Jump to content

Wave

Membres
  • Posts

    4,487
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    159

Everything posted by Wave

  1. En montagne, peut-être. Sinon, ce sera "assez certainement" trop chaud au sol. Sauf si le vortex polaire décroche et descend vers nous (ce que suggère l'euro). En mars, ce même pattern nous aurait valu des accumulations de neige, c'est clair.
  2. Dorval : -0,8oC (à 2 mètres) à 16h00, selon EC. Il est 17h, je regarde dehors : une petite neige tombe doucement, les pelouses sont blanches et les arbres aussi. Un peu de verdure sous un grand pin. Les arbres ne dégoutent pas, mais la neige au sol fond lentement. Le vent est léger, léger. Rien sur les pavés.
  3. Le standard, c'est un abris en bois, bien ventilé, à 2 mètres du sol et à plusieurs mètres de toute habitation. Et pas au-dessus d'un stationnement. Un autre membre de Météocentre aura peut-être une réponse plus précise. Ce sont des critères difficiles à respecter pour la plupart d'entre nous.
  4. Il fait -1,6oC à Dorval, selon EC. Les pelouses sont maintenant blanches à Montréal (Ahuntsic-Cartierville). La neige a été plus intense un peu dans la dernière heure. Sur la terrasse, l'accumulation est de 4 cm environ. Vent léger du nord-est.
  5. Éric, ton thermomètre ne semble pas bien isolé des sources de chaleur (maison, pavés, rayons diffus du soleil) ou pas assez haut, car EC indique -1 (à la hauteur de 2 mètres) à l'aéroport M-T.
  6. En effet, cependant le mercure a eu le temps de descendre sous zéro, ce qui a permis à la neige de tenir un peu sur les pelouses ce matin.
  7. Oui, comme une petite neige de fin novembre. EC a vu juste : pas plus de 2 cm d'accumulation. Présentement, la neige sur les pelouses fond plus rapidement qu'elle s'accumule. C'est une neige faible, mais continue et non intermittente... jusqu'à maintenant. Le vent est léger du nord-est. Aucun coup de vent qui serait caractéristique d'une intensification rapide du système. Ça va attendre.
  8. Bonjour! Ici, la neige est soutenue depuis 8h ce matin. Les pelouses blanchissent. Vent léger du nord. Selon EC, -1oC à l'aéroport M-T.
  9. Rimouski : Meilleur consensus à 12Z pour avoir juste de la neige et une accumulation qui serait mémorable. Montréal (selon les modèles de 12Z) : La neige va fondre en touchant les pavés, car il fera zéro et le sol ne sera pas gelé. Mais il pourrait y avoir une accumulation de courte durée sur les pelouses et les endroits ombragés, si l'intensité y est. La neige devrait s'accumuler sur les voitures et dans les arbres.
  10. Les modèles GDPS, RGEM, GFS et NAM font consensus ce matin, sauf pour Rimouski. Le jackpot est pour Rivière-du-Loup. Montréal : 10 cm (entre 9 et 14 cm) Québec : 15 à 20 cm Sherbrooke : 25 à 35 cm RdL : 40 à 60 cm Rimouski : 20 à 60 cm (selon la quantité de pluie) C'est une neige bien solide prévue, sauf à Rimouski et plus à l'est, où elle sera fondante et possiblement mêlée de pluie. En gros, des vents forts à prévoir à partir de Lévis, vers l'est.
  11. Bonsoir Erick, Je partage ton point de vue. Pour l'instant, tout me semble possible : du tout... au rien. Cela, un peut partout sur le sud, le centre et l'est du Québec.
  12. En tout cas, selon les modèles du moment, le potentiel est bien là. Le GDPS fait exploser les quantités de précipitations sur l'est du Québec : 30 cm de neige au Saguenay et plus de 80 cm mêlée de pluie à RdL et Rimouski!!! Pour le GFS 12Z, Sherbrooke ne sait pas en reste. Et sur l'euro 12Z, c'est aussi toute une beu-bite! Je ne sais pas comment nos arbres fleuris vont recevoir ce cadeau de dame nature... Parce que oui-oui, nous avons déjà des arbres fleuris à Montréal!!!
  13. Mon cher Erick, toi qui collectionne les cartes et les statistiques météo, combien de fois cet hiver et ce printemps l'Euro nous a servi ce genre de système (spécialement depuis le 1er mars), pour au final débarrasser la table avant l'heure ?
  14. Sans doute, mais... je vois le décalage progressif du GFS vers le sud comme un ajustement où le manque de données sera progressivement comblé au fur et à mesure que l'événement approchera. Donc je pense que la tendance va continuer. Et pour le NAM, à cette échéance de trois jours, il est (je pense) encore plus sensible au manque de données fiables.
  15. Bon, alors sur la passe 12Z, le système est encore plus au sud. Pour l'instant, ça s'en-ligne comme le système du 1er avril, qui s'est décalé toujours davantage au sud et qui nous a évité.
  16. Oui, très intéressant! (Radio Canada, source fiable ? Pour la météo, ça va. Mais pour le reste...ouf!!!). En effet, une "balloune atmosphérique" qui se dégonfle progressivement de jour en jour, ça ressemble exactement à ce qu'on doit observer à l'occasion si le manque de données d'observations sur le Pacifique n'est pas rapidement compensé par les données d'observation provenant des avions. Bref, il y a un manque flagrant d'observations et, alors que les systèmes météo nous arrivent du Pacifique et traversent le continent, ça prend deux ou trois jours pour que l'assimilation des données des stations terrestres fassent leur travail de correction des données météo à partir desquelles sont faits les calculs de prévision des modèles météo. Autrement dit, c'est comme si on était de retour 30 ans arrière du côté des prévisions météo.
  17. Avouons-le! Les modèles ont fait piètre figure, comme s'ils avaient été conçus et programmés par des amateurs. On aurait dit une balloune qui se dégonflait. Habituellement, on aurait été à peu près fixé au moins 48 heures avant l'événement. Le problème semble reliée à la dispersion/concentration de l'énergie à 500 hPa. Mauvaise qualité des données ? Manque de données objectives fiables ? Mauvaise assimilation ? La question est ouverte et ce serait intéressant d'avoir l'avis des experts.
  18. Oui, en fait cette tendance s'est installée il y a 36 heures. Au début ça favorisait Québec, qui devait n'avoir que de la pluie si on remonte à ce que le GFS voyait lundi matin/midi, mais qui se retrouvait avec 30 cm de neige selon le GFS d'hier matin/midi, et maintenant 10 cm. Pour Montréal, le GFS nous prévoyait près de 25-30 cm lundi matin, puis il n'a cessé de diminuer les quantité de passe en passe. Donc, ça m'a l'air d'être une tendance lourde. Le secteur favorisé par le GFS depuis maintenant quelques passes est le Bas du fleuve, avec près de 30 cm maintenant prévus à Rivière-du Loup et 40 cm à Rimouski. Quelques mm de grésil en plus à Rimouski. Pour Montréal, GFS et RDPS nous prévoient 10 cm, alors que le NAM nous prévoit environ 18 cm. Une prévision de 10 à 15 cm à tomber serait raisonnable. Mais pour l'accumulation... j'y arrive. Selon les RDPS, GFS et NAM pour Montréal, nous serons sous les 540 dam d'épaisseur et sous les -5oC à 850 hPa dès 12Z. Le début des précipitations sera entre 9Z (RDPS) et 12Z (NAM), donc tôt demain matin. La température à 2 mètres va diminuer et atteindre le zéro à 12Z, donc le sol n'aura pas eu le temps de geler. Ça va faire une neige qui va fondre en touchant le sol au début. Le RDPS prévoit à 2 mètres un mercure stable à zéro entre 12Z et 18Z, en baisse par la suite. Le NAM prévoit plutôt une baisse graduelle. Bref pour Montréal, si on se fie au RDPS, le neige sera fondante et il y aura très peu d'accumulation, moins de 5 cm. Mais si on se fie au NAM, on pourrait avoir (estimé selon moi) 10 cm d'accumulation sur les pelouses et 15 cm sur les surfaces les plus froides, soit les voitures et les endroits les moins exposés au soleil. Sur les chaussées, la neige va probablement s'accumuler seulement en fin d'événement, c'est-à-dire en après-midi. Tout ça reste à voir. Vous pouvez être d'accord ou non et y aller de vos propres analyses.
  19. Attention... S'il neige, ça risque d'être plutôt fondante à Montréal... à moins que le refroidissement qui précédera la neige se produise la nuit et par ciel dégagé, auquel cas le sol pourrait avoir le temps de geler en surface. Nous avons eu un mois de mars exceptionnellement chaud et le sol est bien dégelé dans la région. De plus, il va faire chaud juste avant l'arrivée de ce système. Alors, les conditions vont être très limites si c'est de la neige. Et c'est ce que montrent les météogrammes du GFS. Je me souviens d'une bordée avec des vents forts, un premier avril (1993 ou 1994), le genre de système qui nous aurait donné une tempête. Mais le sol était trop chaud et la neige fondait sur la chaussée et les trottoirs. Il était tombé 25 cm, pour une accumulation de 10 cm ou moins sur les pelouses et rien sur les chaussées. Bien sûr, on a eu des exemples de fortes accumulations en avril. Mais ça prend une conjonction de facteurs assez exceptionnelle.
  20. Bonjour Éric, Oui, c'est vraiment l'événement le plus significatif et assuré de la semaine. Toute une rince, sans doute, et des vents forts. Et puis, ça ne sera pas chaud!
  21. Le problème avec la dernière neige, c'est qu'on ne sait jamais s'il ne va pas reneiger, par exemple au passage d'un puissant front froid en juin...
  22. Bonjour Erick, Je vois les choses de la même façon. Le GFS a lâché la patate et les autres vont faire de même, selon moi. AJOUT (après avoir vu la sortie de 18Z) : Ouf! Grand retour à l'ouest. Le GFS n'est pas du tout constant sur cet événement. Il vaut mieux attendre...
  23. Oui, très marginalement. C'est parce que la haute pression qui s'amène du nord-ouest va devancer la dépression du mid-ouest. Le front froid prévu est intense et il y a très peu de place pour que l'air froid alimente l'arrière de ce système. Les ondes sont mal synchronisées et ce n'est pas favorable. Tellement que le système va (au figuré) s'écraser sur cette haute pression.
  24. Belle analyse de cette prévision, Éric. Bonne continuité dans tes études!
×
×
  • Create New...