Jump to content

Episode orageux du 27 juillet 2013 sur la Belgique


Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

Pour mon premier passage sur ce forum, j'aimerais vous faire part de la situation orageuse survenue ce samedi 27 juillet 2013 au matin. Un complexe de méso-échelle qui a pris naissance sur le nord-ouest de la France et a évolué en un squall line avant de balayer la Belgique et la hollande.

 

Les photos ci-dessous montrent l'arrivée d'un arcus et du front de rafale qui lui est associé sur l'aéroport de Bruxelles.

 

post-2039-0-91629300-1375296098_thumb.jpg

 

post-2039-0-83349400-1375295758_thumb.jpg

 

post-2039-0-23683600-1375296130_thumb.jpg

 

post-2039-0-61781300-1375296165_thumb.jpg

 

post-2039-0-05174800-1375296197_thumb.jpg

 

post-2039-0-59610100-1375296403_thumb.gif

 

post-2039-0-03439200-1375297120_thumb.gif

 

post-2039-0-27747000-1375296426_thumb.gif

 

Les images du radar de Bruxelles-National montrent bien la ligne convective la plus active d'un point de vue précipitations. A l'arrière, on retrouve pas mal de precipitations ainsi que quelques cellules orageuses "embedded" dans la masse de nuages stratiformes.

post-2039-0-79927200-1375296457_thumb.gif

 

post-2039-0-07073900-1375296471_thumb.gif

 

Les premiers éclairs ont frappé l’aéroport vers 07h40UTC et la ligne principale a mis environ 30 min pour passer.

 

post-2039-0-08904800-1375296632_thumb.png (www.estofex.com)

 

En coupe, ce système devait ressembler a un squall line typique avec une activité orageuse assez importante suivant directement le front de rafale. Plus à l’arrière, il a continué à pleuvoir durant une bonne heure avec encore pas mal d’activité électrique intra-nuages. Les éclairs nuages-sol étaient plus sporadiques quoique assez intenses.

 

post-2039-0-80538200-1375296690_thumb.gif

 

La situation générale à 00UTC nous montre une configuration assez  méridionale avec une circulation SSW en altitude depuis l’Espagne jusqu’au danemark le long du flanc Est d’un ceux d’altitude majeur s’étirant de la mer de Norvège jusqu’au nord des Canaries.

 

post-2039-0-56320800-1375296725_thumb.gif

 

Sur la carte à 850hpa (1500m-5000feet) on peut remarquer que ce flux dirige de l’air tropical vers le nord avec des valeurs de T850 de +16/+18C qui vont favoriser la déstabilisation verticale de la masse d’air.

 

post-2039-0-54870400-1375296799_thumb.gif

 

Le sondage prévu pour Bruxelles à 06z (modèle GFS) montre clairement une instabilité qui débute vers 950hpa (2000 feet) . Un tel profil vertical a besoin d'un soulèvement dynamique pour libérer l’instabilité.

En jetant un coup d’œil, ci-dessous, sur la carte des vents au niveau de la haute troposphère, on remarque une branche de jet sur le sud de l’Angleterre avec de la dynamique en entrée droite de ce jet sur le NW de la France.

 

post-2039-0-89872400-1375296835_thumb.gif

 

Sans ce forçage dynamique, on aurait du attendre les 30C au sol pour déclencher la formation des Cb.

 

Une fois la convection démarrée, le cisaillement de vent avec l’altitude (cf droite du sondage ci-dessus) va permettre au système convectif de s’organiser en un complexe actif qui va durer plusieurs heures tout en migrant vers le Benelux. Ce complexe va générer un front de rafale en surface qui va permettre de créer de nouvelles cellules convectives en avant du système.

 

Les questions et commentaires sont les bienvenus.

 

Cordialement,

 

Christophe Torne

 

 

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Christophe et bienvenu sur le forum, 

 

 

Travail d'analyse remarquable sur ce dernier épisode orageux en flux de sud ouest très contrasté à l'échelle ouest Européenne !

Je connais un peu l'investissement pour de telles analyses, félicitations.

Je pense même que documents et textes sont à conserver pour cet épisode.

 

Pour ton analyse, tu peux t'appuyer sur le RS mesuré de Beauchevain que tu trouveras dans l'historique sur notre site.

 

Effectivement, j'évoquais (post du 27 juillet) ce jet bien dessiné par le gradient en flux de sud ouest sur les cartes d'altitude.

Il s'étirait  en fait du Portugal jusqu' en Mer du Nord en matérialisant la frontière entre la poussée chaude de sud et le froid du talweg.

Probablement un axe Gironde, Normandie Belgique s'est retrouvé à proximité de la zone à "forte pente" de plus grand contraste, pas très loin sans doute d'une anomalie de tropo relative au talweg (instabilisation par le sommet).

 

As tu enregistré des dégâts ?

 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour et meci pour le compliment.

 

Les rafales de vents enregistrées par les anémomètres n'étaient pas encore si importantes en regard au monstre qui semblait arriver. Les observations en France faisaient état de rafales passant les 100 km/h. Nous avons enregistré un max de 36kt à Bruxelles, 42kt à Chièvres (NE de Lilie) et 43kt sur l'aéropot de Charleroi. Au niveau des prévisions, nous avions évalué entre 45-50kt de gust en général dans nos warnings.

 

J'ai cependant entendu parler dans les médias de phénomènes beaucoup plus locaux ayant provoqués des dégats (des panneaux photovoltaïques envolés et de fortes précipitations dans le Hainaut (20-30L)). A Bertrix (SE du pays), les habitants se sont retrouvés sous plusieurs Cm de grelons. Celà m'à rappelé qu'il y a un ou deux ans, mon village a subi le même phénomène très localisé. Les enfants faisaient de la luge ainsi que des batailles de boules en plein mois de juillet!

 

Cordialement

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...