Jump to content

lefevre.65

Membres
  • Posts

    383
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by lefevre.65

  1. Bonjour à tous : on a de quoi exercer sa perspicacité aujourd' hui avec le passage de l' Espagne au golfe de Gascogne de ce trou de haute altitude qui s' associe tous les phénomènes concomitents que vous aimez bien : advections de tourbillon, folliations de tropo, jet très cyclonique, thalweg pointu, air relativement chaud au sommet de la troposphère "froide", entouré de l' air plus froid des masse d' air "chaudes" sous la tropo de l' air subtropical . Enfin, il y a de quoi faire des coupes en tourbillon potentiel, en thêta e, en pseudos, etc...,dans le temps, dans l' espace, de tracer les deux ou trois, ou quatre feuillets imbriqués . Vous pourrez noter le tranfert de Santander à Bordeaux de l' advection très chaude et des empilements de limites de masses d' air . Maintenant, quelles conclusions en tirer pour l' évolution du temps sensible au niveau des pâquerettes ? Ce qui m' inquiétait le plus hier midi, c' était le magnifique Km à XV et plus de Nîmes, saturé sous 6000m pour les collègues à Jean Louis vers les Cévennes . Amitiés et bonne journée . C.L.
  2. Ayant vu un nouveau bouquin sur un bureau du labo de prévi à MF, je vous l' indique en passant . C' est Patrick Santurette qui l' a fait avec un stagiaire bulgare venu travailler six mois avec lui . Vous verrez si ça vous intéresse malgré la langue anglaise pour certains . Il ne me semble pas cher . De plus, voici un site où on a 15% de réduction . http:/books.elsevier.com/earthscience/?isbn=0126192626&srccode=83302 Amitiés et bonne journée à tous .C.L.
  3. Bonjour à tous . Après cet épisode cévenol bien prévu et bien géré, semble-t-il par MF, je voudrais dire simplement merci pour les morts évités à ceux qui sortent de ces journées et de ces nuits sur les genoux, sans oublier l' ensemble des services qui les ont bien relayés : médias, pompiers, équipement, annonces des crues, protection civile, etc...J' espère que le nouvel épisode qui s' annonce pour ce soir ne laissera que des dégâts matériels dont on peut se remettre, car chaque fois que j' ai vu arriver des situations critiques : tempêtes, avalanches, cyclones, j'étais persuadé qu' il y aurait des morts par imprudence, par manque de relais, et j' étais gagné par un sentiment d' impuissance, malgré l' aide des collègues pas de service qui venaient prendre en charge les téléphones libres car on ne se doute pas, devant sa télé de l' avalanche d' appels auxquels il faut faire face en plus de l' analyse, des rédactions de textes, des briefings, des discussions avec les patrons au moment des grandes options ... . Mais les choses s' améliorent, et l' on ne peut que s' en réjouir . A bientôt, sans doute . C.L.
  4. Bonjour à tous : la structure en" oeil de chat "des deux petits vortex associés ce matin de part et d' autre de Bordeaux m' inquiètent beaucoup , notamment avec les RS gréligènes de Santander et de Bordeaux ( si on arrive à faire abstraction de sa folie zigzagoïde ) . A suivre avec attention sans doute . Amitiés météorologiques C.L.
  5. Bonjour à tous et notamment à Christian Paget que je ne voudrais pas réveiller : ce matin le R.S. de Bordeaux présente des pseudos supérieures à XX° entre 825 et 880 hpa avec de fortes humidités . C' est de là que devraient partir aujourd' hui les pointillés roses qui simulent les ascendances max attendues à partir d' un Galway ou autre indice d' instabilité "à l' emporte-pièce . Je l' avais suggéré il y a un bon moment et je sais que ce n' est pas facile de le faire automatiquement, pour laisser quand même de la place à la réflexion personnelle . Je vous suggère donc de suivre aujourd' hui l' évolution de cette masse d' air potentiellement très instable, si ce n' est gréligène au-dessus de la rentrée maritime un peu essoufflée . Elle possède une énergie potentielle remarquable : vous pouvez calculer à partir de quelle Tmax ou de quel soulèvement elle déclenchera -ou pas-, et vérifier comment les modèles l' ont prise en compte . Bonne jounée, en attendant mieux .C.L.
  6. Vous pouvez admirer aujourd' hui cette belle rentrée maritime d' W attendue et bien vue me semble-t-il hier , sous une épaisseur de 300 à 500 m ( RS de Santander ) qui se dissipera gentiment ce matin, atténuant sans doute les max records d' hier . La photo dans le visible de MSG montre bien la butée sur le piedmont pyrénéen . Ah, j' ai oublié d' aller voir les sommets aux caméras du Pic . Amités à tous et bonne journée à tous .C.L.
  7. Tant pis pour vous, puisque vous en redemandez, voici une situation piégée à l' occasion de la campagne de Pyrex pour laquelle j' ai eu le plaisir de faire trois semaines de prévisions pour le CNRM, et notamment pour Mr Bougeault , responsable de la campagne. Je dispose encore d' autres documents, mais je vous en fais grâce pour ne pas encombrer le forum plus longtemps . Amitiés à tous C.L. http://cumulus65.free.fr/ImageMTO/fraf1.jpg http://cumulus65.free.fr/ImageMTO/fraf2.jpg http://cumulus65.free.fr/ImageMTO/fraf3.jpg http://cumulus65.free.fr/ImageMTO/fraf4.jpg http://cumulus65.free.fr/ImageMTO/fraf5.jpg http://cumulus65.free.fr/ImageMTO/fraf6.jpg
  8. Vous allez dire que je retombe dans mes vieux démons, mais cette belle rentrée maritime enfin bien prévue par les modèles ( malgré la sousestimation des humidités, bien sûr ) a dû s' accompagner d' un petit front de rafales avec l' onde de hausse à +5hpa sur le SW vers 0100 UTC . En attendant de votre perspicacité le choix : stabilisation par refroidissement à la base ou instabilisation et déclenchement de la tendance orageuse par soulèvement, je vous la livre à l' état brut . Si j' ai un moment, j' ajouterai une coupe chronologique réelle quoique bien ancienne où avec un RS toutes les 6 h on comprend bien ce qui se passe . Amitiés CL. http://cumulus65.free.fr/ImageMTO/coupe2.jpg Comme j' ai eu le temps de regarder un peu les cartes horaires pointées cette nuit , on a bien eu un front de rafales qui a fait irruption vendredi à 22h utc (minuit) à Biarritz et Socoa avec des rafales de 35 à 39 kt et une onde de hausse de pression de +6,6/+6,7 hpa en 3h pour s' étaler en s' atténuant sur le Tarn , la Haute Garonne et l' Ariège à 0400 utc . Au passage : à 23 h on relevait de Bz à Pau : 31 kt, et + 7,5 à 7,2 hpa/3h à 00 h à Tarbes Ossun : 33kt avec + 3,3 en tendance de pression à 01 h de Pau à Tarbes: 27/23 kt et + 5,1 à 4,6 de tendance, à 02 h à Tarbes encore 29 kt et + 4,6 Si quelqu' un avait des données complémentaires, elles seraient les bienvenues car l' onde de hausse remarquable aurait dû s' accompagner de vents plus forts . Bonne soirée et bon Dimanche à tous .C.L.
  9. Bonjour à Jean Louis et une question : je viens de découvrir 4 familles de courbes sur un site de MF : 1) précipitations, notamment neigeuses, 2) réserve en eau du manteau neigeux, 3) indice d' humidité du sol, 4) débit de la Durance à la Clapière . Existe-t-il le même travail pour les Pyrénées en exploitation courante, et si oui, pourriez-vous nous en montrer un échantillon ? Merci d' avance en attendant les fortes chaleurs et peut-être des situations MTO plus intéressantes . J' espère que tout va bien chez vous . Bonjour aussi à tous nos amateurs de météo courbés sous les tâches professionnelles . C.L.
  10. Bonjour à tous . Je pensais indiquer l' autre jour que le vent d' autan ne pouvait pas arrêter les orages puisque seulement conséquence du champ de pression au sol, mais qu' il était rare de les voir simultanément . Ce matin nous avons étés un peu surpris par cet orage d' altitude venu dans le flux de sud-ouest dans ces masses d' air très instables à l' étage moyen bien visibles à Bordeaux et à Madrid à 00h . Je ne sais si ça avait été bien prévu quelque part, même si hier au soir Arpège mettait des petites pluies de moyens dans ses RS prévus . Mais la situation, même simplement anecdotique, me sembler intéressante par les relations basses couches /altitude . On a vu également passer une onde de hausse de pression au sol (+44 hpa à 06h utc à Toulouse ) à l' arrière de ce front d' altitude dans les mouvements descendants suivants et un basculement du vent en SW avec quelques rafales . Aux photos sat on voit le trou de foehn se reformer sur les hautes pyrénées . D' autres cas d' orages avec vent d' autan peuvent se présenter, notamment avec ces orages-rares-, venus d' ENE , déclenchés sur la montagne Noire avec Ac en piles d' assiettes si photogéniques et qui peuvent glisser dans le flux d' altitude au-dessus du volume de l' autan très variable de 1600 à 2500m . Voilà de quoi engager une réflexion en ce début de semaine pour ceux qui en auront le temps, sur cette saison chaude qui annonce des pièges et des échecs de prévision qui échapperont encore à la finesse des modèles. Il faut commencer à comprendre, même après coup ce qui se passe pour étoffer son expérience . La source est inépuisable . Bonne semaine et bon courage aux bosseurs après le bain d' oxygène des vacances .C.L.
  11. Bonjour à tous les travailleurs : est-ce que quelqu' un pourrait me dire pourquoi l' échelle verticale des pressions dans les coupes prévues ( vertes ) de GFS on a tantôt une origine à 1000 hpa, tantôt à 850 hpa , la moins commode , bien sûr ? Est-ce une affaire de réseau , de "run", dit-on, pour faire "in" ? Bonne journée en attendant les avalanches de neige de fonte au vu du bon mètre de neige tombé en trois jours sur les Pyrénées centrales . C.L.
  12. Le "cut off" est consommé, qui s' amorçait avant hier en fond de thalweg ; place maintenant au creusement classique en Méditerranée et à la tempête . Remarquez le passage sur Nîmes de l' entonnoir de tropopause avec -40° à 450 hpa ( plage relativement chaude à cette altitude, typique des statosphères polaires) que l' on ne pouvait qu' interpoler hier . Bon week-end à tous et merci pour les photos de neige . Pour ceux qui ont accès aux obs des stations nivose sur l' Ardiden on voit deux passages frontaux et deux chutes de neige ( 45cm au total ) depuis jeudi . Deux ondes foides sont passées : à -5° puis à -12°c. Amitiés à tous .C.L.
  13. Il me semble intéressant de remarquer le cordon de Cu et Cb qui s' est développé avec l' évolution diurne dans un axe de confluence et thalweg thermique banal entre vents d' est et vents d' ouest de Bordeaux aux pyrénées. Il est peut-être exagéré de parler de ligne de grain orageuse, mais tout de même à surveiller. Question subsidiaire : même si l' on est trop tôt en saison : Y aura-t-il rentrée maritime de stratus derrière à l' avant du front froid ? Bonne soirée à tous C.L.
  14. http://bass2000.bagn.obs-mip.fr/ljr/webcam/webcam.html Connaissez-vous cette webcam, si précieuse pour les skieurs et montagnards, ne serait-ce que pour valider le niveau des mers de nuages du RS de Bordeaux quand il est bien placé dans le flux ? sans doute que oui ; tant pis si c' est une redite. Bonne soirée C.L.
  15. J' attends toujours une prévision de 28° , mais il va falloir mettre la barre plus haut : qui nous prévoira les premiers 30° que ne nous donneront pas les modèles ? Ce n' est pas tout de critiquer, mais il faut faire mieux . Il me semble que les 28 ne sont pas loin, mais on est à mi mars . C' eût été plus original en février, surtout cette année . Merci à Jean-Louis pour ses infos sur la fonte nivale, corrélée à un changement de cohésion de la neige et à l' apparition d' un autre type d' avalanche : celles de fonte avec rupture de la cohésion de viscosité . C' est enfin le printemps et cette vague de hausse compensatoire va nous rappeler l' alternance des pays tempérés. Amitiés et bonne journée ; n' oubliez pas de mettre vos pifomètres en route ! Pensez au foehn sec ( fortes thêtas descendantes )C.L.
  16. Je suis très étonné de ne plus entendre parler des anticyclones mobiles polaires : y aurait-il quelque part une panne d' imagination dans les esprits ou dans la nature ? Ou la mode en serait-elle passée ? Bonne nuit blanche C.L.
  17. Est ce que quelqu' un saurait comment faire comprendre aux infographes d' antenne 2, notamment dans les quatre bulletins de Laurent Romejko entre 7h et 8h30que l' animation systématique d' ouest en est des nuages est stupide dans les autres régimes, ce que nous subissons avec le courant de nord-est depuis un mois ? Je leur ai bien envoyé plusieurs messages depuis un ou deux ans, mais ils restent sourds tandis que sur la une on peut voir des systèmes nuageux correctement animés ( et non pas des nuages isolés comme on en voit trop ailleurs ) ; ce que fait aussi Euro News en arrosant la planète de cumulus . Ce n' est qu' une trahison de plus des médias relativement aux documents fournis après des heures de travail . Je pourrais vous signaler -mais je risque de me répéter- tel présentateur de la trois qui m' a refusé un avis de tempête pour le Dimanche 9h sur la Bretagne un samedi après-midi en 92 ou93 parce qu' il avait déjà enregistré le bulletin du matin trop optimiste (80 à 100 kmh au lieu des 100 à120 kmh prévisibles avec les données de 12h) . La une et la deux l' ont bien passé à 20h, heureusement . Il y a prescription maintenant , mais ça fait toujours râler . Pour tempérer ma mauvaise humeur, une histoire calédonienne : une charmante présentatrice passe un jour le bulletin de la veille . Je lui téléphone, pas très content , et je l' entends me dire : " mes collègues m' avaient caché celui d' aujourd'hui, alors j' ai pris le premier venu "-désarmant, n' est-ce pas ?. Je ne me souviens plus du contexte météorologique. Bonne journée à tous C.L.
  18. Je ne sais si vous avez comparé les RS français entre hier 12h et cettenuit 00h, mais la convergence a fait ce qu'aurait pu faire une belle évolution diurne qui est encore à venir, mais qui risque de donner une journée à giboulées de neige sur les reliefs et de grésil partout avec orages . Sondages donc instabilisés en pleine nuit, à Trappes notamment où la couche convective convergente bute sous l' isothermie à -30 vers 500hpa ( passage brutal en pseudo de +III à plus de XII ). Amitiés et bien le bonjour aux amateurs de neige roulée. C.L.
  19. Juste une petite analyse masses d' air sur cet air relativement chaud à IV° en pseudos qui a fait le tour de l'anticyclone en gardant son pied maritime homogène : il vient jouer le rôle de front chaud au-dessus de l' air continental plus ou moins radiatif (ex : Trappes) . Donc ce petit secteur chaud (bien prévu d'ailleurs depuis plusieurs jours) rentre bien en flux de NNE sur la 1/2 W de la France ; plus à l'est, il survole l'air froid de plus en plus haut et avec de moins en moins d'efficacité. Conséquences : neige, bien sûr, dans l'intérieur, pluie ou bruine plus près de l'océan, le risque de verglas semble écarté si l'on s'en tient aux RS prévus par Arpège de MF; mais peut être ne sont-ils pas encore assez fins pour nous fabriquer les 3 iso zero nécessaires. A nous de supputer si localement une pellicule radiative ne peut pas subsister au fond d'une vallée du Massif Central . Plus près de l'océan, il est sûr que les basses couches vont se réchauffer sous le front chaud dans les précipitations qui "descendent sur la pseudo à IV/V°. Les puristes auront remarqué qu'à Trappes cet air à IV doit ëtre baptisé Km, et qu'à Brest il reprend un peu de convection en trajectoire maritime; donc Cn ? Vous m' en direz plus quand il arrivera sur les Cantabiques . Et vous pourrez réfléchir aussi sur la relativité froid/chaud du front froid qui suit après une longue trajectoire sur des mers froides . Ne croyez pas que le concept masses d'air ait été figé en 1957. Amitiés à tous et toujours à votre disposition pour couper les cheveux en IV .C.L.
  20. Bonjour à Christian Pagé que je ne voudrais pas réveiller si tôt, mais peut être après votre petit déjeûner canadien pourrez vous élucider le hiatus qu' il y a entre les vents du réseau masses d'air de nos petits sondages et les cartes en altitude. Par exemple je n'y retrouve pas à Brest le beau "jet" à 125 kt à 300 hpa bien visible sur les cartes et les sondages de Wyoming. De même pour Bordeaux et Santander et jusqu' à 250 hpa. Merci et bonne journée .C.L.
  21. http://img133.exs.cx/img133/9826/2ciels4av.jpg Pour remercier Jean Louis de cet accès , je fais un essai en forme de carte de voeux avec un halo dans le Néouvielle et une parhélie . Donc bonne année à tous , notamment à la petite Aurore de Laurent de Gimont. C.L.
  22. Juste une remarque sur le RS de Trappes à 1200 h utc malgré le mal que l'on a à se les procurer aujourd'hui : le Km à cinq presque saturé entre 1000 et 2700m au-dessus du petit sandwitch positif entre 500 et 1000m et du pied radiatif à moins deux laissait prévoir un peu de verglas. Mais il a manqué un peu de densité, ce dont il ne faut pas s' étonner en pleines hautes pressions . Par contre , un peu plus au nord, en Belgique on trouve quelques obs de verglas . C' est donc une structure représentative quand même ; dommage que l' on n'ait pas eu de RS plus au nord , ce qui nous empêcherait de trop extrapoler . Structure à surveiller donc, dans un avenir proche sans doute . Amitiés et bonne nuit à tous C.L.
  23. Sans être trop rétro, avant de sortir du brouillard qui commence à nous ennuyer, juste un petit clin d' oeil pour utiliser les talents de mon informaticien de passage : extraits d' un vieil almanach qu' une amie m' a signalé . Bonne journée à tous et bon ski aux amateurs .C.L. http://cumulus65.free.fr/ImageMTO/pelerin1.jpg http://cumulus65.free.fr/ImageMTO/pelerin2.jpg
  24. Une remarque pour sensibiliser les amateurs de neige : avez vous vu à la nivose de Soum Couy ( La Pierre St Martin ) si vous en disposez, l' ablation brutale de 30 cm de neige Jeudi dernier (le 2 XII) par vents supérieurs à 100kmh ? Imaginez ensuite les dépôts de cette neige pulvérisée en grains fins et les plaques à vent qu' elle a déjà pu former sous le vent - à moins qu 'un fort redoux vienne les faire évoluer et stabiliser très vite . Aérologie : autre remarque par anticipation sur ces RS radiatifs qui se forment en basses couches sur le continent, notamment sur le massif central dans les vallées claires, au-dessous de l' air chaud d' altitude ( Kd ou Km à dix degrés avec iso zéro à 2000m) . Il ya donc deux isos zéro enfermant un sandwitch positif . Si l' air chaud méditerranéen d' altitude venait apporter ses pluies à partir de son air à dix saturé, nous nous retrouverions en conditions de verglas . Mais il me semble trop loin et pas assez vaillant . On verra ça plus tard dans la saison . C' était juste pour attirer un oeil critique sur des structures verticales qui commencent à se mettre en place et que l' on retrouvera plus souvent cet hiver . Amitiés et bonne soirée à tous C.L.
  25. Maintenant que l'échéance approche avec la poussée anticyclonique et le flux de nord-est avec parfois de forts gradients de pression, on est obligé d'envisager un refroidissement avec gelées au sol limitées aux zones sans vent ( vallées perpendiculaires au flux, par exemple ) et aux relâchements passagers de gradient. En général l'ébranlement turbulent sous le vent du massif central devrait engendrer des couches de stratocumulus persistants, notamment au passage des limites froides continentales divergentes ( Cd ) . Si cela se confirme on risque d'en avoir pour longtemps car ce sont des régimes très permanents en général ( blocage haut de l'anticyclone ) . En attendant l'été lâche ses dernières cartouches avec le Kc à XV de Nîmes ( il me semble qu'il vaut mieux lire K convectivé que convergent ). C.L. Amités à tous.
×
×
  • Create New...