Jump to content

Coups de vents (tempête ?) successifs sur nord ouest Europe


Jean-Louis

Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

Coups de vent successifs entre samedi et lundi sur le nord ouest du pays.

 

Le jet établi de la Floride à l'Europe du nord va continuer d'onduler dans les prochaines 72 à 96 heures en prenant du dynamisme.

 

Le vaste minimum à 960 hPa entre Islande et Ecosse, issu d'un forçage marqué, devrait provoquer un premier coup de vent d'ouest sud ouest de la pointe Bretonne au Nord Pas de Calais à partir de samedi et surtout dimanche (à préciser).

 

Très rapidement, un minimum secondaire se creusera au large de du Golfe de Gascogne et du cap Finistère (voir 1er préiso ci-dessous).

 

 

Dimanche soir on retrouve ce minimum toujours en creusement entre Irlande et Cornouailles anglaises avec un renforcement du coup de vent (tempête possible) en Manche mais aussi de la pointe Bretonne au Nord Pas de Calais.

 

Ce minimum très virulent, dans les parages du jet, filera à toute allure en mer du nord dans la journée de lundi.

Il pourrait affecter fortement toutes les cotes de l'Europe du nord ouest, de la pointe Bretonne au Pays Bas et Scandinavie; il continuerait en effet de se creuser à 960 hPa dans ces environs géographiques de la Mer du Nord, du conditionnel qui reste à préciser.

 

http://img30.imageshack.us/img30/1852/ux4t.jpg

 

 

Météo consult nous donne ci-dessous les tendances de variation de trajectoires pouvant déplacer les vents forts à l'intérieur des terres. Le 1er scénario à 70% semble jusqu'à présent le plus probable.

 

http://img30.imageshack.us/img30/3979/sxoc.jpg

 

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à tous

 

« Christian » approche.

Il apparaît sur les champs de surface à 1005 hPa à 21H locales ce soir sur le 40ème méridien ouest; en altitude les isohypses commencent à se déformer.

 

Ci-dessous, la trajectoire de son centre assez bien superposée par les multimodèles déterministes de ce soir. GEMGLB/GFS/UKMET (je ne propose pas les ensemblismes mais ça suit à peu près le même track à cette courte échéance),

 

Aux portes nord ouest de l'Europe demain soir 27 à 18HTU; depuis le 26 on voit bien son creusement marqué 1009, 1006, 1003... et 987 hPa demain soir en vue de sud Irlande à 977 hPa puis sur l'Angleterre qu'il quittera lundi matin par 969 hPa toujours en creusement.

 

C'est durant cette nuit de dim à lundi qu'il « ventilera » fortement les cotes Françaises avec force et fracas; probablement de l'orange à prévoir entre Cotentin et le Boulonnais du Pas de Calais.

La trajectoire coupe l'Angleterre en deux et c'est en partie sud de cette trajectoire, dans le quadrant sud est du tourbillon que ça soufflera le plus fort: pas le moment de sortir en Manche !

 

Ensuite l'ensemble file vers la mer du Nord, la Scandinavie, la Finlande...en se comblant légèrement et en devenant une vieille dépression ordinaire mais ça soufflera fort encore.

 

On voit bien par ailleurs, sur cette carte de tracking en surface, le déplacment du « vaisseau dépressionnaire mère » en 2ème trajectoire juste au dessus.

On devine facilement que la convergence des 2 provoquera l'accélération du système; la pente barocline va s'accentuer nettement donc augmenter la vitesse (image du coureur cycliste obligé de rouler vite dans la courbe relevée d'un vélodrome).

 

Autre et dernière remarque, entre ces 2 trajectoires, on notera l'inter distance différente entre les pointages (à périodes égales, attention): plus c'est espacé, plus ça va vite, plus c'est rapproché plus ça va lentement.

 

A suivre maintenant en temps réel.

 

http://img42.imageshack.us/img42/9311/o5pt.jpg

 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Merci Jean-Louis pour avoir débuté ce topic sur "Christian" qui je l'espère ne provoquera pas trop de dégâts :ermm: .

 

J'ai un ami qui réside dans le sud-est de l'Angleterre à 60 kms de Londres à qui je viens d'envoyer un mail d'alerte. Mais je pense que le MetOffice diffuse déjà des bulletins d'alerte dans les médias radio / télé / internet. 

 

Ce qui est impressionnant, c'est le creusement de la dépression (au plus bas 1059 hPa  :scared: ) après son passage sur les Iles Britanniques.

 

A suivre mais de loin !

 

Laurent

 

 

http://meteocentre.com/tracking/gemglb_eur_12/pres_short.gif

Edited by Laurent
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à tous,

 

 

En ayant parcouru environ 2000 km en 24H , Christian continue son périple sur le nord de l'Europe, après son entrée fracassante par la Manche.

 

Ce lundi après-midi, des rafales à 193 km/h ont été enregistrées sur les îles allemandes Helgoland en mer du nord et 183 km/h aux Pays-Bas.

140 km/ sur le littoral sud Anglais ce matin et 160 km/h étaient probables sur les cotes Danoises en soirée.

 

Ainsi, les modèles (posts ci-dessus) ne se sont pas trompé, la tempête a repris de la vigueur durant les dernières heures en se rapprochant nettement de l'intensité de Lothar, fin décembre 1999.

 

La TEMSI aéro ci dessous date de cet après midi.

Elle dessine encore et plus que jamais l'ondulation de ce jet de sud ouest très marqué qui aura dopé et emmené assez loin Christian dans son sillage.

 

Jet pointé aux environs de 10000 m d'altitude à la vitesse de 150 kts et étendant son influence entre 3000et 12000 mètres.

 

Occlusion, front froid (s'étirant jusqu'au Portugal via les Landes) et front chaud de Christian sont bien tracés avec une allure de jeune dépression et un affaissement de tropo à 7500 mètres par – 42° juste au centre encore pointé à 965 hPa en surface cet après midi; pas morte la bête !

 

Un deuxième jet légèrement sous étagé, au nord de la dépression, vient la guider et « l'encadrer », comme pour seconder le jet principal déjà très vigoureux( quasiment 150 kts). Sa durée de vie est quand même comptée maintenant.

 

Notre région restera bien loin de toute cette agitation (malgré un ciel de traîne qui se prépare); seul le talweg associé à Christian et à son FF traverse calmement le grand sud en ce moment; tout au plus en prenant un peu de cyclonisme, il tentera un petit cut off en Méditerranée générant mistral et de tramontane à l'aide d'une nouvelle petite dorsale.

 

Il faudra peut-être attendre le 1er Novembre pour voir se profiler en Manche une autre « petite bombe » mais rien n'est acquis, attendons de voir.

 

Avec l'aimable participation de METEO FRANCE

http://img853.imageshack.us/img853/70/utn7.jpg

post-44-0-04282100-1382995455_thumb.jpg

Link to comment
Share on other sites

Oui, toute une tempête! Et avec mon nom en plus! :)

Moi pendant ce temps j'étais au nord de Valencia en Espagne et là-bas c'était tout à fait estival, avec Méditerrannée à 23-24 C et température de l'air à près de 30 C… !

Et ça a duré ce temps toute la première semaine des vacances scolaires de la Toussaint: une aubaine! Selon les locaux c'était du temps de début septembre.

Bien loin de ces vents tempétueux du nord de l'Europe.

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à tous,

J'avais titré ce topic « coups de vent successifs... » en raison d'une situation typique sur l'Atlantique Nord en préparation depuis une quinzaine de jours mais j'étais loin d'imaginer qu'ils seraient aussi nombreux.
Sans égaler la dynamique de Christian (et sans allusion quelconque à notre administrateur favori, qui n'y est pour rien :sorry:) ces tourbillons ont eu origines et trajectoires à peu près similaires.

Après bientôt 2 semaines d'ondulation sur l'Atlantique nord qu'il partage en deux, le jet est toujours là.

Génération d'un enième coup de vent à partir de dimanche 03 après midi, c'est du sérieux puisque le départ de la transat Jacques Vabre a été reportée à lundi.

Ca viendra une fois encore par la Manche le long du 50ème parallèle avec une influence sur la cote Atlantique jusqu'en Aquitaine; le grand sud ressentira le coup de vent, même s'il y est atténué.

Comme à Valencia en Espagne (post de Christian) la Cerdagne est restée bien à l'écart de ces coups de tabac durant ces derniers jours.
Mis à part une première petite gelée mercredi la semaine passée ressemblait plus à une fin d'été qu'à un milieu d'automne; entre nuages d'altitude et brises de pente, il faisait presque chaud par moments.

 

Rien d'exceptionnel; quand ces ondulations "musclées" restent plutôt zonales avec une activité vers ou au-dessus du 50éme parallèle, c'est la douceur d'origine subtropicale presque garantie pour les latitudes plus au sud.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Jean-Louis, Christian et les autres,

 

Effectivement, c'est du costaud !  :scared: ce jet affichera presque 350 km/h dans sa partie nord (couleur la plus sombre) pour survoler ensuite le nord de l'Irlande, Ecosse et nord UK.

 

En ce début d'automne, c'est du zonal à perte de vue ... cela faisant bien longtemps ...les échanges méridiens étaient plutôt à la fête ces dernières années...

 

Bon début de semaine à tous,

 

Laurent 

 

 

http://modeles.meteociel.fr/modeles/gfs/runs/2013110306/gfs-5-36.png?6

 

http://modeles.meteociel.fr/modeles/gfs/runs/2013110306/gfs-5-72.png?6

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Bonjour à tous,
 
Merci Pooram d'avoir à nouveau ouvert cet ancien topic conforme au type de temps actuel.
 
Sérieux et rapide coup de vent en vue en effet sur l'extrême nord ouest Européen dans les prochaines heures.
 
Le minimum de surface à 910 hPa sur la carte de GFS paraît toutefois exagéré.
 
Les dernières sorties mesurent tout de même jusqu'à 948 hPa demain jeudi entre Islande, Ecosse et Irlande; ce n'est pas rien et les vents pourraient atteindre et parfois dépasser les 150km/ dans ces secteurs au cours de la nuit prochaine (Ecosse/Irlande/Nord Angleterre très exposés).

 

Le multi modèle ci-dessous trace 2 tracks se rejoignant sur l'Islande où l'on détecte d'autres minimums.

On notera un cheminement rapide au départ vers l'est puis un net ralentissement et même un certain surplace en montant vers le nord (puis vers l'ouest au sud du Groenland).

 

La progression vers l'est semble impossible, ces minimums restant sans doute "contenus" dans le champ d'action du jetstream très dynamique lié au vaste sytème dépressionnaire principal en rotation sur le nord Atlantiqe.

 

D'ailleurs ce régime de NAO+ à fort contraste Océanique devrait nous accompagner plusieurs jours; sans doute jusqu'à Noël et probablement au-delà.

 

Je crois que Calou nous a dit ce que cela signifiait... :ermm:

 

http://img571.imageshack.us/img571/1772/zepw.png

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Jean-Louis, Pooram et les autres,

 

Moi, ce qui m'inquiète c'est la suite prévue pour le lendemain de Noël  :scared:  :ph34r:

 

Des vents de vitesse supérieure à 40m/s (à 1500m) sont prévus en périphérie de la vaste tache blanche centrée sur la Bretagne. 

 

Les isobares sont aussi très serrés sur le proche atlantique sur la 2ème carte (géopotentiels à 500 hPa).

 

Certes l'échéance est à J+8 mais le signal commence à être persistant...

 

Qu'en pensent les spécialistes ?

 

Laurent

 

http://www.ecmwf.int/products/forecasts/d/getchart/catalog/products/forecasts/medium/deterministic/msl_uv850_z500!Wind%20850%20and%20mslp!192!Europe!pop!od!oper!public_plots!2013121800!!chart.gif

http://www.ecmwf.int/products/forecasts/d/getchart/catalog/products/forecasts/medium/deterministic/msl_uv850_z500!Geopotential%20500%20hPa%20and%20Temperature%20at%20850%20hPa!192!Europe!pop!od!oper!public_plots!2013121800!!chart.gif

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à tous,

 

 

Effectivement Laurent, menace de tempête au lendemain de Noël mais un peu en retrait ce soir.

 

Souvenons nous de Lothar et Martin qui ont gravement secoué le pays du 26 au 28 décembre 1999 à 48 heures d'intervalle.

C'était à peu près les mêmes circonstances mais plus dynamique qu'en se moment semble-t-il.

 

Quoiqu'il en soit c'est à surveiller, la situation restera particulièrement "nerveuse" dans les 8 à 10 jours à venir.

Les minimums à 950 hPa ou moins en surface seront nombreux.

 

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à tous,

 

Pour moi, la seule certitude repose sur un état de base bien déterminé (dit état de référence), une baroclinie forte sur l’Atlantique et l’Europe.

La moindre perturbation d’un tel état dispose de  beaucoup d’énergie potentielle à convertir en énergie cinétique jusqu’au stade de la tempête, mais les modes de croissances baroclines ou barotropes ne sont pas linéaires, d’où des solutions encore très divergentes, surtout à 8 jours.

On peut toujours estimer l’intervalle de confiance dans la prévision d’ensemble dans les écarts à la moyenne, et ils sont logiquement importants et très dépendants des conditions initiales des modèles.

Pour le 26 chez le CEP, le positionnement des champs de vents les plus forts à 850 hPa ne bougent pas trop par rapport au 00Z, ce serait golfe de Gascogne (figure de gauche).

 

http://www.infoclimat.fr/espace_stockage/11124/wind32at32850hpaeurope192.gif

 

 

Le run opérationnel place beaucoup plus au nord le jet de basses couches, mais il s’écarte aussi beaucoup des vents moyennés de l’ensemble (plage de couleurs figure de droite).

A gauche, la dispersion normalisée sur les 30 derniers jours, le poids de l’incertitude est important sur le continent, plus marginal sur le golfe de Gascogne.

Si le système de prévision d’ensemble restait stable, on pourrait accorder plus de crédit dès ce soir aux possibilités de vents forts sur le littoral Atlantique, mais nous n’en sommes pas encore là et on ne peut raisonnablement pas en disserter en terme d’intensités :bye:

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à tous,
 

Calou évoque à juste raison cette « baroclinie » qui pilote l'agitation actuelle et cette menace quasi permanente de tempête au dessus de l'Atlantique du nord Est Américain au nord ouest Européen; cette baroclinie est très marquée et pour plusieurs jours encore.

On la repère assez facilement sur la TEMSI ci-dessous pour vendredi 12HTU.
On peut en juger rapidement  (j'essaierai de vous faire un petit crobar prochainement) par la juxtaposition des hauteurs de tropos et de leurs anomalies.
On voit nettement la différence et sur une longue distance entre les 40000 à 45000 pieds dans la partie sub tropicale et 20000 à 25000 pieds dans la partie froide.
Presque 13000m de tropo en partie chaude et 6000m dans les bas géopotentiels.
Plus ce différentiel est important et sur une assez courte distance, plus "la marche est haute" entre les deux et génératrice de jet (vraiment sommaire comme explication...).
Dans le cas actuel, c'est quand même marqué avec plus de 150 kts de vent dans le jetstreak là où le différentiel est le plus important.
On remarquera les « influences » verticales de ce jet parfois entre 15000 et 44000 pieds, pas mal du tout.

 http://img51.imageshack.us/img51/6026/qpb6.png

 
Descendons un peu en altitude: prévis Z500 et surface pour lundi 23 décembre 12HTU. La situation n'aura pas beaucoup changé.
Même à 500 hPa on devine aisément la trace du jet supérieur frôlant parfois cette altitude où sont pointés des vents de 100 kts. Pincement caractéristique convergence/divergence entre les 30ème et 20ème ouest

Descendons en surface, la dépression d'Islande se déchaîne ! Rare de voir autant de minimums entre 950 et 960 hPa. Tout en haut à droite on note un 933 hPa !
Vents de sud ouest assez forts sur un grand nord ouest Français depuis le Golfe de Gascogne mais on pourrait parler de tempête de la Bretagne à la Manche; à préciser.
Pour le Royaume Uni et surtout Irlande/Ecosse, ça pourrait être une autre histoire... :ph34r:

Pour finir, regardons entre les 50ième et 60ième ouest, ces petits symboles assez rares avec l'abréviation de « heavy freezing spray » témoignant d'un givrage intense sous des épaisseurs inférieures à 492 dam/géop descendant sur le Labrador.
Le tout, confronté directement aux remontées chaudes des Caraïbes; rien de mieux pour générer et entretenir cette situation à tempêtes.

http://img189.imageshack.us/img189/9030/knp1.jpg

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à tous,
 
 
936 hPa dans les prochaines 48 heures à proximité de l'Irlande et de l'Ecosse.
 
Les baromètres classiques ne peuvent pas mesurer une si basse valeur dont je n'ai pas souvenir aux portes de l'Europe.
Si cela se produit, sans doute de gros, très gros dégâts sur ces secteurs du Royaume Uni.
120 à 130 km/H sur le littoral Français (surtout Bretagne Normandie Manche) ?
 
Et Il y a de la réserve....  :ermm:
 
 
http://img4.imageshack.us/img4/2356/t3lp.png

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Jean Louis et à tous

 

Chez nous au Québec les fronts froids font souvent la "tempête" - je me demande si il n'y aurait pas un potentiel sérieux, moins exploité ou pris en compte, des rafales de type convectives au passage du front dans tout ça ?

 

Le 27/28  pour vous et la GB devient une menace considérable si je comprend bien... pas que ces chiffres soit mal chanceux  :shifty: mais les éléments déterminants (flux zonal plus intense, pression, proximité du possible méga système au N etc.) s'y précisent...

 

Enfin - Passez tous de bonnes fêtes et essayez de vous souvenir de la naissance du guru... :innocent: ----------------------- <_< "?"

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à tous,

Les conditions de « Dirk » se mettent en place très rapidement.

D'une part le jet établi sur plus de 10000 km depuis le sud USA ondule peu, d'autre part il délimite deux hauteurs de tropopause parfois très différentes si l'on considère les minimums (entourés de bleu ci-dessous).

Ces deux conditons favorisent des « rapides » de  jet (ou jestreak) pouvant initier de violentes tempêtes notamment si cette phase d'accélération fluctue verticalement vers le bas en « appelant ».

Si un minimum initié plus haut en latitude autour du centre dépressionnaire principal vient à croiser le chemin du jet il y aura de forte chance de creusement rapide à tempête qui, à partir de là, suivra plus ou moins le jet ou la baroclinie. C'est le cas de Dirk en ce moment.

Idem pour un minimum à centre chaud d'origine sub tropicale remontant vers le nord mais ces minimums ont parfois du mal à progresser compte tenu des hauts géoptentiels qu'ils rencontrent en partie sud du jet. Ils sont souvent "absorbés" dans le flux perturbé en toute discrétion.

Et puis, tous ces tourbillons ne croisent pas nécessairement un jet suffisamment dynamique pour évoluer en tempête.

Ce soir tous les ingrédients sont là, avec ce rapide au milieu de l'Atlantique vers 10000 mètres à la vitesse de 400 km/h environ et fluctuant verticalement de 11000 à 55000 pieds pour une vitesse minimale de 150 km/h,
Pour être plus clair, le rapide (pointillés rouges) évoluera « pleinement » à la vitesse de 150 km/h au moins à partir de 3300 mètres jusqu'à 16500 mètres avec la dynamique la plus forte à 400km/h vers 10000 mètres ! C'est considérable.

Le jet dévie vers le Royaume Uni où il accompagnera la tempête, c'est pour cela qu'elle concernera moins le pays Français toutefois en vigilance orange justifiée pour un grand nombre de départements.
Fin décembre 1999 Lothar et Martin avaient déferlé sur la France traversée en droite ligne par le jet Atlantique, c'était différent en terme de trajectoire.

Pour terminer, on voit bien les hautes tropopauses plus basses sur la France et les Balkans que sur l'Atlantique; elles dessinent même le contour  du jet dévié et qui se retrouve finalement en fin de vie en zone de divergence avec une baroclinie moins contrastée (moins de différence de hauteur de tropo de part et d'autre ou différences plus espacées horizontalement).

 

A suivre en direct dans les prochaines 24 à 36 heures...

 

J'oubliais, 926 hPa demain mardi 12HTU à la pointe de l'Ecosse ! :ermm: :scared:

Si vous avez connaissance de plus basses valeurs dans ce secteur, je suis preneur.

 

Au fait Pooram, où en est cette vague très hivernale au Québec ?

http://img841.imageshack.us/img841/3941/13gl.png

Edited by Jean-Louis
Link to comment
Share on other sites

J'oubliais, 926 hPa demain mardi 12HTU à la pointe de l'Ecosse ! :ermm: :scared:

Si vous avez connaissance de plus basses valeurs dans ce secteur, je suis preneur.

 

 

Bonjour à tous, et bonjour Jean Louis,

 

La Royal Meteorological Society a confirmé une valeur de 916 hPa entre Ecosse et Islande le 10/01/1993 et une estimation de l’ordre de 912 à 915 hPa :surrender: .

Illustration avec la base de données du wetter3.de.

Ce n’était pas rien, mieux valait éviter les parages d’un tel minimum de pression "ouraganesque".

 

http://www.infoclimat.fr/espace_stockage/11124/19930110185.gif

 

 

En indice journalier, l’indice AO s’était envolé au-delà de 5, pour comparaison nous naviguons autour de 3 dans le positif actuellement.

 

D’ailleurs, cette circulation circumpolaire devrait subir une forte variation dans le négatif d’ici la fin de l’année.

Structurellement, il faut dire que zonalement, l’activité et le déferlement haute fréquence des ondes baroclines  rétroagissent sur le jet qui oscillerait un temps en direction de l’équateur (déferlements cycloniques actuellement) d’où un indice zonal chamboulé.

Cette rétroaction des ondes impacterait moins l’oscillation nord atlantique, avec typiquement la persistance de grandes longueurs d’onde, pas de circulations méridiennes idéales en vue pour des advections massives de nord ou nord est :cry5:

 

Joyeuses fêtes à tous et bon réveillon :santa:

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Jean-Louis, Calou et les autres.

 

Je te remercie Jean-Louis pour tes explications concernant la cyclogenèse tempétueuse en cours  :scared:

Le jet de 220 kts à 10000m ça n'est pas rien. Quel  toboggan vertigineux entre 3300 et 16500 m. Je me demande d'ailleurs quelles sont les vitesses verticales sur les plus fortes accélérations !

 

En marge de ceci, voici une image satellite de MSG-9 (en mode rapide scan) prise ce midi à 12h50 TU avec le système de réception EUMETCast.

La presque totalité de la France sous les nuages + vent.

 

A noter cette trouée de ciel bleu très étroite sur plus d'une centaine de kilomètres le long de la chaîne Pyrénéenne (côté oriental).

 

Est-ce-que l'un d'entre vous pourrais m'expliquer l'origine de sa formation ? (sur l'animation satellite, le flux est de sud-ouest).

 

Bon Noël à vous tous  :santa:

 

Laurent

 

http://imageshack.com/a/img440/5357/4jh5.png

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à tous,
 
Merci Calou pour cette pression de 1012 à 1015 hPa.
La similitude du synoptique est stupéfiante avec la tempête actuelle quelques 100 après.
 
C'est vrai que le "zonal" va se faire quelque peu bousculer jusqu'en début d'année prochaine mais l'Océanique reste aux commandes; même si le flux fraîchit et s'oriente nord ouest lors de passages de talwegs un peu éfilés vers le sud mais ce sera temporaire.
 
Pas d'advection hivernale marquée en vue en effet, pouvant venir du nord ou du nord est Européen d'ailleurs soumis, pour l'instant, à des températures à peine  négatives donc au-dessus de la moyenne sur ces régions où le "froid se fabrique".
 
Merci aussi à Laurent pour ces images, l'animation des vents est extraordinaire en effet.
Pour répondre à ta question sur le cliché, je verrais bien un effet de foëhn limité dont le visuel est mis en relief par le soleil rasant en cette période de solstice (rayons les plus obliques de l'année sur l'émisphère nord).
Depuis Toulouse ce mardi après midi on voyait bien bel et bien, loin vers le sud, un trou de foëhn très étroit.
 
Joyeux Noël et bonnes fêtes à tous :bye:  :santa:

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Bonjour à tous,

 

 

Remontée de ce topic d'octobre 2013 sur les tempêtes et coups de vent qui déferlent sans arrêt sur l'ouest Européen. Plus que jamais d'actualité !

 

Non seulement ça devrait continuer dans les prochains jours, mais, fait nouveaux, le jet principal d'altitude descend nettement vers le sud entre les 45ème et 40ème parallèles et déplace ainsi le rail des dépressions dynamiques au dessus de nos régions sudistes dans les prochaines 96 heures.

 

Je n'ai pas trop le temps de détailler maintenant mais dans les prochaines heures, un de ces tourbillons très virulent croisera un rapide de jet fluctuant à la verticale et dont l'influence se matérialisera de 5400m à 11400m d'altitude.

 

Dimanche soir et lundi semblent propice à une telle rencontre entre cap Finistère et Espagne.

 

Un deuxième croisement de trajectoires dans les mêmes conditions se dessine 48 heures après, mercredi 12, plus haut en latitude, vers le 45 parallèle; les littoraux  Basque Aquitain et Charentais  seraient nettement plus affectés, le creusement paraissant plus intense.

 

Tout ceci à préciser bien sûr; les trajectoires fines de tous ces déplacements ne sont vraiment connues que peu de temps à l'avance.

 

A suivre...

 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

 

Le signal du minimum virulent envisagé le mercredi 12 (post ci-dessus) est devenu très faible voire innexistant mais sait-on jamais, la situation restant très dynamique et changeante à brêve échéance sur le proche Océan.

 

Aux portes ouest de l'Europe et plus que jamais, 3 étages de jet de 13500m à 8400m délimitent la frontière air froid/air chaud entre les 50ème et 30ème parallèles; peu courant comme situation.

 

En surface, la « cuvette dépressionnaire » est descendue assez bas en latitude et le départ des creusements secondaires s'opère maintenant depuis les Açores.

 

Le signal est bien meilleur pour celui qui est en cours ( Stéphanie ); ça va aller vite, très vite dans les prochaines 24 heures.

 

Le déterminisme des cyclones extra tropicaux ci-dessous est assez fiable et correspond assez bien pour cette échéance à la prévision d'ensemble.

 

J'ai cerclé de rouge le pointage des divers scénarios de minimums de pression au centre et prenant une trajectoire sud ouest nord est depuis la Corogne jusqu'en Allemagne.

Le centre passera sur une bonne partie sud ouest avec des pressions minimales de 982 à 987 hPa, ce est pas un creusement exceptionnel mais le coup sera quand même marqué.

 

Beaucoup de vents de sud/sud est à l'avant dès ce soir et la nuit prochaine, probablement égal ou supérieur à100 km/h par dessus les Pyrénées; l'autan va se réveiller en forme avec des pointes entre 60 et 70 km/h.

 

Lundi matin, rapidement à l'arrière, il y aura également beaucoup de vent mais de nord ouest à ouest cette fois-ci tout aussi forts sinon plus que les vents de sud précédents.

80/90 km/h en plaine et 100 km/h ou plus sur le littoral Aquitain et sur les Pyrénées.

 

Ce vent violent viendra du gradient important de pression, la dorsale Océanique poussant très vite la dépression vers l'est.

Entre minimum la nuit prochaine et dorsale demain, ce sera spectaculaire sur les baromètres.

 

Entre ces deux coups de vent, probablement de la pluie à en plaine et de la neige abondante sur les Pyrénées.

 

On notera au passage (ci-dessous) niveau Languedoc, 10-15Z puis plus loin à droite le premier pointage à 99.

Traduction: Demain 10 février à 15 TU (16H locales) se créera un minimum pointé au départ à 999 hPa; il sera probablement issu de la dynamique Stéphanie mais ça pourrait aller plus vite en réalité.

 

Vu le vif démarrage, cette cyclogenèse devrait entraîner beaucoup d'intempéries sur le sud est, le Var, le nord du Golfe de Gênes compte tenu de la position du « point triple» sur les preiso.

 

Tout ceci sera à ajuster dans les prochaines heures qui feront vite oublier le calme actuel...

 

http://imagizer.imageshack.us/v2/xq90/191/q6gj.png

Edited by Jean-Louis
Link to comment
Share on other sites

Bonjour Jean-Louis, bonjour à tous,

 

Tu as raison Jean-Louis, ça devrait souffler assez fort dès le début de semaine sur le pays Basque, la côte Landaise, le piémont Pyrénéen et le Golfe du Lion.  

 

Cette fois-ci le "tracking" nous seras plus "favorable"  :o. Moi qui suis bien exposé aux vents d'ouest, j'ai intérêt à rien laisser traîner dehors ! 

 

En tout cas, le retour du soleil ce dimanche fait vraiment du bien...

 

A bientôt.

 

Laurent

 

 

 

 

http://modeles.meteociel.fr/modeles/wrfnmm/runs/2014020906/nmm-11-34-0.png?09-11

Edited by Laurent
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à tous,


Avec son creux dépressionnaire marqué mais pas exceptionnel, Stéphanie a été un peu moins agitée que prévu. Qui s'en plaindra ?

Sur le Toulousain, le barographe (ci-dessous) a enregistré 986 hPa au plus bas peu avant 6H locales ce lundi matin avant de remonter aussi vite qu'il est descendu. La baisse n'a pas dépassé les 1.7 hPa/heure.
On remarquera à gauche la hausse lente jusqu' à 12H hier dimanche; montée en pression (appel d'air chaud) caractéristique préalable à ce type de creusement.

Absence d'autan marqué à l'avant mais nous avons été rapidement pris dans le fond plat de la cuvette dépressionnaire à faible gradient, c'était un peu l'oeil du cyclone.
Le gradient était relativement faible devant la dépression qui n'a finalement rencontré qu'une tendance au marais barométrique; il y aurait beaucoup à commenter notamment dans les verticales et en 3D mais je n'ai pas trop le temps...

Vents marqués par contre de part et d'autre du talweg dessiné par le jet relatif :
121 km/h de nord ouest ce matin vers 9 heures en Pays Basque vers St Jean de Luz et San Sébastien
115 km/h de sud à 7 heures ce matin vers Port Vendres/ Cap Béart et ce soir à 18 heures rotation en tramontane 130 km/h au même endroit.

La suite s'annonce toujours aussi rock'n roll.
Le vortex polaire est encore en pleine forme sur le nord est US et les jets plus dynamiques que jamais (ils remontent un peu en latitude mais ils fluctuent beaucoup).
Nombreux coups de vents à tempêtes dans les prochains jours; mercredi 12 entre autres, le creusement vu par peu de modèles aura finalement lieu (bien anticipé il y a quelques jours par les Anglais) bien que plus haut que prévu en latitude : encore 957 hPa envisagés en Irlande !

Autre coup de boutoir encore à qualifier; toujours dans le même secteur vendredi 14 ou samedi 15.
Difficile de suivre cette cadence...

(Je trace toujours la pression standard moyenne 1013 hPa [trait rouge] sur l'enregistreur; c'est une vieille habitude qui sert de repère).
http://imagizer.imageshack.us/v2/xq90/585/zrgw.jpg

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...