Jump to content

Modèle haute résolution


Recommended Posts

Une simple annonce informative sur un projet en développement.

 

Il y a une équipe de travail et d'investisseur qui est composée de Pierre Corbin, Michel Hébert, Marc Rémillard, Jean-François Massicotte et moi-même Steeve Laurin, qui travaillent au developpement d'un modèle numérique haute résolution spécialement pour le Québec.

 

Le projet est déjà avancé et nous sommes en période test. Le modèle se nommera WRF-QC et il est une des parties d'un projet plus grand dont les détails vous seront communiqués en temps et lieu.

 

Nous vous communiquerons plus de détails ici même lorsqu'ils seront disponibles ou lorsque nous jugerons le moment opportunt.

 

Merci!

Edited by Steeve Laurin
Link to comment
Share on other sites

  • Replies 326
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Il sera intéressant de le comparer avec le LAM 2.5 km d'EC. Quelle est sa résolution, au fait ? Et qu'en est-il du TV hivernal avec ce modèle ?

 

Ce sont des détails que nous ne voulons pas divulguer encore. Cependant les amateurs de temps hivernal trouverons leurs comptes avec le modèle.

Link to comment
Share on other sites

Voici un exemple. Le modèle haute résolution prévoit l'initiation des orages à 14h15 cet après-midi et ça aura l'air de ça:

http://quebecvortex.risquemeteo.org/modules/td-galerie/imgs/20100728131413-1.jpg

 

puis à 16h (notez les cellules isolées avec signature de supercell)

http://quebecvortex.risquemeteo.org/modules/td-galerie/imgs/20100728131413-2.jpg

 

16h30

http://quebecvortex.risquemeteo.org/modules/td-galerie/imgs/20100728131413-3.jpg

 

18h

http://quebecvortex.risquemeteo.org/modules/td-galerie/imgs/20100728131413-4.jpg

 

20h

http://quebecvortex.risquemeteo.org/modules/td-galerie/imgs/20100728131413-5.jpg

 

 

Exemple du CAPE prévu à 17h ce soir:

http://quebecvortex.risquemeteo.org/modules/td-galerie/imgs/20100728131931-1.jpg

Link to comment
Share on other sites

Voici un exemple. Le modèle haute résolution prévoit l'initiation des orages à 14h15 cet après-midi et ça aura l'air de ça:

 

Je sais que le potentiel est situé beaucoup plus au sud-ouest du Québec qu'ici au saguenay. Alors j'imagine que c'est juste un zoom que vous avez faites. Mais est-ce que votre nouveau modèle couvre aussi ma région ??

Link to comment
Share on other sites

Oui, nous pouvons centrer la carte sur une ville et ainsi couvrir une zone différente dépendamment des risques d'orages / de pluie forte / de tempêtes de neige.

 

Le modèle est en période de test, désolé pour le positionnement de la carte.

Link to comment
Share on other sites

Petite question aux personnes impliquées...

 

Lorsque vous parlez d'une période de tests, en quoi cela consiste-t-il ?

 

Est-ce qu'on parle d'une période d'observation afin de découvrir les "bias" (faiblesses du modèles);

 

D'ajustements au niveau du l'utilisation des graphiques (application logiciel/genre);

 

Ou encore de véritable développement afin d'améliorer les performances du modèles pour le Québec ?

 

Merci :D

Edited by Blizzard
Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

On parle surtout de la question numéro 2 pour l'instant...

 

 

Les physiques du modèle sont ce qu'il se fait de plus à jour et je ne crois pas qu'on puisse améliorer d'avantage ce qui est produit par le modèle. Nous ne disposons pas assez de temps pour réellement connaître de biais du modèle. Pour le moment, nos test s'effectuent sur une optimisation graphique et une optimisation domaine/résolution pour obtenir les meilleures données possible avec l'équipement dont nous disposons.

 

Dans certain cas, le modèle a produit des résultats très impressionnants mais il arrive dans d'autres où parce que ce qu'il se passe durant la journée provient de l'extérieur du domaine il parte un peu sur une 'dérape'. Nous en somme à effectuer des tests la dessus selon les différents situations pour obtenir le meilleur produit possible.

Edited by JF Massicotte
Link to comment
Share on other sites

Je salue votre initiative. Un très beau projet (de quoi occuper plusieurs soirs et weekends).

 

Je suis curieux dans connaître un peu plus sur votre configuration. Quelques questions qui me viennent rapidement: Quelle est votre résolution horizontale ? Le nombre de niveaux verticaux ? Vos conditions initiales proviennent du NAM ou du GFS ? Quelle est la durée de vos prévisions: 24h , 36h ? Vous tourner cela sur une machine linux de 2 cpus, plus ?

Link to comment
Share on other sites

Je salue votre initiative. Un très beau projet (de quoi occuper plusieurs soirs et weekends).

 

Je suis curieux dans connaître un peu plus sur votre configuration. Quelques questions qui me viennent rapidement: Quelle est votre résolution horizontale ? Le nombre de niveaux verticaux ? Vos conditions initiales proviennent du NAM ou du GFS ? Quelle est la durée de vos prévisions: 24h , 36h ? Vous tourner cela sur une machine linux de 2 cpus, plus ?

 

Salut Jean-François

 

Marc rémillard ou Jean-François Massicotte pourront te répondre de façon plus poussée...

Notre modèle haute résolution WRF-Québec devrait avoir 2 à 3 domaines centrés sur Ottawa (ou toutes autres villes) et trois modes : précipitations, hiver et convection. Il sera spécialement adapté pour l'hydrologie. On prévoit 4 runs dépendant du domaine et du mode chosit. Pour le moment le modèle donne 21 heures de prévision avec extension possible à 48 ou 72 heures pour le mode précipitation et hiver.

Mes collègues vont rafinner cette réponse j'en suis sur :lol:

Edited by Pierre
Link to comment
Share on other sites

La résolution quant au temps violent est à 3.3 km.

 

Voici en résumé la machine qui roule le tout... En gros, c'est puissant :

 

- Pentium I7 920 or 860 processor ~ 2.8 GHz per core x 4 cores; hyper threaded to 8 virtual processors.

 

- 8 GB of DDR3 RAM @ 1600 MHz

 

Les données initiales sont du NAM

Edited by marcrem
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Nous travaillons toujours à l'élaboration de l'ensemble du projet, cependant nous avons unanimement décidé de ne plus donner d'informations sur les forums jusqu'à ce que le projet soit entièrement terminé.

 

Nous aurions souhaiter vous présenter au fur et à mesure nos avancés, malheureusement certaines situations se sont présentées à nous et qui nous ont amenés à prendre la décision qu'il était dans le meilleur intérêt de la réussite de ce projet de ne plus divulguer nos résultats de travail.

 

Merci de votre compréhension!

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

De petites nouvelles...

 

Comme je le mentionnait plus haut, le projet est toujours sur les rails et plus avancé que jamais. Si bien que je peux vous informer qu'il sera en ligne avant la fin de l'année 2010. D'importantes annonces seront faite d'ici le 31 décembre au plus tard.

 

Nous sommes également heureux de l'addition à notre équipe, il y a déjà quelques semaines, d'un nouveau développeur/programmeur qui est québécois. Le travail qu'il fait avec nous est absolument phénoménal. Vous comprendrez par cela que nous ne faisons plus affaire avec le développeur que nous avions initialement.

 

La cerise sur le sundae, nous avons procédé à l'achat d'importants équipements, entre autre un serveur (une bête!!) qui nous permet de gérer le modèle et l'ensemble du projet à partir du Québec. C'est donc une réalisation et une gestion totalement québécoise.

 

Nous allons recommencer sous peu à donner quelques informations pertinentes à propos de ce projet. Cependant, si vous avez des questions ou des commentaires vous pouvez nous écrire à hydrometeo@videotron.ca et il nous fera plaisir de vous répondre.

 

Merci!!

Link to comment
Share on other sites

Pour en ajouter un peu....

 

Le modèle utilisé et en rodage actuellement est le WRF-ARW-QC avec input du NAM, centré sur Montréal. La résolution choisie pour les tests est 6 km et le modèle est paticulièrement bien paramétrisé pour bien performer en hydrologie et en mode convectif (temps violent).

 

Nous roulons actuellement 4 runs par jour (0z,6z,12z et 18z). Le modèle donne une prévision pour 48 heures. Au cours des prochains jours nous changerons pour le WRF-NMM avec input du GFS et input du NAM en alternance et pourrons comparer leur efficacité versus le WRF-ARW.

 

Actuellement il apparaît que lors des trois derniers épisodes de fortes pluies 27 sept, 30 sept et 7 oct, le WRF-ARW-QC, évalué pour 12 villes au Québec et parmi 8 autres modèles (GEMGB, GEMRG, NOGAPS, NAM, GFS, ECMWF, UKMET et JMA), a terminé au premier rang une fois et au deuxième rang deux fois au niveau quantité de pluie prévue.

C'est de très bon augure

Link to comment
Share on other sites

Super ! J'ai hâte de l'utiliser l'hiver pour ma part  ;) Espérons qu'il soit performant en situation hivernal (type de pcpn et quantité).

 

;)

 

Les prévisions hivernales auront des scores semblables aux prévisions de pluie quant à moi, mais laissons le temps nous le montrer!

 

Pour l'instant, le modèle m'a impresionné à tout coups!

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...