclimat.fr/historic-details-evenement-2420-archives.html Après le retour d'un temps plus océanique depuis hier mercredi, un petit coup de chaud est de nouveau attendu sur l'Aquitaine demain vendredi. Rien de comparable avec les précédents jours de fortes chaleurs que nous avons pu connaitre ces derniers semaines, les températures maximales pourraient encore atteindre 35 à 36°c surtout sur les sols sablonneux de l'Aquitaine. Il faudra en outre surveiller la "renverse" de vent attendue pour la fin de l'après midi ou la soirée sur la côte basque. Renverse sans doute assez musclée. Cette renverse de vent s'étalant et touchant ensuite progressivement l'ensemble du bassin aquitain, et sans doute une bonne partie ouest de Midi Pyrénées. Des nuages bas accompagneront ce vent d'ouest, ils pourraient donner quelques crachins ou bruines sporadiques samedi matin sur l'ensemble du bassin aquitain et ouest Midi Pyrénées. Belle amélioration en seconde partie de l'après midi. Le beau temps semble s'installer durablement ensuite au moins jusqu'à jeudi ou vendredi de la semaine prochaine. Les températures resteront estivales et sans excès. Le problème se situe plutôt et toujours au niveau des précipitations, quasi absentes depuis plusieurs semaines hormis, quelques orages ayant éclatés ça et là le weekend dernier. Les rivières sont au plus bas...En exemple, la Dordogne, où vous pouvez vous baigner dans une eau à 26°c, dont vous pouvez désormais rejoindre les deux rives, à pied, à certains endroits. Sur certains graphiques, des SPC, vous pouvez voir les "lâchers" réguliers des barrages en amont que ce soit de Bord les Orgues, Chastan ou de l'Aigle. Situation préoccupante donc, qui plus est, aura démarrée en "fanfare" avec ce premier épisode de canicule particulièrement précoce et mal venu. Bonne journée à tous.
  21. Bonjour à tous, bonjour Jean louis, je n'ai pas trop le temps ce matin, car je parts en déplacement dans ma belle famille, je serais plus présent et aurais plus de temps lundi. Cependant, en quelques lignes, ce qui serait retenu pour la semaine prochaine, (après lecture des scénarios du CEP de vendredi 00h et de vendredi 12h et pour l'Aquitaine exclusivement): En effet, après le nouveau coup de chaleur attendu pour lundi, quoique les valeurs (les tx) soient en deçà par rapport aux dernières vagues de chaleur, un petit coup de fraicheur, provoqué par un petit flux océanique se profilerait pour mardi après midi sur les côtes , mercredi tandis que les Tx repartiraient à la hausse jeudi, dans une mesure limitée. Ce coup de chaud pourrait s'amplifier à compter de vendredi, cette chaleur se décalant vers l'est samedi. Cette projection dans le temps a été réalisée avec le CEP de 00h du vendredi 3 juillet, et le CEP de 12h toujours du vendredi 3 juillet, la sortie du samedi 4 juillet étant disponible à compter de 8h, j'aurai débauché. Néanmoins, il y a une bonne convergence entre le CEP 00h et 12H pour la fin de période, (jeudi-vendredi-et samedi) avec même une amplification des Tx au run de 12h. A noter enfin, un possible abaissement des températures fin de semaine prochaine mais là les scénarios divergent surtout avec le GFS que j'avoue ne pas avoir consulté. Je reviendrai plus longuement sur le sujet lundi après midi après mon travail. Enfin, le fait le plus marquant, c'est toujours la totale absence de précipitations significatives, la Dordogne est au plus bas, pour m'y être baigné hier, dans une eau largement au dessus de 20°c, le niveau s'est encore fortement abaissé (pompage et arrosage des cultures en plein soleil par forte évaporation!!!) Bon weekend à tous.
  22. Bonjour Christian, Bonjour Jean Louis et bonjour à tous. Merci pour le lien, article très intéressant en effet qui suscite quelques interrogations. Il fait toujours aussi chaud, du moins sur la façade est de la région Aquitaine, avec déjà 35.8°c à Lalinde. Les quelques orages de ce début de matinée, provoqués par une petite convergence horizontale en basse couche, n'auront que temporairement rafraichi l'atmosphère. Ces averses orageuses, d'assez petites tailles très brèves mais assez brutales, avec seulement 1mm au pluvio pour trois orages, ont par contre, présenté une activité électrique remarquable ! avec même un coup de foudre direct tombant sur le paratonnerre à 50m de mon domicile...Je me suis réveillé à 4h30 collé au plafond!!! ;-) en plus la fenêtre ouverte, ce qui n'arrange rien. De nouveaux orages semblent être attendus ce soir, pour la seconde partie de soirée. Dans un flux plus orienté sud, disparates sur les départements de la façade est de la région Aquitaine, ils pourraient en revanche être plus nombreux près des côtes Atlantiques, avec même une possibilité de grêle, et donc par déduction, de courants de densité, c'est à dire, rafales convectives voir rouleau d'arcus à l'avant. A l'arrière, après la traversée d'un petit passage de quelques ondées en matinée sur le nord-ouest de la région, Il devrait faire plus frais, sur l'Aquitaine jeudi. Une nouvelle bouffée de chaleur est attendue pour vendredi, avec des températures approchant, sans toutefois les dépasser, les valeurs observées hier. Et d'après les différents scénarios ensemblistes et déterministes du quatuor GEM-CEP-GFS-UKMET, la période de beau temps semble bien s'installer durablement, même si les deux principaux modèles le GFS-CEP ont des sorties plus divergentes en fin d'échéance. Comme l'écrivait si bien mon excellent professeur Christian Lefèvre que je salue s'il lit ces quelques lignes, Wait and See..
  23. Message modifié à 12h27 Bonjour à tous, Il fait déjà chaud, très chaud et surtout très sec..Effectivement cette advection chaude est belle et bien lancée, et pourrait s'inscrire dans la durée et ceux au moins jusqu'à lundi prochain. En effet, ces ondes méridiennes très prononcées, si elles se décallent peu, peuvent durer longtemps. Aux dernières prévis réalisées hier mais aussi ce matin, avec conjointement le CEP-Ukmet, mes modèles les plus utilisés et le GEM et GFS, si deux pics de chaleurs interviennent aujourd'hui mardi et mercredi, un autre pic est déjà attendu vendredi (plus ou moins confirmé) samedi; dimanche et aussi lundi. Quid? des orages toujours modélisés par le CEP d'hier 12h...et de ce matin??? attendus pour mercredi soir...Peut -être avec l'apport d'humidification en basses couches matérialisées par des entrées maritimes attendues pour cette nuit prochaine et la nuit de mercredi à jeudi sur l'Aquitaine pouvant générer quelques rares orages isolés sur la façade océanique (Gironde Landes Charentes Maritime) par apport d'un peu d'humidité. ILs pourraient, en revanche être plus nombreux sur le 1/4 nord-ouest du pays , sachant que c'est surtout la Bretagne et la Loire Atlantique qui pourrait surtout être concernée et cette dernière, touchée par les orages les plus virulents. Sur la région Aquitaine, il est fort à parier que ces orages pourraient plutôt "être secs"! avec une forte évaporation des précipitations à cause de la sècheresse de cet air, excepté sur les côtes, un peu plus humides. Deuxième risque à prendre en compte, hormis ces quelques orages, ce sera l'absence d'eau puisqu'un nouveau anticyclone pourrait se développer sur le nord de la France la semaine prochaine et ce au moins jusqu'à jeudi, si on en croit deux scénarios sur 3 à l'échéance de 240 heures. Résultat, il fera sans doute moins chaud, mais toujours sans pluies. J'ai lu aussi le papier sur Joel Collado, et je rejoins également Jean Louis...En météo opérationnelle, je constate aussi, la multiplication des circulations méridiennes en lieu et place des circulation avant plus zonales, et du coup, je pose une question: Quid de la circulation océanique thermohaline plutôt zonale, la répètition des flux méridiens ne pourraient-ils pas à la longue perturber, cette circulation océanique thermohaline, qui tout de même tempère notre climat. N'aurait-il pas alors, si perturbation de cette circulation avérée, augmentation des contrastes entre deux flux méridiens en opposition sud-nord par exemple avec pic de chaleur, puis nord sud ensuite avec pic de grande fraicheur, et ce sur une très courte période?
  24. Cher Jean Louis, ravi de te lire et effectivement j'abonde dans ton sens. Je termine à l'instant les prévisions et effectivement, hormis samedi, où quelques entrées maritimes peut-être accompagnées d'un peu de crachins, et encore sur la façade NO de la France jusqu'en Gironde , et de manière sporadique, ce qui aura pour effet d'atténuer provisoirement les ardeurs du thermomètre, pour la suite et surtout à compter de lundi très nette hausse des températures. Il y a une bonne convergence dans les scénarios aussi bien ceux d'hier 12h que de ce matin 00h jusqu'à vendredi inclus avec une dorsale très méridienne synonyme de blocage bien souvent! Pour samedi; l'incertitude devient plus grande. Orages sur les côtes Atlantiques? à voir ...à condition qui il ait apport d'humidité... bref on verra bien... En tout cas, tu vas pouvoir te mettre au frais en haut du Carlit la semaine prochaine... Bien à toi et bonne journée à tous.
  25. Rebonjour, si en basse couche la grisaille persiste, occasionnant toujours quelques bruines éparses, sur les RS on devine bien la subsidence anticyclonique par le haut. Ci joint le RS de Brest à 00h ce matin, http://meteocentre.com/archive/tephi/2013/07/03/2013070300_07110.gif Ainsi que celui de Bordeaux datant de cet après midi. http://meteocentre.com/upperair/images/07510_12.gif Enfin comme l'écrivait Jean Louis plus haut, le beau temps si'installera sur l'Aquitaine, les quelques nuages bas encore présents vendredi matin seront progressivement évacués et dissipés. En attendant, la journée de jeudi pourrait s'annoncer plus belle qu'aujourd'hui tout en restant encore temporairement nuageuse. http://modeles.meteociel.fr/modeles/wrfnmm/runs/2013070306/nmm-24-56-3.png?03-13
×
×
  • Create New...