Jump to content

Jargon météorologique


Tornade

Recommended Posts

Bonsoir!

 

Voici quelques expressions anglaises fréquemment utilisées sur ce forum et leurs équivalences en français. Vous comprenez que ce travail n'est pas très exhaustif, mais il peut tout de même être pratique pour le commun des mortels. Je tiens à remercier M. Huot (MicHuot) et M. Boudreau (Regg001) pour leur collaboration. Mon but est de mettre ici les termes les plus utilisés sans nécessairement les expliquer. Toutefois, voici quelques liens intéressants (qui ont d'ailleurs sûrement été partagés antérieurement...) pour ceux et celles qui désirent connaître les définitions:

 

http://books.google.ca/books?id=ajk1Y5Vdbr...=result#PPR1,M1 (Wow!)

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Glossaire_de_...t%C3%A9orologie

 

http://www.theweatherprediction.com/ (Re-Wow!)

 

http://www.theweatherprediction.com/charts/ (en lien avec le dernier lien :( )

 

http://www.msc-smc.ec.gc.ca/msb/manuals_f.cfm

 

 

 

Jargon météorologique

(Anglais v.s. Français)

 

 

PVA (Positive Vorticity Advection) = Advection positive de tourbillon

NVA (Negative Vorticity Advection) = Advection négative de tourbillon

 

Ridge = Crête

 

Trough = Creux barométrique (Talweg)

 

Low = Zone de basse pression (Dépression)

 

High = Zone de haute pression (Anticyclone)

 

Trowal = Creux dair chaud en altitude

 

Closed low = Dépression fermée

 

Short wave = Onde courte

 

Long wave = Onde planétaire

 

Wind Shear = Cisaillement (vents en altitude)

 

Td (Dew Point) = Point de rosée

 

Jet Stream = Courant-Jet

 

Jet Streak = Les «rapides» du courant-jet (C'est la partie à l'intérieur du courant-jet où les vents sont les plus puissants.)

 

Tilt négatif (Negative Tilted Trough) = Inclinaison négative du creux (de la dépression) à 500 hPa

 

Rex block = Bloc Rex (un type de blocage)

Omega block = Bloc Omega (un type de blocage)

 

Cut-off low = Dépression coupée

 

Outbreak = Émergence dune séquence de temps violent (ex. : Tornado outbreak)

 

 

Quelques abréviations très utiles également:

 

NAO (North Atlantic Oscillation)

PNA (Pacific North American)

EPO (Eastern Pacific Oscillation)

PDO (Pacific Decadal Oscillation)

ENSO (El Nino Southern Oscillation)

 

SST = Sea Surface Temperature

MCS = Mesoscale Convective System (Système météo formé d'orages violents... Au lieu d'avoir une cellule orageuse dans un système, le système est composé d'un amas de cellules orageuses plus ou moins violentes.)

MCC = Mesoscale Convective Complex (Un type de MCS dont la particularité est qu'il se forme la nuit et il est de très longue durée)

 

 

Il serait peut-être intéressant d'enrichir ce petit travail avec des expressions, des abréviations ou des termes que nous utilisons souvent ici; un travail d'équipe! :D

 

Yvan ;)

Edited by Tornade
Link to comment
Share on other sites

Beau travail Yvan. J'en sais quelque-chose car je viens de réaliser la traduction d'une page pour mon site. Elle n'est pas encore en ligne mais ça ne tardera pas.

Merci, mais votre travail est loin d'être une sinécure contrairement au mien! :(

Link to comment
Share on other sites

Très beau travail...Très pertinent et très bien résumé en un très court post vu la quantité d'informations... :(

 

Quelques sugestions à ajouter : (J'ai énumérer que les expressions les plus utilisés sur le forum. ou les moins connues du commun des mortels...)

 

Warning : Alerte

Watch : Veille, Avis...

Flash Flood Warning : Avertissemnt d'Innondations, de crues subite.

Thundersnow : Orage avec de la neige (Quelqu'un connais un terme français précis ? )

Classic Supercell : Supercellule Classique

Gustnado : Rafale Tournante

Microburst : Micro-Rafale

Wall-Cloud : Nuage-Mur

Funnel cloud : Entonnoir Nuageux

Downdraft : Zone de courant descendant d'un orage (Ou les précipitations tombent)

Updraft : Zone de courant ascendant d'un orage (Ou il n'y a pas de précipitation)

Tornado/Twister : Tornade

Landspout : Trombe Terrestre

Waterspout : Trombe Marine

Hail Report : Rapport de Grêle

High Wind Report : Rapport de Vent Violent

Storm : Tempête

Mesocyclone : Mésocyclone

Derecho : Dérécho

Slight Risk : Risque faible d'orage

Moderate Risk : Risque Modéré d'orage

High Risk : Risque Élevé d'orage, Haut Risque d'orage...

Forecasts : Prévisions

 

Abréviations :

 

LP Supercell : Low Precipitations Supercell (Supercellule Basse Précipitations)

HP Supercell : High Precipitations Supercell (Supercellule Haute Précipitations)

RFD : Rear Flank Downdraft

 

...

 

Bear's Cage : Zone Totalement à vos risques et périls dans un orage violent.

 

...

 

Alors voilà :D

Edited by emixam101
Link to comment
Share on other sites

Max, quelques corrections sur ce que tu avances .

 

Downdraft : courant d'air descendant - micro-rafale (micro burst). Ce n'est pas nécessairement relié aux précipitations.

Updraft : courant d'air ascendant.

 

Dans les deux cas il s'agit de zone de turbulences pouvant être très intenses.

 

 

Slight Risk : Faible risque de temps violent

Moderate Risk : Risque modéré de temps violent

High Risk : Risque Élevé de temps violent

 

Le ''temps violent'' ici signifie, orages forts et/ou grêle et/ou grands vents et/ou tornades. Il s'agit de la classification du SPC du NWS (Severe Prediction Center du National Weather Service - USA). À noter que même pour la dénomination ''slight'' ou faible risque, il est question ici de quantifier la probabilité que le temps violent se forme - pas nécessairement de son intensité. Donc même au niveau ''faible'', si les phénomènes se forment ça sera assurément violent dans la zone désignée.

 

Bear's Cage : une zone calme et avancée dans la cellule orageuse qui se referme tranquillement en conservant une zone calme en son centre. EX: lorsqu'un hook (crochet) se forme en bordure d'une cellule, ceci formera une zone de temps relativement calme et sans précipitation s'avançant vers la zone la plus turbulente/virulente de la cellule. C'est ce qui permet entre autre à un chasseur de s'approcher du centre actif de la cellule (éclairs, tornade, wall cloud) tout en restant au sec. Alors que l'observateur est captivé par ce qui se passe en avant de lui, la cellule se referme tranquillement derrière lui. Ce qui ''trappe'' l'observateur dans une zone (la bear's cage) où il est entouré par la cellule. Généralement, la cellule se refermera complètement et la zone en question devient la plus intense alors que c'était la plus calme.

 

Pourquoi cage d'ours. C'est qu'au moment où l'observateur veut se sortir de cette zone, il se retrouve entièrement encerclé par la cellule. Peu importe qu'il essait d'aller à gauche, à droite, en arrière, la cellule est tout autour et se referme sur lui. Comme un ours pris en cage.

Edited by Regg001
Link to comment
Share on other sites

Pour faire suite à Regg, les saisons sont des noms masculins (un bel été, un hiver...) de même que les noms orage et éclair...

 

Le verglas ne tombe pas du ciel...; la pluie verglaçante est une forme de précipitation et le verglas (couche de glace au sol ou sur les objets) en est la conséquence.

 

Orage électrique est un pléonasme: le mot électrique est inutile.

Edited by Tornade
Link to comment
Share on other sites

Un autre mot qui fait souvant suer nos écrits en météo.

 

Front s'écrit avec un ''T'' à la fin (pas un ''D'') . Front chaud, front froid, front de rafale (gust front).

Pour ajouter....

 

Si vous voulez vraiment vous en souvenir, pensez qu'en anglais on PRONONCE le ''T'' ''FRON''T'' et Front c'est la même chose en Anglais ou en Français, sauf qu'en français on dit ''FRON''.

Link to comment
Share on other sites

J'en ajouterais un autre que j'ai utilisé tantot aussi:

 

Triple Point

 

Cette expression signifie le point de rencontre entre une occlusions d'un front chaud et d'un front froid. Scénario souvent souhaité en été pour des orages violents !

 

http://img48.imageshack.us/img48/1430/ofdef2.gif

Link to comment
Share on other sites

Ah et là tu me confirme bien quelque chose...En anglais on dit pas Front CHAUD mais TIÈDE (Pas ''Hot Front'' mais bien ''Warm Front'') j'étais pas sûr de ce point donc je m'étais pas avancé la dessus.

Edited by emixam101
Link to comment
Share on other sites

Ah et là tu me confirme bien quelque chose...En anglais on dit pas Front CHAUD mais TIÈDE (Pas ''Hot Front'' mais bien ''Warm Front'') j'étais pas sûr de ce point donc je m'étais pas avancé la dessus.

Pas vraiment. La traduction d'un terme - dans ce cas ci une expression (warm front) - ne doit pas se faire de façon litéralle et/ou mot à mot.

 

Ainsi on dira ''warm up'' pour ''échauffement'', ''warming up'' pour ''se réchauffer''. Et il y a plusieurs exemples où la traduction doit se faire de façon logique et non litéralle.

 

Un autre exemple, le contraire de ''warm'' est ''cool'' hors les anglais ne disent pas un ''cool front'' mais bien ''cold front''. L'expression anglophone pour du temps violent est ''severe weather'', or on ne traduit pas ça par ''météo sévère'' ou ''météo virulente'' , mais bien par ''temps violent''.

 

Donc quand les anglos indiquent ''warm front'' ils ne pensent pas que c'est un front tiède, mais bien d'un front chaud.

Edited by Regg001
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Merci regg, effectivement faut faire attention...

 

Il m'est venu une autre idée présentement puisqu'On en discute sur un autre sujet actuellement...

 

Un Northeaster :

 

En gros et très vague, c'est un très gros système cotier nous donnant des tempêtes de neige historique au Québec, avec des patherns Météos TRÈS précis et très d'une fréquence rare...Mais ce sont souvent des tempêtes très violentes qui marquent une saison hivernale, ces systèmes se forment dans le Sud des États-Unis avec le choc de 2 masses d'airs COMPLÈTEMENT différantes.

 

--------

 

Voilà, alors si quelqu'un connait les détails approfondis la dessus venez faire suite à ce message ou corriger certains détails s'il y a lieu. :)

Edited by emixam101
Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...

Habituellement ça s'écrit Nor'easter mais je pense que tout le monde avait compris.

 

Un nouveau lien à inclure dans vos favoris. Depuis le 8 octobre ''TERMIUM'' la banque de données terminologiques et linguistiques du Canada est disponible gratuitement (il fallait payer avant).

 

À voir sur le site http://www.btb.termiumplus.gc.ca/site/term...ng=fra&cont=001

 

C'est un aide très utile pour la rédaction de texte, la bonne expression, la bonne syntaxe, et le bon mot. EX: faire la différence entre ''ces'' ''sait'' ''c'est'' ''ses'' et quand les utiliser correctement. Disponible en français, anglais et espagnol.

 

Un autre lien gratuit quand on cherche un mot ou une expression, cette fois de l'Office de la langue française du Québec http://www.granddictionnaire.com/btml/fra/...index1024_1.asp

Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...

Dans une supercellule:

 

 

FFD: Foward Flank Downdraft ou Courant descendant avant. C'est le courant descendant principal de l'orage. Des vents fort à violent y seront observés ainsique de al forte pluie et de la petite grêle. La grosse grêle se trouvera plus à son extrémité près du courant ascendant.

 

RFD: Rear Flank Downdraft ou Courant descendant arrière. Celui-ci se forme derrère la base du courant ascendant et la compréhension de son comportement est extrêmement important puisque celui-ci influencera fortement celui de la sueprcellule elle-même. Il comportera aussi de très fort vents, les précipitations peuvent y être absente ou abondante (voir classification) et une partie de celui-ci forme la moitié du mésocyclone de bas niveau.

 

Bear Cage: Cage au fauve (ou de l'ours). À maturité, un RFD va entourer une partie du courant ascendant. Ceci laisse une zone plutôt calme entourée de fortes précipitations. C'est le meilleur endroit pour observer la tornade mais également le plus dangereux car toutes les portes de sortie seront bloquées, de là l'analogie de bear cage: la cage est formée par les rideau de précipitations contenant souvent de la grosse grêle et le bear tel quel est la tornade.

 

 

 

Classification:

 

La supercellule sera classifiée selon la quantité de précipitations dans le RFD.

 

 

LP: Low Precip ou Supercellule à faible précipitations. Une des plus facile à chasser car elle contient très peu de précipitation dans el RFD. La LP typique ne contient même pas de RFD en fait et ne sera pas une bonne productrice de tornade. Les bas niveaux étant secs les grêlons ont tendance à conserver leur grosseur initiale donc une LP peut surprendre sur la grosseur des grêlons. On trouve rarement de vraies LP au Québec.

 

HP: High Precip ou supercellule à hautes précipitations. C'est totalement l'inverse de la LP. Le RFD contiendra beaucup de précipitation et deviendra même plus gros que le FFD. Les précipitations dans le RFD auront tendance à le renforcer et sera donc plus grand en superficie et ceci nuira un peu à la formation de tornades. Les tempêtes de grêle renommées ont souvent été produites par des HP. Ce type de supercellules est très courant au Québec.

 

CL: Classic ou supercellule classique. C'est le juste milieu entre la LP et la HP. Le RFD est bien présent et contient assez peu de précipitations. C'est la supercellule par exellence pour l'observation d'une tornade. Lorsqu'elles cycle, elle prenne souvent une allure de Lp en début de cycle, CL en milieu et de HP un fois l'occlusion du RFD complète. On considère qu'elle est CL tout le logn quand même. Elle sont rare au Québec.

 

 

Mini supercell ou mini-supercellule. Oui ça existe! On l'appelle ainsi parce que tout semble être plus petit dans cette supercellule. Parce que son courant ascendant est lui aussi plus petit elle ne sera pas une bonne productrice de grêle. Elle sont capables de produrie des tornades (des f2/F3 ont été observées) mais la plus petite échelle fait aussi qu'une zone de rotation échapera aux radar et l'émission d'alertes de tornades sera très difficile. Plusieurs tornades au Québec ont été produites par ce genre de supercellules et celles de Mirabel et boisbriand en sont des exemples typiques.

 

 

Il faut comprendre que tout ceci est en fait un 'spectre', que chaque supercellule est unique et qu'il ne faut pas rester fermé sur ces définitions. Le comportement d'une supercellule peut changer et celle-ci peut prendre différentes formes au radar. Dans tous les cas, il est préférable de comprendre comment une supercellule fonctionne et les mécanismes qui entrent en fonction que de s'arrêter à ces définition probablement trop simples.

 

 

notez que les supercellules seront très bien couvertes au meteofest.

Edited by JF Massicotte
Link to comment
Share on other sites

  • 6 years later...

C'est l'heure de sortie des données du modèle en temps "ZULU".

 

Plusieurs modèles ont 4 sorties par jour soit : 00Z ou 19h00 local, 06Z ou 01h00 du matin local, 12Z ou 07h00 le matin local et finalement 18Z ou 13h00 en après-midi local.

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...