Jump to content

Retour de l'hiver


Laurent

Recommended Posts

Il n'a pas vraiment disparu l'hiver mais il devrait faire en principe un retour en force dès le milieu de la semaine prochaine :wacko:

 

ECMWF ( idem pour GFS ) positionne une belle dorsale Atlantique avec un anticyclone centré entre Islance et Ecosse, un cut off low ( goutte froide ) entre le Danemark et la Corse incluant une bonne moité de l'Héxagone.

 

Le flux sera de nord et la 528 dams pas très loin de notre région :ph34r: :ph34r: .

 

A suivre donc !

 

Bon week-end à tous,

 

Laurent ( Gers )

post-3-1265466968_thumb.gif

Edited by Laurent
Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

 

Effectivement Laurent, 4ème attaque hivernale en vue, à priori plus importante chez nous que la troisième.

 

La bouffée chaude de lundi 8, à l'avant d'un système perturbé, semble être la dernière de la série.

 

Les géopotentiels s'effondrent rapidement en flux de N à NO à l'arrière aprés ce passage perturbé qui ne devrait pas donner de neige en plaine sauf peut-être à la fin mercredi matin...

 

Après, le froid sec s'installe au moins jusqu'en fin de semaine mais avec une advection progressive et marquée d'air froid en altitude.

 

A partir de là, les perturbations qui semblent à nouvau fréquenter une partie du grand sud via l'Espagne vers le w. end prochain font à nouveau "jaser".

 

Le risque neigeux exite bel et bien en effet mais l'échéance est encore lointaine pour préciser et surtout et avant tout pour confirmer.

 

A suivre...

 

 

 

http://img502.imageshack.us/img502/8690/54216457.jpg

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

 

Peu d'évolution dans la prévis depuis hier.

 

La coupe ci-dessous confirme bien le 4ème assaut hivernal avec pas mal de similitudes en comparaison des épisodes précédents.

 

Quelques flocons sont bien possibles entre mercredi et jeudi matin quand le retour de front accompagnera la 528 sur le grand sud.

Plutôt sur l'est de Midi Pyrénées mais ça a l'air faible.

 

Aprés c'est du froid vif mais sec avec une prévision de pic entre les 12 et 13.

On remarquera le pointage de nuages sporadiques s'effilochant en basses couches et évoluant en journée: probablement quelques stratocumulus inoffensifs...

 

Pour l'instant, pas de débordement perturbé en fin d'échéance, les HP semblant même se reconstituer.

 

A confirmer et à préciser.

 

http://img22.imageshack.us/img22/3070/41841078.jpg

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à tous,

 

 

Pour répondre rapidement à Christian P. disons que ces assauts hivernaux successifs que nous connaissons était assez courants dans les années 1950 à 1985/90.

 

A Tse Blagnac et par an on reçensait alors jusqu'à 8 jours de neige en moyenne de même que 42 jours de gel et beaucoup de neige en montagne d'octobre à mai.

(Ce qui occasionnait les grosses crues historiques de la Garonne en fin de printemps )

 

C'était en tout cas conséquent par rapport aux années suivantes 1990 à un peu plus de 2000 durant lesquelles ces moyennes ont explosé à cause d'hivers peu marqués ou inexistants pour certains.

 

Pilou savait nous faire de bonnes stats la-dessus mais on ne le lit plus sur ce forum... :mellow:

 

Depuis 2003/2004 la tendance s'inverse d'une année sur l'autre et même assez rapidement depuis 2 ou 3 ans à coups d'épisodes hivernaux répétitifs qui commencent d'affecter à nouveau le grand sud.

La neige faisant des réapparitions de plus en plus franches et à plusieurs reprises sur les plaines du grand sud.

 

Elle pourrait d'ailleurs recommencer dans les prochaines heures et pour une bonne partie de la journée de jeudi notamment au sud de la Garonne.

 

Les champs de température matérialisent en effet l'arrivée prochaine d'une advection d'altitude très froide (-35° à -40° à 500 hPa) sous une anomalie de tropo située demain matin vers 6500 à 7000 mètres sur Midi Pyrénées Languedoc :ph34r:

 

La coupe Toulousaine matérialise d'ailleurs assez bien cette incursion froide en descendant les -25° au dessus à peine de 700 hPa (env 3000 mètres :ph34r: ).

 

Fait rare, l'épaisseur 510 est pointée demain jeudi en journée !!

 

Une telle avection va générer de l'instabilité modérée et temporaire de basses couches (voir les indices T-t).

C'est "là" que nous devrions avoir un peu de neige sous forme d'averses mais c'est une affaire de faible humidité et de basses trpo; ca ne devrait pas donner de grosses quantités; en tout cas plus importantes au pied des Pyrénées, contreforts du Tarn que sur la vaste plaine de la Garonne.

 

Mais attention, souvenons nous du 18 décembre, 1 à 3 cm en fin de nuit sur un sol bien glacé...

 

A suivre.

 

 

http://img44.imageshack.us/img44/8329/13901228.jpg

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à tous,

merci Jean-Louis pour ces analyses toujours aussi pointues, même si je n'interviens pas souvent sur le forum, je suis de près ce qui s'y passe :ph34r: :ph34r:

La neige arrive sur le grand sud, les radars le confirment mais effectivement en quantité ce sera faible, certainement de l'ordre du centimètre. :mellow: ;)

Bonne neige à tous !!

Link to comment
Share on other sites

Nous y voilà, quatrième couche au sol de l'hiver, il y a bien longtemps que l'hiver n'avait été tant marqué par les épisodes neigeux ici ! Pilou saura effectivement sortir des chiffres et des dates s'il passe dans le coin, personnellement ma mémoire m'indique ne pas se rappeler d'un hiver comme ça (fiabilité moyenne hein :ph34r: ).

 

Pas de grosse quantité ce coup-ci, mais des conditions franchement inhabituelles ce jeudi, avec ce froid marqué se maintenant malgré le flux au sol WNW. Francazal pointe toujours à -2°C à 13h00 malgré les éclaircies.

 

La nuit dernière, j'ai attendu le début des précipitations malgré mes bonnes résolutions de me coucher tôt. Bien m'en a pris ! Grosse intensité autour de 02h00 pendant 10 minutes, le spectacle était grandiose avec des flocons de 2cm bien légers, très serrés et tombant par assaut sous les bourrasques de vent. Cela s'est vite calmé cependant, j'ai pu sortir de mon hypnose et aller me coucher :ph34r: . Routes très glissantes ce matin, chacun y est allé de sa petite frayeur je pense :mellow:

 

Encore quelques précip. probables la nuit prochaine avant l'assèchement final. On en voudrait toujours plus ^^

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

 

Et ben dites donc !

 

Ca faisait un bail que ça n'était pas arrivé, comme le souligne Tosh !

 

Dire qu'on nous prévoyait un hiver court et au dessus des moyennes habituelles... :ph34r:

 

L'advection froide trés bien dessinée sur les champs et les coupes depuis plusieurs jours a été vraiment sévère.

Ca faisait bien longtemps...

 

Les analyses étaient édifiantes hier jeudi comme en témoigne le RS de Bordeaux (ci-dessous à gauche).

On notera une limite de tropo très basse, dans lanomalie, aux environs de 5000 mètres.

Ce nest pas rien. Bien sûr lair froid à cette altitude atteignait les -38° avec la répercussion que lon connaît actuellement en basses couches (on mesurait -24° hier après midi au Pic du Midi).

Il rare de voir autant de bleu sur le RS Bordelais.

On notera également le niveau de condensation des nuages vers 900 hPa (mais finalement peu épais) et laspect peu stable du système à pseudos négatives dans un champ de pression moyen en surface.

La saturation paraît marquée selon le point détat et la θw mais à ces températures lhumidité absolue est vraiment réduite.

Lhumidité relative reste élevée mais avec un rapport de mélange (même saturant) assez faible par ce froid.

Au final ça fait peu de précipitations.

 

12 heures après, le RS de droite de la nuit dernière indique une forte remontée de tropo vers les 9000m avec un certain réchauffement au dessus de 850 à 800 hPa.

Il faut sans doute voir là, plus le décalage de ladvection froide vers le sud est avec remontée de tropo quun véritable réchauffement par advection chaude dynamique.

Le « ventre chaud » au dessus de 800 hPa restefortement négatif en demeurant éloigné de lisotherme 0°.

Au dessous, pas de changement notable.

 

Je souhaiterai volontiers que Christian Lefèvre, sil en a le temps, vienne complèter ou rectifier

 

Pour la suite, le froid « moins neigeux » reste aux commandes jusquà lundi avec des gelées sévères si les éclaircies nocturnes percent la grisaille ; lundi ou mardi un redoux progressif se dessine... en attendant peut-être le 5ème épisode.

 

http://img297.imageshack.us/img297/6076/sanstitreq.gif

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Et une nouvelle couche de poudreuse ce matin au réveil :ph34r:

 

4 bons cms et beaucoup plus à certains endroits à cause du vent.

 

( j'étais en RTT aujourd'hui mais mon épouse n'avait pas cette chance et grosses frayeurs en allant travailler sur Auch.....à cause du verglas :ph34r: :mellow: )

 

L'hiver 2010 est vraiment atypique en comparaison à ceux des années précédentes.

 

Attention pour les retours ce soir et le début des vacances scolaires.

 

Bon week-end à tous,

 

Laurent ( Gers )

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous , bonjour Jean Louis et Laurent .

Oui, effectivement le "réchauffement " très relatif arrive par le haut, bien marqué par cette inversion vers 800 hpa à Bordeaux de minuit que confirme bien 12 h aujourd' hui avec le dessèchement en prime . Trappes aussi suit la même évolution . Brest résiste encore car dans un couloir froid" circum dépressionnaire" ( presque une goutte satellite loin de notre belle goutte froide à moins 24 d' hier évacuée en se "réchauffant" sur la Sardaigne ).

Mais que l' on a du mal à sortir de ces nord est toujours très permanents puisque liés au blocage de l' anticyclone ! On sait bien que ça dure souvent quinze jours, mais la répétition devient pénible même pour les skieurs qui doivent aller chercher très haut les mers de nuages et s' interdire le hors piste, bien sûr . En plus avec le vent c' est une fabrique de plaques à vent qui seront longtemps dangereuses .

Je m' excuse auprès de Jean Louis car je n' ai vu que très tard sa question sur le morcellement de l' air froid dû aux Pyrénées , donc sans doute une cause qui s' est répercutée de bas en haut que l' on aurait pu rapprocher du cas inverse avec la très profonde dépression atlantique que vous nous aviez bien signalée pour samedi dernier . C' était un véritable cyclone froid . Mais alors à une plus grande échelle où il eût été très intéressant de suivre son morcellement en plein Atlantique où l' on ne pouvait incriminer le relief . Je ne sais si quelqu' un a regardé les prédicteurs de grand échelle comme le tourbillon potentiel, mais on aurait peut être pu remonter un peu vers la cause de cette fragmentation dépressionnaire . Mais on tombe vite sur le problème de la poule et de l' oeuf . Je laisse la place aux spécialistes de globalité . A plus tard pour le redoux . Amitiés à tous . C. L.

Link to comment
Share on other sites

Et oui, quelle surprise ce dimanche matin ! Trois bonnes heures de neige parfois modérée. Neige très légère, très "aérée" qui a eu du mal à tenir sur les surfaces en dur, mais qui a momentanément bien reblanchi végétaux et toitures. Un réveil féérique en tout cas, ayant un peut trainé au lit le réveil fut bien blanc, j'ai cru que je dormais toujours et que je faisais un rêve ;)

 

Totalement inattendu pour ma part. Je n'avais vu modélisé ces précipitations nulle part dans les outils disponibles sur le net, et rien dans la situation ne m'avait mis la puce à l'oreille. MF en avait-elle parlé hier ?

 

Comment peut-on expliquer ces précipitations ? Sur les images sat, on devine qu'il s'agissait de nuages de basses couches au carrefour de différents flux relativement locaux (SW / ENE ?). Les éclaircies en milieu de journées ont permi d'apercevoir des cumulus bien formés à bases très basses, et présentant un étalement à leur sommet. J'ai du mal à comprendre intuitivement le mécanisme, le déclencheur principal de cette neige, peut-être les facteurs étaient-ils multiples et tous "à la limite" ?

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à Tous

Bonsoir Tosh.

 

Dans beaucoup de cas, ces petites chutes de neige, comme celles signalées sur Toulouse ce matin sont des neiges dite urbaine.

 

En effet la pollution, restant écrasée sous l'inversion peut jouer le role de noyaux de condensation.

 

Avec le déplacement des stratus et strato-cumulus, ces neiges urbaines peuvent parfois toucher des secteurs assez éloignés des grands centres urbains.

 

Il n'y a pas eu de neige urbaine de signalée en Dordogne.

 

Bonne soirée à tous.

Edited by laurent violet
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir Laurent et merci pour ton explication. J'ai effectivement pensé à la neige dite "urbaine", elle en avait le côté "sec" et la légèreté caractéristique, et ça collait assez avec le type de couverture nuageuse qui était prévu ce dimanche, bien qu'en général ce phénomène se produise par temps bien plus anticyclonique.

 

La neige urbaine était donc ma première reflexion, mais lorsque le soleil a commencé à percer et que j'ai vu de gros cumulus présentant des sortes d'enclumes à leur sommet, j'ai pensé qu'il y avait un autre facteur. De plus les précipitations étaient certes centrées sur la zone urbaine, mais ont été observées jusqu'à 20/30km en périphérie soit en pleine campagne, tant à l'Ouest qu'au Sud (et même bien plus loin mais de façon plus anecdotique). Bref je pensais qu'il y avait un autre élément ayant conduit à ces précipitations. Merci pour l'éclairage !

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à tous,

 

 

Laurent évoque à juste titre cette possible "neige de pollution" sur Toulouse et son agglo hier dimanche matin.

Je me souviens trés bien avoir eu maille à partir à plusieurs reprises avec ce phénomène qui donnait un fin poudrin entre glace et neige trés collant notamment en secteur sud est, sud et sud ouest Toulousain.

 

Mais comme le souligne Tosh la couche dépassait l'épaisseur du stratus avec possiblement un peu d'instabilité.

Résultat, des flocons irréguliers mais parfois denses blanchissant finalement le sol en vagues successives.

MF avait évoqué cette possibilité de neige dans ses prévis de vendredi et de samedi.

 

Ci-dessous j'ai pu récupérer la visible 09HTU d'hier dimanche.

Les stratus ou stratocus sont irrégulièrement épais sur le grand sud.

Visibles en mer de nuages depuis les Pyrénées qui émergent en versants nord.

 

Dans un triangle Nogaro, sud d'Agen, Carcassonnais, la couche paraît bel et bien plus épaisse dans un flux de nord est marqué.

 

A quand un radiosondage sur Toulouse ?

 

Pour la suite le redoux se dessine dans le grand sud mais le froid fait de la résistance pour plusieurs jours encore sur le tout proche nord ouest européen.

 

Hiver pas mort

 

Avec l'aimable participation et autorisation de METEO FRANCE

http://img502.imageshack.us/img502/829/sanstitretb.png

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous : il me semble que l' on a eu à faire à une simple évolution diurne en air convectif froid . Il suffit de comparer les RS de Bx de 00 et 12 h pour voir qu' en montant simplement le pied à moins un ça déclenchait bien . L' humidité disponible dans ce triangle épais a fait le reste . Il neigeait d' ailleurs entre Toulouse et Auch toute la matinée, je crois . L' étalement en SC sous l' inversion n' a fait que renforcer la nébul .

Enfin, on en est sortis ; bonne après midi en attendant la pluie des débordements espagnols .

Amitiés à tous . C. L.

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à tous,

 

 

Effectivement Christian, on ne regarde jamais assez les RS... :(

 

Sur ceux que vous citez, on voit bien les différentes courbes basculer à gauche et prendre de l'instabilité (à cape 86, de peu d'énergie) sous la subsidence.

 

Sous l'inversion, entre 00HTU et 12HTU, refroidissement du sommet saturé et prise de quelques degrés à la base (réchauffement).

Rien de tel en effet pour déclancher une instabilité même légère.

 

L'observation de Tosh, qui était dans le vrai, présente dès lors toute sa valeur:

 

mais lorsque le soleil a commencé à percer et que j'ai vu de gros cumulus présentant des sortes d'enclumes à leur sommet

 

Probablement le sommet de la convection qui s'étalait sous l'inversion en fin de phénomène...

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à tous,

 

J'ajoute mon petit commentaire ( un peu tardif !) sur ce qui s'est passé dimanche 14 février en confirmant qu'il a bien neigé de façon continue entre 8h00 loc et 12h00.

( Christian, vous aviez raison ).

 

Un petit saupoudrage qui avait commencé à bien reblanchir la campagne Gersoise.

 

J'ajoute que je réside à 65 kms à l'ouest de Toulouse en pleine campagne....

 

Je joint une image MSG-1 ( en réception toutes les 5 mins ) celle du 14/02 à 10h15 UTC ( acquise avec le système de réception EUMETCast ).

( j'ai dû compresser assez fortement l'image pour ne pas dépasser les 500 ko autorisés mais les différents types de nuages sont bien visibles ).

 

Laurent ( Gers )

post-3-1266344133_thumb.jpg

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...