Jump to content

Tout jaune !


Recommended Posts

Je ne comprends pas comment on peut avoir une France toute "jaune" quand, manifestement, il existe des discontinuités dans le domaine (les fronts, ça existe !). En consultant la carte des RR24 d'hier une bande de précipitations assez intense ressort de façon flagrante, traduisant cette hétérogénéité du contexte.

 

Avant hier, 3 ou 4 départements des Alpes du Sud sont restés imperturbablement en "Vert" dans un océan de "Jaune", une grande partie de la journée (étrange oasis de sérénité dans ce flux instable de Sud généralisé !). Bilan : des inondations dans les Hautes-Alpes... aussi.

 

Et quand je pense que pendant ce temps-là les CDMs continuent à perdre du temps à comparer les modèles venus de partout quand le modèle français, un des tout meilleurs, suffit largement. Ils y cherchent des détails bien futiles (et illusoires, puisque c'est après que l'on sait si tel ou tel était le meilleur du jour). D'abord, ce n'est pas de leur compétence. Ensuite, je croyais que le "TSR" devait donner le "la" de la situation synoptique à respecter impérativement. Il n'en est rien. Après 10 ans de "démarche Qualité" ! L'usager/client attend, tandis que cette cuisine bien inutile se mitonne dans chaque département.

Edited by Tangihia
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

 

Pour vous répondre, les modèles ne sont pas plus alarmants que ce matin.

 

Je ne discuterai pas ni contesterai cette vigilance orange, sans doute et peut être justifiable.

 

Pour ma part, nous avons essuyé un orage modéré avec une activité électrique également modérée, peu de vent à l'avant , absence de grêle et 16,5mm au pluvio.

 

Je considère que c'est un orage sans réel danger.(sur ma tête bien entendu).

 

Je n'ai pas d'infos concernant les autres secteurs

 

Les échos radars ne semblent pas montrer de signe de phénomènes dangereux (à cette heure où j'écris ces quelques lignes).

 

Pour les jours suivants, nous pourrons sans doute ressortir une vigilance orange...Samedi, dimanche, lundi ou mardi? ou les 4 jours consécutifs .

 

En effet, la dynamique sera plus marquée, l'instabilité plus marquée et sans aucun doute, des précipitations beaucoup plus importantes en volume. <_<

Edited by laurent violet
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à tous et en particulier à Laurent Violet /

Et pourtant j' avais repéré le RS de Bordeaux de 12 h comme sondage à grêle par la zone d' accumulation d' eau surfondue ( grêlons ? ) sous la 600 hpa et l' iso moins dix, la pseudo efficace à retenir étant evidemment la quatorze/ quinze issue des basses couches saturées stables, ce qui est bien trompeur mais qui alimente la convection en humidité et en énergie sous le surplomb froid à XI à 600 hpa pour monter jusqu' à 300 hpa . On verra donc plus tard et plus haut . Amitiés et bonne soirée . C.L .

http://img229.imageshack.us/img229/5808/grelebx0011xt0.jpg

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir Christian,

 

J'avais également remarqué le phénomène, sauf qu'ils ont démarrés là où on ne les attendaient pas c'est à dire sur les côtes, tandis que le ciel restait parfaitement stable sur les autres secteurs. Donc, il n'y a pas eu réellement naissance des cellules sur nos têtes. Elles étaient déjà à maturité.

 

Pour dire vrai, j'ai également, et très sincèrement, hésité à lancer une alerte météo ce midi. Mais compte tenu des prévisions pour les prochains jours encore plus propices aux orages plus virulents, je me suis dit que cela passerait sans trop de dommage. C'était un pari à prendre, ça passe ou ça casse...c'est visiblement passé.

 

Je pense malgré tout que mes confrères ont bien fait de lancer la vigi, les orages étaient quand même limites!!!

 

Il va falloir suivre cela de prés les prochains jours.

 

En tout cas Christian, merci pour ce croquis.

 

Bien à vous

 

Amicalement

 

Laurent <_<

Link to comment
Share on other sites

Rebelote ce matin.

 

Comment peut-on expliquer toute la France en "jaune" sauf l'Indre en "orange" (crues) et, juste en dessous, la Creuse en... "vert".

 

OK, je pige pour l'Indre. Mais ça pose tout de même le problème de la superposition de phénomènes de tempo différent. On pourra, p.ex., garder des crues sur la Saône pendant 1 semaine quand le ciel est tout bleu par ailleurs. Le risque météo est le plus souvent (et c'est préférable !) un risque "annoncé", alors que celui de crue peut-être "constaté" (l'Indre aujourd'hui). D'accord, s'il y a crue, le risque de maintien ou d'accentuation est lié à la météo qui le pilote. En tout cas, ce n'est pas le "vert" météo de Creuse qui menace beaucoup le "orange" de crue de l'Indre, puisque le flux reste au sud... Passons, cette dissociation météo/crue n'est pas le plus important. Mais le mieux serait peut-être... 2 cartes.

 

Quant au "vert" sur la Creuse dans un océan de "jaune", c'est inadmissible. Comment, dans ce contexte, la Creuse pourrait-elle échapper aux risques qui l'entourent (c'est la répétition de Tchernobyl dont le nuage passait d'Italie à Monaco sans survoler la France !). Ça n'est pas sérieux. Est-ce à dire que la Creuse a imposé (négocié !?!) son "vert" avec Toulouse ?

 

Pour moi, c'est clair et sans appel : en situation de crise il doit n'y avoir qu'une seule autorité, une seule solution, celle du niveau national (après consultation des centres régionaux pour avis). Et je repose la question : comment peut-on encore aboutir à ces dysfonctionnements au bout de 10 ans de "démarche Qualité" ?

Edited by Tangihia
Link to comment
Share on other sites

Bonjour Tangihia,

 

Si vous travaillez à MF, je comprends votre colère.

 

Ce doit être des problèmes de communications interne à Météo-France.

 

N'y travaillant pas, et ne connaissant pas leur fonctionnement, je ne jugerai pas.

 

Effectivement, le département de l'indre est en vigilance orange pour cause d'inondations au niveau d'Argenton sur Creuse et de la basse vallée de la Creuse. Le barrage d'Eguzon étant sans cesse en train de faire des lachers de l'eau.

 

Concernant le département de la Creuse, les zones inondables sont moins habitées. la vallée de la creuse est plus encaissée et les barrages sont aussi assez nombreux. Peu de chance qu'il y ai des inondations en haut des mont de St Vaury à 636m.

 

Il y a quelques villes comme Aubusson qui peuvent être à risque.

Pour avoir vécu mes étés durant mon enfance sur le secteur, les orages se développent en général sur le plateau creusoit des milles Vaches (milles sources), des Mont d'Ambazac en Haute Vienne et les Mont de St Vaury au nord de Guéret. sur les mont de la Marche. (belle région, mis à part les nombreuses vipères).

 

Concernant les orages, ils sont fort, OK mais restent conformes. Je ne constate pas d'orages violents nécessitant une vigi orange réelle (je parle de l'Aquitaine bien entendu) sauf dimanche après midi sur le département de la Dordogne, du Gers, du sud des Landes et surtout des Pyrénées Atlantiques) où il est tombé pas loin de 100mm en 2 ou 3 heures (pour la Dordogne), avec les conséquences que l'on a connu.

 

Le risque orageux sera beaucoup plus marqué dimanche, lundi et mardi, sans doute une vigi orange sera lancée.

 

En tout cas, me concernant, je risque de le faire, à mon niveau.

 

Bonne journée en attendant les nouveaux orages sans doute assez violents sur le 1/4 nord-est de la France surtout. <_<

Edited by laurent violet
Link to comment
Share on other sites

Bonjour Tangihia, bonjour à tous,

 

Pour la vigilance météo METEO FRANCE et la vigilance crue des SPC chacun des deux diffuse séparément ses cartes, basées sur le même principe des 4 niveaux dalerte du vert au rouge.

A partir de la vigilance orange « crues » pour les SPC ou « fortes précipitations » pour METEO France, il apparaît un pictogramme commun sur la carte de vigilance météo, celui qui figure sur l'Indre en ce moment.

Il sagit de la « vigilance intégrée » mise en place depuis quelques mois.

 

Deux cas :

 

1- METEO FRANCE peut très bien décider du picto orange fortes précipitations sur un SPC sans que celui-ci soit obligé de placer une vigilance crue orange sur sa carte (cas de fortes pluies convectives locales prévues sur des rivières en étiages sévères) qui peut rester en jaune voire en vert.

 

2- Quand vous dites:

Le risque météo est le plus souvent (et c'est préférable !) un risque "annoncé", alors que celui de crue peut-être "constaté" (l'Indre aujourd'hui). D'accord, s'il y a crue, le risque de maintien ou d'accentuation est lié à la météo qui le pilote

Je ne suis pas tout à fait d'accord.

Un SPC peut également décider de passer en orange crues, donc « dintégrer » ce fameux picto sur la carte de vigilance météo qui elle ne prévoit pas de pluies particulièrement conséquentes (cas de niveaux de rivières élevés, de sols saturés, de pluies stratiformes modérées ou faibles mais durables ne necessitant pas de vigilance météo particulière mais faisant monter progressivement les niveaux).

 

Ou bien, cas extrême, crues de nappes, résurgences, qui peuvent durer plusieurs semaines ou plusieurs mois comme dans la Somme il y a quelques années, apport de la fusion nivale etc... ; dans ce cas et dans létat actuel de la réglementation, le picto orange « commun » peut rester longtemps sur la vigilance météo quelle que soit dailleurs lévolution des conditions atmosphériques ; cest un peu ce qui se passe aujourdhui pour lIndre.

Une crue peut se déclarer et s'accentuer sans aggravation météo.

 

Mais (sans sortir de mon droit de réserve professionnel) on peut en effet estimer quen terme de lisibilité et de cohérence, ce nest pas très clair pour lusager.

Par ailleurs le découpage départemental adopté pour la vigilance météo peut paraître moins adapté pour les crues qui imposent un découpage en bassins versants dont les limites sont absolument étrangères aux frontières des départements (en météo aussi d'ailleurs).

 

Je nétais pas persuadé, et ne le suis toujours pas, du principe davoir choisi une carte de vigilance de crues « calquée » sur celle de la vigilance météo.

 

En ce qui concerne la deuxième partie de votre post, Tangihia, le choix de cet îlot de verdure dans un océan de jaune, je laisse le soin à quelqu'un de METEO FRANCE de vous répondre...

Link to comment
Share on other sites

Réponses intéressantes. Oui, les crues sont subtiles, plus que le commun des mortels ne peut l'imaginer. La réunion de deux "subtilités" sur une même carte manque peut-être de lisibilité. Mais je ne me prononce pas. Après tout c'est un compromis à tester.

 

Par contre les "curiosités" de la carte de Vigilance au plan strictement météo, me déconcertent...

 

Et je réclamerai, une fois de plus, des pictos pour le "Jaune", comme partout ailleurs en Europe. Consternante "exception française" !

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous : ce débat confirme bien ce que je vous disais, Jean Louis, sur la confusion qu' il y a à prendre la même échelle de couleurs pour des domaines aussi décalés dans le temps et dans l' espace . J' ai toujours préconisé le choix d' une autre gamme, pour les crues : par exemple vert, violet, noir , ou autres couleurs froides pour bien faire la différence ; mais avant de faire entendre l' évidence...

Tout à fait d' accord avec Tangihia pour l' opportunité de telle ou telle alarme ; mais je ne vais pas critiquer tous les jours mes anciens collègues, je n' en connais que trop les difficultés, surtout avec l' arrivée des situations orageuses . Il y a des jours où je me pose des questions, moi aussi . Bonne journée . C. L.

Link to comment
Share on other sites

En ce moment sur la carte de "Vigilance" : "fortes précipitations ponctuelles... sur les Alpes frontalières". Le "ponctuel" est insolite quand on peut imaginer que toute la frontière et les bassins supérieurs proches sont noyés depuis plusieurs jours par un exceptionnel épisode de Lombarde qui rappelle celui de juin 1957 (avec, également - spécificité saisonnière - la fonte des neiges en facteur aggravant).

 

Enfin !...

Link to comment
Share on other sites

En tout cas, je tiens à rendre ici un hommage appuyé à Christian Pagé pour ses applications, et tout spécialement pour l'exceptionnelle "MétéoAlerte", et à d'autres comme "MétéoCiel"... Grâce aux amateurs bénévoles, on peut suivre, avec une grande précision, et en temps réel, tout ce qu'il se passe autour de nous. Ça c'est du boulot, ça c'est de la "Qualité, sans label mais bien concrète.

Vous avez dit "Veilleurs du Temps" ? Je me marre... enfin, jaune (et ce n'est pas de la vigilance mais de la désespérance).

Edited by Tangihia
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...