Jump to content

lefevre.65

Membres
  • Posts

    383
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by lefevre.65

  1. Bonjour à tous, notamment à Laurent de Bordeaux car son RS avec son accumulation d' eau surfondue à 650 hpa sous un petit blocage annonçait ce qui n' est plus un secret pour personne avec les échos radar si inquiétants que l' on peut suivre sur le bordelais cette nuit . Il y a aussi le front au sol typique avec sa rotation des vents au NW et son onde hausse . Evidemment, c' était bien prévu, en gros, mais où et quand ? c' est là qu' on attend de voir " AROME " . J' espère qu' il n' y aura pas trop de malheurs derrière ces échos . Bonne journée à tous . C. L.
  2. Bonsoir à tous : un système nuageux à l' allure typique d' une onde perturbée s' est enfoncé sur la moité NW de la France, bien vu par toute l' imagerie satellitale : vapeur d' eau, visible, infrarouge, composition colorée . Pratiquement pas de précipitations au sol, champ de pression élevé, flux zonal . Ce qui me chagrine c' est que personne ne le trace, même pas en altitude . Mais je n' ai pas tout regardé sans doute . Quelqu' un aurait-il une explication ? Bonne soirée ; C. L.
  3. Bonsoir à tous et à toutes . D' où sort cet orage de Coarraze à 19h ? Est ce que quel qu' un contrôle "meteo alerte" ? Malgré tout le respect que je dois à mes ancêtres coarraziens je ne vois pas comment le RS de Bordeaux pourrait être trituré pour faire un orage . A moins que Lacq n' injecte une colonne d' air chaud à droite du sondage . Cela me rappelle certain observateur qui chiffrait de éclairs un soir de quatorze juillet . Amitiés en attendant les coups de tabac exceptionnels . C .L . Par contre ce matin Vendredi 23, le sondage de Bordeaux permet de développer un Cb noyé dans le Nimbostratus à partir de 825 hpa où l' injection d' air à XV en pseudo peut se développer pour aller se noyer dans les As de l' air à XVI/XVII . Bonne journée . C.L.
  4. Bonjour à tous : avez vous remarqué et cru au RS de Barcelone à oo h utc ? D' où sort-il, tellement il semble aberrant avec ses 1500 m d' air à zéro en pseudos et ses - 7° à 850 hpa ? comment le prendre en compte et en trouver l' origine ? A plus C. L.
  5. Rebonjour à tous : je ne peux pas laisser passer le dynamisme de cette goutte froide d' est à zéro degré en pseudo qui est venue s' isoler si vite sur Bordeaux où on a la chance de la voir encore sous 2000m d' épaisseur avec son entonnoir dépressionnaire et tous les paramètres annexes : enroulement chaud et jet curviligne sur l' Allemagne et la France, tropo typique aussi, Km enroulé autour, etc...Je vous laisse le soin de compléter . D' ailleurs, à 12h on pouvait voir la suivante, de la même famille, engagée dans le même couloir sur le NW de l' Italie à Cuneo (16113) sous 3000m d' épaisseur Si quelqu' un pouvait m' indiquer pour demain le sommet des mers de nuage sur les Pyrénées centrales ça me rendrait service pour mes deux oiseaux qui me talonnent pour repartir au ski . Amitiés C.L.
  6. Bonsoir à tous : sans être un modèle d' écriture il y a des jour s où de nombreux postes de Meteo Alerte me sont difficilement lisibles tellement il y a de fautes d' orthographe . Est ce qu' il y a une nouvelle mode "jeune" d' écrire ? Est ce qu' un effort ne serait pas possible ? Ce soir, félicitations : il n' y a qu' une station qui dérape un peu, ce qui peut arriver quand on est pressé de rendre service . Bonne soirée quand même .
  7. Bonjour à tous ; ce matin on peut observer aux photos sat un couranr d' W au nord des Pyrénées et un léger flux d' est au sud . Donc une rotation apparemment anticyclonique des cirrus en pleine dépression . Mais pourquoi donc, même si c' était aléatoire et sans conséquence sur l' efficacité de ce corps pluvieux ? Il n' y a qu' un indice à 400 hpa à zarragosse - à moins que vous trouviez mieux ... Bonne journée à tous et bonne semaine . C. L.
  8. Bonjour à tous . Ravi de vous retrouver un peu sur ce forum . Aujourd' hui comme j' ai été surpris par ce ciel à halo ( Cs typiques sur Toulouse ) j' ai regardé les cartes au sol : pas de limite traçable dans cette cellule anticyclonique ; en altitude les photos "sat" montrent bien ce magnifique système nuageux stratiforme sur nord Espagne et tout le SW de la France digne d' un front chaud . Les RS de Bordeaux et Santander montrent bien un "ventre" chaud entre XII et XV en pseudos : Km à XII de 520 à 680 hpa ( As ) et Km à XV à 470 hpa ( Cs ) au premier, et de même à Santander : Km à XV à 550 hpa pour - 10° celsius ( plutôt As que Cs ) . Au-dessous l' air convectif divergent à V/VII en pseudos s' affaisse bien pour limiter la convection vers 800 hpa à Bx là où le RS de 00 h laissait espérer une évolution diurne avec averses . Le léger saupoudrage des radars sur Landes et Pyrénées Atlantiques indique-t-il des virgas issus du ventre de l' air chaud d' altitude ? De toutes façons sans grandes conséquences sans doute ; à moins qu' il n' y ait quelques bruines locales ? Ce ne sont que des questions sans grande importance . Bon Dimanche à tous . C. L. PS : non, il ne peut rien avoir de tout ça, mais les Web Cams du Pic montrent bien l' extention magnifique de cette nappe statiforme en altitude .
  9. Juste pour le plaisir de vous dire bonjour, je me permets d' attirer votre attention sur la mise en place classique sur le golfe de Gascogne de l' advection maritime de Sc/St épais ( 1600 m dans l' air à XVII en pseudos ) qui nous fera tomber les tempés d' une dizaine de degrés demain avec peut-être de la bruine . L' imagerie satellite est d' ailleurs très intéressante puisque cette nappe semble "fumer" du sud vers le nord alors qu' elle s' enfonce au contraire nord ouest / sud est ou nord/sud dans les vallées des Cantabriques, à moins que je ne me trompe car il doit y avoir un beau cisaillement de vent entre bases et sommets de la couche ; il faut que je regarde de plus près . Est ce que quelqu' un sait s' il ya des webcams en altitude en Espagne pour admirer cette mer de nuages comme au Pic du Midi ? Les forts gradients thermiques sont aussi classiques entre le domaine des brises ( 23 à 25° ) et l' air surchauffé sur le continent, notamment dans le domaine de l' autan faible ( 30 à 32 ° ) . A suivre donc . En espérant que vos vacances se passent bien en attendant votre retour pour des situations plus intéressantes . Amitiés . C. L.
  10. Bonjour à tous . Je vois qu' on traine sur Bracknell des préisos du mois de mars à 108 et 132 h . Est ce que quelqu' un aurait un moyen de nous en débarrasser ? Bonnes vacances quand même . C.L.
  11. Bonjour à tous : Ce chapelet de cellules convectives qui se développe à toute allure au fond u thalweg barique et thermique axé de St Girons à l' ouest d' Agen, même s' il est très logique n' est pas sans m' inquiéter : il matérialise un conflit de masses d' air très pointu entre l' air chaud continental et la rentrée maritime océanique . On pourrait aussi décrire la concomitance d' autres paramètres . A suivre je crois avec beaucoup d' intérêt . Bonne soirée quand même . C. L.
  12. Bonjour à tous : on peut s' amuser aujourd' hui avec ce RS de Bordeaux et sa pseudo à XXII à 850 hpa où l' on monte avec une thêta de 30 ° de toutes façons, même si ça n' a pas démarré spontanément . On y trouve aussi cinq couches nuageuses avec des nébuls variables, dont deux à 7 ou 8 octas . L' évolution va être intéressante à suivre avec, derrière, les 1500 mètres de stratus ou Sc en rentrée maritime de basses couches de Santander . Bon courage aux travailleurs . C. L.
  13. Bonjour à tous : je crois que c' est le jour de mettre en route vos pifomètres pour jouer les limiers masses d' air devant cette situation en marais barométrique sur le sud de la France ; avec quelques éléments rationnels, bien sûr, comme ces RS typiquement grêligènes ( Bordeaux qui accumule sous 600 hpa l' eau surfondue ) qui n' attendent que l' évolution diurne pour partir . Donc où et à quelle heure ? . Merci à Christian Pagé pour les tracés de pseudos bien meilleurs qu' il y a quelques jours . C.L.
  14. Bonjour à tous : le choc au réveil c' est le RS de Santander extraordinairement chaud, d' où l' impossibilité de le respecter : 200 mètres d' erreur cumulée dans son géopotentiel à 300 hpa puisqu' on a déjà 100 m à 700 je crois . Le tracé automatique y a quand même tracé une petite dorsale inutile . Il vaut mieux se prendre par la main si on en a besoin ' rien qu' en lignes de flux si le vent est bon ) . PS Mais le tracé du Wyoming qui l' oublie complètement est bien meilleur . On va finir par ne plus rouspéter quand il manque Bordeaux ou un autre et à s' en passer tout à fait . J ' avoue que ça me manquerait bien au petit déjeûner . Bonne journée pour vos loisirs . C. L.
  15. Bonjour à tous . Aujourd' hui une organisation bien visible en vapeur d' eau dans l' WSW de l' Irlande montre la complexité d' une dépression polaire où circulent auttour de la goutte froide principale plusieurs petites gouttes, moteurs secondaires d' enroulements en "oeil de chat" ( eye cat patterns ) , le sommet des lambda étant tourné vers les hautes pressions . J' aurais aimé trouver une analyse fine des TA pour les superposer si c' est possible car je pense qu' ils se situent en périphérie de la cuvette dépressionnaire où le cyclonisme est maximum Comme quoi les recoupements vapeur d' eau / météo dyn peuvent affiner la connaissance de nos individus isobariques comme vapeur d' eau et tourbillon potentiel . Mais la morphologie reste très belle . Amitiés à tous . C. L.
  16. Orage de grêle exceptionnel à Plaisance du Touch un peu après 20h : 5 à 10 cm d' épaisseur avec un diamètre avoisinant les 20mm . Je n' ai pas eu le temps de les mesurer car il a fallu se jeter sur le balai éponge pour pomper l' inondation de notre chambre tous les chêneaux étant bouchés sur les toits . Je suis bien allé faire un tour pour les déboucher, mais il en arrive un autre . Je dois ajouter que mon épouse m' ayant téléphoné pour me retarder, étant elle même sous la grêle, je suis rentré en faisant un détour par Seysses entre deux cellules sur les pas de la grêle, ce qui m' a permis d' observer aussi un segment d' arc en ciel sur la droite du rideau de pluie d' une exceptionnelle intensité ; dommage que je n' aie pas eu un appareil photo . Mais arrivé à Plaisance plusieurs voitures avaient calé dans 20 bons centimètres d' eau que j' ai dû contourner aussi . Mais j' ai cherché en vain un RS représentatif, Bordeaux étant passé je ne sais où . Bonne soirée après le dernier orage qui s' éloigne . C.L.
  17. Bonjour à tous : juste, comme à mon habitude une remarque sur une advection chaude qu' on voit rarement aussi contrastée aux radiosondages . Les advections chaudes aux RS de Barcelone de OO h Ce jour ( à 660 hpa Km à XVII sur Cd à IX ) et à Palma ( à 700 hpa ) sont coupées " au couteau " . Mais il y a-t-il quelque part une trace au sol d' un si beau front chaud ? Il faut peut être aller le chercher un peu loin dans le temps ou dans l' espace . Toujours est-il qu' il est bien réussi et qu' il anime une belle perturbation . Evitez les randos à ski sous la pluie, attendez les purges par perte totale de cohésion de viscosité pour les spécialistes . Amitiés C. L.
  18. Un mystère vient de me questionner fortement : deux bandes de pluies semblent se croiser à 16h40 loc dans l' est sud est de Toulouse à la limite de la HG et de l' Aude : l' une venant du sud et l' autre de l' W à peu de chose près . Quelqu' un aurait-il une explication ? Flux croisés à des niveaux différents sur des nuages précipitants ? Mais quelle serait la bande qui passerait au-dessus de l' autre et à quels niveaux ? Bonne fin de journée quand même C.L.
  19. Bonjour à tous : juste une remarque sur la pseudo ascendante indiquée en rouge au RS de Bordeaux de 12 h . Si c' est le CAPE comme me l' a indiqué Christian Pagé, il ne serait absolument pas réaliste de l' utiliser pour contruire des cumulus car seule la pseudo VII serait à retenir : elle vient buter sur le RS vers 720 HPA, sommet de beaux cumulus responsables de belles averses cet après midi . Amitiés à tous . C.L.
  20. Juste pour dire bonjour en passant aux amis de Vendredi soir et poser la question de savoir si le "pied maritime " de Santander, pratiquement saturé sous 200 à 300 m d' épaisseur ne va pas rentrer avec un front de rafales à l' avant du front froid sous le foehn typique des RS pré frontaux . Aussi voir si les orages prévus par Arpège dans l' air chaud ont été bien vus . Par contre il me semble qu' il envisage lui aussi une accélération préfrontale, ce qui contribuerait à couper l' instabilité . Amitiés et bonne journée à tous . C.L.
  21. Comme je ne vois pas affichés mes derniers messages, je confirme à part mon accord maintenu pour demain soir . Où et à quelle heure ? Bonne soirée à tous . C.L.
  22. En même temps que le plaisir de vous dire bonjour à tous depuis que nous attendions la fin de la ceinture anticyclonique avec ses masses d' air si subsidentes et si chaudes, je salue l' arrivée de ces masses d' air à III ou IV en pseudos, convectives convergentes jusqu' à la tropo tombée à 400 hpa avec enfin un temps de saison : giboulées de grésil et orages, neige en basses couches et renouveau du manteau neigeux, mais aussi vents violents, plaques à vent, congères en montagne ETC ; de quoi faire vibrer les amateurs . On peut remarquer la fantaisie de Brest à 12h aujourd' hui sans doute rentré dans un Cb à 850 hpa et resorti tout de suite . Amitiés à toute la famille du Forum . A bientôt peut être le plaisir de se revoir . C.L.
  23. Bonjour et bonne année à tous . Juste pour ne pas perdre la main, comme j' avais mis de côté ces RS typiques je me permets de vous les confier . Malheureusement on avait perdu pendant plusieurs jours les cartes pointées horaires où l' on aurait pu facilement tracer et lire les conséquences au sol . Mes dessins sont un peu bâclés mais vous pouvez voir le "ventre " des fronts chauds ( Km à IV et à VIII en pseudos ) sur le radiatif à tempé négative . J' ai surchargé en vert le sandwich à tempé positive où la neige fond en pluie, prête à passer en surfusion près du sol dans la lame négative . Lesigne des advections chaudes est bien marqué par la rotation des vents . A mitiés et peut être à bientôt . C.L. PS : quand je visualise j' ai peur que ce soit un peu petit même en cliquant dedans et entouré de pubs . Dits le moi et je recommencerai . http://img120.imageshack.us/img120/8965/verglas0006fb0.jpg
  24. En attendant AROME et tous les modèles miraculeux que vous verrez sortir dans les cinquante ans que la plupart d' entre vous vont découvrir, je vous invite simplement à vous pencher sur le suivi "fin" de ces perturbations estivales de la phase pré-orageuse à la phase post-orageuse en passant par les grosses chutes de pluie ou de grêlons et essayer de les localiser en comparant les modèles actuels . On peut toujours critiquer et se demander pourquoi ces alarmes sont limitées dans le temps et dans l' espace, mais qui aurait prévu ces grêlons hachant vignes et volailles sur le Gers ? Et pourquoi pas ailleurs ? ( Je trouve que ça ne marche pas mal dans l' ensemble ) Essayons donc , même si on n' a pas le bon sondage au bon endroit et au bon moment, quel modèle choisir , et le font-ils, et dans quelles limites ? Profitons de l' espace encore libre pour les artisans après les artistes disparus pour constituer peut-être de petits dossiers originaux, même s' ils ne se reproduiront jamais à l' identique . Bonne journée à tous et bon courage aux travailleurs . C.L.
  25. Bonjour à tous . Comme j' ai un accès très lent à notre site Meteo UQAM et associés , je me demande si je suis le seul dans ce cas ou si Christian Pagé, par exemple aurait une explication ? Ceci dit à part les évolutions convectives en marais barométriques il n' y a pas grand' chose à se mettre sous la dent . Ce n' est pas qu' il n' y ait pas lieu d' avoir peur quelques soirs quand on voit se superposer de l' air froid d' altitude aux fins d' échauffements des sols de l' après-midi . Meilleurs souvenirs météorologiques . C.L.
×
×
  • Create New...