Jump to content

dann17

Membres
  • Posts

    3,231
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Everything posted by dann17

  1. Profitons de cette dernière journée vraiment estivale, car il semblerait bien que ça se rafraîchisse assez nettement dans les jours à venir. Et, selon le gfs 06utc, la région du Lac St Jean, la réserve faunique des Laurentides et jusque vers Valcartier environ pourraient (je dis bien pourraient) connaître leur première chute de neige, vers le 25-26 septembre prochain !! Bien sûr qu'on est encore bien loin de l'échéance (d'un point de vue prévisionniste), mais je constate que, jour après jour, le gfs maintient cette situation, et devient même de plus en plus froid, y compris pour les 5-7 prochains jours... C'est pour cette raison que j'ai jugé utile de poster cette remarque, car ce n'est vraiment pas fréquent de voir une possibilité de neige (même à 13 jours d'avance) pour un 25-26 sept !
  2. Salut, Je vous propose de revenir au "système" de report d'observations qui avait été mis en place voilà quelques semaines... je m'explique : les gars (et mesdames, mesdemoiselles), je suis bien conscient du fait que vous êtes tous des fervents admirateurs d'orages et de temps violent. Moi aussi d'ailleurs. Mais malgré cela, je trouve qu'il est un peu éxagéré de mettre un sujet d'observation pour chaque jour, sous prétexte qu'il existe une probabilité pour qu'un ou quelques orages (forts, ou très faibles) survienne quelque part ! C'est un peu comme si, en hiver, on mettait à chaque jour un sujet bien spécifique pour dire "aujourd'hui, risque de flocons possible"... un peu ridicule, n'est ce pas ? ben, c'est la même chose ici. À tel point qu'il ne reste plus de place pour y insérer d'autres observations parfois même bien plus pertinentes qu'un petit orage, puisque que c'est noyé dans le flot de vos observations "pro-orageuses" si j'ose dire. De plus je trouve cela dommage, car en faisant ainsi, vous risquez de banaliser un évènement orageux important. Je veux dire par là que vous paraissez "crier au loup" un peu trop vite, vous ne pensez pas ? Au même titre qu'une forte tempête de neige, je trouverais bcp plus pertinent de mettre un sujet d'observation pour un jour bien précis lorsqu'il existe vraiment un fort risque d'orage violent. Donc je vous propose de revenir à un sujet d'observation hebdomadaire. Voilà... Bon sinon, ce matin, je pense qu'il est plutôt intéressant de noter que la température est tombée à +3°C, le gel au sol étant peut-être survenu quelque part par ici...
  3. Salut, Quasiment tous les jours sans interruption, Environnement Canada met des avertissements de vents forts dans les prévisions Maritimes pour le St Laurent au niveau de Québec par exemple, par des vents de l'ordre de 20 noeuds, soit 35km/h !! Euh, faudrait ptet pas exagérer, non? vous ne pensez pas ? Je sais bien que le Québec n'est pas particulièrement réputé pour ses fortes tempêtes, mais bon de là à emettre des avertissements de vents violents pour une vitesse de 35-40km/h, waow ! C'est simple, ces avertissements, il n'y en a quasiment tous les jours ! En plus, non seulement ces vents (de 30 à 45km/h environ) sont tout simplement normaux sur le St Laurent vers Québec, mais en plus, ce n'est vraiment pas fort.. et même au contraire, n'importe quekl plaisancier souhaite qu'il y ait au moins un peu de vent... Bref....
  4. Regardez, cette image date d'hier, le 15 juin 2009, à 10h35 locales. Sur cette image en fausses couleurs, le bleu représente les étendues gelées ou enneigées. Le marron : surfaces libres de neiges et glaces mais dont la végétation est encore en dormance, ou bien surfaces agricoles. Vert foncé : forêts et végétation en début d'activité chlorophyllienne. Vert clair : pleine activité chlorophyllienne. Blanc : nuages dont la température est sup. à 0°C ; bleu très clair : nuages à T<0°C. On constate donc que la Baie James est prise par les glaces pas mal au sud. http://rapidfire.sci.gsfc.nasa.gov/realtim...6164000.1km.jpg
  5. Quelqu'un pourrait-il me dire où il est possible de trouver un très bon pluviomètre au Québec, et à Québec notamment ? Merci les gars ! Gaël
  6. Salut ! Bon, ça s'est passé comme je l'avais pensé, c'est à dire qu'il a effectivement gelé ici hier et surtout ce matin. Hier matin, la Tn a été de -1.5°C, la Tx a atteint 13.5°C, le tout sous un soleil très légèrement voilé. Et ce matin, la Tn a atteint -4°C, contre seulement 0°C à Valcartier et +3°C à Québec Jean Lesage. Ici tantôt à 07h, l'herbe à l'ombre était encore toute blanche de givre. À 07h ce matin, il faisait encore -1°C ici contre +4° à Valcartier, et à 08h il faisait +5°C ici contre déjà 8°C à Valcartier ! Je constate que, lorsque la rivière Jacques Cartier est libre de glaces, c'est à dire globalement de fin avril à la mi-novembre, lors des nuits claires, la Tn est très souvent assez nettement plus basse ici qu'à Valcartier : cela fait de nombreuses fois que je remarque qu'il y a 2 à 5°C de moins ici dans ces moments-là. Alors qu'en période d'englacement de la rivière, les Tn de ces nuits claires sont en général très semblables entre ici et Valcartier. Sinon, mis à part les peupliers faux-trembles et les mélèzes, les autres arbres (bouleaux jaunes et blancs, et érables rouges qui sont les feuillus majoritaires) n'ont pas encore verdi. Je dirais que le "verdoiement" en est à 25%. Il faut attendre 50% de verdoiement global pour dire que la période végétative a effectivement débuté. C'est possible que ça commence cet après-midi. La norme est aux alentours du 15 mai. Autre chose, le sol commence tout juste à dégeler. Je ne parle évidemment pas de la couche superficielle du sol (entre la surface et 20 cm de profondeur) qui, elle, a évidemment dégelé depuis longtemps. Non, je parle du gel en profondeur (c'est un peu l'équivalent du pergélisol ou permafrost, qui n'existe pas ici) c'est à dire sans doute entre 50cm et 1m de profondeur. Donc cette couche de sol gelé a commencé à fondre depuis hier puisque ma terrasse en bois commence à s'affaisser, d'environ 10cm. C'est net. Et ce phénomène se reproduit à chaque printemps aux alentours du 15 mai. Journée douce et ensoleillée en perspective. Bonne journée à tous Gaël
  7. Tantôt, vers 20h, ma blonde me dit, avec insistance en n'osant pas crier : "regarde dehors, regarde dehors, vers le grand bouleau !!" ... je me dépêche, et qu'est ce que je vois ?? un OURS !!!!! rien de moins qu'un OURS, là à 20-30m de la maison, à découvert, marchant tranquillement d'un pas faussement pataud, et disparaissant au bout de quelques secondes dans la forêt !!!! Waow !!!!!! en même temps, je me dis qu'il ne vaut mieux pas se balader en forêt le soir au printemps... Put... chuis content d'avoir vu ça ! J'aurais jamais cru en voir un, mais alors là carrément chez moi !!??
  8. Salut, Assez impressionnante la différence entre ici (chez moi, secteur nord de Valcartier) et la station de Valcartier : alors qu'il faisait encore +8°C à Valcartier hier soir à 23h, nous n'avions plus que +1°C ! La Tn a été de -5°C ici (contre 0°C à Valcartier). Et ce matin à 07h30, nous avions 0°C, 10 minutes après il faisait +1, mais à 07h il faisait déjà +4°C à Valcartier, donc probablement +6 à +7 à 07h30 ! Autrement dit, nous sommes restés quasi-constamment 5 à 7°C en dessous ! Québec (Jean Lesage) n'est descendue qu'à +5°C. Tout ceci se voit au niveau de la végétation déjà bien en avance à Québec par rapport à chez moi : les arbres commencent à verdir à Québec et même de nombreuses fleurs ont éclos, alors que ceux de mon coin sont encore en mode hiver, et les fleurs je n'en parle même pas, à part les crocus et perce-neige, et quelques jonquilles bien exposées...
  9. Ah ok, c'est seulement ça... bof ! Enfin non, les orages des usa ok, ils sont sûrement balaises. Mais si c'est les orages "made in quebec"... alors là, vraiment bof ! y en a franchement bcp plus en France, et ils sont souvent bien plus forts là bas. Donc c'est pour ça que ça me fait rire qd je vous vois vous exciter pour des malheureux petits coups de tonnerre ! Et donc je me dis qu'il est tout à fait logique que vous me trouviez drôle de m'exciter à la moindre chute de neige possible... c'est logique !
  10. Allan, puisses-tu avoir raison !!!!! (chuis en manque... de neige ! ) wingei et Hailstorm, juste une petite rectification : en juillet, les moyennes de Tx sont 25.0°C pour Québec (désolé, wingei c'est bcp plus que tu ne le crois!), et pas plus que 26.2°C à Montréal (pas plus que ça Hailstorm !). Cependant, ne pas oublier l'humidex qui donne une impression plus chaude que ça pour les 2 villes, notamment MTL, et les matinées assez nettement plus fraîches à Qc (13.4°C) qu'à Montréal (15.6°C). Bon Allan, je compte sur toi !!!!!
  11. Voici, en ce 24 mars, deux cartes permettant de donner la meilleure idée concernant l'enneigement au sol restant : la première est issue du capteur de télédétection MODIS. Il s'agit d'une composition colorée en fausses couleurs qui permet de localiser très précisément la neige. Je la trouve plus intéressante que celle en vraies couleurs, puisque la neige et la glace ressortent bcp mieux ici (en bleu). par ailleurs, les nuages ressortent en blanc, ce qui permet de bien les différencier de la neige, alors que ceci n'est pas toujours évident avec les vraies couleurs. http://rapidfire.sci.gsfc.nasa.gov/subsets....terra.721.500m la deuxième est la carte de Hydro Meteo (confectionnée par Pierre donc), qui n'est pas très précise d'un point de vue spatial (erreurs dues aux extrapolations), mais qui apporte une très bon complément à la première, à savoir une localisation des hauteurs de neige au sol. http://www.hydrometeo.com/index.php?option...id=35&Itemid=22 En utilisant ces deux cartes, on peut avoir une excellente idée de l'enneigement.
  12. Cette citation "Im Westen nichts Neues" fut à l'origine d'un roman allemand de 1929, à propos des soldats allemands lors de la 1ère guerre mondiale, qui restaient terrés pendant des semaines et des mois dans leur tranchées sans qu'aucun ennemi (les français donc) n'apparaisse à l'horizon... (c'etait la même chose côté français évidemment). La souffrance physique et morale des hommes était chaque jour de plus en plus forte... Bref, tout ça pour dire que, même si le lien avec ce moment historique abominable est carrément osé ici, je dirais que, d'un point de vue météo ici au Québec, la situation présente peut faire penser à ça. Pour un amateur de climat-météo, et qui plus est, un amoureux de la neige et des rigueurs hivernales, cette 2ème moitié de l'hiver 2008-2009 se montre particulièrement ennuyeuse et frustrante. Et rien, vraiment rien d'intéressant ne semble vouloir venir. Affligeant ! -14.9°C ce matin, il fait -10.0°C en ce moment, mais environ -15/-16° de windchill... ciel bleu lumineux magnifique qd même ! Faut qd même reconnaître qu'au moins, c'est beau !
  13. Je réouvre ce sujet, même si ce dont je vais parler maintenant concerne le Canada, plus précisément le Nunavut : Il fait particulièrement froid là-bas, de même que plus au sud dans le Manitoba par exemple, mais dans une moindre mesure bien sûr. Ainsi, regardez la station de Taloyoak, située à 2800km au nord-ouest de Montréal... Notez le -60° de winchill prévu, et les valeurs Tn et Tx prévues pour les 3 jours à venir ! Nous sommes pourtant en mars... Mais il faut dire que sous les latitudes arctiques, l'ensoleillement arrive plus tard, (typiquement janvier à Taloyoak à 69°N et même février vers Alert à 82°N), ce qui fait que souvent le mois le plus froid se trouve être février, voire mars pour les latitudes toutes proches du Pôle Nord... http://www.weatheroffice.gc.ca/city/pages/nu-8_metric_f.html
  14. Salut, J'ouvre le bal avec ces premières observations anticipées puisqu'il neige ici, et qu'il faut en profiter pour les prochaines heures à venir. Ainsi, c'est sous un ciel chargé et plutôt bien neigeux que nous commençons cette avant-dernière journée du mois de février. Un peu plus de 1cm s'est accumulé et on peut s'attendre à ce qu'il en tombe encore un peu. Il fait -7.3°C, et la Tn a été de -14.6°C à 00h30. (en passant, il a fait -23.7°C hier matin). Même s'il est encore loin d'ici, le front chaud approche par l'WSW, mais je vous avoue ne pas être pressé de voir son passage...
  15. Salut, Etant donnée l'actualité météo un peu monotone de ces jours-ci, j'ouvre ce petit sujet histoire d'animer un peu le forum... Donc ici, après une Tn de -25.9°C atteinte vers 05h50 ce matin, on passe en ce moment tout juste les -15°C avec difficulté, car un petit vent de NO (IRE de -22° environ) empêche le réchauffement malgré un soleil déjà assez vaillant au zénith là à 11h42 et une luminosité plus qu'éclatante, voyez plutôt sur cette photo prise à l'instant...
  16. 10-15 cm au petit jour, et 15 à 30 cm en fin de journée..! Très très rare là bas... Voyez plutôt... http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=...01&sid=10275450
  17. Si cette vague de froid, qui aura duré exactement 3 jours, s'est avérée remarquable, étant même parfois qualifiée d'exceptionnelle (à juste titre), il convient d'effectuer la comparaison avec la non moins remarquable vague de froid de janvier 2004... Le fait le plus exceptionnel de celle que nous venons tout juste de connaître réside dans les records de Tn absolues qui ont été battus en quelques endroits, et que Thierry et Alex ont pu mentionner plus tôt. Par ailleurs, La Tuque s'est particulièrement démarquée avec 3 Tn successives inférieures à -40°C (dont un record absolu battu !), de même qu'ici, à Valcartier, là aussi 3 Tn successives inférieures à -40°C (mais sans record absolu de battu) ! Québec a connu 3 Tn successives inférieures à -30°C, ce qui, là encore, constitue probablement une sorte de record (à vérifier). En revanche, il faut signaler que, s'agissant des Tx, celle-ci n'ont pas été extrêmement basses. En effet, des Tx inférieures ont souvent eu lieu par le passé. Mais il est un point essentiel duquel il n'est pas possible de passer à côté : la puissance (en terme de froid) d'une masse d'air est caractérisée par sa température (Tn et Tx), son point de rosée, mais aussi et surtout par le refroidissement éolien associé. Or, sur ce point là, il s'avère que "notre" vague de froid de 2009 s'est montrée beaucoup moins intense que celle de janvier 2004 ! Voici donc, à titre de comparaison, les IRE (min et max) quotidiens à Québec de 2004 et ceux de 2009 : janvier 04: 08/01 : -45 / -37 09/01 : -45 / -35 10/01 : -43 / -35 11/01 : -41 / -19 (intermède neigeux, début du répit) 12/01 : -27 / -13 (fin du répit) 13/01 : -42 / -18 14/01 : -46 / -39 15/01 : -46 / -39 janvier 09 : 15/01 : -38 / -30 16/01 : -37 / -28 17/01 : -41 / -21 (probablement) Le résultat est, contrairement à ce qu'on aurait pu penser, sans appel, que ce soit sur la durée ou l'intensité : la vague de froid de janvier 2004 reste pour l'instant vraiment inégalée.
  18. Salut ! On attend donc de voir ce que ça va donner, cette dépression... Pour le moment, ici c'est bien dégagé, la nuit a été bien étoilée et froide. On a ainsi atteint -22.3°C à 08h00 précises. Les cirrus situés à l'avant de la dépression (encore assez loin de nous) s'approchent par le SSW comme en témoigne cette photo prise tantôt vers 08h...
  19. Bon, -12.1°C là à 16h45... fait pas chaud... ciel dégagé, très bonne visibilité... près de 30cm de neige au sol...
  20. Je crois que c'est ce qu'on appelle le vent géostrophique (approximativement). Regg, j'ai une question : ne crois tu pas que le déplacement des centres dépressionnaires sont dépendants de la position du jet stream, et non le contraire...? car il me semble bien que plus le jet stream est fort, plus l'instabilité en haute altitude est forte, et plus l'occurence de creux dépressionnaire est importante. Donc en gros, je pense que le jet est la cause, et non pas le résultat de la direction des dépressions. Par contre, comment et par quel mécanisme le jet fluctue en direction et intensité , ça je n'en ai aucune idée... T'en penses quoi ? (enfin je demande ça à tous les spécialistes de la question !)
  21. Salut, J'ouvre ce sujet, dans la continuité de celui qu'avait ouvert Thierry (tyrone) avec son bilan intéressant de la climatologie de la ville de Québec pour 2008. Ainsi, après avoir épluché les statistiques issues des données de EC et du CRIACC (http://www.criacc.qc.ca/index.html), j'en déduis les points suivants : - début de l'enneigement continu*(moyenne) : 23 novembre. valeurs extrêmes*: 06 novembre 1990 et 20 décembre 2001 - 1er enneigement (provisoire) : 12 novembre valeurs extrêmes : 25 octobre et 26 novembre *remarque 1 : j'ai considéré (il n'y a pas de définition officielle à ce sujet) que l'enneigement continu débute dès lors qu'il y a eu au moins une semaine de neige au sol, et interrompue au maximum d'une période inférieure ou égale à 3 jours, et ce une seule fois. *remarque 2 : concernant l'enneigement de décembre 2006, il n'y eu que 2 jours (les 24 et 25 décembre) avec un enneigement quasi-nul (traces), donc on ne peut pas considérer que l'enneigement ait débuté le 26, mais bien le 1er décembre. *remarque 3 : j'ai considéré les années 1970 à 2007 incluses. *remarque 4 : il n'y a pas de statistiques concernant les enneigements des mois d'octobre 1995 à 2007.
  22. Salut, d'abord désolé pour ce titre un peu rebutant, mais bon j'ai trouvé intéressant de vous parler de ce petit phénomène caractéristique aujourd'hui. En effet, vous avez tous constaté que le vent de NO est très sensible, et il est particulièrement sec, puisque le point de rosée est plutôt bas de partout (entre -5 et -9°C) si bien que l'HR est presque partout comprise entre 40 et 60%, en fonction des températures bien sûr. Alors pour prendre notre exemple ici, nous avons présentement une température d'environ +1°C (elle fluctue de quelques petits dixièmes de degrés au gré des éclaircies), et un point de rosée à -8/-9°C. Donc il ne gèle pas. Et pourtant, il y a un peu partout des petites stalactites de glace (provenant de la neige qui fond au soleil), et celles-ci sont bel et bien gelées, je les ai touchées, et je peux vous dire qu'il n'y a pas d'eau. Il fait +1°C ! Cela montre bien l'importance de ce fameux point de rosée, qui fait en sorte que la température du thermomètre mouillé demeure bien au-dessous du point de congélation. C'est pour cette raison aussi, d'ailleurs que la neige ne fond pas vite. Concernant l'adiabatique, celle-ci est dite "sèche" aujourd'hui (en tout cas dans la basse couche atmosphérique), car il n'y a pas de condensation possible au dessous de 1400m d'altitude, niveau du plafond nuageux. Et lors d'une adiabatique sèche, typique de ces vents de NO secs, la température décroit de 1°C tous les 100m. Et en effet, il fait +3°C à l'aéroport de Québec (70m), environ +2°C à Valcartier (160m), +1°C ici (230m) et -5°C à 800m dans la réserve faunique. Bref, tout ça pour dire : ça caille, et on se les gèle !
  23. Rien de particulier aujourd'hui : après une petite gelée ce matin (la 11ème de la saison) à -1.3°C, le beau temps a regné globalement avec une max de 13°C. En ce moment, nous en sommes à +2.6°C, soit pas bcp moins que Québec (env. +5°C) qui n'a pas de vent non plus (fait assez rare). À noter que nous venons aujourd'hui de passer en-deçà du 0°C de moyenne en Tn... autrement dit, statistiquement, à partir de maintenant il devrait geler plus souvent qu'un jour sur deux.
  24. Salut ! je lance ce nouveau sujet, puisqu'il semble que beaucoup de monde souhaite en parler... et ce sera plus simple que dans le petit tchat, non ? Donc, il semblerait qu'à plus ou moins court terme et d'après plusieurs modèles maintenant, que les premiers flocons pourraient poindre leur nez dès vendredi matin (le 03 octobre donc) dans certaines régions, notamment en Abitibi. Une bonne quantité de neige fondante pourrait tomber là-bas et pourquoi pas blanchir légèrement les sols, bienque ces derniers soient encore passablement chauds. La réserve faunique des Laurentides pourrait subir le même sort. Dans une moindre mesure, les Htes Laurentides ainsi que la zone nord de la région de Québec sont elles aussi susceptibles de recevoir les premiers flocons fondus, mais en faible quantité. À suivre...
  25. En fait, la température est bel et bien l'élément principal expliquant le jaunissement (ou rougeoiment) des feuilles des forêts caducifoliées. Selon les espèces, le seuil de température sera plus ou moins bas, mais on admet qu'il se situe généralement aux alentours de +5°C. Mais l'intensité et la durée de la luminosité influent aussi, en effet, sur la dégradation de l'activité chlorophylienne, mais de façon un peu moindre que la température. Bien entendu, comme Yannis l'a dit, chaque individu (même au sein d'une même espèce et dans un endroit identique) va réagir différemment en fonction de son état (ancienneté, maladie, fragilisations diverses). Il est vrai que, à la fin de cette période estivale, les arbres ont commencé à jaunir (ou rougir) un peu plus précocément que d'habitude, et, en effet, cela était principalement dû à la très faible luminosité du début du mois d'août. Mais ces jours-ci, comme on le constate, la coloration (donc rouge/orange/jaune) s'est pas mal ralentie, et ceci correspond tout à fait avec le faible nombre de journées dont la temp. etait < à 5°C. Mais les températures plus fraîches que l'on connait maintenant, et surtout celles à venir (dès demain) vont de nouveau accélérer fortement le processus. Une autre preuve : prenez par exemple le cas de la France... pour un ensoleillement quasi-identique en septembre/octobre, on constate très nettement que les arbres jaunissent bcp plus précocément dans l'est de la France (vers le 15 octobre) que dans l'ouest (vers le 15 novembre). Et les années où le gel s'est fait plus précoce correspondent toujours avec une coloration plus précoce. Voici un lien officiel de l'INRA (Institut National de la Recherche Agronomique en France) : http://www.inra.fr/la_science_et_vous/appr...te_des_feuilles
×
×
  • Create New...