Aller au contenu


Afficher ou pas le shoutbox Shoutbox

EricB : (19 September 2020 - 00:56) allo Serge, je ne sais pas si tu as répondu à ma question... je ne suis pas capable de voir plus loin que les 5 derniers messages, il y a moyen? merci bcp
dave20 : (18 September 2020 - 22:41) Quelqu'un qui connait pas et entend à la radio dirait que c'est une voix féminine. Unique.
dave20 : (18 September 2020 - 22:39) Merci Serge, ça ravive de bons souvenir d'enfance dans mon cas !
serge44 : (18 September 2020 - 22:35) Que dire de cette magnifique chanson , rien de plus que c'est beau
serge44 : (18 September 2020 - 22:30) Ce n'est pas toujours facile la vie , des histoires comme ça c'est assez fréquent
Redimensionner le Shoutbox

Photo
* * * * * 2 note(s)

Statistiques___Questions___Histoires___Météo Seulement


  • Please log in to reply
306 réponses à ce sujet

#161 dave20

dave20

    Membre senior

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 10 253 messages
  • Localité :Ste-Perpétue, L'Islet
  • Prénom :Dave

Posté 09 February 2020 - 11:22

Merci, très intéressant ! C'est inévitable qu'une forte irruption un jour va nous ramener à la réalité que le climat est variable.

#162 iceberg

iceberg

    Contributeur

  • Membres
  • PipPip
  • 1 110 messages
  • Localité :montreal

Posté 09 February 2020 - 11:37

Merci, très intéressant ! C'est inévitable qu'une forte irruption un jour va nous ramener à la réalité que le climat est variable.

Oui et un jour cela arrivera et ce n'est qu'une question de temps.



#163 iceberg

iceberg

    Contributeur

  • Membres
  • PipPip
  • 1 110 messages
  • Localité :montreal

Posté 12 February 2020 - 04:02

Montréal.
Lundi 12 février 1827.
 
Après 15 cm de neige tombée hier, une vague de froid sibérien se ferait sentir dans le sud du Québec et jusqu'à Québec et des points à l'est de la ville.
Maximum -13.6°C.
Minumum -31.9°C.
Vents du nord-ouest avec rafales à 40 km/h.
Refroidissement éolien -49.1°C.
Pendant ce temps, à Québec, une température minimale de -36.1°C a été observée avec un refroidissement éolien de -51.5°C.
 
 
 

Modifié par iceberg, 12 February 2020 - 04:45.


#164 iceberg

iceberg

    Contributeur

  • Membres
  • PipPip
  • 1 110 messages
  • Localité :montreal

Posté 15 February 2020 - 06:40

L`assomption, Quebec.  (Saint-Pierre-et-Saint-Paul-du-Portage)

 

Samedi 15 février 1834.

 

Un orage frappe la zone de l'assomption à 15 h avec des vents violents et de nombreux dommages aux granges et un éclair frappe la cloche de la tour de l'église.

 

 Les températures maximales dans la zone étaient d'environ 8°C.

 

 

http://montrealsky.com/


Modifié par iceberg, 15 February 2020 - 06:49.


#165 iceberg

iceberg

    Contributeur

  • Membres
  • PipPip
  • 1 110 messages
  • Localité :montreal

Posté 16 February 2020 - 08:24

Montreal, Quebec.
 
Mardi 16 février 1830.
 
Il y a quelques jours, dans le quartier de Sorel, a été tué l'un de ces beaux oiseaux, le tétras blanc ou le lagopède. Cet oiseau était en excellent état et a été empaillé par M. Pr. P. M'nie qui l'a montré à plusieurs des habitants les plus âgés, qui déclarent n'avoir jamais vu aucun de ce genre dans cette partie du pays auparavant.
 
 
 
th.jpg
 
 
 
 
 
 


#166 iceberg

iceberg

    Contributeur

  • Membres
  • PipPip
  • 1 110 messages
  • Localité :montreal

Posté 20 February 2020 - 03:51

La ville de Québec.
 
Lundi 20 février 1786.
 
Plus de 30 cm de neige sont tombés ce jour-là mais le véritable ennemi ce jour-là était le vent soufflant en rafales à 80 km/h du nord-est. La poudrerie a provoqué la suspension de tous les charpentiers travaillant sur les nouvelles maisons en blocs de la rue Saint-Louis dans le quartier de Saint-Roch. La température maximale était de -3°C, le minimum était de -7°C. Le minimum du baromètre a atteint 985,97 hPa.
 
En 1786, ils étaient 650 maisons dans la ville et les banlieues.
 
 
 


#167 iceberg

iceberg

    Contributeur

  • Membres
  • PipPip
  • 1 110 messages
  • Localité :montreal

Posté 23 February 2020 - 15:35

La compagnie télégraphique de Montréal.
 
POUR: Montréal
 
 
3h35 pm    23  février, 1860.
 
 
Condition : 02.png
 

Partiellement nuageux

 

Température : 11.0°C

 

 

Pression: 1011.85 hPa
 
Vent : S SW 15 km/h
 
 
Belle journée de printemps à Montréal.
 
 

Modifié par iceberg, 23 February 2020 - 15:43.


#168 iceberg

iceberg

    Contributeur

  • Membres
  • PipPip
  • 1 110 messages
  • Localité :montreal

Posté 24 February 2020 - 06:22

La Malbaie, Tadoussac Québec.
 
24 février 1665.
 
Un violent tremblement de terre a secoué la région, on ne sait pas grand-chose sur ce tremblement de terre, mais il aurait été aussi violent que celui du 5 février 1663.


#169 erol

erol

    Membre +

  • Membres
  • PipPipPip
  • 2 972 messages
  • Localité :Verchères
  • Prénom :Erol

Posté 24 February 2020 - 08:25

Magnifique retour sur l'histoire.  Très apprécié. Merci! :thumbup1:


  • Dal aime ceci

#170 andrép

andrép

    Nouveau

  • Membres
  • 69 messages
  • Localité :montreal

Posté 24 February 2020 - 11:11

J’ignorais qu’il avait des banlieues à Québec en 1786

Modifié par andrép, 24 February 2020 - 11:13.


#171 iceberg

iceberg

    Contributeur

  • Membres
  • PipPip
  • 1 110 messages
  • Localité :montreal

Posté 01 March 2020 - 10:51

Rapport mensuel pour le mois de février 2020 pour Montréal.

 

 

Pour la température moyenne est de -6.2℃  ce qui le classe au numero 30.

 

La moyenne minimale était de -10.8℃  ce qui le classe au numero  38.

 

La moyenne maximale était de -1.6℃  ce qui le classe au numero  22.

 

Un mois doux. 1.5 au-dessus de la moyenne des 30 dernières années.

 

 

La température moyenne saisonnière hivernale était de -5.5, ce qui le classe au numéro 11.

 

 

Total mensuel de neige est de 67.6 cm, ce qui le classe au numero 55.

 

Les chutes de neige étaient de 19.2 cm au-dessus à la moyenne  des 30 dernières années.

 

 

Côté météo,Un mois doux avec des chutes de neige supérieures à la moyenne.

 

 

 

 Le numéro est le plus élevé et le 198 est le plus bas. Le résultat du classement est basé sur 198 années d'observations.(1822-2020). Pour la neige.

 

 

 Le numéro 1 est le plus chaud et le 221 est le plus froid . Le résultat du classement est basé sur 222 années d'observations (1798-2020). Pour la température.

 

 

Une exclusivité de Montrealsky.com.

 

http://montrealsky.com/


Modifié par iceberg, 01 March 2020 - 15:40.

  • softin aime ceci

#172 iceberg

iceberg

    Contributeur

  • Membres
  • PipPip
  • 1 110 messages
  • Localité :montreal

Posté 04 March 2020 - 21:06

 
Montreal, Quebec.
4 mars 1745.
 
La saison d'hiver touche à sa fin et déjà le printemps est dans l'air. Quel hiver remarquable jusqu'à présent. Nous n'avons eu jusqu'à présent que 20 cm de neige. La plupart des précipitations tombées étaient de la pluie ou de la pluie verglaçant 
 
Le 24 décembre dernier, nous avons eu de l'éclairage et du tonnerre et de fortes pluies. La plupart des mois de janvier et février ont été doux avec beaucoup de pluie.
 
  Un hiver doux en effet et aussi pour Québec.

  • Dal aime ceci

#173 erol

erol

    Membre +

  • Membres
  • PipPipPip
  • 2 972 messages
  • Localité :Verchères
  • Prénom :Erol

Posté 04 March 2020 - 22:38

 

 
Montreal, Quebec.
4 mars 1745.
 
La saison d'hiver touche à sa fin et déjà le printemps est dans l'air. Quel hiver remarquable jusqu'à présent. Nous n'avons eu jusqu'à présent que 20 cm de neige. La plupart des précipitations tombées étaient de la pluie ou de la pluie verglaçant 
 
Le 24 décembre dernier, nous avons eu de l'éclairage et du tonnerre et de fortes pluies. La plupart des mois de janvier et février ont été doux avec beaucoup de pluie.
 
  Un hiver doux en effet et aussi pour Québec.

 

Incroyable. Curieux de savoir les causes d'une pareille anomalie.  El Nino?



#174 iceberg

iceberg

    Contributeur

  • Membres
  • PipPip
  • 1 110 messages
  • Localité :montreal

Posté 05 March 2020 - 19:52

Bonjour Erol.
Les deux meilleures explications possibles sont:
 
(1). Il y avait un El Nino en 1744 et puissant, il était basé sur des données coralliennes et des anneaux d'arbres et des données de carottes de glace au Groenland et en Antarctique.
 
(2). L'activité des taches solaires était très élevée dans les années 1740.
 
3.  Au cours des années 1740, de nombreux incendies de forêt ont brûlé au Québec.
      Les étés étaient très chauds et secs, l'automne était frais et sec
     les hivers étaient très doux et humides et le printemps était froid et sec.
 
4. Nous savons que de nombreux animaux ont péri pendant les mois d'été
     dans le sud du Québec.
 
5. Les autres parties du monde ne se sont pas mieux comportées également.
 
6. Nous savons également que de nombreux grands icebergs ont été repérés aussi au sud que les Bahamas sur la base des rapports des navires.
 
 
Le climat sur notre planète Terre est très délicat et il faut s'abstenir
sur l'abattage des arbres, l'abattage de nos terres marécageuses. Ces mêmes mots ont été utilisés il y a 230 ans et oui les mots CHANGEMENT CLIMATIQUE
ont également été discutés.


#175 erol

erol

    Membre +

  • Membres
  • PipPipPip
  • 2 972 messages
  • Localité :Verchères
  • Prénom :Erol

Posté 05 March 2020 - 23:03

 

Bonjour Erol.
Les deux meilleures explications possibles sont:
 
(1). Il y avait un El Nino en 1744 et puissant, il était basé sur des données coralliennes et des anneaux d'arbres et des données de carottes de glace au Groenland et en Antarctique.
 
(2). L'activité des taches solaires était très élevée dans les années 1740.
 
3.  Au cours des années 1740, de nombreux incendies de forêt ont brûlé au Québec.
      Les étés étaient très chauds et secs, l'automne était frais et sec
     les hivers étaient très doux et humides et le printemps était froid et sec.
 
4. Nous savons que de nombreux animaux ont péri pendant les mois d'été
     dans le sud du Québec.
 
5. Les autres parties du monde ne se sont pas mieux comportées également.
 
6. Nous savons également que de nombreux grands icebergs ont été repérés aussi au sud que les Bahamas sur la base des rapports des navires.
 
 
Le climat sur notre planète Terre est très délicat et il faut s'abstenir
sur l'abattage des arbres, l'abattage de nos terres marécageuses. Ces mêmes mots ont été utilisés il y a 230 ans et oui les mots CHANGEMENT CLIMATIQUE
ont également été discutés.

 

 

Merci mille fois pour ta précieuse contribution. :thanksjap:



#176 did

did

    Régulier

  • Membres
  • Pip
  • 679 messages
  • Localité :Saint-jerome
  • Prénom :David

Posté 06 March 2020 - 00:21

Très intéressant....

J'ai trouvé des observations de ces années là fait par un (médecin) français de cette époque (Nouvelle-France)

 

Successeur de Michel Sarrazin, Jean-François Gaultier, médecin normand, arrive à Québec en 1742, avec la charge de médecin du roi. Sa correspondance avec l’Académie royale des sciences de Paris fournit principalement une description minutieuse de ses observations climatologiques et botaniques, mais également agricoles et médicales. En effet, Gaultier appartient au mouvement européen de la médecine météorologique ou aériste, créé par Hippocrate et développé par Thomas Sydenham en Angleterre dans la seconde moitié du xviie siècle, et dont l’objectif est d’établir une relation étroite entre la météorologie et la maladie. D’après l’historiographie actuelle, Gaultier est le premier médecin à en témoigner officiellement dans les colonies françaises.

 

[...]

Selon ses propres écrits et les notes de Réaumur, Gaultier utiliserait le thermomètre de Réaumur (en 1742) et celui de Joseph-Nicolas Delisle adapté (en avril 1743) [61]

[61]Histoire de l’Académie royale des sciences, année 1744 (Paris :…. Mais d’après la traduction de 1880 des manuscrits du naturaliste finlandais Pehr Kalm (1716-1779), ce serait celui de La Hire [62][62]Le 11 septembre 1749 du calendrier julien, ce qui correspond au…. Cependant il est préférable de porter crédit aux dires de Gaultier, sa correspondance officielle le confirmant [63][63]D’après une lettre de Gilles Hocquart du 3 octobre 1743,…. Dans le même temps, lors de sa visite au Canada, notamment à Québec en 1749, Kalm utilise pour ses propres relevés le thermomètre de Celsius [64][64]En mai 1745, Kalm écrit : « Le 3 de ce mois, dans la matinée,…. Il indique chaque jour dans son journal d’observations et de voyage en Amérique du Nord les températures en degrés Celsius [65][65]Rousseau, Béthune, op. cit. in n. 64, xvii-xviii., l’état du ciel et les vents éventuels.

41D’ailleurs, en signe de reconnaissance [66][66]Kalm a été l’hôte de Gaultier pendant son séjour à Québec. Ils…, il publie une partie des tableaux de relevés de Gaultier.

42Si de nos jours nous sommes familiers avec les thermomètres de Celsius ou de Fahrenheit, il n’en était pas de même à l’époque. Comment se lisaient alors ces thermomètres, en degrés Réaumur (1683-1757 ; 1730 [67][67]Pour chacun des trois physiciens, nous indiquons d’abord ses…), en degrés Celsius (1701-1744 ; 1741 [68][68]Date de fabrication du thermomètre à mercure.) ou même en degrés Fahrenheit (1686-1736 ; 1717 [69][69]Date de fabrication du thermomètre à mercure ; par la suite, le…) ? Deux points peuvent servir de référence : le point de congélation et le point d’ébullition de l’eau. Le thermomètre de Réaumur indique le point de congélation à 0, celui de Celsius à 100, celui de Fahrenheit à 32 [70][70]Arthur Birembaut, La contribution de Réaumur à la thermométrie,…, et celui de Delisle (1688-1768 ; 1732 [71][71]Date de fabrication de son thermomètre à mercure qui contient 2…) à 140. Le point d’ébullition de l’eau sur le thermomètre de Réaumur se situe à 80 [72][72]Birembaut, op. cit. in n. 70, 66-67. Alors que Réaumur adopte,…, alors que Celsius et Delisle le placent à 0 et Fahrenheit à 212. En 1743, le Français Pierre Christin inverse l’échelle de Celsius en plaçant le point de congélation à 0 et le point d’ébullition à 100 [73][73]Acot, op. cit. in n. 1, 60.. Enfin, retenons que c’est surtout le point de congélation qui sert de référence dans les relevés et écrits de Gaultier (par exemple novembre 1744).

[...]

Ce médecin du roi effectue ses observations le matin vers 7 ou 8 heures et l’après-midi vers 14 ou 15 heures à un endroit inconnu, d’après ce qu’écrit Kalm le 11 septembre 1749. Toutefois, il rencontre des difficultés à plusieurs reprises, particulièrement lorsque les froids hivernaux deviennent intenses. Par exemple, les 20, 21 et 22 décembre 1742, la température est si basse que le liquide du thermomètre reste dans la boule de l’appareil, en dessous du minimum et ne peut donc pas indiquer une température qui est supposée être inférieure à celle du 19 décembre (– 25) [74]

[74]Également les 12, 14, 19, 23 et 31 janvier et 1er, 7, 13 et 21…. Pour remédier à ces inconvénients, Duhamel du Monceau lui expédie de nouveaux thermomètres dans le courant de l’année 1743 [75][75]Datation supposée. C’est lors de la lecture du journal des…, thermomètres à mercure mis au point par Delisle, sur lesquels le médecin réadapte une graduation calquée sur le système de Réaumur.

44De nouveau, Gaultier a le même problème les 12 et 28 janvier et les 9 et 10 février 1744 : le liquide du thermomètre de Delisle reste dans le bas de l’appareil. Il mentionne que le froid est extrêmement vif. Aussi, il lui arrive d’utiliser en parallèle le thermomètre de Réaumur [76][76]Les 24 et 27 janvier, 3 mars et 25 avril 1744.. En effet, il est assez réaliste de considérer que les degrés indiqués dans sa correspondance se rapprochent des degrés Réaumur, système relativement proche de celui de Celsius.

[...]

Toujours est-il que le vent en hiver joue un rôle considérable dans la diminution de la température (une chute de 5 C à 10 C), ce qui peut expliquer en partie les problèmes rencontrés par Gaultier. Par la suite, pour éviter ces problèmes lors des relevés de température et pour une meilleure reproductibilité des mesures, Vicq d’Azyr, lors de sa grande enquête de 1776, donne aux médecins des instructions très précises au sujet de l’utilisation du thermomètre. Celui-ci doit être placé au Nord, à l’abri des rayons du soleil (du matin et du soir, car cela changerait les données), de préférence à hauteur d’homme (pour une bonne lecture de l’appareil et éviter le contact avec le sol, source de refroidissement ou de réchauffement), le long d’un bâtiment sans être collé dessus (ce qui occasionnerait aussi refroidissement ou réchauffement). Les relevés doivent être faits à trois moments précis de la journée : le matin au lever du soleil, puis entre 14 h 00 et 15 h 00, puis le soir vers 21 h 00 ou 22 h 00.

[...]

D’une façon plus générale, ses méthodes de travail et son environnement restent complètement nébuleux : le lieu exact de l’observation [79]

[79]

Gaultier emploie le terme « observatoire » sans plus de… (la maison du médecin, située à Haute-Ville ? l’hôtel-Dieu ? ou un autre lieu ?) ; l’emplacement du thermomètre (près d’une fenêtre ? éloigné du bâtiment qui sert d’observatoire ? à l’ombre ? au soleil ? à quelle hauteur du sol ?) ; la description exacte du thermomètre (ses mesures, le liquide intérieur, le nombre de graduations) ; les autres instruments utilisés, s’il y en a eu d’autres, tels que le pluviomètre et l’anémomètre. Pourtant grâce aux observations de ce médecin, aux tableaux qu’il réalise, il est possible d’extraire des informations précieuses et pertinentes sur le temps qu’il fait, sur les variations des températures et sur les caractéristiques des saisons dans la vallée du Saint-Laurent.

 

[...]

 

Saisons, températures, et vents

47D’après les écrits de Gaultier, les quatre saisons traditionnelles existent mais ce sont l’été et l’hiver qui occupent le plus de place dans ses descriptions mensuelles. L’été dure de mai à octobre et l’hiver, de novembre à avril. Les saisons intermédiaires, le printemps et l’automne, durent peu de temps, seulement quelques semaines en mai et en octobre. Comme le Canada bénéficie d’un climat continental humide, les écarts de températures sont assez conséquents. Les hivers sont très froids et secs, et les étés sont chauds voire chauds et humides [80][80]Jacques Mathieu, La Nouvelle-France, les Français en Amérique….

48Les températures qui caractérisent ces deux saisons principales sont exposées dans les tableaux 1 et 2 qui suivent. Le tableau 1 comporte les minima et les maxima constatés par ce médecin, sans tenir compte de la séparation qu’il fait entre les températures du matin et de l’après-midi. Le tableau 2 indique la moyenne des températures mensuelles à partir des totaux faits et du nombre de températures collectées par le médecin, en distinguant les températures du matin et de l’après-midi. Ces deux tableaux ont été construits à partir de ceux réalisés par Gaultier sur les températures qu’il avait constatées dans la ville de Québec. Ces derniers sont généralement constitués d’un maximum de six colonnes : la première indique la journée (le quantième du mois) ; la deuxième, la température extérieure du matin ; la troisième, la température extérieure de l’après-midi ; la quatrième, les notes synthétiques sur le temps (beau temps, mauvais temps, temps doux) ; la cinquième, les précipitations (pluies, poudreries, neiges) ; et la sixième, les vents. Il n’y a pas d’indication de températures relevées à l’intérieur de bâtiments comme sa maison, ce que demande Vicq d’Azyr lors de l’enquête de 1776.

JCge1DS1iHp_Screenshot-2020-03-04-at-21.



#177 did

did

    Régulier

  • Membres
  • Pip
  • 679 messages
  • Localité :Saint-jerome
  • Prénom :David

Posté 06 March 2020 - 00:57

https://www.cairn.in...?contenu=resume

(observatoire de Paris)

 

 

http://www.biographi...william_4E.html

[...]

Premier homme de science à hiverner à la baie d’Hudson, en plus de consigner une série complète d’observations « sur l’état de l’air, des vents, du temps, etc. », il soumit à la Royal Society, à son retour, un journal, court mais pénétrant, de ses diverses expériences à la baie d’Hudson, et qui comportait, entre autres, des renseignements sur la dureté du climat, l’habillement et l’alimentation des hommes. Wales conserva son intérêt pour la région, et peut-être eut-il quelque chose à voir avec la requête adressée par la Royal Society à la Hudson’s Bay Company, en 1770, afin que des spécimens d’histoire naturelle fussent expédiés de la baie. Il est certain, quoi qu’il en soit, qu’il conseilla les deux employés de la compagnie, Andrew Graham* et Thomas Hutchins, sur la façon de noter les observations météorologiques à York Factory (Manitoba) pendant la saison de traite de 1771–1772. 

 

 

 

http://www.biographi..._andrew_5F.html

[...]

Depuis que les archives de la Hudson’s Bay Company ont été ouvertes, Graham est apparu à la fois comme l’un des personnages qui jouèrent un rôle clé dans l’expansion de la compagnie à l’intérieur des terres à la fin du xviiie siècle, et comme un pionnier de marque dans le domaine des sciences naturelles. C’est surtout grâce à sa remarquable série d’« Observations [...] » manuscrites, rédigées à partir de 1767, qu’il fut reconnu. Entreprises peut-être pour préciser et continuer les notes écrites par Isham dans les années 1740, ces « Observations » contiennent des descriptions de la vie dans les postes de la baie d’Hudson, des listes détaillées de nature commerciale, des observations météorologiques et astronomiques, la transcription de journaux d’explorateurs de la compagnie 

 

 

 

http://www.biographi...stopher_3F.html


Modifié par did, 06 March 2020 - 01:21.


#178 iceberg

iceberg

    Contributeur

  • Membres
  • PipPip
  • 1 110 messages
  • Localité :montreal

Posté 07 March 2020 - 07:17

La compagnie télégraphique de Montréal.
 
Pour: Montréal
 
 
7h17 am   7  mars, 1858.
 
 
Condition : 00.gif  Ensoleillé
 

 

Température : -22.3°C

 

Humidity: 62%

 

Pression: 1003.25 hPa
H
Vent : W NW 23 km/h
 
Refroidissement éolien: -34.1°C
 
 
Matin très froid à Montréal.  :ph34r: 
 
 
 

Modifié par iceberg, 07 March 2020 - 17:11.


#179 did

did

    Régulier

  • Membres
  • Pip
  • 679 messages
  • Localité :Saint-jerome
  • Prénom :David

Posté 11 March 2020 - 20:57

Saison des inondations qui va bientôt débuté…

Mon père (récemment décédé) me parlait souvent du printemps (et de l’année) 1947 à Ferme-Neuve/Mont-Laurier, les pires inondations connu dans cette région, l'année 1974 s'en raprochait un peu.

Après un hiver assez neigeux;

Le printemps 1947 est frais, tardif et neigeux pour finir ensuite très pluvieux.(>400 mm sur 3 mois à certaine station) Et ca se poursuit une partie de l'été...

 

 

Mars:

Plus de 100 cm de neige en Outaouais; Mois froid, aucune vraie poussée de douceur...

https://climat.meteo...ame=3&Year=1947

 

 

Avril:

Après le froid et la neige: La douceur et surtout la pluie...

Plus de 150 mm en Outaouais/hautes-Laurentides-Mauricie;

https://climat.meteo...ame=3&Year=1947

 

https://climat.meteo...Day=1&Year=1947

 

https://climat.meteo...ame=3&Year=1947

 

 

Mai:

La pluie se poursuit partout...

Plusieurs stations du sud du Québec reçoivent encore 140 mm et plus…

https://climat.meteo...ame=3&Year=1947

 

https://climat.meteo...ame=3&Year=1947

 

 

Juin:

Encore pire….. certaines stations des Laurentides et de la haute-Mauricie reçoivent plus de 160/170 mm

https://climat.meteo...ame=3&Year=1947

 

https://climat.meteo...ame=3&Year=1947

 

 

Juillet:

Ce n’est pas fini… 100 à 130 mm par endroit.

https://climat.meteo...ame=3&Year=1947

 

Pause en août, puis reprise de la pluie en septembre….(encore du 125-150 mm (voir plus de 170 mm par endroit) de façon généralisé sur l'ouest et le sud du québec). 177 mm suplémentaire à Parent en septembre.

 

 

Une partie des eaux de cette régions descent la rivière st-Maurice (haute-Mauricie) , mais une autre bonne partie se déverse vers la rivière des outaouais via la rivière du lièvre entre autres...(qui passe par Ferme-Neuve)

 

Les totaux de précipitations annuels incluant 1946 et 1947 sont assez saisissant sur certaines stations...



#180 serge44

serge44

    Régulier

  • Membres
  • Pip
  • 968 messages
  • Localité :Ste Therese de Gaspe à 5 km de la mer
  • Prénom :Serge
  • Nom :H

Posté 11 March 2020 - 22:27

Mes sympathies  pour toi   Did , c'est  une période pas facile à vivre .    le point  très intéressant  sont tes publications  sur des faits climatiques vécus  :)


  • did aime ceci




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)