Jump to content

Février 1956, appel à témoignages, clichés, récits, souvenirs...


Recommended Posts

Bonsoir à tous,

Février 1956, le mois le plus froid du siècle dernier, j'avais 5 ans et je m'en souviens légèrement.

Jusqu'à fin janvier l'hiver avait été anormalement doux à un point ou presque tout le monde le croyait terminé; la végétation redémarrait en anticipant sur le début du printemps. Dans la dernière semaine de janvier on avait mesuré jusqu'à 15° de maximum à Toulouse Blagnac, la dernière décade ayant été la plus douce du mois et sans doute, jusque là, de l'hiver.
A partir du 1er février les advections glaciales d'origines polaires puis continentales ont envahi toute l'Europe jusqu'en Afrique du Nord en quelques 24 à 48 heures en association avec une tempête inouïe en Méditerranée (peu refroidie par cet hiver trop doux).
Cette attaque hivernale foudroyante et sans précédent connu des vivants de l'époque n'avait pas été trop bien anticipée; ce sont les météorologistes Soviétiques et Finlandais, surpris eux aussi, qui ont tiré le signal d'alarme dans les tout derniers jours de janvier.
Plusieurs vagues de froid se sont succédées du 02 au 23 février entrecoupées de courtes périodes de redoux relatif mais il a fait froid jusqu'au 29 avec un pic à -19°2 à Tse Blagnac le mercredi 15 février
Les dégâts et les conséquences dramatiques de cette froidure ont été considérables dans toute la grande Europe avec un millier de morts recensés mais sans doute beaucoup plus au final.

J'avais entrepris des travaux sur ce mois de février il y a environ une dizaine d'années mais, faute de temps, je n'avais pas pu les finaliser. Je m'y suis remis il y a quelques mois.

Pour le moment, je collecte des données qui, une fois mises en forme, pourraient donner lieu à un livre ou une publication... je ne sais pas car pas encore arrivé au bout.
Un document final en tout cas pour laisser un témoignage ou une trace la plus complète possible, écrite et documentée, de cette période hivernale extraordinaire.

J'essaye d'aborder, bien évidemment, la partie météo avec les BQR de l'époque et leurs analyses.
Je remercie ici la direction générale de METEO FRANCE qui m'a donné accès à ses archives (une mine d'or !) et l'autorisation de les reproduire.

Une partie compte rendu de presse, avec notamment le quotidien de la Dépêche du Midi qui avait bien couvert les évènements à l'époque; merci également à ce journal et à son directeur de m'avoir donné accès aux archives et de pouvoir en publier les contenus.

Une dernière partie témoignages. Il y a quelques années, la presse m'avait proposé un petit reportage d'appel à témoins pour ces travaux. J'ai reçu plusieurs dizaines de comptes rendus sur le vécu de cette période. Récits également extraordinaires.

Maintenant il faut finir d'assembler tout ça sur 29 jours, je passe sur les détails; le travail est colossal mais j'en suis au 15 février, ça avance.

Je saisi donc cette occasion pour renouveler ma demande d'infos, témoignages, clichés, récits, anecdotes... que vous pourriez tenir de vos familles ou amis.
N'hésitez surtout pas à me contacter directement sur le forum ou par message personnel (depuis le forum, cliquer sur mon nom puis « send me a message »).


Ci joint une des cartes BQR qui servent aux ilustrations; analyse surface du 03 février à 06HTU. On devine la descente glaciale de nord est boostée par la terrible dépression en Méditerranée. Le mistral et la tramontane poussent déjà des -10° à -13° sur le pourtour Méditerranéen avec des vitesses proches de 150 km/h (éolien inférieur à - 30° ).
Ces cartes d'analyses étaient majoritairement dessinées à la main. Elles existent maintenant sous une autre forme nettement moins renseignée. Elles étaient extrêmement bien détaillées par  l'expérience et... l'instinct du prévisionniste ou de l'analyste.
 
Merci par avance pour votre participation
 
Jean Louis

post-44-0-34246500-1421878303_thumb.jpg

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à tous,

 

Et bien, aucun souvenir de ces évènements majeurs ? famille, parents, amis ? :ermm:

 

Il était temps de faire un mémorandum alors...

 

Ci-dessous le classement des vagues de froid de 1947 à 2013.

 

Février 1956 tient de loin le record en intensité et en durée.

 

Janvier 1985 avait été presque aussi intense mais moins longtemps.

Un peu moins intense pour Janvier et début février 1963 avec la valeur minimale nettement inférieur à février 1956.

La vague de froid la plus rude de l'hiver 1954 (Abbé Pierre) arrive assez loin derrière.

 

N'hésitez pas à participer.

 

post-44-0-80006900-1422307386_thumb.png

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...