Jump to content

Foudre intranuageuse silencieuse


ornito

Recommended Posts

http://terreetmer.eu/public/CAEN290815.jpg

 

Bonjour,

 

Voici mon observation et l'interprétation que j'en fais - merci de vos avis.

 

Dans un ciel assez dégagé (près Caen - France Nord Ouest), sans aucun vent, environ 18 degrés, gros nuage immobile. Pendant environ 45 minutes, le nuage a été parcouru - toutes les 10 secondes environ - d'éclairs, d'un point à un autre du nuage (mais pas vers la terre) sans orientation particulière (voir photo). Il n'y avait absolument aucun son. Le nuage ne semblait pas très éloigné, et on pouvait voir clairement les chemins de foudre, ce qui semblait ne pas cadrer avec l'apparente proximité.

 

Mon interprétation (?) : les décharges avaient lieu d'un point à l'autre du nuage, et de ce fait ne permettaient pas aux charges de s'évacuer vers la terre - d'où la fréquence et la durée du phénomène. Pour l'absence de son, je n'ai pas d'explication.

Edited by ornito
Link to comment
Share on other sites

Bonjour Ornito et bienvenue sur le forum.

 

Merci pour ce post et cette vue qui illustre en effet une curiosité pas très bien expliquée mais bien réelle sur ces "éclairs silencieux" entre nuages ou dans le nuage. Ce n'est pas rare mais on ne sait pas trop pourquoi.

Il arrive même que les cumulonimbus, même proches, "éclairent" en permanence dans leur masse sans le moindre bruit ou alors très sourd. Encore plus curieux il y a des témoignages de déclanchement de foudre sans bruit ?

Frank Roux dans son traité sur les orages évoque des conditions de propagations du son différentes en fonction de l'état de l'atmosphère, de phénomènes de réflexion sur le sol et de réfraction à cause des variations verticales de température et de vent provoquant une déviation vers le haut des ondes acoustiques ?

Il évoque également la fréquence du tonnerre d'autant plus basse ou inaudible (au niveau du nuage) que la pression atmosphérique est faible toujours au niveau du nuage orageux ?

En fait ça "claquerait" plus dans les basses couches qu'au niveau 500 hPa (niveau ou la pression est divisée par deux) ou plus...

 

Christian Pagé avait déjà fait une observation à ce sujet le 3 août 2009:

 

Je me souviens de deux cas particuliers où la foudre était très visible pendant un temps prolongé mais avec le tonnerre absent.

 

Le premier cas était un spectacle d'éclairs (sans tonnerre) pendant plus d'une heure, mais avec des intra-nuageux qui illuminait également au-dessus de ma position (en soirée après le coucher du soleil). C'était en Mauricie, fin des années 80. Je suppose que les vents en altitude et la structure thermique de l'atmosphère ne permettaient pas au son de se propager jusqu'au sol. Tout ça sans pluie. Par contre, après 1h environ ou même plus, un très gros orage est passé sur nous, très électrique.

 

Le deuxième cas à Montréal (milieu-fin des années 1990?), où un spectacle nocturne d'éclairs (sans tonnerre audible) a été vu jusqu'à la frontière américaine selon la presse, pendant toute la soirée, avant que les orages n'éclatent au-dessus de Montréal.

 

Dans les deux cas, il y avait un plafond nuageux très bas, sans pluie, bref un temps chaud et humide de soirée. Ce qui a été surprenant dans ces deux cas est: 1) La durée prolongée du phénomène; 2) Les intra-nuageux au-dessus de ma position sans tonnerre audible.

 

D'autres ont déjà vu quelque chose de similaire ?

 

En attendant, vague orageuse probablement marquée dans le grand sud pour cette soirée de lundi. Donc on aura le choix pour observer ce phénomène.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Jean-Louis, Ornito et les autres !

 

Tout d'abord, bienvenue sur le forum météocentre Toulouse, Ornito. Ta question concernant les éclairs et orages intra nuages est tout à fait pertinente. Il m'est déjà arrivé d'observer le phénomène plusieurs années auparavant. Ce qui est impressionnant c'est l'absence totale du tonnerre et la relative proximité du système orageux. Par contre, ce qui m'étonne encore plus c'est l'immobilisme du système dont tu parles ....

 

Hier, soir vers 18h30 j'ai commencé à avoir de grosses frayeurs avec les premières rafales de vent. Tu connais mon exposition Jean-Louis : sud, sud-ouest. En plein sur la trajectoire. Je n'ai pas eu de dégâts :scared:  mais ce matin j'ai constaté que les petits chemins de campagne étaient jonchés de branches cassées et d'arbres déracinés. Le pire est arrivé dans le département voisin du Tarn et Garonne. 

 

En tout cas, bravo à MF qui a bien anticipé la vigilance orange sur la trajectoire. J'ai même reçu un texto de la préfecture du Gers en début d'après-midi pour m'alerter du caractère violent du phénomène prévu pour le début de soirée. Il reste cependant à faire des progrès concernant cette "culture du risque". Eviter à tout pris les déplacements non urgents, prendre des risques inutiles en de pareilles circonstances.

 

Amitiés,

 

Laurent

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...