Jump to content

winter snow outlook for 2012-2013


Recommended Posts

Je sais que plusieurs vont me trouver d'avance, mais etant amateur de motoneige, a chaque année j'observe les sorties des previsions pour l'hiver vers la mi-aout. Ma question est sur le fait, est ce qu'on peut s'y fier a ses prévisions plusieurs mois a l'avance ou comme les dernieres années, ils sont continuellement dans le champs. En vrai, cette carte semble t elle realiste vue la situation actuelle ou ....???? J'aimerais bien un hiver normal .

http://vortex.accuweather.com/adc2004/pub/includes/columns/newsstory/2012/400x266_08141534_400x266_08020003_weak-moderateelnino(n-am).jpg

Edited by yamahameteo
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Oui effectivement ont est bien en avance et ont risque de se faire chicaner... :blushing:

 

 

mais juste pour te dire que cette carte n'est pas une prévision pour l'hiver qui vient 2012-2013 mais plus un (((((genre d'hiver possible)))) avec un pattern ou un cycle d'un El-Nino de faible @ modérer comme il se trâme à l'horizon.

 

À partir d'Octobre les pricipaux ingrédients seront plus au rendez-vous et il sera plus facile de faire une bonne évaluation même si la mienne est déjà assez ''ready to go''. ;)

 

Bon Dimanche ...

Link to comment
Share on other sites

Peu importe la prévision.. Celui qui pourra prédire les pattern de blocages aura une longueur d'avance (et même deux) sur tous les autres. C'est là que tout se joue, plus que sur El Nino. Et n'oubliez pas, le couvert de glace en Arctique va être à un niveau record bas - donc ne pas se fier aux statistiques du passé pour juger de ce que pourrait être l'hiver prochain. Le peu de glace va changer la donne au moins jusqu'en Janvier .

 

En exemple du bas niveau des glaces, les 3 passages (Europe, et Nord ouest - nord et sud) devraient être entièrement dégagés pour permettre la navigation - et on n'est même pas rendu en septembre.

Edited by Regg001
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Peu importe la prévision.. Celui qui pourra prédire les pattern de blocages aura une longueur d'avance (et même deux) sur tous les autres. C'est là que tout se joue, plus que sur El Nino. Et n'oubliez pas, le couvert de glace en Arctique va être à un niveau record bas - donc ne pas se fier aux statistiques du passé pour juger de ce que pourrait être l'hiver prochain. Le peu de glace va changer la donne au moins jusqu'en Janvier .

changer en quoi ?
Link to comment
Share on other sites

Le manque de glace affecte directement le pattern météo (situation de blocage et direction des vents). Ceci retarde l'arrivée du froid en début de saison et limite grandement les plongés d'air très froid de l'Arctique. Le couvert de glace n'étant pas là, l'eau relativement douce au nord réchauffe l'air.

 

Bref, pour nous au sud - c'est du temps généralement plus doux malgré un possible pattern qui devrait nous apporter du temps froid (ou plus froid). Pour la côte est, ça veut dire que les eaux demeurent chaude plus longtemps - donc des tempêtes côtières assez fortes et en pluie (la neige retarde très loin en saison).

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Oui et El-Nino n'est qu'un (1) facteur parmis tout les autres.

 

Cette semaine( ou plus la dernière) le centre des ouragans Canadien avec un expert donc malheureusement j'en oublie le nom faisait par de valeurs record dans l'Atlantique (température de l'Eau) entre Cape-Cod et les Grands-Bancs de Terre-Neuve et une augmentation encore plus haute d'ici la fin d'Août .

 

Ça c'est un joueur plus qu'important.

 

Le vrai problème pour moi et cela fait quelques années que je me le répète mais c'est ni plus ni moins que M.le Soleil. Il est d'une force sans commune mesure et qu'il va en décroissant pour les futures années à venir.

 

C'est là que la différence sera belle à suivre.

post-204-0-17724000-1345394194_thumb.jpg

Edited by Mizar
Link to comment
Share on other sites

Regg , le manque de glaçe ne ferait t-il pas en sorte qu'il pourrais créer de bonne bourrasques de neige venant de la baie d'hudson ?

 

Pour ceux intéréssés je remets le lien que quelqu'un avait donné içi il y quelques années :

 

http://igloo.atmos.u...8&sd=17&sy=2012

 

2007 est l'année qui ressemble le plus à celle-ci , par la suite le niveau de glaçe a augmenté nettement pour en arriver a son apogée deux ans plus tard soit en 2009 puis elle a régréssée.

Edited by Dal
Link to comment
Share on other sites

Regg , le manque de glaçe ne ferait t-il pas en sorte qu'il pourrais créer de bonne bourrasques de neige venant de la baie d'hudson ?

 

Pour ceux intéréssés je remets lien que quelqu'un avait donné içi il y quelques années :

 

http://igloo.atmos.u...8&sd=17&sy=2012

 

2007 est l'année qui ressemble le plus à celle-ci , par la suite le niveau de glaçe a augmenté nettement pour en arriver a son apogée deux ans plus tard soit en 2009 puis elle a régréssée.

 

merci beaucoup pour lien ;)

Link to comment
Share on other sites

J"me demandais un petit quelque chose comme ça...

 

Je sais pas si Christian ou les autres modérateurs peuvent en penser mais on ne pourrais pas faire une section sur le forum strictement reservé pour l'Hiver?

Donc de cette manière bien ont pourraient s'avancer sur le sujet sans déranger ceux qui ne veulent pas en entredre parler. Les gens auraient le choix de ne pas aller dans cette section si cela les agaces un peu.

 

Pcq moi je vais faire mon tour dans d'autres forums météo et ont peux très bien discuter d'Hiver,de Printemps,d'Été et d'Automne 365 jours par années.. Demeure que mon Météocentre est mon meilleur par-contre :)

 

C'est une idéé que j'avance et si elle n'est pas bonne bien, je peux vivre avec aussi...

 

Merci !

Erick ;)

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Regg , le manque de glaçe ne ferait t-il pas en sorte qu'il pourrais créer de bonne bourrasques de neige venant de la baie d'hudson ?

 

Pour ceux intéréssés je remets le lien que quelqu'un avait donné içi il y quelques années :

 

http://igloo.atmos.u...8&sd=17&sy=2012

 

2007 est l'année qui ressemble le plus à celle-ci , par la suite le niveau de glaçe a augmenté nettement pour en arriver a son apogée deux ans plus tard soit en 2009 puis elle a régréssée.

 

Pour avoir des bourrasques de neige ça prend de l'air froid et une surface d'eau plutôt locale avec une différence de température bien spécifique. Le manque de glace ne favorise pas ce refroidissement. Il a plutôt l'effet de retarder l'arrivé d'air froid. L'Arctique, ce n'est pas à côté pour subir des bourrasques qui viendrait de si loin.

 

Pour ton affirmation que 2009 était un apogée, celle là elle me fait bien rire. 2009 a été une pointe relative sur plus de 40 ans en pente descendente et ça n'a même pas atteint le niveau moyen - alors je ne vois pas en quoi c'est un apogée. SI tu veux parler d'apogée, regarde plutôt 1969/1970 avec plus de 3 fois le niveau de déviation au dessus de la moyenne.

 

De nos jours, on est à plus de 2 fois la valeur de déviation sous la normale, la couche restante s'amincie de plus en plus et la couche de glace âgée (plus de 4 ans), n'atteint pas 10% du territoire.

 

Ci-dessous une comparaison entre l'âge de la glace en 1985 et celle du printemps 2011 . Ça donne une bonne idée qu'il n'y a presque plus de glace ''âgée'' , ce qui rend la couverture de glace d'autant plus fragile et mince (facile à fondre ou casser, facile à déplacer vers des eaux plus chaudes).

 

Source NSIDC et j'ai gardé leur texte en dessous.

post-19-0-57710700-1345417217_thumb.png

Old v. new ice in Arctic, March 1985 and 2011: These maps show the median age of March sea ice in 1985 (left) and 2011 (right). Overall, the proportion of young ice has increased. By March 2011, ice more than four years old accounts for less than 10 percent of the Arctic ice cover. Image by National Snow and Ice Data Center, University of Colorado, Boulder.

Edited by Regg001
Link to comment
Share on other sites

Merci Regg , ce que je voulais dire c'est qu'après 2007 le niveau de la glaçe a augmenté pour en être à son maximum en 2009 puis elle a regressé pour en devenir au même niveau qu'en 2007 cette année.

 

Je me suis peut-être mal expliqué mais ma comparaison était seulement de 2007 à 2012 car c'est seulement 2007 qui peut-être comparé à cette année depuis 1979.

 

Pour ce qui de l'air froid je pensais la même chose mais ce que je me demandais c'est si il serait possible que des bourrasques se forment à partir de baie d'hudson et que celles-ci soit plus forte qu'à l'habitude dù au fait que l'eau est plus chaude.

Edited by Dal
Link to comment
Share on other sites

C'est possible (pour les bourrasques), mais ça demeure quand même un phénomène qui serait plutôt localisé autour de la baie.

 

Pour la comparaison 2007/2012 , voici ce que ça donne. Ce qui est remarquable, c'est que même avec une température dans la moyenne (et même légerement en dessous) pour tout le cercle polaire, la glace continue de diminuer. Et c'est causé par l'affaiblissement de cette couche de glace qui est plus jeune - comme je disais, donc plus fragile elle se casse facilement au printemps et se fait souffler vers des eaux plus chaudes. Ex : l'hiver dernier, l'étendue de glace avait atteint la moyenne pendant quelques semaines. Mais dès que le printemps est arrivé, il y a eu une chute rapide. Cette glace n'a pas fondue sur place, elle s'est cassé et a été poussée par les vents dans l'atlantique et pacifique nord.

 

Source NSIDC

post-19-0-93975000-1345467007_thumb.png

 

Un autre détail important pour clore l'histoire des glaces, quand on regarde le profil de température ce n'est pas tant que les printemps/été sont plus doux (dans la moyenne ou légèrement plus froid) - c'est plutôt que les hivers sont moins froid. Parfois la différence est énorme (entre 10 et 20 degré Kelvin). C'est quand même froid dans le cercle polaire en hiver, faut pas se tromper. Mais avec une étendue d'eau non gelé ça prend plus de temps à se former et surtout ça va moins en profondeur (épaisseur). Ça conserve la glace jeune et plus friable.

 

Tu peux voir les données de température du 80ème en montant vers le pôle à l'adresse http://ocean.dmi.dk/arctic/meant80n.uk.php

 

Pour l'Antarctique, c'est un peut différent (la glace a tendance à augmenter ou stagner), puisque le tout est sur un continent - donc pas influencer par des eaux légèrement plus chaude (sauf pour la partie qui s'étend en mer - et qui subit chaque année d'énormes cassures).

Edited by Regg001
Link to comment
Share on other sites

Sans pour autant détenir la vérité ou apporté des réponse je vous indique une observation toute personnel;

Pour avoir vécu dans le nord de l'abitibi je peu vous dire que l'hiver est beaucoup plus humide depuis 5-10 ans. Les vagues de froid sec polaire sont beaucoup plus tard en saison. Je m'explique;

 

Tout le monde qui vient du nord sait très bien qu'un -40°C sec de Matagami est plus facile a enduré qu'un -20°C humide de Montréal. La différence n'est peu-être ressenti que par l'être humain mais elle est bien la. J'aimerais bien trouver dans les archives une moyenne des points de rosées l'hiver pour ces région là, ca pourrais appuyer(ou infirmé) ce que je dis. Le ressenti dans les vagues de froid de décembre et même de Janvier est beaucoup plus humide maintenant.

 

Dans une région sec les température varie beaucoup plus en extrême que dans les régions humides , et quand il vient un vent du nord au mois de Janvier en abitibi, il est glacial oui, mais sourtout suposé être sec, suposé passé par dessus une grande étemdu de glace.La masse d'air se modifie quand la région de la baie-James et de la baie d'hudson sont libre de glace.

 

J'ignore s'il y a plus de bourasque de neige...mais les hivers sont plus humide qu'avant et le froid plus 'transpercant'. J'ai aucun chiffre a l'appui...je me base seulement sur mon impréssion et celui des gens de la région...mais ca reste une impression...

 

Ce que ca va faire sur l'hiver prochain...aucune idée!

Link to comment
Share on other sites

David, j'en connais que les yeux vont leur sortir de la tête en lisant ce que tu as écrit sur le -40°C sec dans le nord parce que l'air très froid ne contient pratiquement pas d'humidité peu importe l'endroit MAIS pour avoir vécu les 2... j'approuve ce que tu dis, les instruments de mesure ne sont pas capable de rendre une sensation.

 

------

 

Merci Réjean de l'explication, j'avais lu un article de Brett Anderson qui expliquait ce phénomène... c'est vraiment un cercle vicieux. Une glace moins épaisse fond plus vite, donc eau plus chaude qui réchauffe l'air plus longtemps alors la glace est moins épaisse l'année qui suit. C'est vraiment l'énorme blocage du Groenland pendant 2 hivers de suite (2009 à 2011) qui a aggravé le problème (et la je parle pas de l'homme dans tout ça) et je sais pas comment ça pourrait revenir à la "normale".

 

C'est pour cette raison que lorsque je vois des prévisions selon des prévisions d'hiver selon TEL et TEL el-nino semblable dans le passé... n'importe quoi ! Malgré le gros problème que ça pourrait causer, ça reste très intéressant à suivre parce que c'est du jamais vu (dans les derniers siècles).

Edited by dave20
Link to comment
Share on other sites

David, j'en connais que les yeux vont leur sortir de la tête en lisant ce que tu as écrit sur le -40°C sec dans le nord parce que l'air très froid ne contient pratiquement pas d'humidité peu importe l'endroit MAIS pour avoir vécu les 2... j'approuve ce que tu dis, les instruments de mesure ne sont pas capable de rendre une sensation.

 

------

 

Merci Réjean de l'explication, j'avais lu un article de Brett Anderson qui expliquait ce phénomène... c'est vraiment un cercle vicieux. Une glace moins épaisse fond plus vite, donc eau plus chaude qui réchauffe l'air plus longtemps alors la glace est moins épaisse l'année qui suit. C'est vraiment l'énorme blocage du Groenland pendant 2 hivers de suite (2009 à 2011) qui a aggravé le problème (et la je parle pas de l'homme dans tout ça) et je sais pas comment ça pourrait revenir à la "normale".

 

C'est pour cette raison que lorsque je vois des prévisions selon des prévisions d'hiver selon TEL et TEL el-nino semblable dans le passé... n'importe quoi ! Malgré le gros problème que ça pourrait causer, ça reste très intéressant à suivre parce que c'est du jamais vu (dans les derniers siècles).

------

 

C'est pour cette raison que lorsque je vois des prévisions selon des prévisions d'hiver selon TEL et TEL el-nino semblable dans le passé... n'importe quoi ! Malgré le gros problème que ça pourrait causer, ça reste très intéressant à suivre parce que c'est du jamais vu (dans les derniers siècles).

 

Ça fesse fort... De là a dire que c'est du n'importe quoi. ;)

 

De toute manière il n'y auras pas de Nino...la plupart des modèles sont à la baisse et les prochains a être mis @ jour seront à la baisse eux aussi .

 

Nous serons sûrement dans un neutre pour l'Hiver qui pointe.

Edited by Mizar
Link to comment
Share on other sites

Ok pas du n'importe quoi mais ça perd pas mal de son éfficacité pour "prévoir" une saison hivernale. Qu'elle soit nina, neutre ou nino ! C'est mon opinion basé seulement sur quelques années alors pas facilement défendable ;).

 

Et là je vise personne sur le forum mais plutôt certains prévisionnistes(américains) qui se sont planté solidement il y a 2 ans et encore plus l'an dernier en ce basant sur la tendance (temps et précip) des hivers selon le phénomène observé dans le Pacifique. C'est encore plus vrai pour l'est du CONUS parce que pour l'ouest il y a une certaine cohérence (Alaska) mais encore là minime et selon les endroits.

 

Bref, j'ai hâte de voir cet hiver et les prochaines années ce qu'elle vont dire de ça ! Nous pouvons cependant parler (comme certains du forum) de la T° au dessus de la norme des grands-lacs, de l'Atlantique et de la Baie-James qui pourrait jouer un grand rôle sur notre hiver... c'est plus concret. ;)

 

 

Le nino semble effectivement vouloir perdre de l'intensité sous peu selon les modèles. Il y a quelques "prévisions" faites au début du mois qui sont près d'être moins bonne.

Edited by dave20
Link to comment
Share on other sites

encore un petit effort et dans 10 ans on pourra dire a nos enfants qu'en hiver avant à Montréal, y'avait de la neige, ça me fait encore plus ###### quand j'entends les gens ou les ###### de TVA qui se réjouissent encore qu'il fasse 40 degrés, alors qu'on a eu des mois de juin et juillet ultra chauds. Les mêmes cons qui vont pleurer quand ils pourront plus faire de ski dans la région de Montréal. Les gens oublient surement qu'une grosse partie du tourisme québécois est en rapport avec son hiver, la possibilité de faire du ski, chien de traineau etc ... ce réchauffement s'Il se poursuit sera un gros coup dur à long terme sur le Québec.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...