Aller au contenu


Afficher ou pas le shoutbox Shoutbox

serge44 : (05 April 2020 - 21:39) Mais ce n'est pas le cas en cette situation le Canada va en sortir fort de cette crise , je suis confiant !
serge44 : (05 April 2020 - 20:06) Le Québec à un grand rôle à jouer pour le Canada , Question , que serait le Canada sans le Quebec... Réponse Donald Trump
Pooram : (04 April 2020 - 08:34) Parlant Canada; il y avait un bateau arraisonné par les gardes côtes dans le bassin La Prairie ce matin. Ils ont bloqués la voie navigable une petite heure...
serge44 : (03 April 2020 - 23:01) Le canada , on se tient sèrer là s'est important
serge44 : (03 April 2020 - 22:36) Un canada unis , peu importe la langue , c'est bien , non
Redimensionner le Shoutbox

Photo
- - - - -

Est-ce que les dépressions font le tour de la planète?


  • Please log in to reply
11 réponses à ce sujet

#1 EricB

EricB

    Contributeur

  • Membres
  • PipPip
  • 1 020 messages
  • Localité :Montréal
  • Prénom :Éric

Posté 22 February 2020 - 23:09

Une chose que je me demande depuis un certain temps: Est-ce que les dépressions font le tour de la planète? Je m'explique: Nous avons une bombe météo qui frappe le Québec, par la suite elle traverse l'Atlantique et va frapper l'Europe... Est-ce qu'elle traverse la Russie pour revenir par la Colombie Britannique, traverser le pays et nous retoucher encore? Est-ce que ça arrive?



#2 Blizzard

Blizzard

    Membre +

  • Membres
  • PipPipPip
  • 3 159 messages
  • Localité :Ste-Agathe-des-Monts
  • Prénom :Éric
  • Nom :Chatigny

Posté 23 February 2020 - 01:24

Non! Ils tombent dans le vide. Dites-moi pas que vous croyez que la terre est ronde?  :lol:


meteocentre.png  Prévisions personnalisées pour les Laurentides & observations en temps réel. Visitez !


#3 Wave

Wave

    Membre +

  • Membres
  • PipPipPip
  • 4 384 messages
  • Localité :Montreal (Ahuntsic)
  • Prénom :Alain
  • Nom :Trudel

Posté 23 February 2020 - 05:10

Bonjour Éric,

 

Une dépression, ce n'est pas une masse solide bien distincte. Il s'agit au départ d'un creux dépressionnaire dans lequel une région centrale se creuse davantage que les régions voisines. Avec le temps, le système évolue, la région centrale se comble, le creux s'étire et se déforme et un autre centre se forme dans le même creux. Éventuellement, le creux va se dissiper complètement et il va faire place à une zone de haute pression.

 

Souvent, plusieurs centres dépressionnaires se fusionnent en un plus grand système. Des dépressions qu'on aurait nommées Marie, Michel et Marc par exemple, pourraient devenir la dépression Marie-Michel-Marc. Tu peux voir ça comme une sorte de "blob".

 

D'un gros système, il peut se former un ou plusieurs bras dans lequel un ou plusieurs autres centres vont se former et évoluer. Habituellement, les centres dépressionnaires évoluent en se rapprochant du pôle, mais il arrive qu'ils s'en éloignent. Parfois, un système dépressionnaire se fragmente, particulièrement lorsqu'il rencontre une chaîne de montagnes.

 

Il doit être plutôt rare qu'un même centre dépressionnaire fait le tour de la planète à notre latitude. Surtout que le système éventuellement se fragmente et s'écrase sur les chaînes de montagnes qu'il rencontre, mais aussi parce qu'une dépression n'a pas toujours un contour bien défini : c'est plutôt comme une vague. Tu as sans doute déjà remarqué que les vagues se forment et se déforment constamment ? Un train de vagues progresse et garde un certain temps son identité, mais les vagues individuelles ont une durée de vie beaucoup plus courte.

 

Si un système dépressionnaire a parcouru 360 degrés de longitude à la latitude de 80 degrés, peut-on affirmer qu'il a fait le tour de la planète ? Sans doute pas, car la distance qu'il a parcourue n'est pas assez grande. Et à 45 degrés de latitude, est-ce que c'est suffisamment près de l'équateur pour pouvoir parler d'un tour de la planète ? Et alors, à quelle latitude doit-on trancher ? Quelle doit être la longueur minimale d'un tel tour ? On comprend ici que cette notion de "tour de la planète" est floue, donc la question devient elle-même floue. La façon de trancher cette question sera nécessairement arbitraire.


Modifié par Wave, 23 February 2020 - 05:19.

  • Mizar aime ceci
Wave

#4 Mizar

Mizar

    Membre senior

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 19 657 messages
  • Localité :Waterloo, Québec
  • Prénom :Erick
  • Nom :C.

Posté 23 February 2020 - 10:42

Mais elles ont parfois des records de longévité .....



#5 softin

softin

    Régulier

  • Membres
  • Pip
  • 550 messages
  • Localité :Vaudreuil-Dorion
  • Prénom :Martin

Posté 23 February 2020 - 10:56

Mais elles ont parfois des records de longévité .....

Effectivement une dépression au dessus de l'océan a souvent plus d'apport d'énergie que au dessus de la terre ferme, on voit assez fréquemment une dépression qui débute au dessus de l'Afrique de l'ouest et devenir ouragan dans l'atlantique, remonter un peu vers le nord se faire happer par les vents prédominants de l'ouest près de la Floride pendre direction nord puis est vers l'Europe retraverser l'Atlantique  puis de dissiper au dessus de la Scandinavie. C'est long longtemps.

Certaines dépressions prennent naissance dans le Pacifique, aboutissent vers l'Alaska, se font repousser au sud dans le mid-ouest américain par le courant-jet, ce qui leur redonnent l'énergie venant de l'humidité et la chaleur du Golfe du Mexique, rendu près de nous elles reprennent de la force dans l'atlantique puis vont mourir en Europe ou en Russie.

Je pense que l'Eurasie est une grosse barrière pour ces dépressions, trop de chaines de montagnes, trop de terre ferme pour qu'elles puissent continuer leur chemin.


  • Mizar et Dal aiment ceci

#6 Mizar

Mizar

    Membre senior

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 19 657 messages
  • Localité :Waterloo, Québec
  • Prénom :Erick
  • Nom :C.

Posté 23 February 2020 - 11:06

Effectivement une dépression au dessus de l'océan a souvent plus d'apport d'énergie que au dessus de la terre ferme, on voit assez fréquemment une dépression qui débute au dessus de l'Afrique de l'ouest et devenir ouragan dans l'atlantique, remonter un peu vers le nord se faire happer par les vents prédominants de l'ouest près de la Floride pendre direction nord puis est vers l'Europe retraverser l'Atlantique  puis de dissiper au dessus de la Scandinavie. C'est long longtemps.

Certaines dépressions prennent naissance dans le Pacifique, aboutissent vers l'Alaska, se font repousser au sud dans le mid-ouest américain par le courant-jet, ce qui leur redonnent l'énergie venant de l'humidité et la chaleur du Golfe du Mexique, rendu près de nous elles reprennent de la force dans l'atlantique puis vont mourir en Europe ou en Russie.

Je pense que l'Eurasie est une grosse barrière pour ces dépressions, trop de chaines de montagnes, trop de terre ferme pour qu'elles puissent continuer leur chemin.

 

Dans le PAC, il y a eu John en 1994 d'une durée de 30 -31 jours.



#7 EricB

EricB

    Contributeur

  • Membres
  • PipPip
  • 1 020 messages
  • Localité :Montréal
  • Prénom :Éric

Posté 23 February 2020 - 13:18

Bonjour Éric,

 

Une dépression, ce n'est pas une masse solide bien distincte. Il s'agit au départ d'un creux dépressionnaire dans lequel une région centrale se creuse davantage que les régions voisines. Avec le temps, le système évolue, la région centrale se comble, le creux s'étire et se déforme et un autre centre se forme dans le même creux. Éventuellement, le creux va se dissiper complètement et il va faire place à une zone de haute pression.

 

Souvent, plusieurs centres dépressionnaires se fusionnent en un plus grand système. Des dépressions qu'on aurait nommées Marie, Michel et Marc par exemple, pourraient devenir la dépression Marie-Michel-Marc. Tu peux voir ça comme une sorte de "blob".

 

D'un gros système, il peut se former un ou plusieurs bras dans lequel un ou plusieurs autres centres vont se former et évoluer. Habituellement, les centres dépressionnaires évoluent en se rapprochant du pôle, mais il arrive qu'ils s'en éloignent. Parfois, un système dépressionnaire se fragmente, particulièrement lorsqu'il rencontre une chaîne de montagnes.

 

Il doit être plutôt rare qu'un même centre dépressionnaire fait le tour de la planète à notre latitude. Surtout que le système éventuellement se fragmente et s'écrase sur les chaînes de montagnes qu'il rencontre, mais aussi parce qu'une dépression n'a pas toujours un contour bien défini : c'est plutôt comme une vague. Tu as sans doute déjà remarqué que les vagues se forment et se déforment constamment ? Un train de vagues progresse et garde un certain temps son identité, mais les vagues individuelles ont une durée de vie beaucoup plus courte.

 

Si un système dépressionnaire a parcouru 360 degrés de longitude à la latitude de 80 degrés, peut-on affirmer qu'il a fait le tour de la planète ? Sans doute pas, car la distance qu'il a parcourue n'est pas assez grande. Et à 45 degrés de latitude, est-ce que c'est suffisamment près de l'équateur pour pouvoir parler d'un tour de la planète ? Et alors, à quelle latitude doit-on trancher ? Quelle doit être la longueur minimale d'un tel tour ? On comprend ici que cette notion de "tour de la planète" est floue, donc la question devient elle-même floue. La façon de trancher cette question sera nécessairement arbitraire.

Dans le fond si j'ai bien compris, c'est comme les orages? Un meurt et tout de suite derrière un autre se forme comme une réaction en chaine? 



#8 softin

softin

    Régulier

  • Membres
  • Pip
  • 550 messages
  • Localité :Vaudreuil-Dorion
  • Prénom :Martin

Posté 23 February 2020 - 14:34

C'est beaucoup plus compliqué que ça, il y a l'effet du chaud et du froid, du sec et du humide des vents en altitudes versus vents au sol etc.

par exemple regarde cette image, on voit bien l'air plus froid continental juste au dessus de la Floride venir interagir avec l'air plus chaud et humide au dessus du gulfstream au large de la Caroline du Sud, on a la formation instantanée d'une bande nuageuse qui pourrait devenir une dépression. Mais il faut plusieurs ingrédients pour former une dépression sinon, elle meurt aussi vite qu'elle a commencée.

1000x1000.jpg



#9 EricB

EricB

    Contributeur

  • Membres
  • PipPip
  • 1 020 messages
  • Localité :Montréal
  • Prénom :Éric

Posté 23 February 2020 - 15:47

Une chose que je dois avouer: Vous êtes plus informatifs que météomédia :lol:  si je veux poser une question ou pour avoir de l'explications sur un phénomène météo, je suis mieux de poser la question ici que de regarder météomédia :lol:  Météomédia devrait avoir des capsules d'information météo, ça pourrait être intéressant



#10 Lucky

Lucky

    Nouveau

  • Membres
  • 155 messages
  • Localité :Lac-Etchemin
  • Prénom :Benoît
  • Nom :Asselin

Posté 23 February 2020 - 21:50

Non! Ils tombent dans le vide. Dites-moi pas que vous croyez que la terre est ronde?  :lol:

Il y en a un qui s'est essayé de prouver qu'elle n'était pas rnbde  mettons que c'est tombé à plat!

 

Un Américain meurt en voulant prouver que la Terre est plate

#11 EricB

EricB

    Contributeur

  • Membres
  • PipPip
  • 1 020 messages
  • Localité :Montréal
  • Prénom :Éric

Posté 23 February 2020 - 23:19

 

Il y en a un qui s'est essayé de prouver qu'elle n'était pas rnbde  mettons que c'est tombé à plat!

 

Un Américain meurt en voulant prouver que la Terre est plate

 

 

non mais franchement!!!!



#12 Wave

Wave

    Membre +

  • Membres
  • PipPipPip
  • 4 384 messages
  • Localité :Montreal (Ahuntsic)
  • Prénom :Alain
  • Nom :Trudel

Posté 23 February 2020 - 23:54

 

Il y en a un qui s'est essayé de prouver qu'elle n'était pas rnbde  mettons que c'est tombé à plat!

 

Un Américain meurt en voulant prouver que la Terre est plate

 

Si on lit ce qui est écrit, ça dit que l'idée de vouloir démontrer que la Terre est plate était probablement juste un coup de publicité.

 

Si un jour quelqu'un vous dit qu'il croit que la Terre est plate malgré les images satellite et tout, il faudrait lui demander comment il explique que les dépressions ne tournent pas dans le même sens dans l'hémisphère sud. S'il vous dit que c'est juste des images truquées, bien on peut vérifier au niveau des stations d'observation ou y aller en personne. Mais il y aura toujours des gens qui ne veulent pas entendre raison.

 

Au sujet de cette mort tragique, il y a des gens qui sous-estiment vraiment la complexité des technologies aérospatiales et autres technologies de pointe. Ce sont habituellement les mêmes qui n'y connaissent rien. Et voilà ce que ça donne quand on se surestime à ce point.


Modifié par Wave, 24 February 2020 - 00:05.

Wave




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)