Jump to content

weather.bordeaux

Membres
  • Posts

    229
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by weather.bordeaux

  1. Les cumuls des précipitations depuis le début de l' année sont particulièrement élevés pour les stations proches des Pyrénées occidentales. En l' espace de 6 mois le cumul est très proche de la normale annuelle !! Avec par exemple : 1215.4 mm pour Biarritz, normale 1981/2010 de 1450.9 mm 1044.3 mm pour Pau, normale 81/10 de 1069.9 mm 932.9 mm pour Tarbes, normale 81/10 de 1047.4 mm Le nombre de jour avec RR>=1 est important mais n' apporche pas les normes annuelles avec 93 jours pour Tarbes, normale annuelle de 120 j 96 jours pour Pau, normale de 125 j 97 jours pour Biarritz normale de 141 j. Historique des crues dans les Hautes-Pyrénées : http://inondations.loucrup65.fr/pgie0823.htm
  2. En Avril ne te découvre pas d'un fil, en mai fait ce qu'il te plaît", apparemment non ! En mai ne vaut mieux pas encore se découvrir d'un fil, l'hiver peut faire son retour ... En effet, après un mois d'avril estival (par exemple, le 4ième plus chaud à Bordeaux), des records mensuels de froid ont été battus pour les températures maximales. Le 4 Mai: 6°C à Carcassonne (précédent record : 7,4 °C le 1 er mai 1949) 6,6°C à Toulouse (précédent record : 7,2 °C le 5 mai 1987) 6,9°C à Perpignan (précédent record : 9,2 °C le 1 er mai 1949) 7,6°C à Auch (précédent record : 8,7 °C le 5 mai 1987) Le 5 Mai: 7.3°C à Agen (précédent record : 7.7°C le 4 Mai 1991) 6.7°C à Auch (précédent record le 4 Mai 2010) 8.1°C à Bergerac (précédent record 8.1°C le 4 Mai 1991) 7.1°C à Mont de Marsan (précédent record de 8.5°C le 4 Mai 1991). 8.4°C à Bordeaux-Mérignac (précédent record de 9.1°C en 1972).
  3. L' hiver 2010 a été froid. Cela a été la conséquence d'une modification normale de la circulation atmosphérique sur l'Atlantique nord. L' Oscillation Nord Atlantique (NAO) a été le plus souvent négative au cours de l' hiver 2010. Une NAO positive se traduit par un flux d'ouest apportant pluie et douceur sur une grande partie de l'Europe. A l'inverse, une NAO négative favorise des flux orienté à l'est apportant un temps sec et froid sur une grande partie de l'Europe, et le flux d' ouest descend très bas en latitude entre la péninsule ibérique et l' Afrique du Nord. Schéma d'une NAO positive : http://www.meteo-bordeaux.fr/image/news/hiver2010/NAO%2B.gif Schéma d'une NAO négative : http://www.meteo-bordeaux.fr/image/news/hiver2010/NAO-.gif Cas 2010 Au niveau de pression 500 hPa, soit 5000 m environ, l' indice NAO a été quasi-continuellement négatif au cours de l' hiver climatique (décembre, janvier, et février) et rarement positif. http://www.meteo-bordeaux.fr/image/news/hiver2010/nao.gif La carte des anomalies des vents montre entre la Russie et le Canada des vents d'est plus fort que la normale. : http://www.meteo-bordeaux.fr/image/news/hiver2010/v850.gif Vent et direction vers 1500 m - Normale: http://www.meteo-bordeaux.fr/image/news/hiver2010/V850nor.gif L' oscillation nord-atlantique (NAO) représente les changements "typiques" de la pression au niveau de la mer dans l'Atlantique Nord d'un hiver à l'autre. Plus précisément, l'indice NAO mesure la différence de pression entre les Açores et l' Islande. La carte ci-dessous représente les anomalies de pression au niveau de la mer observé au cours de l' hiver: http://www.meteo-bordeaux.fr/image/news/hiver2010/AnomaliedePression.gif La carte ci-dessous montre les anomalies de précipitations par jour par rapport la normale (1968-1996). L'extrême sud de l' Europe et le Maroc ont connu des précipitations plus abondantes que d' habitude. http://www.meteo-bordeaux.fr/image/news/hiver2010/rPP.gif Écart la normale des températures vers 1500 m : http://www.meteo-bordeaux.fr/image/news/hiver2010/t850A.gif Bien que froid, les anomalies de températures sur l' hiver 2010 ne sont pas exceptionnelles. L' hiver 1963, hiver le plus froid du XXe Siècle, ainsi que février 1956 avaient connu, vers 1 500m, des anomalies encore plus négatives qu'en 2010. Hiver 1963: http://www.meteo-bordeaux.fr/image/news/hiver2010/Hiver1963.gif Février 1956: http://www.meteo-bordeaux.fr/image/news/hiver2010/Europe1956.gif L'hiver 2010 a été remarquablement long et marqué par 4 vagues de froid le plus souvent accompagnées de neige et de verglas. -premier épisode du 15 au 20 décembre 2010 -deuxième épisode début janvier du 4 au 12 -troisième du 8 au 16 février -quatrième début mars. Les cartes ci-dessous montre l' extension des glaces ainsi que les zones continentales recouvertes de neige lors du 19 décembre 2009, du 9 janvier 2010 (Les îles britanniques quasiment recouverte par la neige !! ) et du 13 février 2010. En France l'hiver 2010 a été l' un des plus enneigés de ces 30 dernières années. http://www.meteo-bordeaux.fr/image/news/hiver2010/neige_dec2009.gif http://www.meteo-bordeaux.fr/image/news/hiver2010/090110.gif http://www.meteo-bordeaux.fr/image/news/hiver2010/13022010.gif Classement Hiver 2010 Pour Paris, depuis 1676, l' hiver 2010 se classe parmi le 109 ième hiver le plus froid. Sur 100 ans, c'est le 20ième hiver le plus froid ! Et le deuxième plus froid de ces 20 dernières années. Hivers les plus froids depuis 1911;Écartsà la moyenne du XIXième siècle 1963 : -4.1°C 1942 : -2.9°C 1947 : -2.7°C 1929 : -2.2°C 1917 : -1.9°C 1940 : -1.9°C 1941 : -1.7°C 1934 : -1.7°C 1985 : -0.9°C 1964 : -0.9°C 1956 : -0.9°C 1987 : -0.9°C 1973 : -0.9°C 1953 : -0.8°C 1918 : -0.5°C 1965 : -0.4°C 2009 : -0.4°C 1986 : -0.4°C 1945 : -0.3°C 2010 : -0.3°C Pour Bordeaux, sur un siècle, l'hiver 2010 se positionne au 32ième hivers parmi les plus froids. Sur ces 20 dernières années c'est le 4ième plus froid derrière 1991, 1992 et 2006. Lors de l'hiver 2010 la température moyenne a été de +5.8°C pour une normale de +7.0, record minimum de +2.7°C en 1963. Les zones rouges représentent les jours où il a fait plus chaud qu'en 1963. http://www.meteo-bordeaux.fr/image/news/hiver2010/1963_2010.jpg Phénomènes marquants pour Bordeaux (et éventuellement la Gironde) au cours de cet hiver : -Neige dans le sud-est du département le 18 décembre 2009 et verglas ailleurs. -Neige le 6 janvier sur une bonne partie de la Gironde précédé parfois de bruine verglaçante paralysant Bordeaux durant la matinée. Neige à nouveau au sol sur l'est de la Gironde le 9 janvier. La couche atteint parfois 4 à 5cm dans l'est Gironde et le Médoc. Le mois de janvier est le deuxième froid depuis 1988, seul janvier 1992 a été encore plus froid que celui de 2010. -Un orage de neige, phénomène rare, concerne le Bordelais le 10 février en soirée apportant de la neige au sol. Pour le département de la Gironde, sur ces 30 dernières années les épisodes neigeux les plus remarquables restent toujours ceux de 1987, 1991 et 2007 aussi bien qu'en quantité qu'en durée. Mais, la région de Bordeaux a connu 2 épisodes de neige (janvier et février) au sol lors de deux mois distincts est exceptionnel. Cela ne s' était pas produit depuis l'hiver 1987. -La tempête Xynthia a concerné la Gironde, les vents ont été le plus souvent compris entre 100 et 120 km/h dans les terres (120 à Mérignac) et jusqu'à 130 km/h au Cap Ferret. Lors du passage de la tempête un puissant effet foëhn a concerné les Pyrénées, et les effets se sont faits manifestés jusqu'en Gironde. Ainsi au cours de la nuit, la température a atteint près de 20°C (19.6°C à Mérignac ) et un taux d' humidité autour de 40% vers 1 heure du matin !
  4. Ce mois de mai a été marqué par de fortes pluies orageuses et tout particulièrement lors de la dernière décade. A Bordeaux-Mérignac ce mois de mai a été le deuxième mois de mai le plus pluvieux depuis l'ouverture de la station. La hauteur mensuelle a été de 151 mm , proche du record de 158,4 mm atteint en mai 1997. La normale, pour un mois de mai, est de 83,8 mm soit un excédent de 78% environ. Toujours à Mérignac, le nombre avec précipitations a été particulièrement important. Il y a 17 jours avec pluie, le record reste toujours détenu par mai 1981 avec 19 jours. Si l'on remonte au-delà de 1946, en mai 1932 il y avait eu 21 jours pluvieux. Dans le bordelais, mai 2008 a été plus arrosé que mai 2007 qui avait été lui aussi exceptionnellement pluvieux (entre le 1er et le 3e rang depuis 1946). Compte tenu de conditions maussades, l'ensoleillement a été déficitaire d'une dizaine de pourcent seulement ( 204 heures, normale de 225 heures). Toutefois, les températures ont été excédentaires de +1,7°C. Dans l'est de l'agglomération bordelaise ce mois de mai a été le plus pluvieux depuis le début de mes relevés en 1989 et battant ainsi le record de l'an passé ! Il est ainsi tombé 148,9 mm, ancien record de 131,5 mm en 2007. Le record, établi en 1997, du nombre de jours avec pluie a été égalé (18 jours). De forts voire parfois de violents orages ont concerné la Gironde: les 11, 12, 18, 23, 28, 30 et 31. Ces orages ont été accompagnés de fortes pluies provoquant parfois quelques inondations: avec par exemple le 18 dans le sud de l'agglomération bordelaise (à Villenave D'Ornon), le 28 dans le Blayais où il tombé en l'espace d'une heure entre 50 et 70 mm d'eau, le 31 à Libourne où un octogénaire est décédé des conséquences d'une crise cardiaque provoquée par la soudaine montée des eaux dans son appartement etc....
  5. La longue présence des conditions anticycloniques au cours de ce mois de février 2008 a permis d'atteindre les records d'ensoleillement ou de s'en approcher. A la date du 25, il y a eu: --181.1 heures de soleil à Bordeaux-Mérignac, battant l'ancien record de 176.3 heures en 1975. Ce mois de février est le plus ensoleillé sur les périodes 1930/1940 et 1949/2008. Le nombre de jours ensoleillés (au-moins 80% de la durée du jour) a été de 14, battant là aussi un record ( 12 jours en 2004). On égal le record de 1998 du nombre de jours avec une insolation continue (8 jours). --173.5 heures de soleil à Toulouse-Blagnac. On s'approche du record de 1998 avec 181,0 heures. Pour le moment février 2008 est le deuxième mois de février le plus ensoleillé depuis 1949.
  6. BILAN DE L' ANNEE 2007 à BORDEAUX-MERIGNAC TEMPERATURE Tn : 9,4°C ( +0,9°C par rapport 1971/2000) Tx : 18,3° ( +0,3° C par rapport 1971/2000) Tm : 13,8° ( +0,5° C par rapport 1971/2000) Depuis 1997, aucune année n'a connu une Tm inférieure à 13,8°C. Sur la période 1961 /1990 la normale était de 12.8°C ! Tnn : -6,3° le 17/11 Txx : 36,4° le 5/8 Txn : -0,6°C le 30/1 Tnx : 21,3°C le 27/8 Nombres de jours avec: Tn<=-10,0°C: 0 (normale 1971/2000: environ 0) Tn<=-5,0°C : 3 (normale 1971/2000: 3 jours) Tn<=0,0°C : 29 (normale 1971/2000: 32 jours) Tx<=0,0°C : 2 (normale 1971/2000: 1 jour) Tn>=20,0°C : 3 Tx>=25,0°C : 66 (normale 1971/2000: 70 jours) Tx>=30,0°C : 10 (normale 1971/2000: 17 jours) Tx>=35,0°C : 1 (normale 1971/2000: 2 jours ) Du fait d'un été frais les nombres de jours avec chaleur, forte chaleur, et très forte chaleur ont été déficitaires. Le nombre de jour avec forte chaleur est le plus faible depuis 1981 ! Il faut remonter à 1980 et 1977 pour retrouver un nombre de jour avec forte chaleur encore plus faible qu'en 2007 (8 jours en 1980 et seulement ... 1 jour en 1977 ! ). Le premier semestre a été exceptionnellement chaud, ce premier semestre a été le plus chaud depuis l'ouverture de la station (13.4°C de tm pour les six premiers de l'année, ancien record de 13,1°C en 1990 et 1997). Lors de ce premier semestre, le mois d' avril a été historiquement chaud. Il s'agit du mois d'avril le plus chaud qu'ait connue la région depuis au-moins 100 ans, le printemps a été le troisième plus chaud derrière 2003 et 1997. Le second semestre a été frais. L' été (le plus froid depuis 1989) a été très légèrement en dessous de la normale (-0.2°C par rapport 1971/2000), l'automne a connu un net déficit (-0.8°C par rapport 1971/2000) et a été le plus froid depuis 1994. De juillet à décembre tous les mois ont été déficitaire en moyenne de 8 dixième. Ce second semestre est le plus froid depuis 1981 ! Jusqu'en 1980, un semestre plus froid que celui de 2007 se produisait en moyenne 2 fois sur 3 environ ! PRECIPITATIONS Hauteurs annuelles : 881 mm ( Ecart avec 1971-2000 : -103 mm) L'année 2007 est la septième année consécutive de déficit ! Le déficit est cependant moins sévère que lors des années 2002 à 2005. Le déficit est dû à une fin d'année très sèche (plus de 50% de déficit) entre septembre et décembre alors que la période de janvier à août a été excédentaire de 17%. Maxi en 24 h : 48,4 mm le 1er Mai Nombres de jours avec: RR >= 1 mm: 125 (-3) RR >= 5 mm: 52 (-12) RR >= 10 mm : 31 (-1) INSOLATION La durée d'insolation est proche de la moyenne 1991/2000 malgré les 8 premiers mois de l'année en très net déficit ! Cette période a été l'une des moins ensoleillées depuis le début des mesures (record minimum depuis 1991). . A l'inverse la fin de l'année a connu une durée d'insolation exceptionnelle importante (record maximum depuis 1990). Durée annuelle de l'insolation : 1 976 heures (moyenne 1991/2000: 1 993 heures) . Soit 17 heures de déficit. 37 jours sans soleil dont 24 jours de janvier à août . 83 jours ensoleillés (plus de 80% de la durée du jour), dont 43 entre septembre à décembre et seulement 19 jours entre mai et août. 30 jours avec insolation continue dont 16 entre septembre et décembre. DIVERS Chute de neige : 4 Chute de grele : 5 Orage : 23 Brouillard : 68 Vitesse maximale instantanée du vent: 115 km/h le 9 /12 Epaisseur maximale de neige: 6 cm le 25 /1 (Parfois 15 à 20 cm dans le département de la Gironde).
  7. Après un printemps et un été pluvieux dans le Bordelais, le déficit pluviométrique marque pour le moment cet automne 2007. La période du 1er septembre au 8 novembre a été l'une des plus sèches depuis le début des relevés à Bordeaux-Mérignac. La hauteur des précipitations a été de 85 mm environ, cette valeur est exceptionnelle car elle inférieure à la première quintille*. La normale étant de 211 mm, le déficit a été de 60% environ. Seuls 1921, 1945, 1956, 1970, 1972, 1977, 1978, 1983 et 1985 ont connu un déficit encore plus marqué que 2007, le record minimum étant de 28 mm en 1921. *première quintille (Q1): Valeur à laquelle sont inférieurs 20% des observations. Cela revient à dire que l'on observe en moyenne une 1 fois 5 , une valeur inférieure à Q1 Depuis 90 jours, soit depuis le 11 août dernier, d'après les cartes et les analyses NCEP le déficit concerne aussi d'autres stations du sud-ouest de Mont de Marsan, Pau, Toulouse, Agen, et plus au nord Limoges et Poitiers.
  8. Bonjour à tous ! Les conditions anticycloniques qui règnent sur le pays depuis le début du mois font, pour l'instant, de ce mois de septembre un mois plutôt radieux dans le bordelais. Du 1er au 20 septembre la durée d'ensoleillement a été de 200 heures environ à Bordeaux. Depuis 1949, cette durée représente un nouveau record pour les 20 premiers jours de septembre, ancien record de 196 heures en 1977. La journée du 21 a été très ensoleillée. Donc à la date du 21, avec plus 200 heures, septembre 2007 a été plus ensoleillé que les mois de mai, juin et juillet ! Mai et juillet mois ont été les moins ensoleillées depuis 1989. Pour rappel: Mai: 151 heures Juin: 200 heures Juillet : 204 heures. Si la durée d'insolation de la dernière décade est conforme à la moyenne de la période 1991/2000, alors ce mois sera l'un des mois de septembre les plus ensoleillées. Il y a aussi de forte chance à ce que ce mois de septembre soit le second mois de l'année le plus ensoleillé et pourquoi pas le plus en ensoleillé. A confirmer durant les prochains jours. Pour le moment les 2 mois les plus radieux ont été: Aout : 233 heures (mais en déficit par rapport à la moyenne 1991/2000) Avril : 220 heures
  9. Bilan de l' été pour le SUD OUEST (Aquitaine, Poitou-Charentes, Limousin et Midi-Pyrénées) Les normales sont celles de 1971/2000 Stations de Bergerac, Bordeaux, Mont de Marsan, Agen, Biarritz, Pau, Brive, Lepaud/Gueret, Limoges, St Girons, Millau, Toulouse-Blagnac, Auch, Gourdon, Tarbes,Albi, Montauban,Cognac, La Rochelle, Niort et Poitiers. Ecarts à la normale des températures minimales: sud-ouest: +0,3°C Aquitaine: +0,2°C Poitou-Charentes: +0,2°C Limousin:+0,1°C Midi-Pyrénées: +0,2°C Ecarts à la normale des températures maximales: sud-ouest: -0,7°C Aquitaine: -0,3°C Poitou-Charentes: -1,5°C Limousin: -1,1°C Midi-Pyrénées: -0,4°C Ecarts à la normale des températures moyennes: sud-ouest: -0,3°C Aquitaine: -0,1°C Poitou-Charentes: -0,7°C Limousin: -0,5°C Midi-Pyrénées: -0,1°C Le nombre de jours avec chaleur est généralement déficitaire sauf à Biarritz. Le déficit atteint de quelques jours à parfois plus de 20 jours en Poitou Charentes. Le nombre de jours avec fortes chaleur est déficitaire aussi sauf dans quelques stations comme Biarritz, Pau, St Girons, Gourdon. Le déficit atteint parfois 10 jours à Montauban, Niort. Les précipitations sont le plus souvent excédentaires. Déficit parfois en Midi-Pyrénées pour la quasi totalité des stations sauf St Girons et Gourdon. Ailleurs, elles sont excédentaires avec des excédents atteignant 44% à Biarritz, 81% à Cognac, 83% à Gueret, 99% à Poitiers. Le nombre de jour avec précipitations est excédentaire partout de 1 jour à St Girons et Tarbes à 17 jours à Gueret. L'ensoleillement a été nettement déficitaire de qqs pourcent à parfois 20% (20% de déficit à Poitiers, 17% de déficit pour Brive, 10% de déficit pour Bordeaux etc.). Toutefois, l'ensoleillement a été excédentaire près des Pyrénées et notamment à Biarritz, Pau, St Girons, et Tarbes.
  10. Le premier jour du mois de juillet 2007 s'est déroullé sous la domination grisaille dans la région de Bordeaux .... Ce qui est dans la suite "logique" des 6 premiers mois de l'année 2007 qui ont été parmi les moins ensoleillés depuis le début des relevés ! Le déficit a donc été très important sans atteindre le triste record de 1930 à Bordeaux-Mérignac. Il y a eu, de janvier à juin 2007, environ 860 heures. Ce premier semestre a été le sixième le moins ensoleillé sur les périodes 1930/1940 et de 1949/2007 à Bordeaux-Mérignac (voir détails ci-dessous). Rang:Période de janvier à juin: Durées d'insolation 1er : 1930 : 733 heures 2e : 1951 : 770 heures 3e : 1988 : 852 heures 4e : 1931 : 855 heures 5e : 2001 : 849 heures La moyenne 1991/2000 pour ce premier semestre est de 1025 heures,il y a donc eu un déficit de 16% équivalent à 165 heures envrion. Tous les mois ont été marqués par un déficit plus ou moins important à l'exception du mois d' avril qui a connu un excédent important. Les mois de mai et juin ont connu un déficit très important. Le mois de mai 2007 a été le troisième mois de mai le moins ensoleillé avec 1930 et 1988. Le mois de juin a été le 11ième mois de juin le moins ensoleillé.
  11. De nombreux orages se sont produits depuis le début mois ayant été parfois particulièrement violents. J'ai comptabilisé, jusqu'au 19 juin, 8 jours avec orage (normale de 4 jours). La liste est longue ... mais celui de dimanche soir a été éclipsé par l'actualité. La presse régionale commence à en parler. La rive droite de l' agglomération de Bordeaux a été particulièrement touchée par un orage virulent dimanche 17 vers 23h. Il s'est accompagné d'une intense activité électrique (essentiellement intra-nuageuse), de très fortes pluies (j'ai relevé 26.5mm en 1/2heure ) mais aussi d'un déluge de grêle et de grêlon pendant 1/4 heure causant des dégâts importants sur le vignoble (touché à 80% parfois) sur les communes d' Yvrac, Tresses, Saint Loubès etc Gros dégâts pour le château Lafite Laguens.
  12. SOURCE: http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,...105@7-37,0.html
  13. Du 1er juin 2006 au 14 avril 2007, la température moyenne à Bordeaux-Mérignac a été de 15,0°C ce qui constitue un record depuis l'ouverture de la station, ancien record de 14.6°C sur la période juin-1989/ 14 avril 1990. La normale étant de 13,0°C; l' excédent a donc été sur cette période de +2,0°C ! Depuis juin 2006 à Bordeaux: * juin 2006 exceptionnellement chaud (4ième mois de juin le plus chaud) * juillet 2006, mois de juillet le plus chaud * L' été 2006 a été le 2ième plus chaud derrière 2003 * Mois de septembre et d' octobre 2006 les plus chauds connus * Novembre, exceptionnellement doux (3ième mois de novembre le plus doux) * L' automne 2006 a été le plus chaud depuis l'origine des relevés ! * Mois de janvier très doux (10ième mois de janvier le plus doux; première quinzaine de janvier la plus douce connue). * Mois de février exceptionnellement doux (5ième plus doux). * 11ième hiver le plus doux. Seuls les mois d' août, décembre 2006 ont été déficitaires. Le mois de mars a connu un léger excédent par rapport à la normale. Ce début avril 2007 fait partie des plus chauds connus.
  14. Janvier 2007 le mois de janvier le plus chaud ! http://weather.bordeaux.free.fr/temporaire/janvier07.jpg La carte ci-dessous représente les anomalies (excédents et déficits) de température de janvier 2007 par rapport à la normale. Rares ont été les zones en déficit ! L' Eurasie (Europe+Asie) a connu les plus forts excédents. Et tout particulièrement la Sibérie qui a connu les plus importants, puisqu'une grande partie de cette région a connu des excédents supérieures de 10°C ! A l'extrêmité ouest de l' Eurasie, et plus précisement en France, malgré une troisième décade hivernale dans certaines régions, le mois de janvier 2007 a été le deuxième plus chaud derrière 1988. Certaines stations ont même connu le mois de janvier le plus chaud comme Niort, Paris-Montsouris etc. A l'échelle de la planète Janvier 2007 a été le plus chaud depuis au-moins 1880, pulvérisant l' ancien record de 2002. L'excédent global a été de +0.85°C battant les +0.71°C de 2002. Janvier / Anomalie / Rang depuis 1880 / Record de 1880 à 2006 Global: Terre / +1.89°C / 1er / 2002 (+1.44°C) Océan / +0.47°C / 4ème / 1998 (+0.52°C) Terre et Ocean / +0.85°C / 1er / 2002 (+0.71°C) Hemisphère Nord : Terre / +2.28°C / 1er / 2002 (+1.87°C) Océan / +0.49°C / 2ème / 1998 (+0.51°C) Terre et Ocean / +1.16°C / 1er / 2002 (+0.93°C) Hemisphère sud : Terre / +0.71°C / 4ème / 2006 (+0.79°C) Océan / +0.46°C / 6ème / 1998 (+0.55°C) Terre et Océan / +0.50°C / 4ème / 1998 (+0.58°C) Sur les 88 stations de référence dans le monde prises par le DWD: * 69 ont eu une moyenne excédentaire (soit environ 8 sur 10). * 17 une moyenne déficitaire * 2 une moyenne égale
  15. On appelle une vague de froid l'ensemble de jours où la température minimale est inférieure ou égale à -2°C (une vague de froid contient au-moins de 2 jours). Le poids d'une vague de froid est la somme des températures minimales PLUS 2 fois la durée (en jours) de la vague de froid. La vague de froid qui a touché la région du 21 au 28 décembre n' est pas exceptionnelle en intensité maisla durée de la période sans dégel est remarquablement longue et exceptionnelle . =>La plus basse température mesurée a été de -4.8°C le 23 décembre. La durée de retour d'une température inférieure ou égale à -4.8°C, pour un mois de décembre, est de l'ordre de 2 ans. =>Le poids de la vague de froid n'est pas non plus exceptionnel. Le poids a atteint -14.2°C. Pour un mois de décembre, on est très loin du poids d'autres vagues de froid qui ont été parfois exceptionnelles Périodes : Poids : durées : Températures minimales absolues Du 17 au 27/12/1931 : -50,8°C : 11 jours : -9,7°C Du 16 au 23/12/1946 : -46,7°C : 8 jours : -11,8°C Du 14 au 25/12/1933 : -43,5°C : 12 jours : -10,6°C Du 20 au 27/12/1938 : -43,2°C : 8 jours : -13,4°C Du 22 au 28/12/1962 : -42,4°C : 7 jours : -13,0°C Du 16 au 21/12/1920 : -41,0°C : 6 jours : -12,4°C Du 14 au 22/12/2001 : -33,7°C : 9 jours : -8,9°C Du 26/12/1996 au 2/1/1997 : -32,7°C : 8 jours : -9,4°C =>La durée de la période sans dégel est remarquablement longue et exceptionnelle . Il s'agit de l'une des plus longues depuis le début des mesures. Il y a eu 5 jours CONSÉCUTIFS sans dégel du 23 au 27 décembre 2006. Tous mois confondus, parmi toutes les périodes sans dégel, la période du 23 au 27 décembre 2006 arrive au 3ième rang ! Rang* Période* Durée en jours consécutifs sans dégel 1er*/ Du 10 au 16/1/1985* 7 Du 16 au 22/12/1946* 7 2eme* Du 16 au 21/1/1987* 6 3eme* Du 23 au 27/12/2006* 5 *Du 31/1 au 4/2/1963* 5 *Du 23 au 27/12/1962* 5 *Du 31/1 au 4/2/1954* 5 *Du 24/1 au 28/1/1947* 5
  16. Septembre et octobre ont été exceptionnellement chauds ! En Gironde, ils ont été les plus chauds . Novembre 2006 s' inscrit dans la continuité de de ces 2 mois précédents. Il est encore trop tôt pour donner un bilan définitif de ce mois de novembre. Mais on peut dores et déjà affirmer qu' il fera partie des mois de novembre les plus chauds avec 1992 et 1994 ! Un record devrait être battu c' est celui qui concerne la moyenne mensuelle des températures maximales. Les autres records, de température moyenne et moyenne des minimales, devraient être toujours détenus par les mois de novembre 1992 ou 1994. Réponse le 1er decémbre. Compte tenu de trois mois exceptionnellement chauds, l' automne 2006 peut-être qualifié d' historiquement chaud ! On ne trouve pas trace, dans les annales de la région de Bordeaux, depuis qu' il existe des relevés de températures, d' un automne aussi chaud. A Bordeaux-Mérignac, la température moyenne de l'automne-2006 devrait être voisine de 17°C, battant les 15,8°C de 1997 (record sur la période 1921-2005). Si on remonte plus loin de le temps, jusqu'au tout début des relevés de températures dans la région de Bordeaux, soit en 1842. Le record de l' automne 1895 serait aussi battu ( 16.4°C de température moyenne). Mais il convient d' être prudent avec la comparaison des données anciennes du fait de l' hétérogénéité des mesures (instrumentation, implantation des stations etc). Les anciennes mesures de températures, jusqu'au début du XXe siècle, sont le plus souvent surestimées (températures maximales et moyennes) par rapport à celles effectués de nos jours. une année 2006 particulièrement chaude L' automne 2006 fait suite à un été 2006 lui aussi particulièrement chaud. Le 2e plus chaud derrière 2003, malgré un mois d' août un peu frais. Juillet a été le mois le mois de juillet le plus chaud depuis qu' il existe des relevés ! Il s' agit, tous mois confondus, du 2e mois le plus chaud derrière août 2003. Juin a été exceptionnellement chaud , généralement situé, dans le sud-ouest, entre le 2e et 4e rang parmi les chauds. Au 4e rang pour la région de Bordeaux, derrière 2003, 2005 et 1976. Le printemps (de mars à mai) a été doux sans extrême toutefois. Seuls, pour le moment, les mois de janvier, février et d' août ont été en dessous des normes. **Concernant la température moyenne annuelle, voici ce que l' on peut dire dans la région de Bordeaux: -Si le mois de décembre est dans la continuité des mois précédents (proches des records) alors ce sera l' année la plus chaude avec 2003, et 1997. Ce cas est peu probable -Si décembre 2006 est thermiquement normal, alors l'année 2006 sera la 3e année la plus chaude. -Si décembre est extrêmement froid, alors l'année 2006 serait la 10e année la plus chaude.
  17. Au 31 octobre on peut affirmer avec certitude que, dans le Bordelais, octobre-2006 a été le mois d' octobre le plus chaud jamais enregistré en ce qui concerne la moyenne mensuelle des températures minimales ainsi que la température moyenne mensuelle. Paramètres/ Octobre 2006/ Ecarts à la normale/ Records sur la période 1922-2005 Tn / 13.6°C / +4.1°C / 12.7°C en 1995 et 2001 Tx / 22.1°C / +3.3°C / 22.8°C en 1995 Tm / 17.9°C / +3.7°C / 17.8°C en 1995 La moyenne mensuelle des températures maximales d'octobre 2006 ne constitue pas de records . Toutefois, c'est la troisième valeur la plus élevée derrière 1995 et 2001. Par ailleurs il y a eu : * 25 jours avec une températures maximales supérieure ou égale 20,0°C (record égalé de 1995) * 1 seul jour en dessous de 10,0°C (ancien record de 5 jours en 2001) Par conte, on est loin des records pour d'autres paramètres: * 4 jours avec chaleurs (record de 11 jours en 1995 * 0 jour plus de 30°C (record de 1 jour en 1983 et 1985) =>La plupart des mois d'octobre les plus doux se sont produits, principalement, depuis ces 15 à 20 dernières années. Les mois d'octobre les plus froids se sont, le plus souvent , produits avant 1980. Depuis 1921, dans le bordelais: * les mois d'octobre les plus doux ont été: 1921, 1968, 1989, 1990, 1995, 1997, 2001, 2002, 2004, 2005 et 2006. * les mois d' octobre les plus froids ont été: 1935, 1936, 1951, 1955, 1956, 1958, 1964, 1970, 1973, 1974, et 1992. http://weather.bordeaux.free.fr/temporaire/toct.gif
  18. Douceur nocturne record Dans la nuit du mercredi 25 à jeudi 26 octobre 2006, les températures, grâce à un flux de sud, ont atteint des niveaux exceptionnels à la fois pour un mois d'octobre ainsi que pour une fin d' octobre. Les températures minimales, de la nuit de 25 au 26, constituent des records pour une troisième décade d'un mois d' octobre Température minimale du 26/10/2006/Ancien record pour une 3e décade d'octobre/Record mensuel Bordeaux-Mérignac/ 18.7°C /17.7°C en 2005 /19.2°C en 1985 Toulouse-Blagnac/ 19.3°C /18.8°C en 1987 /20.6°C en 1985 Cognac/ 19.0°C /18.1°C en 2005 /18.4°C en 2001 Généralement les records mensuels ont été établis en début de mois. Ce qui renforce le carcatère excpetionnel de la douceur de cette fin de mois. Octobre 2006 fera partie des mois d' octobre les plus chauds depuis qu'il existe des relevés de températures. On peut d'ores et déjà affirmer que la moyenne mensuelle des températures minimales constituera un nouveau record dans la région de Bordeaux. Ce mois d'octobre est dans la continuité d'une série de mois exceptionnellement chaud débuté en juin dernier. Juin-2006 avait été parmi les mois de juin les plus chauds derrières 2003, 2005 et 1976 Juillet-2006 a été le mois de juillet le plus chaud depuis qu'il existe des relevés de températures (selon certaines sources, le plus chaud depuis 300 ans environs dans certaines régions et nottament en Angleterre) Septembre-2006:Mois de septembre le plus chaud dans la région de Bordeaux avec celui de 1961. Seul le mois d' août-2006 a été l'exception de cette série. Il a été frais. Le plus frais depuis 1987. Mais les mois d'août, depuis 1987, ont connu un réchauffement très remarquable.
  19. Voici les rafales de vent observées pour la journée du 3 octobre 2006 * 166 km/h au Cap Ferret (Record égalé pour un mois d' octobre) * 151 km/h à Biscarosse * 140 km/h à Périgueux * 137 km/h à Cazaux/La Teste de Buch (Record égalé pour un mois d' octobre; Exceptionnel !) * 120 km/h à Saint-Martial de Viveyrol (Dordogne) * 119 km/h à Saint Jean de Luz * 115 km/h à Bordeaux-Mérignac (record pour un mois d' octobre de 119 km/h en 1984) * 104 km/h à Biarritz-Anglet * 101 km/h à Bergerac * 83km/h à Dax Sinon sur la Gironde, pour les 3 stations synoptiques, les rafales de vents sont comparables aux résidus du cyclone Hortense. Ce dernier avait touché l' Aquitaine au début du mois d' octobre 1984. Météo-France avait observé en octobre 1984: 166 km/h au Cap Ferret 137 km/h à Cazaux 119 km/h à Mérignac (contre 115 km/h aujourd'hui).
  20. L' ex-cyclone Gordon a frappé la région de la Galice, en Espagne, avec des vents atteignant jusqu'à 180 km/h d'après une dépêche de Reuters. Les + fortes rafales de vent Punta Candeeira: 184,3 km/h coruñesa de Cedeira: 180 km/h pontevedresa de Santa María de Oya: 167 km/h Finisterre: 165 Km/h Cabo Vilan : 152 km/h las Islas Cíes: 150 km/h. Ferrol -La Graña : 120 km/h A Coruña: 114 Km/h Ancares (Lugo): 101 Km/h Santiago/Labacolla : 100 km/h Vigo/Peinador (Pontevedra): 85 Km/h Bilbao/Aeropuerto: 76 Km/h Oviedo: 76 Km/h Quelques photos ( source: Forums d' Infoclimat) http://img82.imageshack.us/img82/416/200692191456hq2.jpg http://img82.imageshack.us/img82/5379/200692192653kx4.jpg http://eur.news1.yimg.com/eur.yimg.com/xp/efenews/20060921/1158210700430w.jpg http://eur.news1.yimg.com/eur.yimg.com/xp/efenews/20060921/1158524341514w.jpg http://img243.imageshack.us/img243/4756/2006921103751zq6.jpg http://img205.imageshack.us/img205/839/200692110059eo6.jpg http://forums.infoclimat.fr/index.php?showtopic=16641
  21. Sur 5 stations du sud-ouest, l' été 2006 a été le deuxième été le plus chaud depuis 1956 derrière 2003. NB: l'été comprend les mois de juin, juillet et d'août. Les 5 stations sont : La Rochelle; Cognac; Bordeaux-Mérignac; Toulouse-Blagnac; et Biarritz-Anglet Moyennes des températures minimales sur 5 stations: 16.7°C (+1.8°C par rapport à la normale 71/00), 2e valeur la plus forte derrière les 18.2°C de 2003. Moyennes des températures minimales sur 5 stations: 26.7°C (+2.0°C par rapport à la normale 71/00), 3e valeur la plus forte derrière les 27.3°C de 1976 et les 28.6°C de 2003. Température moyenne sur 5 stations: 21.7°C (+1.9°C par rapport à la normale 71/00), 2e valeur la plus forte derrière les 23.4°C de 2003. Toujours depuis 1956: -Les moyennes des températures minimales arrivent au second rang sauf pour Toulouse (3e rang) -Les moyennes des températures maximales arrivent au second rang pour Biarritz; 3e rang pour Bordeaux, Toulouse et Cognac, et enfin au 8e rang pour La Rochelle. -La température moyenne arrive au second rang sauf pour La Rochelle (4e rang). http://weather.bordeaux.free.fr/temporaire/tm_soete.gif
  22. Si l' été a fait une pause lors du mois d' août, l' été a fait un retour remarquable en ce début septembre 2006. La première décade de septembre 2006, soit du 1er au 10, a été la plus chaude à Bordeaux-Mérignac, depuis l'ouverture de la station, en ce qui concerne la température moyenne. Par contre les moyennes des températures maximales et minimales arrivent au second rang parmi les hautes. La température maximale absolue a été de 35.0°C le 6, valeur proche du record établi le 17 sept-1987 avec 37.0°C. Il peu fréquent d'atteindre le seuil de la très forte chaleur (plus de 35°C) en septembre. Depuis 1921, cela s'est produit seulement 10 fois. Cela est très rare pour un mois de septembre, il y a eu 2 nuits avec une température minimale supérieure ou égale à 20,0°C. Depuis 1921, cela s'est produit seulement 11 fois dont 8 fois depuis 1998 !! Classement, depuis 1921, à Bordeaux-Mérignac, des premières décades de septembre les plus chaudes suivant -la température moyenne Tm année 24.5°C en 2006 24.0°C en 2004 23.3°C en 1929 22.3°C en 1999 22.2°C en 1930 -la moyenne des températures maximales (Tx): Tx année 31.5°C en 1929 31.1°C en 2006 29.8°C en 1999 29.4°C en 2004 28.5°C en 1930 -la moyenne des températures minimales (Tn): Tn année 18.4°C en 2004 17.9°C en 2006 16.8°C en 1998 16.8°C en 2005 16.1°C en 1991
  23. Juillet-2006 est le mois de juillet le plus chaud jamais enregistré. En prenant 5 stations (Bordeaux, Toulouse, Biarritz, Cognac et La Rochelle), juillet 2006 bat juillet 1983 de plus de 1°C en moyenne. -Sur ces 5 stations: *la moyenne des températures minimales a été de 19.4°C pour un ancien record 18.2°C en 1983 depuis 1956 *la moyenne des températures maximales a été de 29.9°C pour un ancien record 28.5°C en 1983 depuis 1956 *la température moyenne a été de 24.7°C pour un ancien record 23.3°C en 1983 depuis 1956. Les écarts par rapport à la normale, calculée sur la période 1971-2000, ont été de : * +3.8°C pour les températures minimales * +4.2°C pour les températures maximales * +4.0°C la température moyenne mensuelle. http://weather.bordeaux.free.fr/bilan_climato/072006/Tm_so.gif * Bordeaux-Mérignac Il s'agit du mois de juillet le plus chaud depuis l'ouverture de la station en novembre 1920. Tous mois confondus juillet 2006 est le deuxième mois le plus plus chaud derrière aôut 2003. Par ailleurs, depuis 1926, sur les 10 mois les plus chauds à Mérignac la quasi-totalité, à l'exception d' un, ont été enregistrés depuis 1990 ! +25,2°C en température moyenne en juillet 2006 pour un ancien record mensuel de +23,6°C en 1983 (normale de 20,8° C soit 4,4°C d' excédent). Depuis 1921, Le record absolu tous mois confondus est de 25,8°C en août 2003. Classement des 5 mois de juillet les plus chauds depuis 1926: Rang/ Tm/ Mois de juillet 1/ 25,2°C/ 2006 2/ 23,6°C/ 1983 3/ 23,3°C/ 1995 4/ 22,8°C/ 1994 5/ 22,6°C/ 1989 La moyenne mensuelle des températures minimales a été de 19,2°C pour un ancien record mensuel de +17,9°C en 1983 (normale de 15,1° C soit 4,1°C d' excédent). Le record absolu tous mois confondus est de 19,4°C en août 2003. Depuis 1921, c'est là-aussi, tous mois confondus, la deuxième valeur la plus élevée. Classement des 5 mois de juillet les plus chauds suivant la moyenne mensuelle des températures minimales depuis 1921: Rang/ Tn/ Mois de juillet 1/ 19,2°C/ 2006 2/ 17,9°C/ 1983 3/ 17,3°C/ 1995 4/ 17,1°C/ 1994 5/ 16,8°C/ 2005 *La moyenne mensuelle des températures maximales a été a été de 31,2°C pour un ancien record mensuel de +30,3°C en 1928 (normale de 26,4° C soit 4,8°C d' excédent). Le record absolu tous mois confondus est de 32,1°C en août 2003. C'est là-aussi encore, tous mois confondus, la deuxième valeur la plus élevée depuis 1926. Classement des 5 mois de juillet les plus chauds suivant la moyenne mensuelle des températures maximales depuis 1926: Rang/ Tx/ Mois de juillet 1/ 31,2°C/ 2006 2/ 30,3°C/ 1928 3/ 29,8°C/ 1949 4/ 29,3°C/ 1995 5/ 29,2°C/ 1983 =>Les nombres de jours avec chaleur, forte chaleur et très forte chaleur sont exceptionnels comme le montre les, données ci-dessous depuis 1926: Nombres de jours avec chaleur: Rang/ Tx>=25°C/ Mois de juillet 1/ 29/ /2006 et 1983 2/ 28/ /1995 3/ 27/ /1989, 1949, 1928 La normale du nombre de jours chauds au mois de juillet est de 19. Rang/ Tx>=30°C/ Mois de juillet 1/ 22/ 1928 2/ 18/ 2006 3/ 17/ 1949 La normale du nombre de jours avec forte chaleur au mois de juillet est de 6. Rang/ Tx>=35°C/ Mois de juillet 1er/ 6 /2006 2eme/ 5 /1934 3eme/ 4 /1945 La normale du nombre de jours avec très forte chaleur au mois de juillet est de 1 NB: le nombre de jour avec très forte chaleur arrive au second rang tous mois confondus derrière août 2003. Ce dernier mois avait totalisé 12 jours consécutifs à plus de 35°C du 4 au 13 août 2003. Le nombre de jour avec nuit tropicale (Tn>=20°C) a été exceptionnellement important. Avec 12 jours, il s'agit de la plus forte valeur pour mois de juillet et arrive, tous mois confondus, encore au second rang derrière .... août 2003 avec 13 jours. Tous mois confondus, le record absolu reste de 13 jours en août 2003. La normale du nombre de jours avec nuit tropicale au mois de juillet est de 1. Pour les températures extrêmes : * plus haute température minimale: 23.2°C le 17, ancien record mensuel de 22,8°C en le 27/7/2005. Record absolu tous mois confondus de 23.5°C le 13.08.2003. * plus basse température minimale: 15.7°C le 8 * plus basse température maximale: 22.1°C le 6 * plus haute haute température maximale: 37.7°C le 18 (record mensuel de 38.8°C en juillet 1990, record absolu tous mois confondus de +40.7°C en août 2003). http://weather.bordeaux.free.fr/bilan_climato/072006/Tm_Bordeaux.gif Ce mois de juillet-2006, dans la région de Bordeaux, serait le mois de juillet le plus chaud depuis 1842 si l' on tient compte d' anciennes séries de mesures. Mais leur qualité ne permet d' obtenir des comparaisons fiables. * autres stations autres stations Stations \ Tn en juillet 2006 \ Écarts à la normale \ Ancien record mensuel Cognac \ 18,8°C \ +4,0°C \ 17,6°C en 1983 La Rochelle \ 20,1°C \ +3,9°C \ 18,7°C en 1983 Toulouse-Blagnac \ 19,7°C \ +4,0°C \ 18,5°C en 1994 Biarritz-Anglet \ 19,4°C \ +3,1°C \ 19,0°C en 1983 Stations \ Tx en juillet 2006 \ Écarts à la normale \ Ancien record mensuel Cognac \ 31,1°C \ +4,7°C \ 30,0°C en 1949 La Rochelle \ 27,8°C \ +3,5°C \ 28,0°C en 1983 Toulouse-Blagnac \ 32,2°C \ +4,6°C \ 31,2°C en 1949 Biarritz-Anglet \ 27,3°C \ +3,5°C \ 25,7°C en 1983 Stations \ Tm juillet 2006 \ Écarts à la normale \ Ancien record mensuel Cognac \ 24,9°C \ +4,4°C \ 23,8°C en 1983 La Rochelle \ 23,9°C \ +3,7°C \ 23,4°C en 1983 Toulouse-Blagnac \ 25,9°C \ +4,6°C \ 24,5°C en 1983 Biarritz-Anglet \ 23,4°C \ +3,3°C \ 22,3°C en 1983 Stations \ Nombres de jours avec au-moins 25°C \ Écarts à la normale \ Ancien record mensuel Cognac \ 30 \ +11 jours \ 29 en 1983 La Rochelle \ 20 \ +8 jours \ 21 en 1949 Toulouse-Blagnac \ 30 \ +8 jours \ 29 en 1995, 1989, 1983, 1967,et 1950 Biarritz-Anglet \ 21 \ +12 jours \ 17 en 1983 Stations \ Nombres de jours avec au-moins 30°C \ Écarts à la normale \ Ancien record mensuel Cognac \ 19 \ +13 jours \ 18 en 1949 La Rochelle \ 12 \ +8 jours \ 12 en 1983 Toulouse-Blagnac \ 23 \ +14 jours \ 22 en 1949 et 1983 Biarritz-Anglet \ 9 \ +6 jours \ 8 en 1992 Stations \ Nombres de jours avec au-moins 35°C \ Écarts à la normale \ Ancien record mensuel Cognac \ 8 \ +7 jours \ 4 en 1947, 1983 et 1990 La Rochelle \ 1 \ +1 jour \ 3 en 1983 Toulouse-Blagnac \ 9 \ +8 jours \ 5 en 1947, 1949, 1982, 1990 Biarritz-Anglet \ 1 \ +1 jour \ 2 en 1989 Stations \ Nombres nuit tropicale (au-moins 20°C) \ Écarts à la normale \ Ancien record mensuel Cognac \ 10 \ +9 jours \ 5 en 1983 La Rochelle \ 17 \ +15 jours ! \ 10 en 1983 Toulouse-Blagnac \ 15 \ +13 jours \ 11 en 1994 Biarritz-Anglet \ 14 \ +12 jours \ 13 en 1983 =>La plupart des valeurs, présentés dans les données ci-dessus, se situent assez souvent au deuxième rang tous mois confondus derrière août 2003. => La vague de chaleur fait partie de l'une des plus importantes de ces 50/ 60 dernières années avec 2003; 1976; 1947. Dans aucune station du sud-ouest, aucun record mensuel de chaleur n' est tombé. Les records absolus de chaleur en juillet ont été généralement établis en 1947, 1949, 1982, 1983, et 1990. Précipitations Les cumuls de précipitations, dépendants de l' occurrence ou non d' orages, sont très irréguliers et varient de 17.6 mm à Tarbes-Ossun (65) à 228.1 mm à Sainte-Livrade-Sur-Lot (47). La pluviométrie est excédentaire des Landes au Nord Aquitaine, en Charente et de l'Aveyron à la Corréze et déficitaire en Pays basque, sud-est de Midi-Pyrénées et nord-ouest de la Charente-Maritime. Malgré cela, la sécheresse sévit sur la région et s'est poursuivi en ce mois de juillet conduisant à des arrêtés pour limiter l' usage de l' eau. Ces violents orages n' ont donc pas permis d' enrayer la sécheresse. Source des données: DIREN-ADOUR-GARONNE Stations \ Cumul des précipitations (RR) en mm \ Rapports à la normale \ E.T.P en mm \ Précipitations efficaces\ (RR-ETP) en mm St Girons \ 44.6 \ 76% \ 141.7 \ -97.1 Millau \ 62.2 \ 141% \ 193.8 \ -131.6 Cognac \ 82.2 \ 179% \ \ La Rochelle \ 41 \ 114% \ 184.6 \ -143.6 Brive \ 73.8 \ 113% \ 159.7 \ -85.9 Bergerac \ 171.4 \ 288% \ 157 \ +14.1 Toulouse \ 34 \ 75% \ 185.2 \ -151.2 Auch \ 84.2 \ 116% \ 155.0 \ -70.8 Bordeaux \ 45.6 \ 84% \ 177.3 \ -131.7 Mont de Marsan \ 49.1 \ 80% \ 157.6 \ -108.5 Gourdon \ 73.6 \ 123% \ 164.1 \ -90.5 Biarritz \ 40 \ 49% \ 143.2 \ -103.2 Pau \ 53.8 \ 56% \ 145.1 \ -91.3 Albi \ 27.4 \ 59% \ 181.4 \ -154 Montauban \ 21.4 \ 41% \ 174 \ -152.6 Agen \ 85.2 \ 144% \ 182.5 \ -97.3 =>Du mois d' avril au mois de juillet, le cumul des précipitations atteignent parfois des valeurs exceptionnellement basses. Des records de sécheresse sont parfois battus. Par exemple, pour Bordeaux-Mérignac le cumul des précipitations n'a jamais été aussi faible depuis 1946 (voir données ci-dessous) Rang _ Périodes d' avril à juillet _ Cumul des précipitations 1er _ 2006 _ 144,6 mm 2eme _ 1954 _ 148,0 mm 3eme _ 1947 _ 151,9 mm 4eme _ 1975 _ 154,7 mm Sur cette période le déficit est de l'ordre de 50% environ. Insolation L' insolation est générlement excédentaire. 23% d'excédent pour Limoges; 15% pour Gourdon; 11% pour Toulouse, et St Girons; etc... Divers Ce mois de juillet 2006 a été très orageux, des orages parfois particulièrement violents se sont produits sur le sud-ouest. Il y a eu : * 9 jours avec orage à Bordeaux-Mérignac, Gourdon et à Toulouse-Blagnac * 8 jours avec orage à Mont de Marsan * 7 jours avec orage à Limoges * 6 jours avec orage à Saint-Girons * 4 jours avec orage à Tarbes * 3 jours avec orage à la Pointe de Chassiron ( Charente-Maritime) * etc.... ***Le 4 juillet, en fin d'après-midi, une violente ligne orageuse, au large des côtes landaises est rentrée dans l'intérieur des terres en début de soirée. Ces violents orages n'ont pas manqué de provoquer des dégâts: -Dans le Lot & Garonne, le vent a atteint parfois des pointes autour de 140 km/h dans la région de Sainte Livrade; 98 mm mesurés en 60 minutes par la station de Sainte-Livrade-sur-Lot., et des grêlonsjusqu'à 190 g ont été observés à Clairac (47). -Dans le secteur Mimizan / Aureillhan, il est tombé des grêlons gros comme des oeufs. Ces grelons ont pesé pour certains autour de 300 g et ont causé des dégâts. -le nord-est et le sud du département de la Gironde ont le plus souffert de ces orages avec des arbres couchés et une toiture endommagée à Abzac. Il y a eu 80 interventions des pompiers. **Dans la seconde quinzaine de ce mois de juillet, de nombreuses vagues orageuses se produisent soit par évolution diurne ou soit par le passage de front. -le 19, de fortes précipitations orageuses se produisent localement (plus de 20 mm tombe en peu de temps dans le Blayais) -Dans la nuit du 21 au 2 juillet, de virulent orages se produisent dans le Bergeracois. 34.2 mm à d'eau relevés par la station professionnelle de Bergerac, et des vents probablement à plus de 100 km/h ( à confirmer) au vu des dégâts, les pompiers ont effectués plus de 160 interventions pour dégager des routes encombrées par des arbres et des maisons dont le rez-de-chaussée était inondé..Un employé de l'aérodrome de la ville s'est tué en moto. -Enfin, les orages du 27 mettent fin à a vague de chaleur. Ces orages apportent de violentes précipitations à Aire sur L' Adour entraînant des inonndations. Etc.......
  24. Il est encore un peu trop tôt pour établir un bilan de l' hiver 2005/2006. Mais à quelques jours de l'arivée du printemps météorologique on peut déjà avoir une petite idée. Il en ressort que cet hiver est assez froid sans pour autant qu'il n'y ait eu de véritable vague de froid. Toutes les données ci-dessous ont été calculées sur la période du 1er décembre au 20 février pour la station de Bdx/Mérignac . Température moyenne: 5.1°C (-1.9°C par rapport à la normale 71/00). Il s'agit pour le moment de la 10eme valeur la plus basse depuis 1946/1947 ! Hiver Tm 1947: 4,6°C 1953: 3,9°C 1956: 4,0°C 1963: 2,8°C 1964: 4,1°C 1965: 4,7°C 1986: 5,0°C 1987: 4,8°C 1991: 5,1°C 2006: 5,1°C Moyenne des températures maximales: +8,4°C (-2,2°C rapport à la normale 71/00). Il s'agit pour le moment de la 8eme valeur la plus basse depuis 1946/1947 ! Hiver Tx 1947: 8,1°C 1953: 7,8°C 1956: 7,6°C 1963: 6,7°C 1964: 7,9°C 1986: 8,3°C 1987: 8,3°C 2006: 8,4°C Moyenne des températures minimales: +1,9°C (-1,4°C rapport à la normale 71/00). Il s'agit pour le moment de la 19eme valeur la plus basse depuis 1946/1947. Le nombre de jour avec une température maximale inférieure à +10,0°C est important et s'élève à 48 (+16 jours par rapport à 71/00). Il s'agit là aussi de l'une des valeurs les plus élevées (la 10eme toujours depuis 1946/1947). Le nombre de jour avec gel est important. Il y a eu pour le moment 33 jours avec gel (normale 71/00: 21 jours). C'est aussi l'une des valeurs les plus élevées, la 12eme depuis 1946/1947). Par contre, en l'absence de véritable vague de froid, le nombre de jours avec forte a été peu important. Il n' y a eu que 2 jours. Elle est même inférieure à la normale d'un jour par rapport à 71/00. Toutefois, depuis le début de l'hiver la température n' a jamais dépassé la barre des 15°C. C'est exceptionnellement rare. Depuis 1880, à Bordeaux, cela s'est déjà produit par le passé seulement 5 ou 6 fois (1888, 1889, 1895, 1907, 1907 et 1963).
  25. Bonjour à tous, Je ne sais pas si vous connaissez les liens que j'ai récement découvert concernant la prévision. Je vous les communique au cas où vous ne les connaissez pas. **sur le site Meteo Giornale, -pour le modèle GFS, on tous les scénarios envisagés. C'est à dire les 10 scénarii (p1, n1, p2, n2, p3, n3, p4, n4, p5, et n5) au niveau de l' Europe (Champ de pression, géopotentiel et température à 500 hPa). Exemple: P1 -Toujours sur ce même site, dans la rubrique MULTIMODEL, on y trouve la moyenne des géopotentiels à 500 hPa de trois modèles bien connus( GFS, UKMO, CEP) ainsi que la version spaghetti ( exemple: spaghetti 120h ). ** sur le site Wright-Weather, on trouve quelques champs du modèles CEP que l'on trouve pas ailleurs ou que le CEP fournit rarement (nottament les T à 850 hPa): http://web.wright-weather.com/ecmwf-eu.shtml D'autres modèles sont disponibles sur le site: http://web.wright-weather.com/
×
×
  • Create New...