Jump to content

Système des 25 et 26 novembre 2008


Mistral21

Recommended Posts

Attention REGG, le GFS à une résolution de 90 km.. La température de -5,6°C pourrait être en théorie jusqu'à 90 km à l'ouest, à l'est , au sud ou au nord de toi. Tout comme la ligne de transition pluie /neige. 

 

Pierre, en sciences expérimentales, ne dit-on pas que l'incertitude d'une mesure correspond à la moitié de la plus petite division ? Ça ferait donc plus ou moins 45 km, non pas plus ou moins 90 km.

La météo est-elle encore expérimentale ? :(

Sans blague je sais pas si ça s'applique ici...

Un spécialiste des modèles est à l'écoute ? Jean-François ou Christian peut-être ?

 

La nomenclature actuelle sur la résolution des modèles ne dit pas de quelle façon ça doit être interprétée. Mais si c'était le cas j'imagine que ça se saurait. Toutes mes recherches ont donné une résolution entre 80 et 100 km pour le GFS.

J'Imagine mal le NAM 12km avoir en réalité une résolution de 6 km...

B)

Edited by Pierre
Link to comment
Share on other sites

  • Replies 238
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Posted Images

Ce qui me frappe aujourd'hui, c'est que le Gemglb, le GFS et le NAM se sont tous ajusté à la prévision du ECMWF d'il y a deux jours.

 

En effet, il n'y a plus un centre fermé prévu à 500 hPa et stationnaire pendant plusieurs jours sur le nord-est des États-Unis. Le centre en question n'est plus prévu d'être complètement déconnecté de la circulation plus au nord, de sorte qu'il continue, bien que vraiment très lentement, sa progression vers le nord-est.

 

Autre point sur lequel les modèles se sont ajusté au ECMWF, c'est que le centre dépressionnaire au sol va se rendre jusque sur les Laurentides, plaçant Montréal dans un vent (léger) du sud-est ou même du sud, après le passage des précipitations importantes, ce qui fera probablement monter les températures largement au-dessus de zéro.

 

Je continue à croire que Lanaudière aura des accumulations de neige plus importantes que ne laissent croire les modèles, à cause du phénomène d'isothermie et des vents du nord-est. La réserve faunique des Laurentides et Charlevoix aussi auront beaucoup de neige. Le long du St-Laurent, ce sera un mélange. Ce n'est pas seulement les météogrammes qui me font croire à ce scénario, mais c'est aussi la fente sèche prévue partout au sud du fleuve. J'ai souvent constaté que la région limitrophe entre une fente sèche et une zone de précipitations intense connaissait de la pluie, du verglas ou des mélanges, alors que c'est essentiellement de la neige plus au nord.

J'ai remarqué ça aussi pour le modèle Européen ECMWF.

 

Par ailleurs pour Lanaudière il y aura certes de la neige et neige fondante au début des précipitations lundi et pendant la nuit de lundi à mardi. Pour mardi je pense que les températures en altitude pourraient supporter de la neige ou neige fondante, mais les températures au sol départageront le tout entre la pluie / la neige fondante et le mélange des deux.

Jusqu'où remontera la ligne du +2°C au sol sera la ligne directrice pour prévoir quels seront les secteurs qui auront le plus de neige. À ce titre l'isothermie comme tu le mentionne pourrait jouer un rôle crucial en autant que la température au sol favorise des précipitations de neige. (s'il fait 7°C au départ des précipitations on ne parlera pas d'isothermie)

 

Chose certaine le sol est gelé et il n'aura pas le temps de dégeler avant la neige au nord du Fleuve. C'est pourquoi les secteurs qui recevront beaucoup de pluie pourraient avoir droit à de bonnes crues ....

Link to comment
Share on other sites

Attention REGG, le GFS à une résolution de 90 km.. La température de -5,6°C pourrait être en théorie jusqu'à 90 km à l'ouest, à l'est , au sud ou au nord de toi. Tout comme la ligne de transition pluie /neige. 

 

Pierre, en sciences expérimentales, ne dit-on pas que l'incertitude d'une mesure correspond à la moitié de la plus petite division ? Ça ferait donc plus ou moins 45 km, non pas plus ou moins 90 km.

Non, la résolution et l'incertitude sont deux notions différentes et quasi-indépendantes l'une de l'autre...

Tu peux très bien avoir une résolution de 90 km par exemple, avec une incertitude de 45km. Mais tu peux aussi avoir une même résolution, avec une incertitude de 150km par exemple.

L'incertitude dépend de bcp d'autres paramètres internes tels que le mode de calcul et la précision des données.

Link to comment
Share on other sites

Attention REGG, le GFS à une résolution de 90 km.. La température de -5,6°C pourrait être en théorie jusqu'à 90 km à l'ouest, à l'est , au sud ou au nord de toi. Tout comme la ligne de transition pluie /neige. 

 

Pierre, en sciences expérimentales, ne dit-on pas que l'incertitude d'une mesure correspond à la moitié de la plus petite division ? Ça ferait donc plus ou moins 45 km, non pas plus ou moins 90 km.

Non, la résolution et l'incertitude sont deux notions différentes et quasi-indépendantes l'une de l'autre...

Tu peux très bien avoir une résolution de 90 km par exemple, avec une incertitude de 45km. Mais tu peux aussi avoir une même résolution, avec une incertitude de 150km par exemple.

L'incertitude dépend de bcp d'autres paramètres internes tels que le mode de calcul et la précision des données.

Bien sûr, incertitude et résolution sont deux choses distinctes. Mais une partie de l'incertitude vient de la résolution. S'il y a 90 km entre les points de grille en latitude et longitude, ça signifie qu'une ville donnée est toujours située à 45 km ou moins du point de grille le plus près (plus exactement 90 km divisé par la racine de 2, c'est-à-dire la moitié de la diagonale d'un carré dont les sommets seraient situés aux point de grille et qui aurait 90 km de côté). Voilà pour les maths.

 

Lorsqu'on dit qu'il faut tenir compte de la résolution du modèle dans son interprétation, on veut dire que l'interpolation entre les points de grille rendue par les météogrammes est à prendre à la légère, parce que le modèle ne calcule pas réellement ce qui se passe entre les points de grille : il ne fait qu'interpoler les résultats obtenus aux points de grille. Ce phénomène introduit donc une incertitude et on peut penser que celle-ci correspond à la distance du point de grille le plus près (ou est-ce une interprétation abusive ?). Cette incertitude est à "ajouter" (dans un sens probabiliste) aux autres sources d'incertitudes.

 

L'exemple d'une incertitude de 150 km pour une résolution de 90 km tient compte de l'ensemble de toutes les sources d'incertitudes et signifie qu'il faut aller voir ce qui se trouve à 150 km à la ronde avant de faire une prévision pour un lieu précis. Mais ce 150 km n'est pas une valeur connue; il s'agit d'une valeur élastique qui dépend de la qualité de cette run particulière du modèle, qui varie beaucoup et augmente en fonction de l'échéance de la prévision.

 

Bon, c'était une penrenthèse et nous pourrions en discuter davantage dans un sujet spécifique aux modèles météo.

Edited by Wave
Link to comment
Share on other sites

Le NAM boost ses quantités de précipitations pour mardi et mercredi. Comme le GFS, il place un max important de précipitations (plus de 50 mm) principalement sur Lanaudière, mais débordant légèrement vers les Laurentides et La Mauricie. Quant au profile des températures, ça semble assez similaire avec la run de ce matin.

Edited by Blizzard
Link to comment
Share on other sites

Le NAM boost ses quantités de précipitations pour mardi et mercredi. Comme le GFS, il place un max important de précipitations (plus de 50 mm) principalement sur Lanaudière, mais débordant légèrement vers les Laurentides et La Mauricie. Quant au profile des températures, ça semble assez similaire avec la run de ce matin.

Effectivement le nam est rendu a 46 mm pour mirabel et il donne beaucoup plus de neige maintenant ! On aurais au moin 20 cm !

Quoi que ca va surement changé encore et encore

Link to comment
Share on other sites

Et bien le Nam accentue les différences alors puisque pour Sherbrooke il a diminué les quantités avec plus de chaleur!!!

 

Maintenant seulement 6mm!

 

J'ai hâte de voir si le gfs augmente encore plus ou si il se réajuste sur le NAM!

Link to comment
Share on other sites

Environnement Canada à émis à 15h41 un bulletin spécial concernant le système de mardi. Il parle de soit 20 cm de neige ou bien 20 mm de pluie... à voir!!

 

Voici le lien: http://meteo.gc.ca/warnings/SWS_bulletins_f.html?prov=qc

 

a+

Ça commence à avoir du sens. Avec les vents du nord-est en provenance du "pool" d'air froid du Labrador, il sera difficile de franchir le zéro sur l'île de Montréal en allant vers Lanaudière durant les précipitations. La vallée du Richelieu probable, les vents pourront s'orienter plus du sud. Mais nous sommes en présence d'un système occlu qui se reforme sur la côte et se réocclu à nouveau. L'air chaud que l'on voit à 850 mbs n'atteindra pas le sol. Il y aura une forte inversion. Ce n'est qu'au passages du trowal tôt mercredi matin qu'il y aura rabattement des vents ainsi qu'une hausse brève des températures pour refroidir immédiatement par la suite.

 

Donc ma prévision ressemblerait à ceci pour Montréal:

Neige débutant tard en soirée lundi.

Mardi: Neige devenant mêlée de grésil et de pluie verglaçante en matinée puis en pluie en soirée et cessant en fin de nuit. Température à la hausse pour atteindre plus 5 tôt mercredi matin puis à la baisse par la suite. 10 centimètres de neige/grésil et 20 mm de pluie/verglas. Voilà j'attends les tomates. :D

 

MH

Link to comment
Share on other sites

Au vu du 18z et en tenant compte des 2 ou 3 précédentes sorties du gfs, on peut dire ceci : tout est possible pour Québec, de quasiment tout en pluie à 30-40cm de neige !

On se rend tous compte de l'élément primordial sur lequel on doit compter : l'afflux d'air arctique en provenance du Labrador...

Link to comment
Share on other sites

Environnement Canada à émis à 15h41 un bulletin spécial concernant le système de mardi. Il parle de soit 20 cm de neige ou bien 20 mm de pluie... à voir!!

 

Voici le lien: http://meteo.gc.ca/warnings/SWS_bulletins_f.html?prov=qc

 

a+

Ça commence à avoir du sens. Avec les vents du nord-est en provenance du "pool" d'air froid du Labrador, il sera difficile de franchir le zéro sur l'île de Montréal en allant vers Lanaudière durant les précipitations. La vallée du Richelieu probable, les vents pourront s'orienter plus du sud. Mais nous sommes en présence d'un système occlu qui se reforme sur la côte et se réocclu à nouveau. L'air chaud que l'on voit à 850 mbs n'atteindra pas le sol. Il y aura une forte inversion. Ce n'est qu'au passages du trowal tôt mercredi matin qu'il y aura rabattement des vents ainsi qu'une hausse brève des températures pour refroidir immédiatement par la suite.

 

Donc ma prévision ressemblerait à ceci pour Montréal:

Neige débutant tard en soirée lundi.

Mardi: Neige devenant mêlée de grésil et de pluie verglaçante en matinée puis en pluie en soirée et cessant en fin de nuit. Température à la hausse pour atteindre plus 5 tôt mercredi matin puis à la baisse par la suite. 10 centimètres de neige/grésil et 20 mm de pluie/verglas. Voilà j'attends les tomates. :D

 

MH

Benlââ ! "les tomates" la saison est passé... :D

 

Oui j'abonde en ton sens, avec toute mon ignorance, cependant... - mais tu oublie les vents ? Cette courte remonté de la temp. ne serait pas un facteur avec le reste ? (pendant et après)

Link to comment
Share on other sites

Environnement Canada à émis à 15h41 un bulletin spécial concernant le système de mardi. Il parle de soit 20 cm de neige ou bien 20 mm de pluie... à voir!!

 

Voici le lien: http://meteo.gc.ca/warnings/SWS_bulletins_f.html?prov=qc

 

a+

Ça commence à avoir du sens. Avec les vents du nord-est en provenance du "pool" d'air froid du Labrador, il sera difficile de franchir le zéro sur l'île de Montréal en allant vers Lanaudière durant les précipitations. La vallée du Richelieu probable, les vents pourront s'orienter plus du sud. Mais nous sommes en présence d'un système occlu qui se reforme sur la côte et se réocclu à nouveau. L'air chaud que l'on voit à 850 mbs n'atteindra pas le sol. Il y aura une forte inversion. Ce n'est qu'au passages du trowal tôt mercredi matin qu'il y aura rabattement des vents ainsi qu'une hausse brève des températures pour refroidir immédiatement par la suite.

 

Donc ma prévision ressemblerait à ceci pour Montréal:

Neige débutant tard en soirée lundi.

Mardi: Neige devenant mêlée de grésil et de pluie verglaçante en matinée puis en pluie en soirée et cessant en fin de nuit. Température à la hausse pour atteindre plus 5 tôt mercredi matin puis à la baisse par la suite. 10 centimètres de neige/grésil et 20 mm de pluie/verglas. Voilà j'attends les tomates. :D

 

MH

Ça fait mal des tomates gelées même si elles sont mûres.... :D

 

 

Comme j'ai mentionné plus haut , si le gros des précipitations étaient demain lundi, j'abonderait dans le même sens que ce que tu dis (verglas et grésil) à cause de l'air froid au sol qui perdure (l'effet de la vallée du St-Laurent). Tout au plus les secteurs au nord du Fleuve auront cette possibilité selon moi tôt mardi.

Pour le secteur de la Montérégie et Montréal, la température sera déjà à près de 0°C en soirée demain. L'ensemble des modèles donnent des maximums de 3 à 7°C pour MTL mardi atteint en matinée....

 

Moi j'y vais avec les modèles actuellement....mais on en serait pas à nos premières surprises avec mère nature. ;)

Edited by Pierre
Link to comment
Share on other sites

c'est difficile faire une prévision dans les conditions qui vont se produire dans les prochaine 72h mais les vents en altitude ne vonts t'ils pas refroidire les précipitation en altitude amplifiant le risque de neige?

Comme c'est pratiquement du 50/50 en terme de précipitation une simple changement en altitude comme une modification de la crête thermique au large du Labrador ou de la dépression en altitude sur le sud-ouest feront une différence. Un creusage de la dépression et/ou un renforcement de la crête aura comme effet de resserrer le gradient et ainsi permettre à l'air chaud de pénétrer plus au nord et vice-verca. Mais pour la masse d'air au niveau du sol celle-ci sera dictée par la masse d'air arctique du Labrador (surveillez le point de rosée/thermomètre mouillé) en secteur froid antérieur du trowal et masse d'air arctique modifié par les Grands lacs en secteur froid postérieur. Un trowal à caractère de front chaud ni plus ni moins.

 

MH

Link to comment
Share on other sites

Comme j'ai mentionné plus haut , si le gros des précipitations étaient demain lundi, j'abonderait dans le même sens  que ce que tu dis (verglas et grésil) à cause de l'air froid au sol qui perdure (l'effet de la vallée du St-Laurent).  Tout au plus les secteurs au nord du Fleuve auront cette possibilité selon moi tôt mardi.

Pour le secteur de la Montérégie et Montréal, la température sera déjà à près de 0°C en soirée demain.  L'ensemble des modèles donnent des maximums de 3 à 7°C pour MTL mardi atteint en matinée....

 

Moi j'y vais avec les modèles actuellement....mais on en serait pas à nos premières surprises avec mère nature.  ;)

Je te trouve généreux avec les températures. Mardi matin, il y aura plusieurs centimètres (5 à 10) de neige au sol et avec le nordêt, ça va virer de sous ... pas seulement la température. :D Allons voir la coupe Grey maintenant. :D

 

MH

Edited by MicHuot
Link to comment
Share on other sites

Mais pour la masse d'air au niveau du sol celle-ci sera dictée par la masse d'air arctique du Labrador (surveillez le point de rosée/thermomètre mouillé)

Tout à fait Michel ! L'important sera de surveiller le point de rosée : c'est "simple", si vous avez par exemple +2°C en Tréelle au sol pendant une chute de neige et que le point de rosée passe de -2°C à -1°C, il y a toutes les chances pour que la neige devienne rapidement mouillée avant de se transformer vite en pluie. En fait les deux valeurs (point de rosée et Tréelle vont aller à la rencontre l'un de l'autre, à peu près à la même vitesse, si bien que si vous avez Td=-1°C et Tair=+2°C, il y aura probablement (au bout de quelques minutes ou dizaines de min) T=+0.5°C, et HR = 100%, donc pluie.

Par contre si vous avez Tair=+2°C et Td=-5°C, il est quasiment sûr que les précipitations soient de la neige et aboutissent au bout d'un certain temps à T=Td=environ -1.5°C.

Après, bien entendu, si on change de masse d'air (càd si le front chaud - ou occlus passe), et que le Td moyen au sol de cette masse d'air est positif, tout se transformera en pluie...

Link to comment
Share on other sites

Selon le GFS, il y aura beaucoup d'advection d'air chaud à 850mb dans la journée de mardi à l'ordre de plus de 30 kts. Les températures au sol devraient etre à la hausse vers la fin de la nuit de lundi à mardi. Le début des précip. devrait se faire en neige faible mais on devrait voir un changement en pluie pour le sud avec l'arrivée des précip. plus intenses. On est rendu avec un Low de 998mb le 26 nov. l'advection sera là et les temp seront bien au-dessus de 0c mardi avec un point de rosée qui devrait rester positif jusqu'au 26 nov. Tout ca selon le GFS et pour le sud de la province (Montreal).

Link to comment
Share on other sites

Selon le GFS, il y aura beaucoup d'advection d'air chaud à 850mb dans la journée de mardi à l'ordre de plus de 30 kts. Les températures au sol devraient etre à la hausse vers la fin de la nuit de lundi à mardi. Le début des précip. devrait se faire en neige faible mais on devrait voir un changement en pluie pour le sud avec l'arrivée des précip. plus intenses. On est rendu avec un Low de 998mb le 26 nov. l'advection sera là et les temp seront bien au-dessus de 0c mardi avec un point de rosée qui devrait rester positif jusqu'au 26 nov. Tout ca selon le GFS et pour le sud de la province (Montreal).

Exact Allan. En fait dans mon message, juste au dessus du tiens, je donnais ces explications valables seulement si l'advection en altitude n'y fait pas monter les températures au dessus de 0°C.

Link to comment
Share on other sites

C'est pour ça que je donne jamais de prévision pour MTL.. C'est trop micro climat sur l'île.. Pour .5c tu as une tempête de neige juste en sortant de l'île. :D Pour en revenir avec la différence (qui est en train de s'uniformiser) dans les précipitations. Le GFS maintien un fort apport d'humidité venant de la côte est depuis au moins 3 jours - le NAM est en train de s'ajuster de la même façon.

 

Malgré tout, le GFS est toujours plus chaud que la réalité. Encore en ce moment, le GFS prévoyait -6.8 et il fait -8.9. Donc toujours ce 2 degrés de différence en plus chaud dans le modèle. Je veux bien qu'il y ait un aspect de grille, mais ça fait maintenant plus de 72 heures que ça se maintient - faut bien que j'en tienne compte dans ma prévision.

 

Je ne vois pas de possibilité de verglas selon ce que le modèle affiche en ce moment sur L'Assomption. Au pire, un léger épisode de grésil. Selon le GFS actuel et ce que j'interprete (en tenant compte d'une certaine normalisation), c'est de l'ordre de 15cm en neige et un autre 25-30mm d'un mélange pluie-neige-grésil pour L'Assomption d'ici mercredi soir.

 

Et comme le tout ne tient qu'à 1c ou 1.5c tout peut encore basculer d'un côté comme de l'autre.

Link to comment
Share on other sites

Tiens, tiens,

 

le NAM de 0Z le 24 novembre commence à sortir et il développe un deuxième centre dépressionnaire à 48 heures mais le deuxième centre n'est plus là à 60 heures.

 

http://www.rap.ucar.edu/weather/model/eta48hr_sfc_mslp.gif

 

http://www.rap.ucar.edu/weather/model/eta60hr_sfc_mslp.gif

 

Ne pourrait-il pas y avoir un transfert d'énergie vers la côte est????

 

David

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...