Jump to content

Frosty

Membres
  • Posts

    37
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Frosty

  1. Et une activité solaire très faible aussi pour ce siècle. Nous sommes dans une périodicité PDO négative et pourtant elle fluctue en positive parfois, notamment en fonction de El Niño, pour l'Atlantique c'est un peu tôt, ce qui est probable c'est qu'elle à terminé sa phase ascendante et qu'elle va lentement décroitre désormais.
  2. Oui de 20 à 40 ans par phase mais le cycle complet c'est phase positif et négatif et c'est plus 35 ans par phase en moyenne .
  3. Il y avait quand même une anomalie froide qui persiste au sud du Groenland, signe de croissance de ce dernier depuis 2014 dalleurs. Est-ce que la phase négative de l'AMO est en marche ? Ca parait un peu tôt car elle est positive que depuis 20 ans, mais c'est déjà arrivée dans le passé. L'AMO à une périodicité d'environ 60-80 ans donc elle pourrait possiblement rester positif jusqu'en 2035, cependant si l'AMO suit l'activité solaire elle pourrait décroitre plus rapidement. http://image.noelshack.com/fichiers/2016/04/1454082131-2016012900-054-g6-global-i-season-tm-lg-sd-000.png
  4. Bonjour; Voici les anomalies prévu pour le trimestre Décembre/Janvier/Février par CFS, le Groenland serait soumis à de fortes remontées de HP sur l'Atlantique avec des blocages GA tandis que l'Angleterre et l'Europe de l'Ouest seraient elles soumises à des descentes froides régulière. http://images.meteociel.fr/im/6562/glbz700SeaInd2_bqe2.gif Si l'on s'en tient aux anomalies mensuelles, le mois de Décembre serait une transition entre le doux et le froid en Europe tandis que coté Québécois ce serait la soupe à la grimace avec une possibilité d'hiver plus doux que la normale. http://www.cpc.ncep.noaa.gov/products/CFSv2/htmls/glbz700e1Mon.html
  5. Je ferais surement partie des votre l'an prochain, je désire à 25 ans retourner à l'école et ce sera du coté du Lac St-Jean, bref pour cet hiver plusieurs indices me laissent penser que le vortex sera soumis à rude épreuve et donc totalement à l'opposée de l'an passée, déstabilisé. Je reviendrais la dessus dans 2 semaines environ.
  6. Bon j'étais pas loin de la vérité ! l'hiver fut cependant doux ici mais pour le Québec une autre histoire: http://meteocentre.com/forums/topic/8207-tendances-hiver-2013-2014/?p=154750
  7. Oui mon amis mike en a parlé sur IC, il se pourrait qu'un SSW se mettent en place, en général en France l'hiver se joue en Février mais un AO négatif ne veut pas dire que nous serons forcement touché nous sommes tout proche de l'océan et si sa vient de Russie le chemin est très long mais on avait quand même connu des température entre -15 et -20°C en plaine en 2012 et moins de -30°C dans certains coins des Alpes. Au niveau neige chez nous le top c'est un blocage groenlandais ou scandinave.
  8. Pour le moment mon analyse de début Octobre tient la route cher amis Québécois. http://meteocentre.com/forums/topic/8207-tendances-hiver-2013-2014/?p=154750
  9. Oui, mais heureusement d'autres paramètres existe. L'exemple récent étant Décembre 2010 très doux au Québec et si froid en Grande-Bretagne et dans le Nord de la France. Le mois de Décembre s'est énormément réchauffé au Québec.
  10. Mouhahaha je ne connais pas toutes vos blagues, je ne vis pas encore au Québec ! (Bientôt j'espère) mais comparer les cycles de l'AMO au données des courants océanique lol.
  11. L'AMO a certainement un impact non négligeable la dessus, il faudrait comparer les donnes sur 60 ans.
  12. Oui mais les eaux du Gulf Stream ne peuvent pas influencer le Québec puisque par la force de Coriolis (rotation terrestre) es eaux réchauffent l'Europe. Le courant du Labrador à plus d'influence pour le Québec.
  13. Aucune idée mais ce que je peux te dire c'est que fin Aout, début Septembre j'étais en vacances dans le Sud-Ouest de la France chez mon frère qui vit non loin de Bayonne, et le Gulf Stream passe non loin du Golf de Gascogne, l'océan était entre 22°C et 24°C sur les plages, je pense que la météo à aidé, mais à mon avis ça doit bien brasser également dans mon coin de l'Atlantique.
  14. Quels sont les températures moyenne en l'hiver pour la cote maritime de Québec ? Pour voir vers chez moi en France (rien de comparable) mais ici il neige très très peu dans l'hiver (12 jours en moyenne avec des cumuls de 10 à 40 cm par ans). Mais je suppose que la cote au Québec doit quand même être bien plus froide.
  15. Les flux sont généralement Est-Ouest donc il y à surtout un risque d'enneigement plus important.
  16. Je me lance ! Cette année l'hiver pourrait être rigoureux au Québec, je vais m'expliquer: l'Arctique est plus étendu que l'année dernière et les conditions sont meilleur pour un englacement rapide, donc les SST seront plus froide et propices au froid.Le cycle solaire 24, l'activité solaire est très faible, nous venons de passé un maximum solaire faible, et l'on se dirige vers une chute de l'activité solaire, ce cycle est comparable au minimum de Dalton.La QBO est positive pour le moment, les westerlies dominent la stratosphère tropicale mais les easterlies pourraient faire leur apparition en toutes fin d'année.Vers un faible El Niño ? http://www.cpc.ncep.noaa.gov/products/CFSv2/imagesInd1/nino34Mon.gif on parle plus d'une Nada, mais l'ont pourrait connaître un El Niño.Cette année, le vortex polaire pourrait rester concentré, et l'hiver serait dans les normes saisonnières en Europe de l'Ouest mais plus froid en Amérique du Nord et dans le Sud du Québec, il faudra surveiller l'englacement de la baie d'Hudson.
  17. Je n'avais pas vu vos réponses, étant absent du forum en raison du travail, cette année l'hiver à encore était en dessous des normes en France avec une tempête de neige quasi Québécoise au moins de Mars. Les réchauffements stratosphérique sont la cause de ces vague de froid, le QBO à jouer un rôle important cette année encore mais il est passé positif et le restera quelques mois encore, cette année le Québec pourrait bien grelotter en raison d'un Arctique plus en forme que l'an dernier, la banquise joue un rôle important sur les SST et donc sur les vagues de froid au Québec.
  18. Vous parlez déjà de neige ? la première neige arrive le 7 Novembre à Québec (ville) mais sur les premières montagne c'est surement mi-Octobre si je ne m'abuse ?
  19. Bonjour à tous, je voulais créer ce sujet afin de mettre au clair pourquoi les hivers sont-ils doux au Québec. Le Québec possède un climat continental, la particularité du Québec c'est d'avoir la chaîne des montagnes rocheuses qui bloque tout apport d'air doux venue du Pacifique, c'est pourquoi il faut très froid au Québec l'hiver, la force du Coriolis joue également un rôle car la douceur Atlantique se retrouve plus facilement en France vu que la circulation atmosphérique zonal et d'Ouest en Est. Comme vous le savez le Québec a de plus en plus chaud ces 4 dernières années, j'attribue cette chaleur a plusieurs phénomènes cyclique et naturelles du climat. L'activité solaire a atteint un maximum historique en 1958 (le plus fort depuis 1200 ans). C'est ce que l'on appelle le Maximum moderne, depuis 1985 le soleil décline lentement après le maximum de Gleissberg, mais les choses sérieuses commencent en 2005 ou une cassure dans le champ magnétique solaire est observée, le soleil s'endort, ensuite le jet-stream dévie sa trajectoire sur l'Atlantique comme bloquée par l’énergie solaire qui se disperse donc différemment, l'on approche d'un grand minimum solaire car le cycle de Suess sera également au plus bas entre 2020 et 2040. http://upload.wikime...pot_Numbers.png La fonte de la banquise Arctique n'aide pas du tout les hivers québécois, en effet les SST dans le nord de l'Atlantique sont importants pour le Québec, si l'eau est trop chaude, les flux glaciaux Arctique sont moins puissants et donc les hivers sont plus doux. L'Oscillation multidécennale Atlantique (AMO) explique pour beaucoup la fonte estivale de la banquise. http://upload.wikime...856-present.svg L'AMO est lié a l'activité solaire, car elle est de plus en plus chaude depuis 150 ans tout comme l'activité solaire a fortement augmenté, dans les années 60-90, les hivers au Québec étaient en moyenne froide, depuis 1985 l'AMO est repassé positif, mais cela fut caché par les volcans. Les hivers se sont peu à peu réchauffés, car l'AMO est positif et entraîne une fonte estival plus importante de la banquise. l'AMO+ augmente la puissance de la fonte de glace donc des masses d'air moins glaciales qui se rependant d'habitude vers le Québec. La QBO négative n'arrange pas les choses lors de gros réchauffement stratosphérique (SSW) le Québec est tributaire de cela est des périodes plus douces s'enchaînent. Le Québec retrouvera ses vrais hivers une fois que la période positive de l'AMO sera terminé avec la fonte des glaces. À mon avis entre 2020 et 2030, le climat changera subitement sur la partie ouest et sud du Québec. Je pense également que si les trois prochains cycles solaires sont très faibles, une fois l'AMO passé dans sa période négative, elle pourrait durer plus longtemps, ainsi des masses d'air glaciales pourraient circuler davantage plus au sud, ce n'est pas étonnant que durant le minimum de Maunder, il neigeait parfois en mai en France. Les hivers des années 2030-2050 pourraient être extrêmement froid en raison d'une activité solaire moribond, de l'AMO et du PDO négatives surement plus longtemps car moins d’énergie solaire les réchaufferaient. Si vous avez des questions, n'hésitez pas, noter bien que cet avis ne concerne que moi et mes convictions personnels sur le climat et la météo, je ne possède pas la parole de l'évangile. Frosty
×
×
  • Create New...