Jump to content

Coups de vents (tempête ?) successifs sur nord ouest Europe


Jean-Louis

Recommended Posts

Bonjour,

 

Brièvement  à propos de notre ZO, et de cette succession débridée de perturbations :umbrella: , il y a une illustration éloquente du partitionnement en régime de temps sur le site du cerfacs.

 

post-284-0-77301600-1392476792_thumb.jpg

 

Au 12/02, la NAO+ occupe plus de 59% de l’espace de l’oscillation nord atlantique depuis le 1er décembre, contre une occurrence de 29% moyennée sur la période hivernale  1957 – 2010.

Sur les 120 derniers jours, le CPC nous sort les valeurs normalisées par l'écart type de l'indice mensuel NAO pour la période 1950-2000 interpolé pour chaque jour, histoire de nous remémorer en plus de la date de l’ouverture de ce fil de l’écrasante domination du régime atlantique depuis fin octobre.

Noter la tendance de la prévision d’ensemble jusqu’au 1 mars, cela se passe de commentaires :surrender:

 

post-284-0-31339900-1392477643_thumb.gif

 

On note bien une légère différence avec la classification de C.Cassou qui déborde en NAO- cette semaine passée, mais c’est marginal, sans jamais s’éloigner du centroïde de la NAO+, et finalement le retour vers l’attracteur dominant.

 

En terme d’anomalies, les statistiques climato de pluviométrie et de températures (entres autres) devraient faire ressortir du lourd sur un tel pas de temps.

Quel hiver ! (plutôt non hiver).

Les arbres fruitiers ont entamés leur floraison ici, et je n’imaginais pas affronter les pollens dès fin janvier :pinch:

 

J’ai retrouvé un papier de Drouard, Rivière et Abogast qui suggère un lien entre ENSO, PNA et NAO (il me semble en avoir déjà fait allusion ici).

Leur étude pointe du doigt les effets d’une dorsale grande échelle dans le pacifique comme précurseur de la NAO+, et renvoie aux liens statistiques qu’avaient établi Pinto et al en corrélant négativement les phases actives de la PNA- avec la NAO+.

L’anticorrélation a tendance à bien s’appliquer pour notre hiver (si on rapproche le précédent graphe de la NAO du même CPC).

 

post-284-0-31339900-1392477643_thumb.gif  post-284-0-90002500-1392477744_thumb.gif

 

Quant au mode de variabilité de la PNA, il est statistiquement  établit que la nina excite la PNA-, la phase actuelle étant neutre à négative.

C’est une boucle simplifiée mais relativement robuste, qu’il faudrait compléter (et complexifier)  en recoupant d’autres modes tels que l’AO ou la circulation stratosphérique (mais halte là, ce n’est pas mon domaine de compétence).

 

Et histoire d’illustrer, l’anomalie de géopotentiel à 500hPa sur décembre et janvier pour mieux se figurer cette dorsale dans la pacifique, et son incroyable persistance  :ermm:  (issue du site esrl)

 

post-284-0-99843700-1392477252_thumb.png

Edited by calou34
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...