Jump to content

DISCUSSIONS PRÉVISIONS du 16 au 22 dec 2013


Trapper

Recommended Posts

Oui cette depression que te touche jespere que se creuse pas trop car ces elle qui nous apporte cette air chaud ces prochaines jour avec le ridge. Sinon ont risque de voir cette tempete de verglas. Peut importe il auras de l'action ce weekend neige ou verglas.

 

Tu parles au sujet de la tempête de demain passant juste au Sud de chez-moi et de son fort creusage par la suite et de son influence sur le ridge...

 

C'est pas de l'impossible.

 

;-)

Edited by Stockd3vil
Link to comment
Share on other sites

Le ECMWF semble nous amener surtout de la neige (et du grésil ?) dimanche à Montréal, mais je n'ai pas les données précises, seulement les cartes de pression au sol et les températures à 850 hPa. Ce serait surtout du verglas par contre au sud de Montréal et sur le sud des Cantons de l'Est.

 

Le GFS est moins généreux que le GLB concernant les quantités de précipitations. Là aussi, Montréal semble être à la limite de la zone de verglas.

 

Actuellement, le SPENA penche davantage vers la solution du ECMWF. On sera chanceux si on s'en tire au Québec et sur le sud-est de l'Ontario.

 

***

 

Une petite question aux experts en la matière :

 

"S'il fait très froid au sol et disons 2 degrés à 850 hPa, est-il possible que les précipitations arrivent au sol en grésil (au lieu de verglas) ?"

 

En fait, j'en doute un peu. Je me souviens d'un verglas par -8 degrés au sol. C'est le genre de situation à laquelle je m'attends dimanche sur le sud ou l'extrême sud du Québec.

Edited by Wave
Link to comment
Share on other sites

GFS et même l'Euro commencent à descendre le système vers le sud est pour Dimanche.. Comme ils ont fait plus tôt cette semaine pour le système de jeudi/vendredi - et élimine l'incursion d'air doux.. Rappeler vous des prévisions de +7C pour jeudi/vendredi que montraient les modèles.

 

Pour la rive nord sur le système de dimanche c'est passé d'un potentiel pluie, à pluie verglaçante .. et là ça ne serait qu'un bref passage au grésil et pas mal de neige.

 

Je ne me souviens plus qui a dit ça, mais parfois quand il y a plusieurs systèmes en même temps dans les modèles ça donne toujours des scénarios qui bougent beaucoup. Je ne pense pas qu'on va avoir l'heure juste sur le système de dimanche avant vendredi soir ou samedi matin. Le système de jeudi/vendredi va drainer beaucoup d'air froid sur nos régions, et il est remplacé par une haute pression sur la baie James/Hudson - poussant encore de l'air froid sur nos régions. Comme le disait Pierre, la bataille se fera au niveau des masses d'air en altitude. Les sorties de modèles de ce matin le montrent.

Edited by Regg001
Link to comment
Share on other sites

Le ECMWF semble nous amener surtout de la neige (et du grésil ?) dimanche à Montréal, mais je n'ai pas les données précises, seulement les cartes de pression au sol et les températures à 850 hPa. Ce serait surtout du verglas par contre au sud de Montréal et sur le sud des Cantons de l'Est.

 

Le GFS est moins généreux que le GLB concernant les quantités de précipitations. Là aussi, Montréal semble être à la limite de la zone de verglas.

 

Actuellement, le SPENA penche davantage vers la solution du ECMWF. On sera chanceux si on s'en tire au Québec et sur le sud-est de l'Ontario.

 

***

 

Une petite question aux experts en la matière :

 

"S'il fait très froid au sol et disons 2 degrés à 850 hPa, est-il possible que les précipitations arrivent au sol en grésil (au lieu de verglas) ?"

 

En fait, j'en doute un peu. Je me souviens d'un verglas par -8 degrés au sol. C'est le genre de situation à laquelle je m'attends dimanche sur le sud ou l'extrême sud du Québec.

 

Pour moi, +2°C à 850 = +9°C en surface en Hiver... il me semble du-moins.

 

 

Salutation sincère ... ;-)

Edited by Mizar
Link to comment
Share on other sites

Une tempête de verglas en simultanée à Montréal et Toronto...Toronto serait beaucoup plus dans le trouble que nous....

Hum, pas si sur, car Hydro One est très différente, que le tiers en hydraulique = moins de longues lignes, d'ailleurs la moitié vient de centrales nucléaires ( Nuclear One serait plus représentatif comme nom...) et le reste, principalement de centrales thermiques charbon/gaz. Ces deux dernières sources sont près des centres de consommation, ce qui diminue beaucoup l'étendue de leur réseau diminuant du coup le potentiel théorique de bris majeurs, mais augmentant les retombées atmosphériques continues et potentielles sur le sud du Québec...

Link to comment
Share on other sites

Hum, pas si sur, car Hydro One est très différente, que le tiers en hydraulique = moins de longues lignes, d'ailleurs la moitié vient de centrales nucléaires ( Nuclear One serait plus représentatif comme nom...) et le reste, principalement de centrales thermiques charbon/gaz. Ces deux dernières sources sont près des centres de consommation, ce qui diminue beaucoup l'étendue de leur réseau diminuant du coup le potentiel théorique de bris majeurs, mais augmentant les retombées atmosphériques continues et potentielles sur le sud du Québec...

Il y a autre chose que les grosses lignes à haute tension. Dans la ville par exemple. Le tramway me vient à l'esprit.

http://torontoist.com/wp-content/uploads/2013/03/TTC-STREETCAR-DROSTphoto-26.jpg

ils en ont du filage externe.

http://www.torontoist.com/attachments/toronto_garyc/2007_02_05-QueenSpadina.jpg

une belle toile d'araignée.

 

 

 

 

Edited by A.Theunissen
Link to comment
Share on other sites

Sapé, le système de distribution d'électricité en Ontario est beaucoup moins résistant aux pannes. Ce n'est pas que le réseau soit peu robuste , c'est qu'il est plus fragile aux effets de cascades lorsqu'il y a un bris. Bref, même si le réseau est robuste physiquement (moins de bris de ligne), la distribution globale est de beaucoup plus faible. En plus il est directement couplé aux réseaux US et la protection de surcharge venant des US (qui a un réseau physique moins fiable) cause souvent des problèmes sur le réseau de l'Ontario. La même chose est vrai dans l'ouest. Au Québec, les réseaux US et Ontario sont isolés du réseau de l'est du pays. Ainsi une panne majeure du côté US ou Ontario n'irait pas plus loin que les postes frontaliés - ceci a été démontré lors de plusieurs incidents majeurs au US et en Ontario.

 

Ça n'a pas rapport à la source de distribution. Ceci dit, des améliorations ont été apportés au réseau US et Ontario pour contrer ces situations, mais il subsiste des faiblesses.

 

À lire :

http://en.wikipedia.org/wiki/Northeast_blackout_of_2003

http://www.theglobeandmail.com/news/national/a-decade-after-north-american-blackout-power-grids-more-reliable-but-still-vulnerable-to-failure/article13748261/

Edited by Regg001
Link to comment
Share on other sites

Le GEM GLB 00z donne une quantité de verglas sur l'Ontario et le Québec sud et sud-ouest qui faut juste pas que ça arrive.

 

 attachicon.gif2013121800_054_G1_east_I_QPFTYPES_fr@024_120.png

 

Sur ce bonne nuit !

Un réveillon de Noël sans électricité comme dans les années 30. J'ose même pas y penser. Espérons que le dôme d'air froid a les reins solide.

Link to comment
Share on other sites

Le ECMWF semble nous amener surtout de la neige (et du grésil ?) dimanche à Montréal, mais je n'ai pas les données précises, seulement les cartes de pression au sol et les températures à 850 hPa. Ce serait surtout du verglas par contre au sud de Montréal et sur le sud des Cantons de l'Est.

 

Le GFS est moins généreux que le GLB concernant les quantités de précipitations. Là aussi, Montréal semble être à la limite de la zone de verglas.

 

Actuellement, le SPENA penche davantage vers la solution du ECMWF. On sera chanceux si on s'en tire au Québec et sur le sud-est de l'Ontario.

 

***

 

Une petite question aux experts en la matière :

 

"S'il fait très froid au sol et disons 2 degrés à 850 hPa, est-il possible que les précipitations arrivent au sol en grésil (au lieu de verglas) ?"

 

En fait, j'en doute un peu. Je me souviens d'un verglas par -8 degrés au sol. C'est le genre de situation à laquelle je m'attends dimanche sur le sud ou l'extrême sud du Québec.

Il faut voir toute la colonne d'air Alain. Si le passage à +2 est bref (en épaisseur), il est fort possible que la précipitation devienne neige roulée ou grésil ... On tombe dans la physique où il faut aussi regarder la température de la goutte d'eau si le passage est bref. Si toute la colonne est chaude, il y a plus de chance que ce soit de la pluie verglaçante. Ceci dit, les vents deviennent alors un facteur important. Plus la goutte fera de distance et prendra de temps entre le moment liquide à 850 et durant son passage dans des températures plus froides pour arriver au sol - et plus elle aura le temps de geler. Parallèlement, s'il y a beaucoup de vent il est peu probable que la couche d'air doux soit mince.

 

Bref, y a pas de règle facile pour ce genre de situation.

Link to comment
Share on other sites

Le GEM GLB 00z donne une quantité de verglas sur l'Ontario et le Québec sud et sud-ouest qui faut juste pas que ça arrive.

 

 attachicon.gif2013121800_054_G1_east_I_QPFTYPES_fr@024_120.png

 

Sur ce bonne nuit !

Est-ce qu'il reste un semblant de crédibilité aux scénarios du GEM .. Perso, c'est zéro , il y a définitivement mieux ailleurs 9 fois sur 10.

Link to comment
Share on other sites

Est-ce qu'il reste un semblant de crédibilité aux scénarios du GEM .. Perso, c'est zéro , il y a définitivement mieux ailleurs 9 fois sur 10.

Je pourrais pas me prononcer encore la dessus mais j'y crois pas vraiment. Surtout qu'il exagère souvent les quantités à + de 48h.

Link to comment
Share on other sites

Pour moi, +2°C à 850 = +9°C en surface en Hiver... il me semble du-moins.

 

 

Salutation sincère ... ;-)

Bonjour Mizar,

Il faudrait vérifier sur un météogramme du ECMWF, mais ça ne serait sans doute pas le cas avec sa prévision d'hier soir pour l'extrême sud du Québec, car il montre une température au-dessus de zéro à 850 hPa et un centre dépressionnaire passant assez loin au sud, de sorte que les vents seraient du nord-est au même moment. Avec la masse d'air froid au nord, c'est presque certain qu'il ferait sous zéro au sol. Dans le cas du GLB, c'est similaire, mais le centre passe plus près.

Edited by Wave
Link to comment
Share on other sites

Il faut voir toute la colonne d'air Alain. Si le passage à +2 est bref (en épaisseur), il est fort possible que la précipitation devienne neige roulée ou grésil ... On tombe dans la physique où il faut aussi regarder la température de la goutte d'eau si le passage est bref. Si toute la colonne est chaude, il y a plus de chance que ce soit de la pluie verglaçante. Ceci dit, les vents deviennent alors un facteur important. Plus la goutte fera de distance et prendra de temps entre le moment liquide à 850 et durant son passage dans des températures plus froides pour arriver au sol - et plus elle aura le temps de geler. Parallèlement, s'il y a beaucoup de vent il est peu probable que la couche d'air doux soit mince.

 

Bref, y a pas de règle facile pour ce genre de situation.

Merci pour ta réponse Réjean. C'est très clair.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Mizar,

Il faudrait vérifier sur un météogramme du ECMWF, mais ça ne serait sans doute pas le cas avec sa prévision d'hier soir pour l'extrême sud du Québec, car il montre une température au-dessus de zéro à 850 hPa et un centre dépressionnaire passant assez loin au sud, de sorte que les vents seraient du nord-est au même moment. Avec la masse d'air froid au nord, c'est presque certain qu'il ferait sous zéro au sol.

 

Je vais revoir mes choses Wave...et refaire mes exercises. Merci de m'apporter ton point de vue et infos.!!!

 

;-)

Link to comment
Share on other sites

Pour la fin du monde j'y vais vers une soluce ECMWF-GEPS pour le moment. C'est les plus constant jusqu'à maintenant.

Bonjour Erick, tu pourrais me donner le lien du GEPS svp ? Le GEPS (Global Ensemble Prevision System), est-ce-que c'est un autre nom pour le SPENA ?

Edited by Wave
Link to comment
Share on other sites

Bonjour Erick, tu pourrais me donner le lien du GEPS svp ? Le GEPS (Global Ensemble Prevision System), est-ce-que c'est un autre nom pour le SPENA ?

 

 

Probablement que Mizar aura un autre lien mais j'utilise celui-ci : http://www.tropicaltidbits.com/analysis/models/

 

 

C'est encore mieux le lien de Dave Wave que le mien et que même, je prend celui de Dave maintenant.

 

Dave, tu es comme le Père-Noël avant son temps ce matin.

 

Merci  encore !!!

Link to comment
Share on other sites

C'est pas mal certain qu'en étant aussi à cheval sur la ligne et avec pratiquement aucune marge de manoueuvre, que d'une passe à l'autre,  d'ici un bon et fort concensus, que nous passions d'une solution froide à chaude et ainsi de suite pour encore quelques temps.

Link to comment
Share on other sites

Et voilà qu'à 12z le GFS change son fusil d'épaule et y va avec de la pluie verglaçante qui se change en pluie...pour dimanche.

Il y avait plusieurs scénarios de ses ensembles qui donnaient ça à 00z. Je trouve pausible mais bon à suivre. Le GLB 12z devrait revenir avec son apocalypse mais plus au nord et probablement sur ma tête.

Edited by dave20
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...