Jump to content

Statistiques___Questions___Histoires___Météo Seulement


iceberg

Recommended Posts

Bonsoir,

 

Je n'ai pas vu la réponse passée.  Je dormais peut-être sur le gaz?  J'aimerais bien connaître la réponse.  Merci.

Les observations météorologiques ont été prises principalement par des médecins avec des instruments météorologiques appropriés et parfois par la personne moyenne intéressée par la météo, mais mes données ont été extraites des archives de personnes privées qui détenaient les données et sont maintenant sous droits d'auteur et détenu par Montrealsky.com. Vous ne trouverez pas ces données sur Internet avant 1871 ainsi que les fameuses archives de décembre 1873 mgill  dont je possède également les droits mais c'est un privilège de partager certaines de mes informations avec les membres et les invités sur ce forum. Être paléoclimatologue dans les archives depuis plus de 40 ans. :)
 
Cordialement, lce
Edited by iceberg
Link to comment
Share on other sites

Très intéressant ce topic. Par contre, je me demande d'où sortent les données de 1799 à 1871 avant l'arrivée de la station Montreal Mcgill?

Je suis vraiment désolé si j'ai raté votre question mais j'ai répondu au modérateur mr. trappeur et oui en effet c'est très intéressant ce sujet.
 
N'hésitez pas à poser des questions.
 
Cordialement, ice
Link to comment
Share on other sites

Bonjour! Peut-être suis-je seul à trouver que ce sujet porte un trop long nom par rapport aux autres. Serait-il possible de la raccourcir, modérateurs? Je ne sais pas: Observations historiques? Paléométéo? Statiques historiques? Ou encore le mettre dans un sujet à part (autre que général)? Bref, peut-être qu’il n’y a juste moi que ça intéresse moins et qui croit que ça ne relève pas du day to day (discussion générale). Sans rien enlever à la pertinence. Merci!

Edited by Blizzard
Link to comment
Share on other sites

Dimanche 2 février 1902.

Rome, Italie.

 

Le mauvais temps continue en Italie. Rome est inondée. Vérone a été anéantie par une inondation.

A Turin et Milan, 3 pieds de neige sont tombés et de nombreuses villes sont isolées. 40 vies ont été perdues et beaucoup d'entre elles dans des avalanches. De nombreux navires ont été détruits en mer près de la côte de Naples.

 

Ici à Montréal, 34.2 cm de neige sont tombés. Vents en provenance du NE avec des rafales de vent allant jusqu'à 85 km/h le baromètre atteignant un minimum de 977.3 hPa.

 

À Québec, près de 30 cm de neige sont tombés, mais les vents étaient beaucoup plus vifs avec des rafales de 102 km/h.

 

 

 

post-1000-0-75246000-1580642236_thumb.pngpost-1000-0-10459800-1580642250_thumb.png

Link to comment
Share on other sites

La compagnie télégraphique de Montréal.

 

 

3h25 pm       3  février, 1867.

 

 

Condition : Pluie faible  :umbrella: 

Température : 1.5°C

 

Pression: 988.5 hPa

 

Vent : Ne 15 km/h

 

 

 

Tôt ce matin, nous avons eu 5 mm de pluie verglaçante.

 

post-1000-0-31265100-1580761877_thumb.png

 

Edited by iceberg
Link to comment
Share on other sites

 

Dimanche 2 février 1902.
Rome, Italie.
 
Le mauvais temps continue en Italie. Rome est inondée. Vérone a été anéantie par une inondation.
A Turin et Milan, 3 pieds de neige sont tombés et de nombreuses villes sont isolées. 40 vies ont été perdues et beaucoup d'entre elles dans des avalanches. De nombreux navires ont été détruits en mer près de la côte de Naples.
 
Ici à Montréal, 34.2 cm de neige sont tombés. Vents en provenance du NE avec des rafales de vent allant jusqu'à 85 km/h le baromètre atteignant un minimum de 977.3 hPa.
 
À Québec, près de 30 cm de neige sont tombés, mais les vents étaient beaucoup plus vifs avec des rafales de 102 km/h.
 
 
 

 

 

Merci iceberg pour cette statistique de  l'Italie.  :thumbup1:

Link to comment
Share on other sites


La ville de Québec.

Lundi 6 février 1843.

 

Un vent violent du nord-est avec des rafales de plus de 100 km/h

endommage de nombreuses maisons et granges dans la région de Québec.

Le vent violent s'est également fait sentir jusqu'à Montréal.

Cela était dû à un front froid vigoureux car la température

chute à -22°C à Montréal et -25°C à Québec le lendemain.


 


Edited by iceberg
Link to comment
Share on other sites

 
La terrible saison hivernale de 1697-98.
 
 
Ville-Marie, (Montréal) Québec.
 
Mardi 15 octobre 1697.
 
Alors que le soleil se levait ce jour-là avec une population d'environ 2100 personnes. Les indigènes, les colons, les animaux du fort Ville-Marie (Montréal) n'avaient aucune idée de ce qui allait arriver pour la saison d'hiver la plus terrible de 1697-98. Après un mois de septembre froid avec des gelées importantes et une mauvaise récolte pendant la saison estivale, la première tempête de neige de l'automne est tombée le 15 octobre 1697 et l'hiver a maintenu son emprise glacée jusqu'à la fin avril 1698. Fin décembre la neige à Montréal était à un niveau de 6 pieds. Novembre a produit 5 jours de neige, 8 pour décembre, 14 pour janvier, 15 pour février, 9 pour mars et 8 pour avril pour un total de 59 jours. La nourriture était très rare et triste de dire que de nombreux colons sont morts, mais la plupart d'entre eux étaient ceux qui se sont aventurés hors du fort à la recherche de nourriture et ne sont jamais revenus vivants et ont été gelés à mort car les températures étaient sûrement autour de -30°C la plupart du temps et je pouvais imaginer ce qu'était le refroidissement éolien à cette époque. Des loups affamés à la recherche de nourriture et des informations indiquent que certains loups ont tué des colons qui se sont aventurés hors du fort. Cet hiver brutal n'a pas seulement touché Ville-Marie (Montréal), mais tout l'hémisphère Nord, soit 80%, en raison du Minimum de Maunder qui a duré de 1645 à 1720.
De 1645 à 1720, les températures dans une grande partie de l'hémisphère Nord ont plongé lorsque le Soleil est entré dans une phase calme maintenant appelée le Minimum de Maunder. Au cours de cette période, très peu de taches solaires sont apparues à la surface du Soleil, et la luminosité globale du Soleil a légèrement diminué, mais non seulement le Minimum de Maunder était le problème, mais des éruptions volcaniques explosives qui se sont produites dans les années 1600's. L'un d'eux en 1693 et ​​1697 qui a injecté de grandes quantités de particules de cendres et de gaz qui bloquent la lumière du soleil et assombrissent visiblement le ciel, ce qui réduit le chauffage solaire.Ces deux combinés et vous obtenez une recette pour un terme froid très sévère. 
 
 
post-1000-0-34903500-1581265896_thumb.gif
 
 
L'impact du minimum solaire est clair sur cette image, qui montre la différence de température entre 1680, une année au centre du minimum de Maunder, et 1780, une année d'activité solaire normale, calculée par un modèle de circulation générale. Le bleu profond dans l'est et le centre de l'Amérique du Nord et du nord de l'Eurasie illustre où la baisse de température a été la plus importante. Presque toutes les autres zones terrestres étaient également plus fraîches en 1680, comme l'indiquent les différentes nuances de bleu. Les quelques régions qui semblent avoir été plus chaudes en 1680 sont l'Alaska et l'océan Pacifique oriental (à gauche), l'océan Atlantique Nord au sud du Groenland (à gauche du centre) et le nord de l'Islande (en haut au centre).
 
 
 
 
 
 

 

Edited by iceberg
  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Montréal.

Lundi 12 février 1827.

 

Après 15 cm de neige tombée hier, une vague de froid sibérien se ferait sentir dans le sud du Québec et jusqu'à Québec et des points à l'est de la ville.

Maximum -13.6°C.

Minumum -31.9°C.

Vents du nord-ouest avec rafales à 40 km/h.

Refroidissement éolien -49.1°C.

Pendant ce temps, à Québec, une température minimale de -36.1°C a été observée avec un refroidissement éolien de -51.5°C.

 

 

 


Edited by iceberg
Link to comment
Share on other sites

L`assomption, Quebec.  (Saint-Pierre-et-Saint-Paul-du-Portage)

 

Samedi 15 février 1834.

 

Un orage frappe la zone de l'assomption à 15 h avec des vents violents et de nombreux dommages aux granges et un éclair frappe la cloche de la tour de l'église.

 

 Les températures maximales dans la zone étaient d'environ 8°C.

 

 

http://montrealsky.com/

Edited by iceberg
Link to comment
Share on other sites

Montreal, Quebec.

 

Mardi 16 février 1830.

 

Il y a quelques jours, dans le quartier de Sorel, a été tué l'un de ces beaux oiseaux, le tétras blanc ou le lagopède. Cet oiseau était en excellent état et a été empaillé par M. Pr. P. M'nie qui l'a montré à plusieurs des habitants les plus âgés, qui déclarent n'avoir jamais vu aucun de ce genre dans cette partie du pays auparavant.

 

 

 

post-1000-0-86543800-1581858930.jpg

 

 


 

 

 

 


Link to comment
Share on other sites


La ville de Québec.

 

Lundi 20 février 1786.

 

Plus de 30 cm de neige sont tombés ce jour-là mais le véritable ennemi ce jour-là était le vent soufflant en rafales à 80 km/h du nord-est. La poudrerie a provoqué la suspension de tous les charpentiers travaillant sur les nouvelles maisons en blocs de la rue Saint-Louis dans le quartier de Saint-Roch. La température maximale était de -3°C, le minimum était de -7°C. Le minimum du baromètre a atteint 985,97 hPa.

 

En 1786, ils étaient 650 maisons dans la ville et les banlieues.

 

 


 

Link to comment
Share on other sites

La compagnie télégraphique de Montréal.
 
POUR: Montréal
 
 
3h35 pm    23  février, 1860.
 
 
Condition : 02.png
 

Partiellement nuageux

 

Température : 11.0°C

 

 

Pression: 1011.85 hPa
 
Vent : S SW 15 km/h
 
 
Belle journée de printemps à Montréal.
 
 
Edited by iceberg
Link to comment
Share on other sites

Rapport mensuel pour le mois de février 2020 pour Montréal.

 

 

Pour la température moyenne est de -6.2℃  ce qui le classe au numero 30.

 

La moyenne minimale était de -10.8℃  ce qui le classe au numero  38.

 

La moyenne maximale était de -1.6℃  ce qui le classe au numero  22.

 

Un mois doux. 1.5 au-dessus de la moyenne des 30 dernières années.

 

 

La température moyenne saisonnière hivernale était de -5.5, ce qui le classe au numéro 11.

 

 

Total mensuel de neige est de 67.6 cm, ce qui le classe au numero 55.

 

Les chutes de neige étaient de 19.2 cm au-dessus à la moyenne  des 30 dernières années.

 

 

Côté météo,Un mois doux avec des chutes de neige supérieures à la moyenne.

 

 

 

 Le numéro est le plus élevé et le 198 est le plus bas. Le résultat du classement est basé sur 198 années d'observations.(1822-2020). Pour la neige.

 

 

 Le numéro 1 est le plus chaud et le 221 est le plus froid . Le résultat du classement est basé sur 222 années d'observations (1798-2020). Pour la température.

 

 

Une exclusivité de Montrealsky.com.

 

http://montrealsky.com/

Edited by iceberg
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

 


Montreal, Quebec.

4 mars 1745.

 

La saison d'hiver touche à sa fin et déjà le printemps est dans l'air. Quel hiver remarquable jusqu'à présent. Nous n'avons eu jusqu'à présent que 20 cm de neige. La plupart des précipitations tombées étaient de la pluie ou de la pluie verglaçant 

 

Le 24 décembre dernier, nous avons eu de l'éclairage et du tonnerre et de fortes pluies. La plupart des mois de janvier et février ont été doux avec beaucoup de pluie.

 

  Un hiver doux en effet et aussi pour Québec.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

 

 
Montreal, Quebec.
4 mars 1745.
 
La saison d'hiver touche à sa fin et déjà le printemps est dans l'air. Quel hiver remarquable jusqu'à présent. Nous n'avons eu jusqu'à présent que 20 cm de neige. La plupart des précipitations tombées étaient de la pluie ou de la pluie verglaçant 
 
Le 24 décembre dernier, nous avons eu de l'éclairage et du tonnerre et de fortes pluies. La plupart des mois de janvier et février ont été doux avec beaucoup de pluie.
 
  Un hiver doux en effet et aussi pour Québec.

 

Incroyable. Curieux de savoir les causes d'une pareille anomalie.  El Nino?

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Erol.

Les deux meilleures explications possibles sont:

 

(1). Il y avait un El Nino en 1744 et puissant, il était basé sur des données coralliennes et des anneaux d'arbres et des données de carottes de glace au Groenland et en Antarctique.

 

(2). L'activité des taches solaires était très élevée dans les années 1740.

 

3.  Au cours des années 1740, de nombreux incendies de forêt ont brûlé au Québec.

      Les étés étaient très chauds et secs, l'automne était frais et sec

     les hivers étaient très doux et humides et le printemps était froid et sec.

 

4. Nous savons que de nombreux animaux ont péri pendant les mois d'été

     dans le sud du Québec.

 

5. Les autres parties du monde ne se sont pas mieux comportées également.

 

6. Nous savons également que de nombreux grands icebergs ont été repérés aussi au sud que les Bahamas sur la base des rapports des navires.

 

 


Le climat sur notre planète Terre est très délicat et il faut s'abstenir

sur l'abattage des arbres, l'abattage de nos terres marécageuses. Ces mêmes mots ont été utilisés il y a 230 ans et oui les mots CHANGEMENT CLIMATIQUE

ont également été discutés.

Link to comment
Share on other sites

 

Bonjour Erol.
Les deux meilleures explications possibles sont:
 
(1). Il y avait un El Nino en 1744 et puissant, il était basé sur des données coralliennes et des anneaux d'arbres et des données de carottes de glace au Groenland et en Antarctique.
 
(2). L'activité des taches solaires était très élevée dans les années 1740.
 
3.  Au cours des années 1740, de nombreux incendies de forêt ont brûlé au Québec.
      Les étés étaient très chauds et secs, l'automne était frais et sec
     les hivers étaient très doux et humides et le printemps était froid et sec.
 
4. Nous savons que de nombreux animaux ont péri pendant les mois d'été
     dans le sud du Québec.
 
5. Les autres parties du monde ne se sont pas mieux comportées également.
 
6. Nous savons également que de nombreux grands icebergs ont été repérés aussi au sud que les Bahamas sur la base des rapports des navires.
 
 
Le climat sur notre planète Terre est très délicat et il faut s'abstenir
sur l'abattage des arbres, l'abattage de nos terres marécageuses. Ces mêmes mots ont été utilisés il y a 230 ans et oui les mots CHANGEMENT CLIMATIQUE
ont également été discutés.

 

 

Merci mille fois pour ta précieuse contribution. :thanksjap:

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...