Jump to content

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation on 06/21/2013 in all areas

  1. Effectivement, a Granby ton chien est mort. Mais je parlais pour les chasseurs. A peu de distance de montreal, on a des setup
    1 point
  2. Bonjour à tous, Mon nom est Jean-François et je suis de Saguenay. La météorologie m'a toujours intrigué et c'est pourquoi que l'année dernière j'ai débuté le montage d'une mini station météo maison. Malheureusement, pour plusieurs raison personnelles, je n'ai pu continuer ce projet. Je me retrouve maintenant avec un pluviomètre GENEQ modèle P-1000 tout neuf qui passe son temps à ne rien faire dans mon sous-sol ;-). J'aimerais vous l'offrir et voici ses specifications: -Neuf dans sa boite avec la facture. -Boitier en acier inox -Toutes les pièces mobiles plaquées de chrome -Jauge de niveau intégrée et Pattes du boitier ajustables pour l'installation au sol -Tamis à l'ouverture pour empècher insectes et débris d'y accéder -Calibrage facile et stable pour plusieurs années -Câblage de signal et de transfert de données vers un ordinateur pour fin de stockage de données (10 mètres) J'accepterai toute offre raisonnable. Pour ma part je m'abreuverai de vos observations en attendant de reprendre mon projet. Merci à vous et bonne journée!
    1 point
  3. Ce n'est vraiment pas la même dynamique en Abitibi pour avoir des orages comme ça. Aujourd'hui pratiquement pas d'énergie (500 ou moins) , température dans le bout de 20c avec des points de rosée à peine à 10 et pouf.. La masse d'air doux se cognait à la masse d'air frais qui descendait lentement du nord (front froid) et il y a eu du soulèvement tout l'après midi et des orages assez forts à en juger par le nombre d'éclairs sur ces régions là. C'est une situation fréquente (même sans front froid), dès qu'un peu de chaleur monte vers ces régions on a l'impression que ça génère assez de momentum sur l'air frais présent pour créer ces cellules. En Ontario, les Grands lacs y font pour beaucoup dans la formation des orages violents (et supercellules) - la proximité de ces eaux donne un micro climat chargé d'humidité à bas niveau. Dès qu'il y a un peu de réchauffement, l'humidité est soulevé. Tout ce qui leur manque c'est de bonnes conditions de vent et dès que c'est présent ça s'allume presqu'instantané. Ça ressemble parfois aux conditions de neige effet de lac en hiver - dès que les vents sont bien orientés et que la température est adéquate, ça explose et ça n'arrête plus de tomber.
    1 point
×
×
  • Create New...